Cosmos 1999

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2713
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Cosmos 1999

Post by Outerlimits »

Cosmos 1999 est la dernière production vraiment (re)connue de Gerry et Sylvia Anderson, les créateurs des "sentinelles de l'air" et de "UFO".
Composée de 24 épisodes, le tournage de cette fiction "hors norme" (pour l'époque -c'était alors la série la plus chère jamais produite) commença en 1973 pour finir en 1975.
En France, la date de 1ère diffusion eut lieu en décembre 1975 dans le cadre de "Samedi est à vous", qui en diffusa 13 épisodes.
Les premières aventures diffusées dans l'émission furent "A la dérive", "Autre temps, autre lieu", "Le testament d'Arkadie", "La mission des Dariens", "Ruses de guerre" et "Au bout de l'éternité".

A noter, pour la petite histoire, que "Cosmos" est un genre de suite de la série "UFO" :
Le premier épisode de Cosmos 1999 a en effet une longue genèse ; A l'origine, UFO, la précédente série des Anderson, devait avoir une suite. Pour rappel, UFO racontait les aventures d'une organisation secrète (SHADO) en lutte contre une race extra-terrestre... Cette organisation défensive avait sa base implantée sur Terre mais aussi une base... lunaire !
Dans la suite directe d'UFO, l'action, qui se situait 20 ans plus tard, devait se dérouler cette fois-ci essentiellement sur cette base lunaire qui avait depuis été agrandie... Et dés le 1er épisode, les extra-terrestres étaient censés l'attaquer, expédiant la Lune et ses occupants "terriens" dans l'espace, à la dérive...
Cette idée ne fut pas acceptée pour cette suite mais servit néanmoins de base pour le premier épisode d'une nouvelle série intitulée "Cosmos 1999", avec une modification de la trame : ici ce seront les déchets nucléaires entreposés sur la Lune qui, suite à une avarie, seront à l'origine de la propulsion de la planète dans l'espace intersidéral.
Ainsi naquit le 1er épisode de "Cosmos 1999" !!

Il n'est sans doute pas inutile de repréciser l'importance et l'impact que la série pu avoir en son temps, chose d'autant plus surprenante que UFO, la précédente production des Anderson, succés pourtant non négligeable de part le monde, était une série pour le moins sommaire, et un chouïa datée aujourd'hui (même si délicieusement kitsh)...
Jusque-là, le space opéra à la télé nous avait été présenté de façon totalement fantaisiste et aseez peu reluisante question imagerie (Star Trek et Lost in Space, pour ne citer qu'elles...).
Les créateurs de "Cosmos 1999" eurent alors pour idée géniale de prendre à contrepied tous les clichés qui avaient pu être mis en vigueur jusqu'alors, à savoir : invasion d'extraterrestres, couleurs criardes, vision kitsh et naïve du futur et le l'espace, personnages surjouant, manichéisme....
Point de tout cela dans Cosmos, qui se basait sur des thèses scientifiques, utilisants des effets spéciaux à la pointe, faisant intervenir des personnages "sérieux" (trop froids diront certains) et complexes...
Alors, peu importe que la série prenne des libertés avec la réalité scientifique -le plus important étant de se servir de ces bases pour construire un univers cohérent et réaliste et de parvenir à nous faire croire que cela pourrait être vrai- il en demeure une oeuvre qui, 35 ans plus tard n'a presque pas pris une ride (un grand soin apporté aux tenues vestimentaires, appareillage et décors, épurés au maximum et dominés par des couleurs claires et foncées (le noir et blanc prédomine) qui apportent un cachet général et presque pas démodé et daté (encore une fois, regarder UFO et les cheveux oranges des protagonistes) )... C'est aussi la description précise et inédite de cet univers si particulier, et la thématique générale (l'homme face à l'inconnu) qui rendait la série souvent oppressante, voire parfois effrayante...

Quant à la seconde saison...elle a bien sûr été faite en dépit du bon sens suite au limogage des Anderson (la série a été un flop aux US), et dans un esprit complétement différent : en résulte une chose infame, loin de l'esprit de la série d'origine, et qu'il vaut mieux effacer de sa mémoire... Ce sabordage, on le doit à Fred Freidberger, aussi surnommé le "faussoyeur de séries", qui prendra le contrôle de cette affreuse suite (qui n'en est pas une, en quelque sorte, tant elle diffère de la 1ère).
De plus, dans cette saison 2, aucune explication n'est donné quant à la disparition de nombreux personnages, et notemment le professeur Bergman et Paul (il y en a d'autres)...
Enfin presque, car à l'arrivée des épisodes de la saison 1 en VHS, au début des années 90, le coffret regroupant l'intégrale de cette saison, a cru bon, afin de remédier à cette lacune et amener une plus grande cohérence (!!!), donner des explications écrites quand à ces absences (LOL)... Ainsi, si je me souviens bien, il était décrit, dans un livret adjoint aux coffrets, que Paul mourait suite à un atterrissage forcé d'un Aigle ( ),, où quelque chose comme ça... Pour Bergman et quelques autres absents (Kano) aussi il y avait une explication... Mais je ne m'en souviens pas...
Evidemment, rien de tout ça ne nous est expliqué dans cette saison 2, qui fait la part belle aux monstres en costumes digne du Muppet Show !...
Cette seconde saison fut diffusée pour la 1ère fois en 1987, sur feu "La Cinq".


Parmi les épisodes essentiels, nous citerons :
A la dérive (là où tout commence)
Direction Terre (formidable interprétation de Roy Dotrice et final qui restera dans toutes les mémoires)
Autre temps, autre lieu
Au boût de l'éternité
La mission des Dariens (le 1er épisode que j'ai découvert, ou tout au moins que j'ai vraiment vu, et le 4ème diffusé en France)
Puissance de vie
Ruses de guerre
Le domaine du Dragon
Le testament d'Arcadie (pour beaucoup l'épisode qui conclut réellement la série, pourtant diffusé en 3ème position dans "samedi est à vous")

A noter que les diffusions françaises avaient, jusqu'à la sortie DVD, présenté un générique "mutilé"... En effet;, alors que dans sa version d'origine, ce générique, dans sa 1ère partie, montrait des brèves séquences de l'épisode à venir (entrecoupés de cartons "This episode"), celui français était un pèle-mèle de séquences piochées dans plusieurs épisodes (et dont nombre d'entre elles sont présentes dans le générique original du 1er épisode), et toujours le même...
Curieusement, et paradoxalement à l'avis général, je préfère ce générique français car il a le mérite de préserver le mystère total de l'épisode à venir, celui d'origine amenant une légère chute de suspense par ce procédé même...

Enfin, malgré ses qualités, il serait toutefois un peu faux de considérer Cosmos comme une série sans défaut, car elle ne fut pas totalement régulière sur sa durée, et, certains épisodes sembleront aujourd'hui difficilement regardables... Ainsi, "Le gardien du Piri" (satire sur le féminisme) et ses décors "kitsh" semblant provenir de l'horrible saison 2 ; "L'anneau de la lune", épisode atypique, soporiphique et peu passionnant, n'utilisant à aucun moment les thèmes musicaux connus, "Le maillon", épisode longtemps interdit en France (il ne sera diffusé qu'en 1980 par les fréres Bogdi dans "Temps X") paraît lui aussi daté et n'effraie plus personne aujourd'hui, et 2 ou 3 épisodes encore.
Et puis... c'est tout !

Une belle série donc, entachée par une saison 2 grotesque et sans rapport dans la thématique, et qui arrivera en 1987 sur La Cinq...

Image
Lord Henry
A mes délires
Posts: 9466
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Re: Cosmos 1999

Post by Lord Henry »

La série ne fait pas vraiment grand-chose de son concept de base et par ailleurs, elle souffre quand même de faiblesses dans l'écriture des personnages et de leurs relations. Sans compter qu'elle recycle pas mal d'idées déjà illustrées auparavant.

Sur tous ces points, les deux premières saisons de Star Trek restent un modèle du genre, qui tient merveilleusement la route cinq décennies plus tard.
Image
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12847
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Cosmos 1999

Post by Karras »

L'indémodable générique composé par Bary Gray, plus de 35 ans après je ne m'en lasse pas :D
Lord Henry
A mes délires
Posts: 9466
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Re: Cosmos 1999

Post by Lord Henry »

Pour la deuxième saison, chaque fois qu'apparaissait le personnage de Maya native de la planète Psychon, je ne pouvais m'empêcher de penser que j'avais affaire à une psychonne.

Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93314
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Cosmos 1999

Post by Jeremy Fox »

Autant Star Trek m'a séduit de bout en bout (toutes les séries de la franchise d'ailleurs), autant Cosmos 1999 (qui fut pourtant une des séries de mon enfance), m'a totalement déçu. Et autant j'ai trouvé le kitsch de Star Trek (La série originale) réjouissant, autant celui de Cosmos m'a paru vraiment terne et démodé. Je n'aurais jamais du revoir cette série et n'en garder que les souvenirs des fins de samedis après midi.
trobogoss
Doublure lumière
Posts: 450
Joined: 21 Jul 10, 18:06

Re: Cosmos 1999

Post by trobogoss »

ça y'a pas à dire, la deuxième saison démarre déjà avec un générique minable sensé à l'époque être plus accrocheur, on sent d'ailleurs la grosse patte américaine qui ne fait pas dans la dentelle, et la musique...au secours ! quand au contenu je peux pas m'avancer je ne crois pas avoir vu des épisodes de la seconde saison, j'ai l'intégrale mais j'ai pas eu le temps de regarder.

Par contre j'avoue qu'une nouvelle fois, pour des raisons affectives, j'aime bien cette première saison.
un peu d'images pour l'ambiance....
Image Image
Image Image
..Stuart Damon (évanoui) venu faire un extra

Et Ian McShane dans l'épisode "Force of Life " (1975)
Image Image

Petit concert de Sitar électrique sur une base lunaire...il n'y a pas plus.."space" :mrgreen:
Le gratteux c'est Big Jim Sullivan (qui a donné des cours de gratte à Steve Howe de YES et Ritchie Blackmore du DEEP)
ImageImage
Musique Maestro !
riqueuniee
Producteur
Posts: 9706
Joined: 15 Oct 10, 21:58

Re: Cosmos 1999

Post by riqueuniee »

Jeremy Fox wrote:Autant Star Trek m'a séduit de bout en bout (toutes les séries de la franchise d'ailleurs), autant Cosmos 1999 (qui fut pourtant une des séries de mon enfance), m'a totalement déçu. Et autant j'ai trouvé le kitsch de Star Trek (La série originale) réjouissant, autant celui de Cosmos m'a paru vraiment terne et démodé. Je n'aurais jamais du revoir cette série et n'en garder que les souvenirs des fins de samedis après midi.
Pas faux. Star Trek (la série originale) pouvait parfois tomber vraiment dans le kitsch, aux limites du ridicule. Mais, en même temps, c'était ce qui faisait son charme. Et certains épisodes bénéficiaIent de scénarios vraiment excellents.
Cosmos 1999 a sans doute essayé d'être un "sur - Star Trek" , avec plus de moyens, et des histoires un peu plus sérieuses (scientifiquement parlant). Résultat : c'était surtout quelque peu ennuyeux, sans charme.
Lord Henry
A mes délires
Posts: 9466
Joined: 3 Jan 04, 01:49
Location: 17 Paseo Verde

Re: Cosmos 1999

Post by Lord Henry »

Image
- Dites-moi, je vois à vos test que vous avez encore grossi!
- M'en parlez pas! J'aurais bien desserré ma ceinture d'un cran, mais ces fichues ceintures du futur n'ont pas de crans!
Image
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23485
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Cosmos 1999

Post by Commissaire Juve »

C'est quoi, la croix rouge ?

Sinon, quand on parle du loup... Il y a quelques jours, je me suis refait quelques épisodes et j'ai constaté avec tristesse que mon âme de Peter Pan s'en allait petit à petit. Aujourd'hui, je perçois davantage les défauts et les aspects risibles de la série.

Le cerveau est bizarrement fait.

Un des épisodes choisis m'a bien fait marrer. Un grand vaisseau extraterrestre (maquette très moyenne d'ailleurs) qui s'était posé sur la Lune s'amusait à tirer des missiles sur une planète. A chaque tir de missile, on avait un boucan du tonnerre de Zeus et des habitants de la base lunaire se bouchant les oreilles (et tant pis pour l'invraisemblance de la propagation du son dans un milieu sans atmosphère)... ah lala... :lol:

Je sais qu'on pourrait faire la même critique à tous les films se déroulant dans le vide intersidéral, mais là, j'ai trouvé qu'on poussait le bouchon assez loin.

Sinon, il y avait deux planètes orbitant autour d'une étoile sans jamais se voir... Gros problème de représentation de ce système planétaire avec des erreurs de perspectives pas possibles.

Enfin, le look de l'équipage exclusivement féminin du vaisseau alien... mouahaha ! à rendre dingue Austin Powers ! :uhuh:


EDIT : je vois avec surprise que je n'ai pas fait de commentaire "général" sur la série. Je l'ai vue lors de sa première diffusion à la télé française. Et, à l'époque, j'ai a-do-ré ! La saison 1 est repassée à la télé à l'été 1977 et j'étais toujours aussi fan... Quant à la saison 2 (dont je n'ai vu que des bribes), quelle honte.

Truc qui serait cool : une adaptation cinéma. Puisqu'on adapte tout et n'importe quoi (qu'on fait des préquelles, des suites à gogo, des remakes en veux-tu en voilà)... pourquoi pas un remake "grand écran" de Space 1999.

Du reste, en souvenir de ces temps heureux, je me suis offert ça il y a quelques années (4 / 5 ans) :oops: :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image

Image
Il est dans un placard, dans sa boîte d'origine.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2713
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Cosmos 1999

Post by Outerlimits »

Le 2ème épisode dont tu parles avec les 2 planète doit être "Le dernier adversaire", effectivement un épisode kitsh à éviter.

Je trouve au contraire les 'lignes pures' du design des intérieurs de la base Alpha, des Aigles ou des costumes des Alphans trés modernes pour l'époque et relativement peu vieillis aujourd'hui (à part les pat' Def ^^).
C'était une série avant-gardiste, abordée avec un sérieux qui faisait défaut aux autres séries du genre de la même époque (l'interprétation reste remarquable).
Que dire de "Star Trek", la série d'origine, et ses pyjama roses, ses SFX datés, ses scénarios simplistes, son kitsh rarement atteint dans une série de SF ? :shock: Et William Shatner en Commandant Kirk "je garde un air perpétuellement sérieux sur mon visage", je peux pas !! :lol:
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93314
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Cosmos 1999

Post by Jeremy Fox »

Outerlimits wrote: Que dire de "Star Trek", la série d'origine, et ses pyjama roses, ses SFX datés, ses scénarios simplistes, son kitsh rarement atteint dans une série de SF ? :shock: Et William Shatner en Commandant Kirk "je garde un air perpétuellement sérieux sur mon visage", je peux pas !! :lol:
Si on peut trouver à redire à l'esthétique de la série (pour moi, c'est au contraire ce qui fait son charme), les scénarios sont souvent au contraire tout sauf simplistes.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23485
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Cosmos 1999

Post by Commissaire Juve »

Outerlimits wrote:...
Je trouve au contraire les 'lignes pures' du design des intérieurs de la base Alpha, des Aigles ou des costumes des Alphans trés modernes pour l'époque et relativement peu vieillis aujourd'hui (à part les pat' Def ^^)...
Oui, les décors, l'esthétique générale, c'est tout à fait ok. Bien sûr, les mecs sont souvent boudinés dans leurs pyjamas à pattes d'eph, mais bon...

Détail assez drôle : Koenig ne desserre pas les mâchoires de toute la saison (je ne parle que de la saison 1). Son truc, c'est : sourcils froncés et mâchoires serrées. Il voit du danger partout. :mrgreen:

Le truc qui me gêne aujourd'hui, c'est le format 1.33... on étouffe dans ce cadre. Je sais qu'un master HD a été fait en 1.66... je sais que le résultat était relativement convaincant (il y avait bien un petit gain d'image dans le sens de la largeur), mais c'était quand même au prix d'un massicotage dans le sens de la hauteur. :?
Last edited by Commissaire Juve on 12 Apr 12, 14:54, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2713
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Cosmos 1999

Post by Outerlimits »

Outre les décors et certains scénarios d'une rare audace ("Ruses de guerre" qui n'hésite pas à tuer la moitié de l'équipage, même si...), et les décors épurés, la modernité d'une série comme "Cosmos" venait aussi de ses plans (beaucoup de plans américains, de contre-plongée pour accentuer le danger, d'angles cassés), de ses éclairages... Trés novateur pour l'époque.
Certains épisodes étaient même carrément flippants.
Pour constater le brio et la maîtrise de mise en scène de certains épisodes de "Cosmos", se repasser la séquence prégénérique de "Autre temps, autre lieu", ou bien la scène où la Lune est propulsée dans l'espace dans "A la dérive", par exemple...
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2713
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Cosmos 1999

Post by Outerlimits »

Commissaire Juve wrote:
Outerlimits wrote:...
Je trouve au contraire les 'lignes pures' du design des intérieurs de la base Alpha, des Aigles ou des costumes des Alphans trés modernes pour l'époque et relativement peu vieillis aujourd'hui (à part les pat' Def ^^)...
Oui, les décors, l'esthétique générale, c'est tout à fait ok. Bien sûr, les mecs sont souvent boudinés dans leurs pyjamas à pattes d'eph, mais bon...

Détail assez drôle : Koenig ne desserre pas les mâchoires de toute la saison (je ne parle que de la saison 1). Son truc, c'est : sourcils froncés et mâchoires serrées. Il voit du danger partout. :mrgreen:

Le truc qui me gêne aujourd'hui, c'est le format 1.33... on étouffe dans ce cadre. Je sais qu'un master HD a été fait en 1.66... je sais que le résultat était relativement convaincant (il y avait bien un petit gain d'image dans le sens de la largeur), mais c'était quand même au prix d'un massicotage dans le sens de la hauteur. :?
Oui, ce qu'on gagne en longueur on le perd en hauteur, c'est un choix.
Néanmoins, je suis sûr qu'effectivement une vision sous ce nouveau format rendrait la série plus moderne. Ce format est plus adapté je trouve, pour le côté ambitieux de la série.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23485
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Cosmos 1999

Post by Commissaire Juve »

Outerlimits wrote:...Certains épisodes étaient même carrément flippants...
A la première diffusion, la mission des Dariens m'a mis très mal à l'aise. Mais, c'est surtout le domaine du dragon qui m'a fait flipper (celui-ci, je ne l'ai vu qu'en 1977).

Dernier regret : le manque cruel d'étoiles dans le noir de l'espace.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...