Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Rubrique consacrée aux DVD de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

feb
I want to be alone with Garbo
Posts: 8860
Joined: 4 Nov 10, 07:47
Location: San Galgano

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by feb »

CC Baxter wrote:Il viennnet d'annocer la sortie de Johnny Guitar...
Woh putain... :shock:
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6745
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Alphonse Tram »

Badge 373 (Howard W. Koch, 1973)

Image

En 1973, Howard W Koch (à ne pas confondre avec son homonyme Howard Koch) a déjà une belle carrière derrière lui. Un peu comme réalisateur (il débute comme assistant réalisateur), mais surtout comme producteur où il s'investit pleinement : Bel-Air prod, Franck Sinatra entreprises, et enfin en créant ses propres ressources (HWK prod, distribuée par Paramount). Il est donc plus connu comme producteur que comme réalisateur, et le fait est que sa filmographie n'a rien de transcendante hormis deux-trois titres qui sortent de l'ombre (dont un western, Fort Bowie, que je n'ai pas vu). Ici, il endosse les deux casquettes, et le résultat est honorable.

Image Image

Robert Duvall joue Eddie Ryan, un flic new-yorkais violent, divorcé, qui s'emporte facilement. A la suite d'une "bavure", il se voit contraint de rendre son insigne (badge) de policier. Dans le bar où il travaille désormais, il rencontre Maureen (Verna Bloom). Ils deviennent amants. Quand son ex-coéquipier est abattu, Eddie va mener sa propre enquête. Elle va le conduire dans le milieu porto-ricain, où les traffics de drogues et d'armes cotoient quelques idées d'indépendance.

Image Image Image

Encore un polar des années 70 pur jus. Brutal et direct. Un polar qui ne s'embarrasse pas de faux semblants : en fait pour trouver les méchants, il faut rechercher les coupes afro et les moustaches.
Il y a quelques longueurs au milieu, lorsque le film tente vaguement d'expliquer les revendications d'indépendance, mais ça ne vole pas haut : il eut valu conserver seulement le coté policier de l'histoire plutôt que de rentrer dans des considérations politiques peu claires (ou alors j'ai raté quelque chose, ce qui est possible).
Bobbie se donne à fond : je ne l'ai jamais vu cavaler aussi vite lors d'une scène en travelling (à 42 ans tout de même, merci le montage). A noter également une bonne course poursuite en autobus en banlieue de New-York. Musique jazzo-funky bien sympa en prime. Pas déçu par l'ensemble. Il n'a pas à rougir de films du genre plus connus que lui.

Image Moustache...

Image Pas moustache...

Image granuleuse sur certains plans, au contraste un peu rougeaud, mais comme il y a de nombreuses scènes nocturnes il est difficile de séparer ce qui dépend de la photo en décors naturels, de ce qui revient au tranfert vidéo ou au manque de restauration. Définition correcte sans plus. Tout semble normal pour de la simple définition vue sur télé classique. Comme je dis souvent : "Qualité Paramount standard" (et ce n'est pas péjoratif), mais il est évident que ce n'est pas du niveau des Copains d'Eddy Coyle édité par Criterion. Les scènes nocturnes tournées en décors naturels sont joliment éclairées. (j'ai le sentiment que les rues étaient arrosées pour augmenter les reflexions). A propos de la photo, Ornitz a travaillé coup sur coup pour Badge 373, Serpico et Un justicier dans la ville. joli triplé !

ImageImageImageImage


Pour info, la critique du bluray (pas renversant) : http://www.blu-ray.com/movies/Badge-373-Blu-ray/38517/

j'ai retrouvé sur internet (un site bien connu des amateurs d'inédits vhs) une capture issue d'un enregistrement TV où l'on constate que le film a été diffusé dématté en France :

TV rip :
Image

DVD rip :
Image


Comme d'habitude, le disque ne propose qu'une bande son d'origine, sans sous-titres. Dialogues souvent difficiles à comprendre en totalité à cause du style, de l'accent, de la vitesse... mais l'histoire se suit facilement, même si j'ai loupé quelques digressions.

Image
Le pont de Brooklyn avec en arrière plan le world trade center inauguré quelques mois auparavant.
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21413
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Rick Blaine »

Merci pour la critique!! :wink:
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21413
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Rick Blaine »

Le 21 aout cette fois, trois inédits qui me semblent fort intéressants (en DVD et BR):

My Son John, de Leo McCarey avec Van Heflin
Image
Captain Carey USA (Le dénonciateur), de Mitchell Leisen avec Alan Ladd
Image
Private Hell 36 (Ici brigade criminelle), de Don Siegel avec Ida Lupino
Image
Abdul Alhazred
Assistant(e) machine à café
Posts: 190
Joined: 29 Jun 11, 17:03

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Abdul Alhazred »

Rick Blaine wrote:Le 21 aout cette fois, trois inédits qui me semblent fort intéressants (en DVD et BR):

My Son John, de Leo McCarey avec Van Heflin
Image
Attention : My Son John c'est du film de propagande anti-communiste hardcore. Une curiosité à voir pour les gens qui s'intéressent aux films anti-rouges mais clairement pas un bon film :
http://sensesofcinema.com/2009/feature- ... -son-john/
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21413
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Rick Blaine »

Effectivement, Tavernier en dit aussi peu de bien. Dommage, j'aime bien Van Heflin. Je verrais, le sujet m’intéresse tout de même.
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6176
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by El Dadal »

Concernant Badge 373 (Howard W. Koch, 1973):
Alphonse Tram wrote:Musique jazzo-funky bien sympa en prime.

J'ai trouvé qu'elle tombait souvent "fort mal à propos", détruisant la tension qui se dégage des nombreux rapports de force (et je ne parle même pas de la scène du bus, mes oreilles saignaient). J'aime la fusion, le jazz et le disco, mais là c'est too much. Suffit de comparer avec l'utilisation savante et maîtrisée de la musique sur Serpico, que tu cites, pour comprendre toute la différence de traitement. Sinon, le film se suit bien en effet, beau rendu d'un NY qui n'existe plus.

Je ne sais pas pour le dévédé, mais le Blu n'est pas si mal. Le niveau de détails et la gestion des contrastes sont corrects, les défauts me semblent venir directement de la source, non?
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6745
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Alphonse Tram »

El Dadal wrote:Concernant Badge 373 (Howard W. Koch, 1973):
Alphonse Tram wrote:Musique jazzo-funky bien sympa en prime.

J'ai trouvé qu'elle tombait souvent "fort mal à propos", détruisant la tension qui se dégage des nombreux rapports de force (et je ne parle même pas de la scène du bus, mes oreilles saignaient). J'aime la fusion, le jazz et le disco, mais là c'est too much. Suffit de comparer avec l'utilisation savante et maîtrisée de la musique sur Serpico, que tu cites, pour comprendre toute la différence de traitement. Sinon, le film se suit bien en effet, beau rendu d'un NY qui n'existe plus.
En y repensant, je me suis fait cette réflexion à une ou deux reprises : il ne se passe rien de particulier et vlan la musique qui démarre avec la basse ! Pas très subtil en effet (ça fait très téléfilm) mais au moins je profitais de la musique à défaut de l'histoire que j'ai parfois suivi de façon un peu décousue. .

El Dadal wrote:Je ne sais pas pour le dévédé, mais le Blu n'est pas si mal. Le niveau de détails et la gestion des contrastes sont corrects, les défauts me semblent venir directement de la source, non?
Le dvd est lui aussi correct, même si on devient de + en + exigeants dans les restaurations (je trouve les noirs un peu bouchés). J'imagine qu'on aurait pu améliorer les choses, mais à quel prix ? Ici la source devait être suffisament bien conservée pour s'affranchir d'une coûteuse remise à neuf. Après évidemment, cette source fait ce qu'elle peut avec les conditions naturels du tournage... Au moins il semble ne pas avoir "bidouillages", c'est déjà ça. Moi ça me conviens bien en tout cas.




Autrement, après consultation des fiches wikipedia et imdb, je compte me prendre le Siegel et le Liesen pour aout. Visiblement du solide.
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6745
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Alphonse Tram »

Après les sorties avortées de 2006 chez Paramount (voir visuels prévisionnels ci-dessous)
Spoiler (cliquez pour afficher)
ImageImage
Secret beyond the door et The dark mirror sortent pour septembre. Peu interressant pour nous autres vu qu'ils sont dispos depuis longtemps en France, sauf qu'ils sortent aussi en BD (avec Body and soul et Force of evil également, en juillet)
Image
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6745
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Alphonse Tram »

Toujours du New York Post, un article bien documenté à propos du "catalogue" venant de Paramount et en train de sortir chez Olive films; plus des infos sur les prochaines fournées Fox MOD.
A lire à tête reposée : http://www.nypost.com/p/blogs/movies/ci ... VfzaUpqF9K

(à noter les tests beaver sur les BR de Force of evil, Body and soul, et Johnny Guitar :
http://www.dvdbeaver.com/film/DVDReview ... ofevil.htm
http://www.dvdbeaver.com/film/DVDReview ... ndsoul.htm
http://www.dvdbeaver.com/film/dvdreview ... review.htm)
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6745
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Alphonse Tram »

J'avais jamais capté, mais le nom de la société - Olive films - vient du fait que le fondateur est un immigré iranien et qu'il connaissait donc les films d'Abbas Kiarostami, en particulier Au travers des oliviers. Amusant.
Success story à l'américaine, la société aura 10 ans cette année (comme classik :wink: )
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6745
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Alphonse Tram »

En mars 2012, Alphonse Tram wrote:Par la même occasion, je constate que The red pony n'est toujours pas d'actualité...
Rha nondediou, ça y est ! il arrive en avril !
Image


Image



En mars, autre film issu du catalogue Republic Pictures qui m'interresse : Champion / Le champion (M. Robson, 1949) avec K. Douglas et A. Kennedy
Image


Et puis sinon The pawnbroker (S. Lumet, 1964) autour de juillet.

Cool.
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
Alphonse Tram
Réalisateur
Posts: 6745
Joined: 7 Jul 03, 08:50

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Alphonse Tram »

Je viens de commander Red Pony, Champion, et Ruthless. On verra bien...


Petit résumé des sorties déjà dispo ou imminentes chez Olive :

Liste non exhaustive (c'est plutôt un pense-bête)

Les titres Republic* s'accumulent avec plus ou moins de bonheur :
Encore (et toujours) des John Wayne avec :
*The lonely trail (J. Kane, 1936)
*Pals of the saddle (G. Sherman, 1938)
*The lawless nineties (J. Kane, 1936)
*A man betrayed (J.H. Auer,1941)
*Wyoming outlaw (G. Sherman, 1939)
*Lady from Louisiana (B. Vorhaus, 1941)
* In old California (W.C. McGann, 1942)
* Flame of Barbary Coast (J. Kane 1945)

* The file on Thelma Jordon / La femme à l'écharpe pailletée (R. Siodmak, 1950) Avec B. Stanwyck :?:
* Blowing wild / Le souffle sauvage (H. Fregonese, 1953) Gary Cooper, B. Stanwyck, A. Quinn, R. Roman, W. Bond :idea:
* Ruthless / L'impitoyable (E.G. Ulmer, 1948)
* Hell's half acre (J.H. Auer, 1954) Un noir à Hawaï avec M. Windsor.
* The Devil and miss Jones / Le diable s'en mêle (S. Wood, 1941) J. Arthur
* Cloak and dagger / Cape et poignard (F. Lang, 1946)
* Crashout, aka : Gunmen on the loose (L.R. Foster, 1955) :idea:


Shanks (W. Castle, 1974) avec Marcel Marceau, Tsilla Chelton, Philippe Clay...
The magic christian (J. McGrath, 1969) avec Peter Sellers, Ringo Starr...
Father Goose (R. Nelson, 1964) Cary Grant, L. Caron, T. Howard :?:
The girl who knew too much (F.D. Lyon, 1969) A. West, N. Kwan :?:
Reuben, Reuben (R.E. Miller, 1983) Tom Conti :idea: Connais pas mais semble avoir bonne cote.
Showdown at Boot Hill (G. Fowler Jr, 1958) C. Bronson, J. Carradine
Retreat, Hell ! (J. H. Lewis, 1952)
China Gate (S. Fuller, 1957) G. Barry, A. Dickinson
Hangar 18 (J.L. Conway, 1980) Nous cacherait-on des choses ? J'ai presque envie de le prendre celui-là...
Souhaits : Alphabétiques - Par éditeurs
- « Il y aura toujours de la souffrance humaine… mais pour moi, il est impossible de continuer avec cette richesse et cette pauvreté ». - Louis ‘Studs’ Terkel (1912-2008) -
citron30
Stagiaire
Posts: 2
Joined: 13 Nov 13, 13:11

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by citron30 »

Je cherche celui ci pour faire plaisir au papa de ma compagne mais impossible de mettre la main dessus en VHS ou DVD et version française :(

Blowing wild / Le souffle sauvage (H. Fregonese, 1953) Gary Cooper, B. Stanwyck, A. Quinn, R. Roman, W. Bond.

SI quelqu'un peu me dire ou je peux l'acheter je suis preneur de bonnes adresses ! Merci de votre aide.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21413
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Inédits z1 Paramount chez Legend Films & Olive Films

Post by Rick Blaine »

citron30 wrote:Je cherche celui ci pour faire plaisir au papa de ma compagne mais impossible de mettre la main dessus en VHS ou DVD et version française :(

Blowing wild / Le souffle sauvage (H. Fregonese, 1953) Gary Cooper, B. Stanwyck, A. Quinn, R. Roman, W. Bond.

SI quelqu'un peu me dire ou je peux l'acheter je suis preneur de bonnes adresses ! Merci de votre aide.
Attention, le DVD/BR n'existe qu'en version originale sans-sous titres. Dispo sur la plupart des sites américains (deepdiscount, amazon.com...)