Freaks and geeks

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
BaronLundi
Electro
Posts: 826
Joined: 24 Jan 13, 12:41
Location: at the shop around the corner

Re: Freaks and geeks

Post by BaronLundi »

Anatole S. wrote:J'ai fini la série, et si l'ensemble est très bon, je me vois obligé, à regret, de revenir un peu sur l'enthousiasme que j'affichais dans mon premier post. En effet j'ai trouvé qu'il y avait un coup de mou à peu près aux 2/3 de la saison, où le ton devient légèrement plus grave, même si chaque épisode a ses bons moments. Je ne suis pas contre a priori, mais j'ai trouvé que c'était parfois un peu trop premier degré, là où une distance délicatement cruelle aurait été plus à mon goût et m'aurait certainement plus ému (mais bon c'est sans doute une question de sensibilité).
Sinon c'est quand même dommage qu'ils n'aient pas pu poursuivre la série. Le dernier épisode ne nous laisse pas en plein cliffhanger, Dieu merci, mais la fin est tout de même relativement ouverte, pour à peu près tous les personnages, ce qui nous rend un peu triste de les quitter après si peu d'épisodes.
Je viens de terminer et la progression fût pour moi totalement inverse. J'ai trouvé que la série commençait doucement et allait en se bonifiant, que ce soit du point de vue des ressorts dramatiques ou comiques. Le fait que le personnage de Bill joue un rôle de plus en plus important n'y est pas pour rien. J'ai trouvé le dernier tiers absolument exceptionnel et en particulier
Spoiler (cliquez pour afficher)
les épisodes consacrés à l'adultère du père de Neal, au père Weir qui prend Nick sous son aile, à la relation de Bill avec le coach, Sam et Cindy avant la venue de Bush, Bill et Vicky dans le placard !


La fin douce-amère
Spoiler (cliquez pour afficher)
(Daniel hyper fragile et touchant, Lindsay qui fait un choix adolescent compréhensible mais complètement idiot)
ne m'a pas dérangé. On aurait aimé connaître la suite (les créateurs on donné des indications sur ce qu'ils entendaient faire de certains personnages) mais je ne me suis pas étranglé pas comme je l'ai fait pour d'autres grandes séries annulées comme Deadwood ou Carnivale.

Malgré les spécificités propres au système scolaire et à la culture US je trouve aussi que c'est une des plus belles évocations de l'adolescence vues à la télévision (mais faudrait que je revoie My so called life qui m'avait laissé un bon souvenir).
Dites non aux signatures
Gounou
au poil !
Posts: 9768
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Freaks and geeks

Post by Gounou »

Je commence seulement (3 épisodes) et j'accroche bien. Gros coup de cœur pour Linda Cardellini, découverte tout récemment dans Bloodline.

Truc marrant : la scène de bal qui clôt le premier épisode cite celle de Virgin Suicides, des couleurs au morceau choisi (Come sail away de Styx)

Image
User avatar
BaronLundi
Electro
Posts: 826
Joined: 24 Jan 13, 12:41
Location: at the shop around the corner

Re: Freaks and geeks

Post by BaronLundi »

Gounou wrote:Je commence seulement (3 épisodes) et j'accroche bien. Gros coup de cœur pour Linda Cardellini, découverte tout récemment dans Bloodline.

Truc marrant : la scène de bal qui clôt le premier épisode cite celle de Virgin Suicides, des couleurs au morceau choisi (Come sail away de Styx)

Vu les dates de sorties respectives, ça serait quand même étonnant. Mais tu n'es pas le seul a avoir fait le rapprochement visiblement :D

Dites non aux signatures
Gounou
au poil !
Posts: 9768
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Freaks and geeks

Post by Gounou »

BaronLundi wrote:Vu les dates de sorties respectives, ça serait quand même étonnant.
C'est un peu ce que je me suis dit, oui...
Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18862
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Freaks and geeks

Post by Supfiction »

Je me fais un épisode de temps en temps de cette série vraiment culte (c'est à dire très peu connue mais adorée par les rares initiés). Un petit bijou. L'épisode 6 par exemple est un petit bijou, racontant en un seul épisode les aléas de la création d'un groupe de rock adolescent et des ambitions vite contrariées.
A titre d'anecdote, j'ai suivi en même temps la saison 2 de Bloodline, du coup j'ai découvert Linda Cardellini à peu prêt en même temps à l'âge de 40 et de 24 ans (mais censée en avoir 16-17 dans Freaks and Geeks). Une très belle actric. Il est dommage qu'elle n'ai pas fait grand chose de mémorable entretemps (juste quelques rôles dans des série, comme dans Mad Men).

C'est le même Paul Feig qu'on retrouve derrière cette série et les nouvelles comédies US féministes et trashs (Spy, Mes meilleures amies, Les flingueuses et Ghostbusters 2016). Si l'on retrouve le même intérêt pour mettre en avant les personnages féminins, Freaks and geeks est un peu plus subtil. La série a été mal lancée ou est arrivée trop tôt. 2-3 ans après, Dawson's creek (plus romantique mais moins drôle) cartonnait.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Freaks and geeks

Post by 7swans »

Supfiction wrote: La série a été mal lancée ou est arrivée trop tôt. 2-3 ans après, Dawson's creek (plus romantique mais moins drôle) cartonnait.
Dawson's Creek devait être d'une incroyable modernité, parce que le lancement de la série de Williamson date de 1998, et Freaks and Geeks de... 1999.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18862
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Freaks and geeks

Post by Supfiction »

7swans wrote:
Supfiction wrote: La série a été mal lancée ou est arrivée trop tôt. 2-3 ans après, Dawson's creek (plus romantique mais moins drôle) cartonnait.
Dawson's Creek devait être d'une incroyable modernité, parce que le lancement de la série de Williamson date de 1998, et Freaks and Geeks de... 1999.
Dans le traitement serieux des relations amoureuses adolescentes, oui sans doute.
Je me suis basé sur la filmo de Busy Philips qui m'a induit en erreur car elle a fait Dawson apres Freaks..
Je pense aussi que Freaks c'esr certainement bonnifié avec les annees. La série a un gros capital sympathie vintage (rappelant Les années coups de coeur surtout dans les séquences familiales ou avec le jeune frère) aujourd'hui qui ne fonctionnait peut-etre pas aussi bien à l'epoque de sa premiere diffusion (contrairement au futur That's 70 show, la réalisation n'appuie jamais trop sur le contexte culturel de 1980).
Le fait qu'au moins trois des acteurs soient devenus des vedettes n'est pas anodin non plus (autour de Linda Cardellini, outre James Franco, Jason Segel et Seth Rogen, on y croise Ben Foster, Jason Schwartzman, Shia LaBeouf, Rashida Jones, Lizzy Caplan, Leslie Mann et.. Thomas F. Wilson en prof de gym!).
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1366
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Freaks and geeks

Post by Roilo Pintu »

Je découvre enfin cette série, gros coup de coeur, c'est juste, ca ne révolutionne rien, mais les acteurs sont formidables et attachant.
Episode 3, pour l'instant et en mode marathon d'ici le 30 janvier sur Netflix, où elle va sortir du catalogue (merci Zemat pour le message qui m'a alerté sur la dispo de la série).
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18862
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Freaks and geeks

Post by Supfiction »

Roilo Pintu wrote:Je découvre enfin cette série, gros coup de coeur, c'est juste, ca ne révolutionne rien, mais les acteurs sont formidables et attachant.
Episode 3, pour l'instant et en mode marathon d'ici le 30 janvier sur Netflix, où elle va sortir du catalogue (merci Zemat pour le message qui m'a alerté sur la dispo de la série).
En mode sprint, tu veux dire!
Pour ceux qui ont Netflix et qui ne l’ont jamais vu :wink: dépêchez-vous de la découvrir avant le 30 janvier, c’est une seule saison mais il y a davantage que dans certaines séries en x saisons à rallonge. La série se termine au bout d’une saison mais on a aucunement l’impression qu’elle soit interrompue ou avortée en cours de route.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
Mosin-Nagant
Réalisateur
Posts: 6439
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Freaks and geeks

Post by Mosin-Nagant »

Supfiction wrote:Pour ceux qui ont Netflix et qui ne l’ont jamais vu :wink: dépêchez-vous de la découvrir avant le 30 janvier, c’est une seule saison mais il y a davantage que dans certaines séries en x saisons à rallonge.
Je plusoie ! Sauf pour ça, peut-être :
Supfiction wrote:La série se termine au bout d’une saison mais on a aucunement l’impression qu’elle soit interrompue ou avortée en cours de route.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Un peu quand même sur la fin, non ? Quand elle part pour la Fac...
Sinon, Linda Cardellini était trop chou :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Et elle a su le rester :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1366
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Freaks and geeks

Post by Roilo Pintu »

Supfiction wrote:
Roilo Pintu wrote:Je découvre enfin cette série, gros coup de coeur, c'est juste, ca ne révolutionne rien, mais les acteurs sont formidables et attachant.
Episode 3, pour l'instant et en mode marathon d'ici le 30 janvier sur Netflix, où elle va sortir du catalogue (merci Zemat pour le message qui m'a alerté sur la dispo de la série).
En mode sprint, tu veux dire!
Ne m'en parle pas :?
Entre le week end familial, le programme à voir avec Mme, le boulot à venir, aucune question à se poser sur ce que je dois faire / regarder sur le temps libre pour boucler la série :shock:
C'est dommage car je n'aime pas ce rythme fast and furious mais je trouve ça toujours aussi bien.
Épisode 6
J'y retourne :arrow: :arrow:
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23600
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Freaks and geeks

Post by AtCloseRange »

Mosin-Nagant wrote:
Supfiction wrote:Pour ceux qui ont Netflix et qui ne l’ont jamais vu :wink: dépêchez-vous de la découvrir avant le 30 janvier, c’est une seule saison mais il y a davantage que dans certaines séries en x saisons à rallonge.
Je plusoie ! Sauf pour ça, peut-être :
Supfiction wrote:La série se termine au bout d’une saison mais on a aucunement l’impression qu’elle soit interrompue ou avortée en cours de route.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Un peu quand même sur la fin, non ? Quand elle part pour la Fac...
Sinon, Linda Cardellini était trop chou :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Et elle a su le rester :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Image
User avatar
Mosin-Nagant
Réalisateur
Posts: 6439
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Freaks and geeks

Post by Mosin-Nagant »

Tout ce temps pour trouver ce GIF?! :mrgreen:
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Roilo Pintu
Machino
Posts: 1366
Joined: 7 Oct 17, 15:13

Re: Freaks and geeks

Post by Roilo Pintu »

Je reviens rapidement sur le topic pour confirmer tout le bien que j'ai pense de cette série (j'ai eu le temps de tout finir... ouf), juste jusqu'au bout, 18 épisodes c'était peut être un poil long mais ça a sans doute permis d'éviter une saison de trop. La série n'en est que plus unique, on ne peut y revenir.
Casting attachant de bout en bout y compris dans les seconds rôles, j'adore le conseiller Jeff Rosso !

NB : surpris de voir à l'origine de cette série Paul Feig, responsable de cette bouse de Ghostbusters 2016 (même si j'avais bien aimé Bridesmaid)
User avatar
AntonChigurh
Assistant opérateur
Posts: 2352
Joined: 30 Sep 17, 11:58

Re: Freaks and geeks

Post by AntonChigurh »

J'ai eu le temps d'aller jusqu'à l'épisode 10 seulement, excellente découverte, j'ai adoré du peu que j'ai vu...