Rome

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Vazymollo
Charly Oleg
Posts: 30657
Joined: 13 Apr 03, 12:55
Last.fm
Location: à Sion

Re: Rome

Post by Vazymollo »

Diffusion sur M6 en ce moment le dimanche à minuit.
C'est vrai que c'est de la belle ouvrage.
2501
Assistant opérateur
Posts: 2220
Joined: 26 Sep 03, 18:48
Location: Ici et ailleurs

Re: Rome

Post by 2501 »

Yep. Encore une série sacrifiée en diffusion nocturne.

Pour en profiter dans de meilleures conditions, saison 2 à 15€ ici :
http://www.cdiscount.com/dvd/dvd-series ... 65614.html
Image
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Re: Rome

Post by Nimrod »

2501 wrote:Yep. Encore une série sacrifiée en diffusion nocturne.
L'édition en DVD et les diffusions sur Canal+ et Cinécinéma (et d'autres chaînes ?) ont dû y contribuer.

J'ai adoré la saison 1, malgré quelques défauts, et n'ai pas terminé la saison 2 (mais il paraît que j'ai arrêté au moment où ça devient bien).
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: Rome

Post by pol gornek »

Nimrod wrote:et n'ai pas terminé la saison 2 (mais il paraît que j'ai arrêté au moment où ça devient bien).
Tu l'as arrêté à un épisode de la fin ?
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma.
(Vincent Colonna)
2501
Assistant opérateur
Posts: 2220
Joined: 26 Sep 03, 18:48
Location: Ici et ailleurs

Re: Rome

Post by 2501 »

Nimrod wrote:
2501 wrote:Yep. Encore une série sacrifiée en diffusion nocturne.
L'édition en DVD et les diffusions sur Canal+ et Cinécinéma (et d'autres chaînes ?) ont dû y contribuer.
Non, je n'y crois pas. Il y a toujours un public à la TV pour des redifs, alors pour des "non exclusivités"...

C'est juste que les chaînes sont de plus en plus frileuses à passer des séries adultes (trop de sexe et de violence pour du prime time) et surtout en France on ne croit pas des masses au feuilleton, sagas (niaises) de l'été exceptées. Il n'y a qu'à voir les séries américaines du prime time, que des séries policières en loners.
Les Soprano, Six Feet under, et même 24 avaient connus le même sort que Rome.
Image
Nimrod
Hypoglycémique
Posts: 26173
Joined: 13 Apr 03, 18:57

Re: Rome

Post by Nimrod »

pol gornek wrote:
Nimrod wrote:et n'ai pas terminé la saison 2 (mais il paraît que j'ai arrêté au moment où ça devient bien).
Tu l'as arrêté à un épisode de la fin ?
On m'aurait menti ? :mrgreen:
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: Rome

Post by pol gornek »

2501 wrote:C'est juste que les chaînes sont de plus en plus frileuses à passer des séries adultes (trop de sexe et de violence pour du prime time) et surtout en France on ne croit pas des masses au feuilleton, sagas (niaises) de l'été exceptées. Il n'y a qu'à voir les séries américaines du prime time, que des séries policières en loners.
Les Soprano, Six Feet under, et même 24 avaient connus le même sort que Rome.
Au même titre qu'en ce moment, aux USA, les séries feuilletonnantes fonctionnent de moins en moins. Je comprends que l'on puisse trouver frileuse cette orientation, mais il faut croire qu'il est devenu difficile, aujourd'hui, de parvenir à fidéliser le spectateur sur la longueur. L'investissement en temps que représente certaines séries imposent trop de contrainte (on ne peut pas rater d'épisodes, et la catch up tv et autres systèmes comme le tivo ne sont pas vraiment implanter chez nous).
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma.
(Vincent Colonna)
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: Rome

Post by pol gornek »

Nimrod wrote:On m'aurait menti ? :mrgreen:
C'est mon avis en tout cas. J'ai bien aimé la première saison, sans crier au chef d'œuvre non plus. C'est très beau, bien écrit, bien interprété, mais c'est un peu tout. La seconde saison, c'est toujours beau, bien écrit et bien interprété, mais c'est devenu très chiant, aussi...
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma.
(Vincent Colonna)
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Rome

Post by hellrick »

J'ai vraiment bien aimé les deux saisons, surtout la première j'avoue mais je suis assez fan de tout ce qui touche à Rome, cela explique cela sans doute.

Perso je ne regarde aucune série à la télé, c'est trop casse-c... : changement d'horaire, déprogrammation sauvage, retard à cause du tennis ou carrément série supprimée (il y a 2 ans la saison 3 de 24 a été stoppée sur plug rtl à 4 ou 5 épisodes de la fin!!!). Coffret ou autre uniquement pour les séries...auxquelles je viens lentement après beaucoup de réticences :wink:
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13539
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Re: Rome

Post by Zelda Zonk »

Terminé la Saison 2.

Voilà une très bonne série, dans l'ensemble, même si je suis pas spécialiste du sujet.
Le fait qu'il n'y ait que deux saisons est un gros +, car la redite, l'effritement et les invraissemblances sont les principaux maux des séries qui s'éternisent, à mon sens (et y'en a un paquet de Séries qui savent pas s'arrêter...)

Au bout du compte, j'ai quand même préféré la Saison 1, car la deuxième saison souffre des défauts suivants :

- la petite histoire est privilégiée sur la grande Histoire, les intrigues secondaires primant sur le contexte historique, contrairement à la Saison 1 centrée sur César ; je trouve ça dommage
- l'acteur qui joue Octave adulte est peu mis en avant, contrairement à César dans la Saison 1, peut-être parce qu'il a moins de charisme ; pourtant, cette deuxième saison est censée s'articuler autour de son personnage (en fait, c'est Marc Antoine le principal protagoniste de cette saison)
- quelques facilités scénaristiques et autres ellipses, surtout vers la fin de la série.

Reste que je recommande vivement cette série, ne serait-ce que pour ses acteurs anglais issus du théâtre, dans l'ensemble excellents, et pour le soin accordé aux costumes et aux décors (la réalité historique, en revanche, est sans doute malmenée, mais peu importe, ce n'est pas un documentaire).
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Rome

Post by Max Schreck »

Image
Une reconstitution historique passionnante et qui ne sacrifie en rien l'efficacité dramaturgique. Les scénaristes ont magistralement réussi à insérer des petits destins d'individus en marge de la grande Histoire, tout en leur créant des passerelles. J'ai beaucoup aimé certaines de leurs relectures de personnages et situations que je croyais figés dans ma mémoire. Le Brutus mis en scène ici pourrait à lui seul justifier un film. Il y a un sens du suspense, de l'aventure, du drame et de l'émotion qui font de chaque épisode une véritable leçon d'écriture.

Les dialogues sont brillants, l'interprétation de tout le casting british est épatante de finesse. Soin des décors, des costumes, bon goût de la mise en scène et de la musique... Il y a des moyens vraiment démentiels mais toujours pour servir les besoins du récit, et jamais pour épater. Et puis on n'y trouve aucune concession grand public, tant sur le plan de la violence et de l'érotisme, qu'en ce qui concerne le scénario qui ne cherche pas la facilité, évoque autant les drames personnels que les complexes enjeux politiques.

À l'arrivée c'est une formidable mécanique dont on constate épisode après épisode l'implacable mise en place. Dans le contexte de l'Antiquité, jouer sur le poids de la fatalité s'avère être un choix parfaitement judicieux.

Une superproduction audacieuse, intelligente et enthousiasmante.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Re: Rome

Post by Max Schreck »

Image
Rome saison 2
Comparaison inévitable avec la première saison. On comprend vite que cette dernière se suffisait à elle même. Pourtant, et parce qu'on y retrouve l'essentiel des personnages, un prolongement pouvait tout à fait se justifier.

C'est vrai que c'est un peu moins bien tenu ici. Mais c'est qu'on est devenu exigeant aussi, parce que sinon ça se laisse quand même suffisamment bien suivre, les acteurs sont toujours aussi bons et la richesse des moyens mis en œuvre force le respect. C'est parfois abusivement trash mais ça participe du caractère exceptionnel de cette production.

Après j'ai trouvé l'écriture moins inspirée. Le scénar tourne un peu en rond dans la première moitié, même si j'ai bien aimé l'ambiance de la pègre des bas-fonds. Les dialogues sont bien moins flamboyants que dans la première saison. La caractérisation des personnages est un peu laborieuse, on finit par les regarder vivre de loin, on ne comprend pas toujours ce qui continue à en lier certains. Sur le plan historico-politique c'est souvent confus, et le personnage d'Octave qui avait tout pour être fascinant pâtit beaucoup du flou de ses intentions.

Le dernier quart sauve heureusement la mise, avec de beaux et intenses moments de drame, qui sont surtout portés par les comédiens il faut dire. Y'en a qui méritent vraiment de briller au cinéma, même si c'est sans doute vrai qu'une série de longue haleine doit mieux s'accorder à une démonstration de palette étendue.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
wontolla
mon curé chez les forumistes
Posts: 6935
Joined: 14 Mar 10, 14:28
Liste DVD
Location: Bruxelles

Re: Rome

Post by wontolla »

A signaler que chez Amaz****, les deux saisons sont à environ 20 euros chaque et qu'elles font partie de la promo Warner jusqu'au 27 juin (soit 50 euros de réduction à partir de 100 euros d'achats).
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93294
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Rome

Post by Jeremy Fox »

Reste plus que 3 épisodes de la première saison mais une chose est déjà sure : je vais désormais avoir du mal à regarder un péplum après ce superbe dépoussiérage. Hormis le générique que je n'apprécie pas beaucoup, que du tout bon et notamment une interprétation hors pair.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21678
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Rome

Post by Rick Blaine »

Je me rappelle avoir eu gratuitement le coffret de la saison 1 à l'époque du club DVD Warner. Je n'ai pas pu regarder plus de 2 ou 3 épisode, j'avais trouvé ça outrancier dans le jeu des acteurs, dans la direction artistiques, dans les rebondissements. Trop de drame, trop de violence, trop de sentiments, trop de tout pour pas grand chose dans le fond. Mérite peut-être une nouvelle chance, mais j'ai tant de séries à voir, ce n'est pas pour demain.