True Detective

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: True Detective

Post by pol gornek »

L'essence de la critique série repose sur le fait de se tromper. On n'est pas en littérature ou au cinéma quand on reçoit une oeuvre finie pour en faire une critique. De par sa nature morcelée (épisodes - saison - intégrale), la série prédispose à une étude en "work in progress" parce qu'elle est mouvante, avance dans le temps, prends des formes différentes au cours de son existence. Critiquer après un pilote, une poignée d'épisodes ou une saison est toujours un exercice indispensable parce qu'il permet d'effectuer un constat à un moment particulier, revenir sur des motifs qui apparaissent, faire le point.

Le critique de série est un funambule contorsionniste. Il sait qu'il doit avancer avec assurance (la prudence est une mauvaise amie), quitte à revenir sur un précédent avis pour en dire tout le contraire.

Dire que les trois premiers épisodes de la saison 02 de True Dectective sont médiocres ou déjà-vu, ne signifie rien d'autre que ces trois épisodes seraient médiocres ou déjà-vu. Cela n'empêchera pas les critiques d'affirmer ou d'infirmer cette tendance au terme de la saison.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma.
(Vincent Colonna)
Sedlab0hne
Doublure lumière
Posts: 609
Joined: 9 Mar 10, 12:53

Re: True Detective

Post by Sedlab0hne »

tenia wrote:D'aucuns expliquent que la saison 1 prenait dès les 3 1ers épisodes, là où ce ne serait pas le cas ici. Je trouve l'argument recevable.
Les gouts et les couleurs. Pour mon voisin, ce fut l'effet inverse, 3 premiers épisodes moins accrocheurs avant le 4ème et le fameux plan séquence.
tenia wrote:Quant au fait de ne pas juger une saison sur son intégralité, combien d'entre nous se sont arrêtés à un simple pilote pour choisir de ne pas continuer une série, hein ? :mrgreen:
Yep, je suis d'accord pour le coup.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 24345
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: True Detective

Post by AtCloseRange »

Sedlab0hne wrote:C'est ça et je ne comprendrai jamais comment on peut juger de la qualité globale d'une saison en critiquant des épisodes individuels sans avoir vu cette dernière dans son intégralité, une série pouvant même prendre tout son sens à son terme (ce qui n'est pas le cas de Lost par exemple :mrgreen:).
Sincèrement au bout de 10 minutes de Sense8 des Wachowski, je savis que c'était klug :mrgreen:
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 27167
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: True Detective

Post by tenia »

pol gornek wrote:L'essence de la critique série repose sur le fait de se tromper. On n'est pas en littérature ou au cinéma quand on reçoit une oeuvre finie pour en faire une critique. De par sa nature morcelée (épisodes - saison - intégrale), la série prédispose à une étude en "work in progress" parce qu'elle est mouvante, avance dans le temps, prends des formes différentes au cours de son existence. Critiquer après un pilote, une poignée d'épisodes ou une saison est toujours un exercice indispensable parce qu'il permet d'effectuer un constat à un moment particulier, revenir sur des motifs qui apparaissent, faire le point.
Justement, les séries aux arcs clairement définis comme True Detective ou American Horror Story changent cela : à la fin de la saison, c'est fini. On peut traiter ça comme un long film, ou comme une mini série à la John Adams ou Band of Brothers.
Une série comme LOST, The Good Wife ou cie, effectivement, se juge dans leurs ensembles (et encore, combien font très fréquemment des tops en séparant très nettement les saisons les unes des autres ?), mais d'autres peuvent très bien se juger en vase close. Fini le work in progress, 10 épisodes, et c'est fini.
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: True Detective

Post by pol gornek »

Mais rien n'empêche de le faire sur des saisons courtes, jusque dans le cades des anthologies. Croire que ces séries sont des longs films est une erreur, il existe bien un découpage en épisode. Cette distinction particulière, liée au mode de diffusion (forcément) fait de True Detective ou American Horror Story des séries.

Là où l'on pourrait noter une distinction, ce serait chez Netflix qui lance toute une saison d'un coup. Je n'ai pas tout vu, mais de Orange is the new black à House of Cards en passant par Bloodlines (quid de Daredevil ou Sens8 ?), les auteurs n'ont pas (encore) assimilés cette pratique bien particulière.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma.
(Vincent Colonna)
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 24345
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: True Detective

Post by AtCloseRange »

pol gornek wrote:Là où l'on pourrait noter une distinction, ce serait chez Netflix qui lance toute une saison d'un coup. Je n'ai pas tout vu, mais de Orange is the new black à House of Cards en passant par Bloodlines (quid de Daredevil ou Sens8 ?), les auteurs n'ont pas (encore) assimilés cette pratique bien particulière.
Je ne pense pas que ça doive changer la "réception" des séries. Rien à n'oblige à binge-watcher 10 épisodes en un weekend et je ne pense pas que ce soit différent de découvrir une saison de série en Bluray ou DVD. Là aussi, on reçoit tout d'un seul coup.
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: True Detective

Post by pol gornek »

Et je reviens sur le premier épisode de la saison 02 : ici.

Garanti sans spoilers.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma.
(Vincent Colonna)
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12378
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: True Detective

Post by Jack Griffin »

Bien lourd et inintéressant ce premier épisode. On a l'impression qu'il ne savait pas quoi raconter...
User avatar
Père Jules
Quizz à nos dépendances
Posts: 16797
Joined: 30 Mar 09, 20:11
Location: Avec mes chats sur l'Atalante

Re: True Detective

Post by Père Jules »

Faudra voir la suite mais effectivement, un Colin Farrell habité et alcoolique ne garantis pas à la série de l'intérêt.
L'ambiance poisseuse qui faisait le prix de la première saison n'est pas là même s'il faut le reconnaître, la découverte en toute fin d'épisode met l'eau à la bouche.
zeotrope
Assistant(e) machine à café
Posts: 296
Joined: 9 Sep 13, 18:42

Re: True Detective

Post by zeotrope »

5ème épisode de la deuxième saison, et ça ne s'arrange toujours pas. J'ai même bien rigolé sur le raccord pourri du tout dernier plan. Je ne vois pas comment ils pourraient sauver ce naufrage en 3 épisodes.
Un jeu des acteurs toujours aussi foireux qui rend l'ambiance parfois ridicule. La palme au duo Vaughn-Reilly.
N'avoir rien accompli et mourir en surmené.
Beck
Mytho Boy sans spoiler
Posts: 5016
Joined: 23 Feb 07, 11:54
Location: alif-lam-mim

Re: True Detective

Post by Beck »

Père Jules wrote:Faudra voir la suite mais effectivement, un Colin Farrell habité et alcoolique ne garantis pas à la série de l'intérêt.
L'ambiance poisseuse qui faisait le prix de la première saison n'est pas là même s'il faut le reconnaître, la découverte en toute fin d'épisode met l'eau à la bouche.
Je crois que pour moi, c'est ici que se trouve un peu le problème pour l'instant. Je suis pris par la nostalgie d'une première saison qui a mis la barre très haut. Ca me manque l'ambiance des bayous, les indices macabres et mystiques que laisse le tueur derrière lui, la b.o. qui cartonne,... Et bien sûr, le duo Harrelson/McConaughey.
Pour cette nouvelle saison, après 3 épisodes, j'ai toujours du mal à m'attacher et à m'intéresser aux vécus et futurs destins des protagonistes qui constituent pour l'instant le noyau de cette deuxième saison. Ceux qui me donnent envie de continuer sont les persos de Vince Vaughn et de Rachel McAdams.
J'attends quand même les prochains épisodes, mais on est loin du fébrile que j'étais avant de découvrir ceux de la première saison.
Image
Bogus
Electro
Posts: 888
Joined: 14 Jul 14, 19:02

Re: True Detective

Post by Bogus »

J'ai vu les 4 premiers épisodes, mi-saison donc, et le moins qu'on puisse dire c'est que c'est loin d'être aussi captivant que la saison 1 à laquelle on la compare forcément.
Cette enquête sur un meurtre sur fond de corruption ne passionne guère, le couple Vaughn-Reilly ne fonctionne pas et on s'en fiche, c'est mou tout ça...
Néanmoins on commence petit à petit à s'attacher au trio d'enquêteur (Colin Farrell en tête) et la fin coup de poing de l'épisode 4 laisse espérer du mieux pour la suite.
zeotrope
Assistant(e) machine à café
Posts: 296
Joined: 9 Sep 13, 18:42

Re: True Detective

Post by zeotrope »

Saison 2 épisode 6

C'est à se demander si du scénariste au réalisateur il y a le minimum de vécu, d'expérience nécessaire pour retranscrire correctement ce qu'ils veulent montrer. J'ai encore assisté à une succession de références qui paralysent le récit. Tout est raide, figé de peur de faire moins bien que les maitres. Techniquement ils ont les moyens mais tout le reste est à la ramasse. Le gâchis continue.
N'avoir rien accompli et mourir en surmené.
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 13391
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: True Detective

Post by Karras »

User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42719
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: True Detective

Post by Rockatansky »

J'ai trouvé cette saison 2 correcte, c'est sur on est assez loin de la beauté plastique de la saison 1, la faute à l'absence d'un seul réalisateur sans doute pour maintenir l'unité.
Aprés je trouve qu'on est un peu moins dans l’esbroufe narrative de la saison 1 qui s’essoufflait pas mal dans sa résolution. La partie corruption/politique est un peu confuse, mais j'ai bien aimé la partie enquête du trio de flic perturbé.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky