Au delà du réel (60's) en Z2!!

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2786
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Outerlimits »

Oui, il s'agit de "Wolf 359" (Planète miniature en France). Bon épisode de la saison 2.
frédéric
1st Degree
Posts: 13449
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by frédéric »

LA PLANTE INCONNUE

Un des meilleurs épisodes de la série, de la pure SF sans monstres caoutchouteux et tout ça. C'est vraiment bien et efficace.
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11846
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Anorya »

J'ai commencé à m'y mettre avec bonheur. Je ne connaissais que Au delà du réel, l'aventure continue, la série couleur des 90's (qui contient d'excellents épisodes d'ailleurs) et je me disais qu'il était bon de revenir aux fondamentaux. Première constatation en regardant un peu la liste des titres d'épisodes du boîtier des saisons 1 et 2, il y a des épisodes qui furent repris par la suite (une sorte de 2.0) dans la série couleur. Ainsi Le robot dans la saison 2 devient Je pense, donc... dans la série 90's. Par contre si je connais la version récente je n'ai pas encore pu comparer avec la version originale. Sans doute parce que j'ai peur de l'aspect un brin kitsch que je risque de retrouver avec plusieurs créatures comme ça a été discuté dans le topic.

Cela ne m'a pas empêché de regarder des épisodes au hasard et de les apprécier dans l'ensemble.


* Ne quittez pas l'écoute (The Galaxy Being) - saison 1, ep 1.
Image
Dans cet épisode, un technicien de la radio s'aperçoit qu'il capte une transmission d'un savant extra-terrestre d'une autre dimension et qu'il peuvent mutuellement se comprendre. Un bon épisode où la créature n'est pas trop kitsch car constituée d'une espèce de peau qui réfléchit la lumière et lui donne donc un air plus qu'abstrait. Il y a un côté moraliste "respectons les autres sans quoi l'on se détruirait tous, bla bla" un peu comme écrit en gros sur un tableau d'école mais ça reste intéressant.


* Les 100 Jours du dragon (The Hundred Days of the Dragon) - saison 1, ep 1.
Image
Tremble petit capitaliste bien installé derrière ta télé, oui toi qui nous lit sur dvdclassik, les chinois peuvent dupliquer le visage d'occidentaux pour se le greffer en quelques minutes sur le visage grâce à un procédé révolutionnaire ! Bientôt les plus hauts échelons du pouvoir seront à leur portée. Très guerre froide et paranoïaque, cet épisode se paye le luxe d'offrir une science-fiction plausible sur fond de suspense diabolique qui marche du tonnerre. Vraiment excellent.


* L'Homme qui détenait la puissance (The Man With the Power)
Image
Après les 100 jours du dragon, un épisode un peu plus faible mais néanmoins intéressant avec cet homme (Donald Pleasance, plus jeune que d'habitude) qui détient une puissance de destruction immédiate dès qu'il se met en colère ou qu'un évènement le contrarie. Si au premier abord il n'est pas au courant, il s'en rend compte sans plus pouvoir éviter le processus par la suite.


Pour l'instant du très bon et du bon. J'ai bon espoir pour la suite. :)
Image
julien
Oustachi partout
Posts: 9039
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by julien »

Franchement tu vas te régaler ; même si certains épisodes sont évidemment plus faibles que d'autres mais dans l'ensemble c'est une série particulièrement inventive, complètement dans l'esprit de la série B. A noter également la très bonne partition de Dominic Frontière. (Futur compositeur du générique mythique des Envahisseurs.) Et j'adore aussi toutes les sonorités électroniques qui ont un charme fou. La seconde saison par contre, pour les quelques épisodes que j'ai visionné est beaucoup plus faible, même si l'épisode Demon with a Glass Hand reste l'un des meilleurs de la série.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
Anorya
Laughing Ring
Posts: 11846
Joined: 24 Jun 06, 02:21
Location: LV426

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Anorya »

Tiens, en parcourant le topic cet après-midi, j'ai noté justement sur une liste un peu quasiment tous les épisodes qui ont été conseillés (dont celui que tu cites, La main de verre). Ce que je vais faire prochainement c'est de jongler et alterner entre les épisodes excellents et entre-deux, des épisodes supposément moins bon comme ça j'en resterais sur une bonne impression. :D
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by hellrick »

Je viens de commencer aussi les 2 premiers épisodes sur le coffret dvd acheté pour une bouchée de pain. et c'est très sympa!
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Federico »

Je confirme : La main de verre est un épisode d'exception, toutes séries de SF confondues. Scénario fantastique, interprétation de grande classe de Robert Culp et mise en scène aux p'tits oignons. Le tout dans le décor fabuleux du Bradbury Building dont l'extraordinaire cinégénie de l'architecture métallique de cage d'ascenseur géant servit dans de nombreuses séries et de très grands films.
Côté sensations de très jeune téléspectateur, celui qui m'avait le plus marqué (à en faire des cauchemars), c'est Le 6ème doigt, avec les modifications progressives du visage de David McCallum. :?
Autre épisode marquant : La prémonition, sur les variations d'espace-temps, avec des effets bluffants compte-tenu des moyens de l'époque.

La mouture 90's n'a pas le même charme que l'originelle mais elle comporte aussi quelques épisodes fort agréables à l'oeil (et je ne veux pas uniquement parler de Valerie 23 ou du Démon de l'amour qui s'autorisent des scènes improbables dans les années 60...) :wink:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
julien
Oustachi partout
Posts: 9039
Joined: 8 May 06, 23:41

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by julien »

Federico wrote:Côté sensations de très jeune téléspectateur, celui qui m'avait le plus marqué (à en faire des cauchemars), c'est Le 6ème doigt, avec les modifications progressives du visage de David McCallum. :?
Un de mes préférés celui-là aussi. La trogne hallucinante qu'ils lui ont fait à la fin. Ça promet pour l'évolution de l'humanité :D Il y avait quand même beaucoup d'humour dans cette série, contrairement à Twilight Zone, qui était plus premier degré. Pour un gamin c'est vrai que certains épisodes devaient être effrayants mais avec le recul, on se dit qu'il y a des effets comiques qui étaient indubitablement recherchés.
Image
"Toutes les raisons évoquées qui t'ont paru peu convaincantes sont, pour ma part, les parties d'une remarquable richesse." Watki.
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Federico »

julien wrote:
Federico wrote:Côté sensations de très jeune téléspectateur, celui qui m'avait le plus marqué (à en faire des cauchemars), c'est Le 6ème doigt, avec les modifications progressives du visage de David McCallum. :?
Un de mes préférés celui-là aussi. La trogne hallucinante qu'ils lui ont fait à la fin. Ça promet pour l'évolution de l'humanité :D Il y avait quand même beaucoup d'humour dans cette série, contrairement à Twilight Zone, qui était plus premier degré.
Beaucoup plus d'humour, je ne sais pas. Disons que c'était plus léger et destiné à un plus vaste public. Et puis Rod Serling ne devait pas être le type le plus rigolo qui soit. Par contre, la TZ est indépassable question humour noir, très noir (grâce entre autre à l'influence du génial Richard Matheson, maître en la matière).
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2786
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Outerlimits »

Dans la série d'origine il n'y a pratiquement pas d'humour je trouve. Seul un -excellent- épisode (Expérience contrôlée) est fait sur le mode de la comédie fantastique, mais c'est bien l'exception. L'univers de "Outer limits" est généralement très sombre, pessimiste voire effrayant.
Mon préféré, c'est "La prémonition".
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Federico »

Anorya wrote: * Ne quittez pas l'écoute (The Galaxy Being) - saison 1, ep 1.
Image
Dans cet épisode, un technicien de la radio s'aperçoit qu'il capte une transmission d'un savant extra-terrestre d'une autre dimension et qu'il peuvent mutuellement se comprendre. Un bon épisode où la créature n'est pas trop kitsch car constituée d'une espèce de peau qui réfléchit la lumière et lui donne donc un air plus qu'abstrait. Il y a un côté moraliste "respectons les autres sans quoi l'on se détruirait tous, bla bla" un peu comme écrit en gros sur un tableau d'école mais ça reste intéressant.
Certes mais il faut se replacer dans une époque où l'on frôla de très peu la 3ème guerre mondiale (nucléaire de surcroit).
Et il n'y a pas un autre discours dans ce chef-d'oeuvre qu'est Le jour où la Terre s'arrêta sorti 12 ans plus tôt dans un contexte géopolitique tout aussi troublé.
Sinon, l'apparition "plasmique" de l'extra-terrestre reste vraiment bluffante et dut faire un effet terrible aux téléspectateurs de 1963.
La série ré-utilisera ce procédé (en version encore plus immatérielle) avec l'humain coincé dans l'espace-temps de l'épisode La prémonition.
* L'Homme qui détenait la puissance (The Man With the Power)
Image
Donald Pleasance, plus jeune que d'habitude
Ben... Plus jeune que chez Carpenter ou Argento mais le même âge que dans La grande évasion : la quarantaine bien entamée. :wink:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Federico »

Anorya wrote: * Les 100 Jours du dragon (The Hundred Days of the Dragon) - saison 1, ep 1.
Image
Tremble petit capitaliste bien installé derrière ta télé, oui toi qui nous lit sur dvdclassik, les chinois peuvent dupliquer le visage d'occidentaux pour se le greffer en quelques minutes sur le visage grâce à un procédé révolutionnaire ! Bientôt les plus hauts échelons du pouvoir seront à leur portée. Très guerre froide et paranoïaque, cet épisode se paye le luxe d'offrir une science-fiction plausible sur fond de suspense diabolique qui marche du tonnerre. Vraiment excellent.
Sur ma lancée, Anorya m'a donné l'envie de regarder cet épisode dont je n'avais aucun souvenir... et j'ai compris pourquoi : c'est très mauvais. L'idée de base était pourtant intéressante mais tout est mal foutu et terriblement naïf. Le masque d'empreinte faciale m'a fait mourir de rire : on dirait un plat à terrine !! :mrgreen:
Et puis le candidat (et large favori) à la présidence dont la chambre n'est même pas gardée... Non, là c'est trop.
Seuls bons moments : les malaxages des visages amollis façon glaise de sculpteur.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Mais pourquoi le réalisateur n'a-t-il pas profité de l'effet au potentiel saisissant pour montrer à la fin celui du faux président ainsi remodelé pour le... démasquer ? Au lieu de cela, après que le vice-président lui ai retravaillé la façade, il le filme de dos !! Je suis toujours partisan de la suggestion plutôt que de l'effet appuyé mais là, l'occasion de faire frissonner les téléspectateurs était offerte sur un plateau. :roll:
Image
Par contre, le trucage (rétroprojection ?) permettant de voir sur un même plan le vice-président et son double-factice est plutôt bien conçu.
Image
Mais bon, sur un thème similaire (les plus hautes sphères des USA parasitées par les méchants Rouges d'Extrême-Orient), revoyez plutôt le fantastique Un crime dans la tête (The Manchurian candidate) de Frankenheimer, sorti l'année précédente.

NB : vraiment dommage que ce 1er DVD de la saison 1 ne soit qu'en VF... et surtout que la voix-off de la fabuleuse intro ait été refaite et avec une médiocrité affligeante (le type qui s'en charge donne l'impression d'avoir été poussé devant le micro et annone son texte). :evil:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2786
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Outerlimits »

Sur le DVD français de mémoire il n'y a que les 3 premier épisodes qui ne bénéficient pas de VO, mais je ne me souvenais pas de l'intro redoublée en VF.
En tout cas Federico, tu regarderas, sur les "Ombres du silence", ils ont également refait/redoublé en VF cette intro (les 1ères secondes de la piste française d'époque de l'épisode ayant été définitivement perdues), le résultat de cette VF 'nouvelle manière' est là-aussi d'une grande vulgarité et jure complètement .
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Federico »

Outerlimits wrote:Sur le DVD français de mémoire il n'y a que les 3 premier épisodes qui ne bénéficient pas de VO
Les 4 premiers en fait :

Ne quittez pas l'écoute
Les 100 jours du Dragon
L'homme qui détenait la puissance
Les architectes de la peur
<-- Commencé à le regarder (encore un dont je ne me souvenais plus). Le scénario est vraiment terrifiant. Pauvre Robert Culp ! :?
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz