True Detective

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
shubby
Accessoiriste
Posts: 1953
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: True Detective

Post by shubby »

L'utilisation du flashback est révolutionnaire - la narration de la scène de la fusillade est culte en diable.
Le plan séquence de l'épisode 4 est monstrueux, tous médias confondus.
Le binôme de flics, joués par des cadors, épate son monde. j'étais avec eux tout du long, et je plussois : au bout du compte on voulait juste qu'ils s'en tirent, nos héros.
Bondieusard, clairement. Mais bien fichu.
Le show n'est pas exempt de défauts mais c'est la première fois que j'ai envie de REVOIR une série, format/média que j'ai toujours trouvé sympa mais jetable.
Last edited by shubby on 12 Jul 14, 03:24, edited 1 time in total.
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: True Detective

Post by pol gornek »

Colqhoun wrote:Cela, je ne l'ai jamais ressenti.
Il n'y a d'ailleurs quasiment rien qui vient appuyer cela.
Ça reste très élusif.
En revanche on appuie bien sur la nature maléfique du tueur, son environnement, etc..
Il y a quelque chose de grotesque (au sens péjoratif du terme) qui se dégage de tout cela au final.
Pourtant, tu le dis toi-même concernant Rusty, son trauma est "commun", tout le personnage d'Arty est l'illustration type du mâle alpha, ce sont des types normaux, ordinaires. Rusty peut paraître plus sophistiqué mais c'est seulement une façade pour compenser la destruction de sa cellule familiale, il vit d'ailleurs très mal d'être l'instrument qui va achever celle de son partenaire. Au final ce sont des hommes d'une banalité presque effrayante parce qu'ils nous renvoient une image peu reluisante. Olivier Joyard dans ses reviews d'épisodes (sur le site des inrocks) écrivait que la série parlait (aussi) d'homme incapable d'aimer les femmes. C'est très juste, je trouve.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma.
(Vincent Colonna)
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6910
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: True Detective

Post by El Dadal »

Moi qui ne suis pas du tout séries, j'ai été absolument emballé. 8 heures et un arc complet, ça me parle. D'ailleurs, c'est autant une mini-série que du cinéma, si ce n'est que la structure épisodique impose une construction un peu plus répétitive. Mais cela n'entame heureusement pas l'enthousiasme car le point de vue des deux protagonistes reste le point d'ancrage principal et le principe directeur du scénariste. L'attention au moindre détail dans la réalisation est également un peu folle, et m'a beaucoup rappelé la méticulosité d'un David Fincher, par ailleurs convoqué à plus d'un titre. Et je sur-adore les monologues de McConaughey pendant son interrogatoire, jouissifs en diable!
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 24444
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: True Detective

Post by AtCloseRange »

Quelqu'un du forum me disait récemment que c'était la série pour ceux qui n'aiment pas les séries :mrgreen:
C'est peut-être bien pour ça qu'elle ne m'attire pas beaucoup.
wontolla
mon curé chez les forumistes
Posts: 6938
Joined: 14 Mar 10, 14:28
Liste DVD
Location: Bruxelles

Re: True Detective

Post by wontolla »

AtCloseRange wrote:Quelqu'un du forum me disait récemment que c'était la série pour ceux qui n'aiment pas les séries :mrgreen:
C'est peut-être bien pour ça qu'elle ne m'attire pas beaucoup.
J'aime beaucoup les séries... et aussi celle-ci... que je viens de terminer aujourd'hui.
Je suis bluffé.
Elle donne envie de la revoir (mais après avoir visionné les différents bonus) pour la redécouvrir en enlevant la préoccupation de la résolution "policière" pour me consacrer sur l'interaction entre les deux protagonistes !
Chdx
Electro
Posts: 883
Joined: 6 Dec 12, 16:36
Location: (Pas loin du port d')Amsterdam

Re: True Detective

Post by Chdx »

User avatar
shubby
Accessoiriste
Posts: 1953
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: True Detective

Post by shubby »

Arf ! Pas tout jeune mais pq pas. C'est un sacré marathon ce qu'a fait Fukunaga - un film de 8h, je maintiens. Pas sûr que notre ami William s'adapte au format mais je demande à voir.
Compte tenu des exigences du marché actuel - et des fanas, dont l'exigence est inversement proportionnelle aux sous qu'ils donnent aux artistes - c'est une sacré guerre à mener. Et avec le sourire siouplé !
Me suis payé Galveston, le roman du scénariste ; a priori sur le point de se faire adapter par le réal' danois d'Armadillo. Ce sera l'un de mes polars de cet été :)
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: True Detective

Post by Jericho »

Il y aura plusieurs cinéastes pour cette nouvelle saison, donc c'est faisable pour Friedkin.
Image
Bogus
Electro
Posts: 897
Joined: 14 Jul 14, 19:02

Re: True Detective

Post by Bogus »

Je viens de finir cette première saison de True Detective et je suis suis un peu du même avis que d'autres forumers: tout ça pour ça...
J'avais peut être une trop grosse attente vu la réputation que ce show trimballe depuis des mois et le fait d'avoir enquillé les 8 épisodes en 48h (je n'aime pas faire ça mais là j'avais pas le choix la série était encore disponible pour quelques jours sur OCS) a sans doute diminué son impact.
Attention globalement c'est vraiment ce qui se fait de mieux en en matière de série TV mais les 2 derniers épisodes ont clairement atténué mon enthousiasme... :?
Jusqu'à l'épisode 6 j'ai trouvé la série géniale, captivante dans sa narration (le présent entremêlé avec différentes périodes passées, l'enquête dans l'enquête), soignée dans sa réalisation et son écriture.
Des personnages complexes interprétés avec brio par Woody Harrelson et surtout Matthew Mcconaughey (vraiment l'un des meilleurs acteurs de ces dernières années) qui possède un charisme incroyable, il bouffe l'écran à chacune de ses apparitions.

Puis finalement tout s'achève en bon polar musclé avec
Spoiler (cliquez pour afficher)
un méchant absolument ridicule et un happy end sympa, touchant même, mais qui me laisse un peu sur ma faim.
C'est comme si toute la noirceur, l'ambiguité des rapports humains s'étaient presque évaporées. Le personnage de Rust est symptomatique de cette fin de saison:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Fascinant les 3/4 de la saison puis juste badass à la conclusion avec même un côté auto-parodie par moments.
Malgré tout ça mérite un bon 8.5/10 et les félicitations du conseil de classe.

J'attends la saison 2 avec beaucoup d'intérêt.

PS: Pour moi ce n'est pas un film de 8h mais bien une série, pensée, écrite et diffusée comme tel. C'est un feuilleton et l'attente entre les épisode fait partie intégrante du processus.
User avatar
shubby
Accessoiriste
Posts: 1953
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: True Detective

Post by shubby »

Avec le temps, tu apprécieras davantage encore cette série ^^

J'aime assez, finalement, que tous les vilains ne soient pas coffrés. Le mal a été, est et sera. A chacun d'en combattre une partie, ainsi que ses propres démons, ce que font nos deux héros - grosse redondance toutefois avec le top of the lake de Campion. Ce qui ne m'empêche pas d'espérer qq passerelles dans la saison 2 :)

J'ai lu "Galveston" de ce même scénariste, dans ma pile de polars estivaux à lire - donc lu : sympa sans plus. Histoire classique de road movie / fuite bien ricaine mais bien écrite. On commence en imaginant Mcconaughey puis qq descriptions nous orientent davantage vers un Warren Oates - celui du Alfredo Garcia de Peckinpah. Les images sont belles, les descriptions fortes mais l'histoire archi vue pour des fanas comme nous. Le lien avec True Detective : des canettes de bière découpées, des clopes fumées les unes après les autres et, surtout, un travail sur le flashback intéressant, vraie révolution narrative de cette série True Detective en ce qui me concerne. En + d'un Mcconaughey qui, du coup, m'a fait découvrir Mud + revoir Le règne du feu avec grand plaisir.
angel with dirty face
Six RIP Under
Posts: 4645
Joined: 7 Mar 07, 22:23

Re: True Detective

Post by angel with dirty face »

J'ai trouvé cette série excellente. Rien à ajouter.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 27590
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: True Detective

Post by tenia »

Bogus wrote:C'est comme si toute la noirceur, l'ambiguité des rapports humains s'étaient presque évaporées. Le personnage de Rust est symptomatique de cette fin de saison
Spoiler (cliquez pour afficher)
Oui, enfin Cohle aurait quand même préféré crever. Juste.
Par contre, comme Colqhoun, j'ai bien tiqué sur le contexte environnemental du grand méchant, franchement ultra appuyé jusqu'au grotesque. Très honnêtement, il aurait juste fallu le montrer, en plus, en train de s'acharner sur des chatons ou un truc comme ça pour compléter le tableau.
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: True Detective

Post by Jericho »

Un bourge, propre sur lui, en costume 3 pièces ça passerait mieux ?
Sans déconner, la vie est grotesque et blindées de clichetons, je vois pas en quoi ça pose un problème ici, surtout quand le show est plutôt bien écrit.
Image
User avatar
shubby
Accessoiriste
Posts: 1953
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: True Detective

Post by shubby »

Jericho wrote:Un bourge, propre sur lui, en costume 3 pièces ça passerait mieux ?
... American Psycho !
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 27590
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: True Detective

Post by tenia »

Jericho wrote:Un bourge, propre sur lui, en costume 3 pièces ça passerait mieux ?
Sans déconner, la vie est grotesque et blindées de clichetons, je vois pas en quoi ça pose un problème ici, surtout quand le show est plutôt bien écrit.
Parce qu'à nouveau, le mal ne peut être qu'un hillbilly défiguré et incestueux planqué dans un taudis au fond du bayou.

Je ne demande pas un mec en costume 3 pièces (effectivement façon Bateman), mais j'aimerais bien ne pas avoir ce genre d'appui éculé jusqu'à l'os pour ce type de personnage.
Juste un tueur en série félé, quoi. Pas besoin d'en rajouter une couche de crapoteux parce que "cé le mal koi". C'est de la caractérisation à 2 balles et, du coup, je trouve ça suffisamment facile pour le considérer comme une erreur d'écriture.