Le miroir à deux faces

Rubrique consacrée aux DVD de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

J.M.B
Syntax error
Posts: 798
Joined: 4 Mar 05, 18:46
Location: sur la planète cinema

Le miroir à deux faces

Post by J.M.B »

comme d'hab chez les films Gaumont en series journaux pas de bonus a part les chapitres donc format 4/3 1.66 BELLE COPIE
mais le son a l'air de mauvaise qualité sur certains lecteurs ! ou alors c'est moi ! donc depèchez vous vous n'avez que 2 semaines et après il faudra le commander en ligne ! deja beaucoup de kiosques ne reçoivent plus la serie ! cherchez bien et bonne chance ! :uhuh:
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23313
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Le miroir à deux faces

Post by Commissaire Juve »

J.M.B wrote:... format 4/3 1.66 ...
J'étais sur le point de signaler l'info ; je n'avais pas vu que tu l'avais déjà donnée.

Le pire, c'est que, sur la jaquette, il est écrit : format 2.35 / 4/3e ! J'ai failli faire une attaque. Après je me suis dit que c'était encore une jaquette fantaisiste. N'empêche, le 1.66 pas compatible 16/9e, ça énerve un peu !

Sinon, j'ai reçu le mien dans un boîtier pété... ça m'énerve "carrément". :x
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
J.M.B
Syntax error
Posts: 798
Joined: 4 Mar 05, 18:46
Location: sur la planète cinema

Re: Le miroir à deux faces

Post by J.M.B »

A part cette erreur de "plateforme" comme dirait DVDFR a tu jujé la qualité du film ? image son etc ...!!! :roll:
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23313
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Le miroir à deux faces

Post by Commissaire Juve »

J.M.B wrote:A part cette erreur de "plateforme" comme dirait DVDFR a tu jujé la qualité du film ? image son etc ...!!! :roll:
Oué... très tard dans la nuit. Pas grand chose à en dire. En attendant un hypothétique "mieux" : dernière entrée au fichier central du commissariat Au gnouf !
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Cortez The Killer
Accessoiriste
Posts: 1542
Joined: 11 Mar 10, 11:01
Location: Quelque part dans Bedford Falls

Re: Le miroir à deux faces

Post by Cortez The Killer »

Enfin, il a été édité en dvd!
Cela va faire un bout de temps que je veux me le procurer, mais malheureusement en rupture de stock!
Découvert il y environ 4 ou 5 ans sur France 2, et depuis je n'arrête pas d'y penser tellement le métrage m'a marqué!
User avatar
cineberry
Accessoiriste
Posts: 1717
Joined: 15 Aug 09, 14:11

Re: Le miroir à deux faces

Post by cineberry »

Petite question qui taraude l'enseignant cinéphile que je suis : faut-il voir Le miroir a deux faces ou Le miroir à deux faces ?

ImageImage
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23313
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Le miroir à deux faces

Post by Commissaire Juve »

cineberry wrote:Petite question qui taraude l'enseignant cinéphile que je suis : faut-il voir Le miroir a deux faces ou Le miroir à deux faces ?
Je pense que c'est "à", mais comme c'est écrit en lettres capitales, il n'y a pas d'accent.

Quand j'étais gamin, on m'a appris qu'il ne fallait pas mettre d'accent aux majuscules. Aujourd'hui, ça se fait.

Mais aujourd'hui, les gens font ce qu'ils veulent (bien souvent, on a des génériques où les noms propres sont écrits "sans majuscule"... après, à l'école, tu t'arraches les cheveux à rabâcher aux élèves qu'il faut mettre des majuscules).

Incidemment : l'affiche anglaise a carrément choisi le verbe "avoir".
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
cineberry
Accessoiriste
Posts: 1717
Joined: 15 Aug 09, 14:11

Re: Le miroir à deux faces

Post by cineberry »

Commissaire Juve wrote:
cineberry wrote:Petite question qui taraude l'enseignant cinéphile que je suis : faut-il voir Le miroir a deux faces ou Le miroir à deux faces ?
Incidemment : l'affiche anglaise a carrément choisi le verbe "avoir".
Oui, tout comme la fiche Allociné :
http://www.allocine.fr/film/fichefilm_g ... 26053.html
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23313
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Le miroir à deux faces

Post by Commissaire Juve »

Cela dit, en 1928, tu as un roman de Jacques Boulenger qui s'intitule Le miroir à deux faces (on en parle dans le Figaro du 27 novembre 1928... sur Gallica). Roman qui n'a rien à voir avec l'histoire relatée dans le film (contrairement à ce qu'affirme Wikipédia).

Dans le n° du 8 août 1885, tu as la définition du mot "conscience" :
Sorte de miroir à deux faces dont le cœur se sert pour faire sa toilette. Les fautes s'y reflètent du côté rapetissant et les bonnes actions du côté grossissant.
Enfin dans le numéro d'octobre 1959 de la revue Etudes, on peut lire :
Tout le talent de Bourvil, toute l'élégance de Michèle Morgan ne sont point arrivés à relever la laideur et la platitude de son sinistre Miroir à deux faces. Et voilà ce qui émeut nos contemporains. Voilà de quels procédés de vaudeville triste ils ont besoin pour s'attendrir. (page 374)
Le type qui a écrit ça -- le professeur Henri Agel -- s'indigne dans le même article de ce que 25.000 téléspectateur aient mis dans leur top 10 (ça existait déjà) :
- Nous sommes tous des assassins (Cayatte)
- Le monde du silence (Cousteau, Louis Malle)
- La valse de Paris (Marcel Achard)
- Journal d'un curé de campagne (Robert Bresson)
- Crin Blanc & Le ballon rouge (Albert Lamorisse)
- Rue de l'estrapade (Jacques Becker)
- Monsieur Ripois (René Clément)
- Sait-on jamais (Roger Vadim)
- Les mauvaises rencontres (Alexandre Astruc)
- La ronde (Max Ophuls)


Il n'est pas un amateur de cinéma un peu sérieux, pas un des membres de la jeune critique, pas un habitué des ciné-clubs du Quartier Latin qui ne sera consterné par ce palmarès que seul le terme un peu familier d'ahurissant me semble pouvoir qualifier.
Sur quoi, il se lamente sur le manque de discernement du public et sur les gros succès des derniers mois :
- Les tricheurs (Carné)
- Les amants (Louis Malle)
- Les grandes familles (Denys de la Patellière)
- En cas de malheur (Autant-Lara)
- Sueurs froides (Hitchcock)
- Les Vikings (Fleisher)
- Archimède le clochard (Grangier)
- Les Cousins (Chabrol)
- Le miroir à deux faces (Cayatte)
:uhuh:

Après il oppose deux cinémas :

- l'un commercial ou penchant fort sensiblement de ce côté, incarné par des metteurs en scène sans ambition
- l'autre intrépidement pur et désintéressé

"Marie-Octobre" contre "La tête contre les murs"
"Archimède le clochard" contre "Hiroshima mon amour"
"Les tricheurs" contre "Les 400 coups"

:roll:

A part le bon classement du film de Bresson (qu'il trouve tout à fait normal), il conclut en déplorant "le goût bourgeois et profondément paresseux des habitués de la TV".
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...