Au delà du réel (60's) en Z2!!

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2715
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Outerlimits »

"Les architectes de la peur" (comme "Les 100 jours du Dragon") fait partie des épisodes inédits n'ayant été diffusés pour la 1ère fois en France qu'en 1997 sur "13ème rue".
Le doublage français de presque tous les épisodes avait déjà été réalisé dans les années 60, ce qui explique que, même pour les inédits, nous bénéficions d'un doublage "old school".
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Federico »

Outerlimits wrote:"Les architectes de la peur" (comme "Les 100 jours du Dragon") fait partie des épisodes inédits n'ayant été diffusés pour la 1ère fois en France qu'en 1997 sur "13ème rue".
Ah d'accord, je comprends mieux. Jusque là, je pensais les avoir à peu près tous vus dans les années 70...
Le doublage français de presque tous les épisodes avait déjà été réalisé dans les années 60, ce qui explique que, même pour les inédits, nous bénéficions d'un doublage "old school".
C'est pas plus mal, finalement. Même si je vais aller les chercher en VO... :wink:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2715
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Outerlimits »

Il est assez difficile de savoir l'ordre exact de diffusion des épisodes d' "Au-delà du réel" en France.
Il y eu tout d'abord la diffusion bouche-trou de 1972, pour un certain nombre d'épisodes (mais combien au juste ?). "La plante inconnue" faisait partie du lot, et était je crois, le 1er, ou l'un des 1ers.
Il y eu ensuite la diffusion/rediffusion en 1975 sur "Samedi est à vous". L'émission (re)diffusa : "Les ombres du silence", "Le sixième doigt"; "Une nouvelle dimension" ; "La prémonition" ; "L'homme qui détenait la puissance" ; "Contrepoids" ; "Enquête sur un mystère" et "La main de verre" (je ne cite-là que ceux que j'avais vus dans l'émission).
Impossible de dire s'il ne s'agissait que de rediffusions ou si parmi ces épisodes, certains étaient inédits à cette date.

19 épisodes avaient alors été programmés sur nos ondes.

En 1987, "Temps X" reprogramme ces épisodes dans des versions souvent tronquées, mais hélas, "Ne quittez pas l'écoute" et "La prémonition" répondront aux abonnés absents.

En 1997, "13ème rue" entreprend la programmation complète de la série, en commençant par les inédits, et en terminant par les 19 épisodes connus. Du fait, "Ne quittez pas l'écoute" et "La prémonition" n'avaient pas été revus depuis plus de 20 ans chez nous.
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Federico »

s1 e3 Les architectes de la peur (The architects of fear, 1963, Byron Haskin)

Le scénario terrifiant mélange celui du Jour où la Terre s'arrêta et celui de... La mouche noire.

Pour mettre fin aux tensions qui menacent l'humanité de disparaître par auto-destruction nucléaire, un phalanstère scientifique de "sages" décident que le seul moyen de rassembler les Terriens... serait de les unir contre un ennemi commun, en l'occurrence un extra-terrestre menaçant qu'ils feront passer pour l'avant-garde d'une hypothétique invasion d'outre-espace (comme la soucoupe de Klaatu, son engin est prévu pour se poser près du bâtiment de l'ONU à New York). Et cet alien, ils vont le créer à partir d'un modèle réel (on ne sait absolument d'où ils le sortent !!) dont on ne voit que l'ombre chinoise (vague chimère de singe et... d'arachnide !!!)

Ils tirent au sort lequel d'entre eux servira de cobaye pour être métamorphosé en cette chose, être qu'ils enverront secrètement dans un vaisseau spatial qui reviendra ensuite se diriger de façon menaçante vers notre bonne vieille Terre.
Bref, un scénario aussi abracadabrantesque que diabolique et il faut l'avouer carrément sadique. Puisque que le malheureux élu volontaire (le grand Robert Culp) va subir d'atroces mutations. Avec en deuxième couche machiavélique le fait qu'il apprend juste avant cela qu'après de longues années, son épouse attend enfin un enfant. Bien entendu, pour le bien de l'expérience, il faudra aussi qu'on le fasse passer pour mort (dans un accident d'avion).

On a d'abord très mal pour ce pauvre Culp et pour sa "veuve".
Image

Culp (d'ordinaire excellent*) qui n'hésite pas à en faire des caisses dans la séquence où il pète un câble. Et ça tourne franchement au grand portnawak avec en summum de grotesque des effets spéciaux très bas de gamme avec vaisseau spatial jouet et surtout apparition de la chose "finie" qui fait plus pitié et rire que peur.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Quoi, ma gueule ?...
Quant au réflexe terminal de la créature à l'intention de sa malheureuse épouse, on l'a d'autant plus senti venir de loin qu'il est lui aussi piqué à La mouche noire.
Même le superbe N&B de Conrad Hall ne peut sauver les meubles en placo. Mise en scène pas très finaude non plus qui s'arrange pour répéter un peu trop souvent les passages vers la boutique From here to maternity (belle trouvaille de nom, ceci dit).

Dommage. Encore un scénario à très fort potentiel mais bien gâché. :(

(*) Notamment dans La main de verre (Demon with a glass hand - s2 e5), peut-être le meilleur épisode de la série, ses deux saisons confondues.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Federico
Producteur
Posts: 9462
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Federico »

s1 e4 L'Homme qui détenait la puissance (The man with the power, 1963, Laslo Benedek)

Malgré la présence de Donald Pleasence, cette éternelle incarnation de la placidité inquiète, j'avais un souvenir mitigé de ce fameux épisode. C'est confirmé : pas mal mais sans plus.

Modeste enseignant, mari sans cesse réprimandé par son épouse, Harold J. Finley a mis au point et expérimenté sur son propre cerveau un implant qui lui permet de maîtriser et diriger les forces électro-magnétiques et de vaincre la gravité à distance. Une antenne scientifique gouvernementale s'adjoint ses services afin de permettre à des astronautes de ramener sur Terre des objets célestes riches en éléments rares (du genre qui se termine en "ium". Non, il ne s'agit pas de calcium ni de minium). :mrgreen:
Image
OK, on se doute bien qu'il y a un câble mais c'est pas très charitable de le montrer.
On se trouve là dans un scénario hyper-classique de la SF et du fantastique, friands en êtres faibles acquérant soudain des super-pouvoirs. Depuis le rabbin de Prague et son Golem jusqu'à Peter Parker en passant par le malingre Dr Septimus des aventures de Blake & Mortimer.

Là encore, pas besoin de chercher bien loin pour trouver l'inspiration de cet épisode. Finley n'est qu'une nouvelle variante du Dr Morbius de Planète interdite, le savant qui à la suite d'expériences sur son propre cerveau avait développé une terrible force inconsciente née de ses frustrations et de sa colère (ce qu'il appelait le monstre de l'ide). L'épisode reprend d'ailleurs à l'identique la scène où des manomètres mesurent la progression de cette colossale puissance mentale.
Image
Edward Platt face à la Menace Max :P
Pleasence porte l'histoire à bout de bras... enfin, de front plutôt. Mais l'ensemble est assez simpliste. Ainsi il aurait suffit à Finley de faire à son épouse une démonstration de son don de télékinésie (comme il l'a fait au tout début avec le rocher devant les chercheurs) pour lui prouver qu'il ne délirait pas. De même, à la fin, plutôt que de craindre que Finley placé sous sédatif, son inconscient n'entrave l'opération sur l'astronaute, ils auraient mieux fait d'en profiter pour lui extraire son bitonio cervical.

Symptomatique de de cette légèreté : le psychiatre du projet se prénomme... Sigmund. :roll:
Image
L'électro-dynamique du transfert
Last edited by Federico on 24 Sep 13, 20:40, edited 3 times in total.
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2715
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Outerlimits »

Ralala, c'est bien un des épisodes qui m'avait terrorisé dans mon enfance (ces orages psychiques m'auront fait passer bien des nuits blanches :shock: ), Pleasence y est excellent, tout comme Priscilla Morrill dans le rôle de son horrible femme !
batfunk
Electro
Posts: 988
Joined: 22 Apr 11, 00:38

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by batfunk »

Je suis en train de découvrir la première saison et c'est une merveilleuse surprise pour moi.Autant j'avais des souvenirs d'enfance de Star Trek et de La 4ème dimension grâce à Temps x,ce n'était bizarrement pas le cas de cette série.Pour l'instant,j'apprécie vraiment la qualité des scénarios,qui traitent des peurs de l'époque(le nucléaire,le début de la génétique et de l'informatique...) et d'une mauvaise utilisation de la science en général(de la vrai science-fiction donc).Autre plaisir,une vrai qualité de réalisation,avec quelques vieilles valeurs sures du cinéma (Byron Haskin,Laslo Benedek).Il y aussi le plaisir de redécouvrir des têtes connues de l'histoire de la télé et du ciné américain(Martin Landau,Donald Pleasence,Robert Culp(Colombo!),Edward Mulhare(K2000!!!),Cliff robertson...).Enfin,contrairement à Twilight Zone,pas de twist systématique souvent bidon et prévisible.
Seul "bémol" mais ça fait partie du charme de la série,les effets spéciaux font vraiment sourire aujourd'hui(Ah,les fils de nylon dans un des premiers épisodes :D ) et les monstres sont bien grotesques.
Le scénario de "the man who was never born" fait BEAUCOUP penser au premier Terminator.Un souvenir de jeunesse de James Cameron peut être?
Autre anecdote sympa ,le doublage français différent du générique de début dans 4 premiers épisodes.L'un est d'époque,l'autre actuel sur des épisodes surement jamais diffusés en France....

Au final,je préfère(pour l'instant) the Outer Limits à Twilight zone.Le format classique de 52 mn du premier se prête mieux à des histoires complexes que les 25 mn du second.
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2715
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Outerlimits »

Normalement, tous les épisodes avaient été doublés dans les années 60 au Canada (doublage français et non québécois), à l'exception de 2. C'est ce doublage que l'on avait eu en France pour les 19 épisodes diffusés jusqu'à 1976.
Ensuite 13ème rue diffusa tous les épisodes -y compris les inédits- avec ces doublages d'époque.
Il y a pas mal de variantes du générique.
batfunk
Electro
Posts: 988
Joined: 22 Apr 11, 00:38

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by batfunk »

Etonnant,parce qu'on a deux voix différentes(l'une des voix semble moderne,moins bien jouée comme souvent dans les nouveaux doublages ,le son est aussi meilleur et plus clair).Je parle des versions dvd.
Je parlais de Terminator pour l'épisode"the man who was never born" mais en fouillant un peu,l'épisode s'inspirerait beaucoup du film "La jetée" de Chris Marker sorti l'année précédente.
Je m'en rappelle vaguement ,je l'avais vu en 5ème en cours de français(1987... :oops: ).Plus un roman-photo qu'un vrai film d'ailleurs...A revoir pour se refaire une idée.
fordave
Stagiaire
Posts: 9
Joined: 9 Oct 14, 15:33

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by fordave »

Je la regarde actuellement, je suis en cours de la S01.
C'est une très bonne surprise même si, comme la majorité des anthologies(T-Z inclus, surtout la S03),
la qualité est très variable d'un épisode à l'autre.
Pour l'instant, je serais assez d'accord avec la liste des meilleurs et moins bons épisodes de la plupart des comms.
Notamment que ceux écrit et réalisés par Stephano sont parmi les plus faibles.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18225
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Kevin95 »

Dommage que la série soit devenue hors de prix... :(
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
Alain Carraze
Stagiaire
Posts: 63
Joined: 29 Dec 12, 17:57

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Alain Carraze »

Outerlimits wrote: En 1987, "Temps X" reprogramme ces épisodes dans des versions souvent tronquées, mais hélas, "Ne quittez pas l'écoute" et "La prémonition" répondront aux abonnés absents.
Ah bon ??? Je n'ai pas souvenir du "tronquage".
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2715
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Outerlimits »

J'ai gardé les enregistrements VHS.
De nombreux épisodes de la 1ère saison, lors de cette diffusion sur Temps X, se sont vu expurgés de leur séquence prégénérique et de tout ou partie du générique (Le sixième doigt, La plante inconnue, Le facteur humain, Expérience contôlée, etc...)
"Une nouvelle dimension" conservait bien sa séquence prégénérique, mais son générique avait sauté, tout comme, je crois, pour "Les héritiers".
"L'homme qui détenait la puissance" avait été présenté avec une séquence en moins.
Alain Carraze
Stagiaire
Posts: 63
Joined: 29 Dec 12, 17:57

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Alain Carraze »

Outerlimits wrote:J'ai gardé les enregistrements VHS.
De nombreux épisodes de la 1ère saison, lors de cette diffusion sur Temps X, se sont vu expurgés de leur séquence prégénérique et de tout ou partie du générique (Le sixième doigt, La plante inconnue, Le facteur humain, Expérience contôlée, etc...)
"Une nouvelle dimension" conservait bien sa séquence prégénérique, mais son générique avait sauté, tout comme, je crois, pour "Les héritiers".
"L'homme qui détenait la puissance" avait été présenté avec une séquence en moins.
Ah !!! C'est cela que vous appelez "tronqué". je comprend mieux. J'avais en tête de la censure ou des scènes en moins. Ca, il n'y en as pas eut (on a diffusé la copie que on nous avait donné de "the man with the power")
la particularité de "The Outer Limits" etait que le pré-générique n’était ni le début de l'épisode ni un "teaser" avec plusieurs scènes de l'épisode, mais UNE SCENE de l'épisode. In extenso. Un extrait, quoi.
Alors, oui, l'assistante de réalisation de l'époque a jugée que c'etait vraiment redondant (tu vois 2 fois la même scene) et les as enlevés. J'ai jugé, à l'époque, que la bataille n'en valait pas vraiment la peine.
La suppression des générique de fin est un grand classique, malheureusement, des diffusions de l'époque, surtout quand la série est inclus dans une autre émission (genre La Une / samedi est à vous). Enchainer générique de fin de la série -platô- générique de fin de l'émission, c'etait pas tres digeste. Alors oui, pour le puriste qui enregistre, c'est comme de couper le générique de fin d'un film : c'est nul. Mais pour le téléspectateur, c'est une perte de temps, c'est se lever et s'en aller (ou zapper), c'est donc le perdre. je ne dis pas que c’est bien mais c’est une réalité.
mais oui, comme vous, moi, ça m’énervait et ça m’énerve toujours quand on zappe le déroulé de fin.
Alain Carraze
Stagiaire
Posts: 63
Joined: 29 Dec 12, 17:57

Re: Au delà du réel (60's) en Z2!!

Post by Alain Carraze »

Et , autre détail, à mon TRES grand regret, à l'époque, la copie de "The Galaxie Being" était en trop mauvais etat pour être diffusée. Elle avait été tellement esquintée, coupée et recollée que il manquait plusieurs minutes en tout.
A l'époque, on ne parlait pas encore de remasterisation sur support vidéo, encore moins de HD. On avait des copie 16mm. Et le budget d'acquisition ne permettait pas tout le temps de demander au distributeur de tirer des copies neuves d’après les 35mm US, de coucher le son français, etc...