The Wire / Sur Ecoute

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93343
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Jeremy Fox »

Sudena wrote: A propos et pour info: j'ai fait très peu d'études. Je suis passionné c'est tout. Et navré de t'énerver: c'est pas du tout mon but.

Tu ne m'énerves pas personnellement puisque je connais la série et sais ce qu'il en est.

Mais je vais te donner des exemples très parlants de pourquoi ça me fait réagir de lire accolés à The Wire les termes de pédants ou moralisateurs. Imagine deux secondes que je n'ai jamais entendu parler des séries ci-dessous et que je lise ça sur un forum (ou ailleurs)

* Derrick, une série trépidante.
* Les feux de l'amour brille par sa subtilité.
* La mise en scène de Sherlock est d'une sobriété 'bressonienne'.
* Walking Dead et Breaking Bad, des séries que vous pouvez regarder en famille avec vos enfants en bas-âge.

Imagine ma surprise en les découvrant ! :mrgreen:

Si je suis un farouche partisan de la subjectivité voire même d'une certaine mauvaise foi (qui peut se targuer de n'en avoir jamais eu pour défendre ses chouchous ou pour 'descendre' des réalisateurs honnis), je conçois néanmoins qu'il existe des éléments objectifs. Et pour moi ce que tu écris sur The Wire, ce sont des contre-vérités voire même des mensonges tout aussi grossiers que mes exemples expressément ridicules.

D'où un certain agacement il est vrai puisqu'une personne ne connaissant pas la série et tombant sur ces adjectifs pourrait à te lire ne plus être motivé à la découvrir... pour de mauvaises raisons.

Ceci étant dit, et malgré ce qui pourrait passer pour de l'agressivité, je ne conçois bien évidemment aucune animosité à ton encontre. :wink:
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25488
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Quelle est votre série télé préférée ?

Post by Jack Carter »

Sudena wrote:. J'ai fait il y a quelques mois un dossier sur les séries télé et leur évolution dans le cadre de mes études: j'ai pas mal planché sur ce côté-là de la question...
Sudena wrote: A propos et pour info: j'ai fait très peu d'études. Je suis passionné c'est tout. Et navré de t'énerver: c'est pas du tout mon but.
:?:
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
Edouard
Accessoiriste
Posts: 1717
Joined: 24 Oct 14, 09:28

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Edouard »

Jeremy Fox wrote:
* Derrick, une série trépidante.
Surtout avec ce type d'image pour accompagner le propos:
Image
James Caan dans Thief n'a qu'à bien se tenir :mrgreen:
Image
Alambic
Assistant(e) machine à café
Posts: 166
Joined: 3 Mar 15, 21:26

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Alambic »

Sudena wrote:Si The Wire a duré cinq saisons c'est parce qu'elle générait de l'argent pour HBO
Ca reste à démontrer.
Le premier épisode de la saison 5 a été regardé par 1.23 million de téléspectateurs. Au même moment, sur ABC, Desperate Housewives drainait 19.78 millions de téléspectateurs. Ces chiffres valent ce qu'ils valent - apparemment, ce n'est pas si simple de mesurer avec précision - mais on voit bien sur quel type de cheval faut miser pour générer de l'argent.

Si elle a duré cinq saisons, c'est peut-être parce que HBO a compris qu'en laissant Simon & Burns aller jusqu'au bout, en les laissant faire à leur idée, le produit final aurait suffisamment de gueule pour espérer avoir une seconde chance, en DVD, à plus ou moins long terme. Je pense que HBO avait tout simplement confiance en The Wire.
Jeremy Fox wrote:D'où un certain agacement il est vrai puisqu'une personne ne connaissant pas la série et tombant sur ces adjectifs pourrait à te lire ne plus être motivé à la découvrir... pour de mauvaises raisons.
Tout à fait. Et même les plus motivés pourraient lâcher dès le premier épisode - qui n'est pas forcément très accessible. Et ce serait dommage.
Alambic
Assistant(e) machine à café
Posts: 166
Joined: 3 Mar 15, 21:26

Re: Quelle est votre série télé préférée ?

Post by Alambic »

Sudena wrote:elle ne vient pas chercher son public...mais n'est-ce pas un défaut précisément pour une série télé?
Le topic "votre série préférée" répond assez bien à cette question : non.
Sudena wrote:Sauf que...c'est inexact: elle a duré cinq ans: donc elle est allée chercher le public, du moins un certain public,
Non, les audiences ont été non seulement faibles, mais en chute - au moins à partir de la saison 3, où on passe d'1.9 million à 1.2 million. A titre de comparaison, le plus mauvais score de Lost, sur sa dernière saison, est de 10 million de téléspectateurs. Alors bon.
Sudena wrote:grâce à des procédés dramatiques qu'on retrouve dans nombre d'autres, dont le plus flagrant est la récurrence des personnages et, d'où les "retouches" assez visibles entre les saisons, le fait de changer draconiennement de sujet d'une saison à l'autre.
Changer draconiennement de sujet ? Mais le sujet c'est le trafic de drogue à Baltimore, non ? Y a pas un épisode qui parle d'autre chose, pas un personnage qui n'y soit lié de près ou de loin.

La récurrence des personnages, procédé dramatique... oui... et il a fait ses preuves. Bon.

Mais j'aimerais bien en savoir plus sur ces "retouches".
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93343
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Quelle est votre série télé préférée ?

Post by Jeremy Fox »

Alambic wrote: Changer draconiennement de sujet ? Mais le sujet c'est le trafic de drogue à Baltimore, non ? Y a pas un épisode qui parle d'autre chose, pas un personnage qui n'y soit lié de près ou de loin.

C'est clair. Voir un changement draconien d'une saison à l'autre me parait étrange de la part de quelqu'un qui l'aurait visionné plusieurs fois. Draconien, encore un adjectif bien mal approprié à ta démonstration. Et si notre incompréhension provenait d'une mauvaise utilisation du vocabulaire ?
Alain Carraze
Stagiaire
Posts: 63
Joined: 29 Dec 12, 17:57

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Alain Carraze »

Sudena wrote:Je vais simplifier de manière hyper méga courte: tout est argent. Si The Wire a duré cinq saisons c'est parce qu'elle générait de l'argent pour HBO, chaîne de télévision (en cinq ans on a le temps de s'en rendre compte), comme toute série le fait. Mais ça ne vaut pas dire que l'art est absent...
Comme cela a déjà été démontré, The Wire fut un échec d'audience. Et HBO cherche à faire des abonnés (ce qui est , in fine, de l’argent). ces abonnés vont le rester parce que ils trouvent là un type de fiction qu'ils ne voient pas ailleurs . Tel est la politique, somme toute très logique, d'HBO.
Et si , malgré sa très faible audience, HBO a continué The Wire, c’est parce que :
- le résultat était de qualité.
- la série avait bonne critique
et surtout...
- elle ne coutait pas "trop" cher. Comprendre : environnement contemporain, pas de stars à la distribution... Ce dernier critère est très important et fait la différence avec, par exemple, Carnival, à la première saison brouillonne, avec des problème créatif, sans gros impact critique et qui coutait une blinde à produire.
Sudena
Stagiaire
Posts: 67
Joined: 7 Mar 15, 04:04

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Sudena »

"Draconien" est effectivement un mot mal à-propos. Mais les saisons ne parlent pas de la même chose: le trafic de drogue n'est véritablement au centre que de la saison 1, après il "fait partie du paysage", rien de plus (rien de moins non-plus me direz-vous). La 2 se centre sur les docks, la 3 sur les rapports entre politique et immobilier, la 4 sur l'école, la 5 sur les journalistes. Dites-moi si je me trompe...
En comparant le coût faible de production et les audiences, HBO ne perdait rien et surtout la chaîne pouvait compter sur un "noyau dur" très solide de fans (les fans de La Caravane de l'Etrange se sont peu manifestés...parce que je pense la saison 1 n'était pas "close": dans The Wire, l'intrigue principale de chaque saison se clôt dans le dernier épisode: ça avait pour double effet de satisfaire le public...et de prévoir un éventuel arrêt).
HBO est une chaîne particulière: difficile de comparer ses audiences avec celles de ABC ou d'une quelconque autre chaîne gratuite, aussi le public visé est-il différent: il a les "moyens" et les séries (à moins d'être des gouffres financiers) n'ont pas à "rapporter" directement, c'est à dire que les annonceurs publicitaires ne jouent aucun rôle dans la production: c'est une sacrée différence... Les critiques dithyrambiques, effectivement, ont servi The Wire mais elles n'auraient pas fonctionné sur une chaîne gratuite (exemple, encore, de Profit). Tout ça pour dire que The Wire ne vise pas un large public, ça non, mais elle vise néanmoins un public qu'elle n'entend pas perdre.... En restant honnêtes avec vous-mêmes: vous auriez continué à suivre si à la fin de la saison 1 vous auriez dû dire au-revoir à McNulty, Bubs et Omar (même D reste un temps dans la saison 2)? HBO est une chaîne qui a son style propre, sa politique maison: on sait que ses séries ont une portée sociologique (Showtime est plus "trash" et plus politique), donc le public qui va les voir va en demander. Essaie un teen drama sur HBO: je suis impatient de voir le résultat (en particulier critique)... Les chaînes ne visent pas le même public, les payantes ne cherchent même pas un très large public, mais elles ont des "cibles" qu'elles doivent conquérir et/ou fidéliser.

Les raccords? Je vais me centrer sur un seul personnage (il y en a d'autres mais celui-ci est le plus typique): Jimmy. A la fin de la saison 1 il ne réussit pas son gros coup et doit se contenter d'un demi-succès. Il est donc envoyé sur...les docks où son caractère contribue pour beaucoup à ouvrir l'enquête et à la faire avancer. Il retourne donc (saison 3) à son premier poste, juste au moment où Avon sort de prison et que le combat peut reprendre... La saison 4... on n'a pas vraiment besoin de lui alors il demande à la fin de la 3 à être muté à un poste "tranquille" qui lui permet de ne pas mettre son grain de sel. Et dans la 5 il prend du gallon et reprend son combat, plus acharné que jamais. Je ne trouve pas ça très réaliste, un personnage si "accommodant" avec les nécessités dramatiques. Mais c'est très bien qu'il en ait été ainsi niveau émotion du spectateur j'entends...

Je suis plus clair ou toujours aussi fumeux?..
Alambic
Assistant(e) machine à café
Posts: 166
Joined: 3 Mar 15, 21:26

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Alambic »

Sudena wrote: les saisons ne parlent pas de la même chose: le trafic de drogue n'est véritablement au centre que de la saison 1, après il "fait partie du paysage", rien de plus (rien de moins non-plus me direz-vous).
Je ne l'ai pas vu comme ça.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Sudena wrote:La 2 se centre sur les docks
Les docks, c'est la porte d'entrée. On explore ici les limites extérieurs du sujet. C'est l'endoit où le trafic disparait par delà l'océan. C'est aussi la rencontre avec la nébuleuse grecque.
Sudena wrote:la 3 sur les rapports entre politique et immobilier
Ou comment Stringer Bell voulut changer de monde. C'est aussi la désintegration du clan Barksdale, et la chute d'Hamsterdam.
Sudena wrote:la 4 sur l'école
Ou les gamins ont le choix entre l'école ou le "corner". C'est aussi l'avénement du clan Stanfield. Ou le trafic next generation.
Sudena wrote:la 5 sur les journalistes
Ou comment utiliser la presse, contre son gré, pour faire bouger l'appareil policier et lutter contre les trafiquants.
La drogue, la drogue, la drogue.
Ou alors je fais une fixation...
Sudena wrote:Les raccords? Je vais me centrer sur un seul personnage (il y en a d'autres mais celui-ci est le plus typique): Jimmy.
(...)
un personnage si "accommodant" avec les nécessités dramatiques.
McNulty est le personnage central de la série.
C'est lui qui déclenche tout, sciemment, dans le premier épisode ; tous les autres sont entrainés, ou impactés par la bande.
Juste parce que des mecs du clan Barksdale l'ont fait tourner en bourrique.
Le récit est construit autour de lui.

Mais bref, je ne comprends pas ce qui te dérange dans le fait de naviguer entre fiction et hyper-réalisme.
Ce que tu reproche à The Wire, on pourrait le reprocher à un roman comme L'Assommoir : une vie de roman dans un décor plus vrai que nature.
Sudena
Stagiaire
Posts: 67
Joined: 7 Mar 15, 04:04

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Sudena »

Ah on a une lecture différente: pour moi la drogue n'est, justement, qu'une porte d'entrée pour voir le planel le plus large possible de Baltimore (vue effectivement sous plusieurs angles, mais l'angle est je trouve plus intéressant que le problème lui-même)...

Naviguer entre fiction et hyper-réalisme ne me dérange pas en soi: c'est le fait que des personnages qui ont la même importance et grosso-modo le même temps de présence ne soient pas logés à la même enseigne qui me pose plus problème. Car en chosissant soigneusement les personnages "libres" (donc de portée documentaire [Bunk, Carcetti, Cedric...]) et les "prisonniers" des besoins de la fiction (Jimmy, Prez [Bubs et Omar étant entre les deux]), Simon impose un point de vue très noir...mais presque invisible. The Shield par exemple (seule série qui peut objectivement se comparer à The Wire vu le thème et le côté documentaire) est beaucoup plus "transparente" dans ce sens ce qui me la rend moins "suspecte" (même si elle est nettement inférieure de façon globale et qu'elle brasse beaucoup moins de thèmes [en tout cas beaucoup moins subtilement]).

Qu'on s'entende: les réserves que j'émet ne diminuent en rien mon admiration pour The Wire: cette série est une pure merveille d'intelligence, de densité, elle fourmille de scènes d'anthologie et j'encourage tout le monde à la découvrir. Je mets juste en garde (en rebondissant sur la subjectivité évoquée): elle est l'oeuvre d'un homme, pas de Dieu (et sa qualité même fait qu'on peut très vite tomber dans ce piège)...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93343
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Jeremy Fox »

Sudena wrote: Je mets juste en garde (en rebondissant sur la subjectivité évoquée): elle est l'oeuvre d'un homme, pas de Dieu (et sa qualité même fait qu'on peut très vite tomber dans ce piège)...
Ah !
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Colqhoun »

Sudena wrote:"Draconien" est effectivement un mot mal à-propos. Mais les saisons ne parlent pas de la même chose: le trafic de drogue n'est véritablement au centre que de la saison 1, après il "fait partie du paysage", rien de plus (rien de moins non-plus me direz-vous). La 2 se centre sur les docks, la 3 sur les rapports entre politique et immobilier, la 4 sur l'école, la 5 sur les journalistes. Dites-moi si je me trompe...
Le trafic de drogue est au coeur de la série. Et chaque saison s'intéresse aux différentes couches de la société de Baltimore qui y sont liées directement (les docks, les flics) et indirectement (les politiques, les profs, les journalistes). Mais l'épicentre thématique de The Wire reste le trafic de drogue et ses ramifications. Et notamment dans les jeux de miroir entre différents personnages à différentes strates. Les flics, les dockers, les politiciens, les hommes d'affaire, les journalistes, s'ils font ce qu'ils font dans les différents épisodes, c'est précisément parce que le trafic de drogue a eu une influence sur leur environnement.
Edouard
Accessoiriste
Posts: 1717
Joined: 24 Oct 14, 09:28

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Edouard »

Je ne sais pas si on en a parlé depuis que j'ai annoncé le coffret intégrale BR aux USA, mais il est annoncé en France:
http://www.amazon.fr/Sur-%C3%A9coute-Li ... s=the+wire
Image
DannyBiker
Ed Bloom à moto
Posts: 5545
Joined: 12 Apr 03, 22:28
Location: Bruxelles

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by DannyBiker »

Personnellement, on m'a toujours dit que The Wire était une des meilleures séries de tous les temps. Je l'ai découverte récemment et franchement, c'est une des meilleures séries de tous les temps. :D
Je suis quand même moins convaincu par la Saison 5 dont le volet journalistique est assez léger et plus "au service" de l'intrigue de McNulty, plutôt qu'autonome.

Par contre, carton rouge aux DVD avec les premières minutes des épisodes comprises dans le chapitre du générique. J'ai raté 3 à 4 minutes de chaque épisode jusqu'à la Saison 3 avant de m'en rendre compte...
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93343
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: The Wire / Sur Ecoute

Post by Jeremy Fox »

DannyBiker wrote: Je suis quand même moins convaincu par la Saison 5 dont le volet journalistique est assez léger et plus "au service" de l'intrigue de McNulty, plutôt qu'autonome.

...

Plus que 4 épisodes à regarder mais pas déçu par cette dernière saison. Les intrigues fomentées par McNutty apportent au contraire un humour assez savoureux dans le fait par exemple de voir la tête que font ses collègues au fur et à mesure qu'ils se rendent compte qu'il va trop loin. Et puis Snoop est toujours aussi glaçante d'effroi, Omar toujours aussi charismatique...