True Detective

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
shubby
Machino
Posts: 1394
Joined: 27 Apr 08, 20:55

True Detective

Post by shubby »

Un film de 8h, réalisé par un cinéaste, joué par de l'oscarisé. On croit rêver ! Il y a 10 ans, pour pouvoir faire du ciné certains jouaient la carte série ; là on assiste désormais au contraire ! J'imagine la gueule des cachets.
Un chef d'oeuvre de polar, vraiment.

Pour ceux qui ont vu le film : des fanas ont trouvé un truc de dingue à 0.28 sur cet extrait vidéo évidemment très important. La pause s'impose. A ne pas zieuter si l'on n'a pas encore vu le bijou. V

http://www.youtube.com/watch?v=pi_xy9sTjSU
Last edited by shubby on 12 Jul 14, 03:15, edited 1 time in total.
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1394
Joined: 27 Apr 08, 20:55

True Detective

Post by shubby »

xxx
Last edited by shubby on 12 Jul 14, 03:16, edited 1 time in total.
Borislehachoir
Machino
Posts: 1344
Joined: 17 Feb 06, 14:34

Re: True Detective

Post by Borislehachoir »

C'est vraiment une série que j'ai adoré jusqu'à l'épisode 5. Après, un épisode 6 sans intérêt, un septième qui remonte un peu le niveau jusqu'à ce que le final starsky-et-hutchien ne donne une énorme impression de " tout ça pour ça " :?
Dommage car effectivement en terme de mise en scène la série aura montré des choses extraordinaires. Mais contrairement à beaucoup je trouve que le scénario ne tient pas la longueur sur une saison.

Red Riding, c'était beaucoup moins bon et ça n'arrivait presque jamais à atteindre la noirceur des romans de David Peace. Le choix de zapper l'épisode 1977 était très bete (c'était le tome donnant le plus d'informations, à en virer un autant enlever 1980) et le happy-end final avec Jobson était totalement catastrophique.
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12328
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: True Detective

Post by Jack Griffin »

Mince je vois pas...C'est quoi le truc de dingue à 0.28 ?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Si c'est le Yellow king, Rust en parle dans le dernier épisode
La mise en scène de Fukanaga démontre un vrai potentiel (une version de It de Stephen King bientôt) malgré le fait que la série ait une écriture un peu grossière. Enfin on ne sait pas trop... ça passe du très bon au truc bourrin/ racoleur dans le même épisode, et ça fait peut être partie du trip.
Un côté limite agaçant mais rattrapé par une atmosphère très prenante.
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1394
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: True Detective

Post by shubby »

Regarde le panneau. A droite du poteau.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Ce "notice king" apparait juste au moment du travelling, quand on aperçoit Joe le jardinier pour la première fois.

Image
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12328
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: True Detective

Post by Jack Griffin »

Whow...J'adore ce genre de trucs :P
User avatar
Burnett
Sévèrement
Posts: 1017
Joined: 11 Mar 07, 12:46

Re: True Detective

Post by Burnett »

:shock: P...n !! voilà qui prouve combien cette série est travaillée sur tous les niveaux !
J'ai dû passer à côté d'une tonne de trucs :?
Je crois qu'un achat en blu va s'imposer pour me faire redécouvrir ce chef d'oeuvre de la série actuelle :D
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: True Detective

Post by pol gornek »

Une vraie belle réussite. Et non, ce n'est pas un film de huit heures, c'est une série de huit épisodes. Ecrit, pensé, réalisé comme une série.

J'ai écrit une bafouille sur la série : http://lucarne.tumblr.com/post/79385913 ... -saison-01
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma. (Vincent Colonna)
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: True Detective

Post by Colqhoun »

Bon, True Detective, quand on arrive au dernier épisode, c'est un peu "tout ça pour ça ?".

Alors oui, ils se sont fait plaisir sur la réal, sur le duo qui en impose, sur quelques séquences fortes, mais passé cela, passé les ellipses gigantesques assez couillues, toute cette foutue enquête finira par être résolue comme un pauvre épisode de Starsky et Hutch alors qu'ils avaient matière à jouer sur plein d'autres aspects.

Au lieu de ça, on doit se farcir une intrigue de canapé à coup de tromperies qui, clairement, ne sert à que dalle et à une première partie de saison un peu lourdingue dans ses allers-retours présent-passé.

Mais bon, l'emballage fait passer la pilule et, comme dit plus haut, y a quelques très grands moments (le fameux plan-séquence du 4ème épisode, l'arrivée dans cet espèce de fort perdu dans la cambrousse, la découverte finale et 2-3 autres bricoles) et un duo d'acteurs qui en font peut-être des caisses par moments, mais qui s'amusent à jouer les vieux flics désabusés avec pas mal de décontraction.

Même si, à dire vrai j'espérais un peu un Zodiac télévisuel. Une grande série sur la frustration, sur la nature du mal, etc.., mais en tout cas pas "ça".
Enfin bon, heureusement ça ne durait que 8 épisodes.

Pour le coup je suis intrigué de savoir ce qu'ils feront pour la seconde saison, dans la mesure où l'histoire ne sera pas la même, les personnages ne seront pas les mêmes et, j'imagine, le décors ne sera pas le même. Il faudra trouver quelque chose de plutôt pertinent pour tisser un lien entre cette première saison et la suivante.

Bref, à la façon du récent Prisoners de Denis Villeneuve: c'est beau, mais c'est un peu con.
"Give me all the bacon and eggs you have."
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: True Detective

Post by pol gornek »

Colqhoun wrote:Même si, à dire vrai j'espérais un peu un Zodiac télévisuel. Une grande série sur la frustration, sur la nature du mal, etc.., mais en tout cas pas "ça".
Enfin bon, heureusement ça ne durait que 8 épisodes.
La frustration y est pourtant, ils n'ont arrêté que l'arbre qui cachait la forêt. On peut avoir l'impression de s'être fait balader pendant huit épisodes devant ce qu'il semblait être une série policière alors que l'enjeu, c'était le portrait des hommes dans ce qu'ils ont de plus ordinaires, même les plus monstrueux d'entre eux. J'aime bien l'idée de renaissance qui jailli à la fin de la série, conclure sur une note positive alors que l'ambiance délétère était plutôt anxiogène, misanthropique voire nihiliste.

Oui, tout ça pour ça, parce qu'à la fin, il n'y a toujours qu'une histoire. La même.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma. (Vincent Colonna)
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: True Detective

Post by pol gornek »

Et Nic Pizzolatto (Showrunner) fera une masterclass au Festival Séries Mania (et c'est totalement gratuit). :o
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma. (Vincent Colonna)
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: True Detective

Post by Jericho »

Très bonne série portée par deux excellents acteurs (même si le père Harrelson a un peu trop tendance à cabotiner).
C'est bien mis en scène, bien écrit, ça prend son temps, et fort heureusement il n'y a pas de retournement de situation à la con.
J'ai beaucoup aimé l'idée de parcourir l'histoire sous trois époques différentes.

J'ai hâte de voir ce qu'ils nous réservent pour la saison 2, même si je déplore le fait qu'on ne retrouve pas le tandem Harrelson/McConaughey.
Image
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1394
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: True Detective

Post by shubby »

J'aimerais bien que sur la 2nde saison ils développent cette même trame avec de nouveaux personnages. Que la nouvelle histoire croise la première.
Avec du recul : bien vu de mettre en avant les persos plutôt que la résolution de l'enquête.
J'ai d'abord cru que la série faisait 7 épisodes. A la fin du 7ème, j'étais sur le cul : on savait tout mais il me manquait un truc : l'avenir de mes 2 héros. J'étais frustré mais en même temps ça se tenait.
Le 8ème et dernier répond - en partie - à mes attentes mais fait figure de bonus. Il n'est pas primordial.
Ca rejoint en en effet Zodiac, avec une résolution plus positive des protagonistes in fine.
Mais c'est bien aussi. On évite la - superbe - frustration du génial Memories of Murders de Bong Joon-ho.
Maintenant, j'aime les happy ends.
Last edited by shubby on 7 Apr 14, 01:40, edited 1 time in total.
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: True Detective

Post by Jericho »

Pour moi, le dernier épisode est nécessaire, ça m'aurait laissé un arrière goût d'inachevé sinon (à l'instar des personnages qui se sentent moins frustrés après avoir attrapé l'un des coupables).
Image
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: True Detective

Post by Colqhoun »

pol gornek wrote:On peut avoir l'impression de s'être fait balader pendant huit épisodes devant ce qu'il semblait être une série policière
Oui.
alors que l'enjeu, c'était le portrait des hommes dans ce qu'ils ont de plus ordinaires, même les plus monstrueux d'entre eux.
Cela, je ne l'ai jamais ressenti.
Il n'y a d'ailleurs quasiment rien qui vient appuyer cela.
Ça reste très élusif.
En revanche on appuie bien sur la nature maléfique du tueur, son environnement, etc..
Il y a quelque chose de grotesque (au sens péjoratif du terme) qui se dégage de tout cela au final.
J'aime bien l'idée de renaissance qui jailli à la fin de la série, conclure sur une note positive alors que l'ambiance délétère était plutôt anxiogène, misanthropique voire nihiliste.
Oui, ça je peux vivre avec, même si le trauma que se traîne Rust est un peu usé jusqu'à la corde et que ça me rappelait Christophe Lambert dans Resurrection.
"Give me all the bacon and eggs you have."