Louie

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

lowtek
Idiot du vintage
Posts: 1099
Joined: 9 Jun 03, 19:13

Louie

Post by lowtek »

Comme il n'y a pas de sujet sur cette série, une des plus remarquables et nuancées qui soit diffusée en ce moment, et comme je me suis mis à suivre Bret Easton Ellis sur twitter où il a pu écrire en septembre dernier :
"Just watched the "Duckling" episode of "Louie" that takes place in Afghanistan and yeah it's sentimental but it's better than most movies..."
je me sens obligé d'ouvrir un sujet, d'abord parce que cet épisode (qui est le 11e de la saison 2) est remarquable, et puis parce que j'ai eu le même sentiment à l'époque, à savoir qu'aucun film de guerre n'avait pu approcher l'émotion qu'inspire cet épisode, pourtant assez anodin dans sa fabrication: soit son mélange évident de réalité (la tournée en Afghanistan de Louis CK chez les soldats américains) et de fiction (la rencontre avec les afghans en toute fin de l'épisode). Si vous n'avez pas vu l'épisode, il faut bien sur le voir de toute urgence pour savoir de quoi on parle.
Il y a plein de rebonds faciles dans cet épisode (la partie de foot par exemple, et même le final autour du petit canard), mais j'ai rarement vu un épisode de série aussi libre et digressif, qui peut nous faire glisser d'un père célibataire en train de gérer la scolarité de ses filles à New-York, la question du vieillissement du mâle occidental jusqu'aux soldats américains mobilisés en pleine guerre à l'autre bout de monde, avec une telle mobilité dans la forme et le fond. Quel film peut prétendre embrasser autant de sujets dans un temps aussi court (40 minutes) et, surtout sans exclure la gravité ? Car oui il est facile de rigoler de tout (voir le récent et médiocre "50/50", film univoque sur la cancer où il est rigolo de voir les malades en plein trip de weeds), il est plus complexe de formuler une vision mondialisée (mot horrible mais bon ici c'est positif) et critique des problèmes qui travaillent notre époque, mais sans second degré. C'est l'ambition de "Duckling", qui, de ce point de vue, peut faire office de manifeste léger.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49091
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Louie

Post by Flol »

Une série dont un membre de ce forum ne cesse de me parler, et que je devrais peut-être découvrir un jour...
riqueuniee
Producteur
Posts: 9706
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Louie

Post by riqueuniee »

Je ne connais pas du tout. C'est même la première fois que j'en entends parler. (à moins qu'il n'y ait un autre titre)
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50144
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Louie

Post by Boubakar »

Ratatouille wrote:Une série dont un membre de ce forum ne cesse de me parler, et que je devrais peut-être découvrir un jour...
Toi aimes Seinfeld, cette série ne peut que te plaire ! :)
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 25467
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: Louie

Post by Jack Carter »

Boubakar wrote:
Ratatouille wrote:Une série dont un membre de ce forum ne cesse de me parler, et que je devrais peut-être découvrir un jour...
Toi aimes Seinfeld, cette série ne peut que te plaire ! :)
c'est proche de Curb your enthusiasm je crois aussi, va falloir que je la decouvre egalement.
"On peut revenir au sujet du topic ?" (Jack Carter)
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49091
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Louie

Post by Flol »

Et il me semble même qu'il y a Ricky dans un épisode.
Cette série est pour moi, je le sais...mais j'ai pas encore franchi le pas.
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: Louie

Post by pol gornek »

Louie est l'une des meilleures comédies à la tv US (avec Parks & Recreations dans un genre différent).

Elle possède un ton unique, capable d'humour le plus noir, scabreux (le pamphlet pour la masturbation est magnifique) mais aussi de se laisser aller à une émotion plus élémentaire (l'épisode Duckling, mais également une belle et émouvante parce que maladroite déclaration d'amour). Louis C.K. y promène sa face droopesque, son côté un peu pathétique et touchant, dans des situations qui frôlent souvent le surréalisme. La série oppose la virtuosité de l'homme sur scène à sa gaucherie dans la vie et comment cette dernière joue un rôle primordial dans ses sketchs. C'est un peu comme voir le travail créatif s'élaborer devant nos yeux.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma.
(Vincent Colonna)
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50144
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Louie

Post by Boubakar »

pol gornek wrote:Louie est l'une des meilleures comédies à la tv US (avec Parks & Recreations dans un genre différent).
Au fait, je te l'avais déjà demandé il y a quelque temps, tu as vu depuis Luckie Louie ?
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Louie

Post by 7swans »

Image

Merci Lowtek d'avoir ouvert un topic, personnellement je n'ai vu que la première saison, j'attends les DVD/Blu Ray de la saison 2, mais en quelques mots...

Louie est une zone de comédie libre totale.
Vrai numéro d'équilibriste, la création de Louis C.K. (scénariste, monteur, réalisateur, producteur, acteur) est un composite fragile d'humour noir, de vulgarité prononcée (l'art de l'insulte poussé à son extrême) et d'une humanité réjouissante. Entre chaque rire, se crée une émotion qui vient souligner avec tact les thèmes développés (la masculinité, la solitude de l'homme vieillissant, la mono parentalité, l'éducation, l'homosexualité, l'incommunicabilité, etc...).
Autant de pensées, parfois transgressives, parfois réac, parfois faussement triviales (la question récurrente de la masturbation) qui définissent un univers maitrisé et totalement codifié (c'est un bijoux d'écriture jusque dans la structure même des épisodes), mais avant tout complétement personnel.
C'est aussi un bel objet cinématographique (très esthétique utilisation des caméras RED, qu'il s'agisse de filmer les points lumineux de New York la nuit, la flamboyance des lumières naturelles en extérieur jour ou l'intimité des clubs de stand up, tout en clair obscure et brique rouge).

A travers un certain style d’écriture et une mise en scène inspirée, la série sait générer une empathie incroyable pour un personnage souvent irascible et de prime abord peu aimable (ce qui l’éloigne de séries comme Curb ou Seinfeld, qui ne cherchent jamais la sympathie du spectateur).

La dernière fois que j'ai ressenti un convergence a ce point absolu d'humour et d'émotion, c'était pour le season final de la série Extras (Gervais/Merchant), et la barre était haute... Ici, cela concerne presque chaque épisode.

Bref, cette série est une perle, et le combo Blu-Ray/DVD 20th Century Fox est sous titré français et All Zone.

Et Ricky Gervais joue dans DEUX épisode (pour l'instant)! :mrgreen:

Image

Edit :
pol gornek wrote:Louie est l'une des meilleures comédies à la tv US (avec Parks & Recreations dans un genre différent).
Doublé gagnant pour Louis CK donc, puisqu'il joue aussi dans Parks & Recreations! :D
Last edited by 7swans on 10 Jan 12, 22:09, edited 1 time in total.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49091
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Louie

Post by Flol »

7swans wrote:le combo Blu-Ray/DVD 20th Century Fox est sous titré français et All Zone.
Ah ben voilà, il fallait le dire aussi.
lowtek
Idiot du vintage
Posts: 1099
Joined: 9 Jun 03, 19:13

Re: Louie

Post by lowtek »

Oui comme le dit 7swans, Louie est une zone libre.
Je me remémore des séquences hallucinantes de la seconde saison: un rêve de Louie dans le métro new-yorkais où il s'imagine éponger, avec son pull, un liquide indéterminé qui flotte sur l'assise d'un siège, ou encore cette scène où Louie, en voiture avec ses deux filles, nous fait un air guitar inextenso. Toutes ces séquences sont complètement anti-commerciales et invendables sur le papier. Elles font le charme et l'essence d'une série toujours déroutante (je parle même pas de l'épisode avec Joan Rivers).
2501
Assistant opérateur
Posts: 2220
Joined: 26 Sep 03, 18:48
Location: Ici et ailleurs

Re: Louie

Post by 2501 »

Louie c'est un joyau. Louis CK n'est pas seulement extrêmement drôle, il s'est octroyé un espace d'expression singulier et totalement libre.

Peu de moyens, pas de formule, juste de l'autodérision, de l'autofiction, du culot, de l'émotion finement amenée, et une inspiration insolente pour ne jamais donner dans la sensation de nombrilisme.

Pour moi Louie est aussi important que The Office à l'époque. Et là ça dure, on attend une 3ème saison de pied ferme.

Image

Sinon, les spectacles de Louis CK sont aussi à découvrir d'urgence. Hilarants, et complétant parfaitement l'expérience de la série. En plus le bonhomme a du bon sens à revendre. Pour son dernier stand up il a privilégié une distribution autonome par téléchargement à seulement 5 dollars le show, au lieu de passer par la distribution traditionnelle. Résultat plus de 250 000 téléchargements en 10 jours, un carton.

Ca se passe par là : https://buy.louisck.net/

Et même les newsletter façon "Louis vous écrit" sont à se pisser dessus de rire devant son naturel et son franc-parler bien balancé (le gars envoie quand même un screen de sa page paypal pour célébrer ce succès inattendu :mrgreen: ).


Et après, vous irez chercher votre dose jusqu'à sa sitcom passée furtivement sur HBO en 2007, Lucky Louie.
Image
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Louie

Post by 7swans »

Ratatouille wrote:
Séries découvertes
Louie - saison 1 (Louis C.K.) : 8/10
Voilà.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49091
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Louie

Post by Flol »

Je savais que ça allait pas tomber dans l'oreille d'un aveugle.
Et je m'apprête à découvrir la seconde saison dans la foulée.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49091
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Louie

Post by Flol »

lowtek wrote:Oui comme le dit 7swans, Louie est une zone libre.
Je me remémore des séquences hallucinantes de la seconde saison: un rêve de Louie dans le métro new-yorkais où il s'imagine éponger, avec son pull, un liquide indéterminé qui flotte sur l'assise d'un siège, ou encore cette scène où Louie, en voiture avec ses deux filles, nous fait un air guitar inextenso. Toutes ces séquences sont complètement anti-commerciales et invendables sur le papier. Elles font le charme et l'essence d'une série toujours déroutante (je parle même pas de l'épisode avec Joan Rivers).
Je suis donc en train de découvrir la seconde saison de la série, et je viens de voir cet épisode avec Joan Rivers. En fait, ce qui me fait halluciner dans cette série, c'est sa propension à nous proposer des séquences étirées, totalement digressives, totalement pas drôles, à la limite du malaise, mais qui durent tellement que ça en devient drôle.
Je me rappelle d'une scène dans un épisode de la 1ère saison, dans un aéroport pendant que Louis fait la queue, et ose rire de la galère vécue par un type situé à côté de lui : le type s'arrête, le fixe d'un air méchant...et ça dure....et ça dure...le pauvre C.K., pendant ce temps-là, fixe ses chaussures...et ça dure...et ça dure...juste ce qu'il faut pour que ça devienne génial. :shock:
Effectivement, sur le papier, c'est invendable, et je comprends tout à fait que ça puisse ne pas plaire à tout le monde (ma copine a tenté le 1er épisode...elle n'a pas tenu plus de 10mn)
Mais il est assez difficile d'en parler tout en en faisant l'éloge, tant c'est anti-commercial et anti-vannes (c'est sûr que si on est habitués à How i met your mother, là on peut être décontenancés).
C'est en tout cas la série pas drôle la plus drôle que j'ai pu voir jusqu'à présent.