Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by 7swans »

Parce que ma plus grosse claque de fin d'année/début d'année méritait bien son topic.

C’est un doc en 10 parties, filmé sur 15 ans, dans le fin fond du Wisconsin. Troublant et déstabilisant, le genre de truc que tu regardes jusqu’à 5h du matin tellement tu n’y crois pas tes yeux. Ça utilise toutes les ficelles du genre, suspense haletant, montage habile et narration ménageant ses révélations, tout en prenant le temps de démonter tout le système judiciaire américain. A la fin, planent toujours les doutes, mais l’expérience de visionnage reste fascinante.
Je n’en dis pas plus sur le contenu, la BA annonce bien la couleur :



Vous êtes en plein dedans ? Videz votre sac, mais attention aux SPOILERS.

En attendant, grosse pensée pour mes deux nouveaux mentors : Dean and Jerry.
Comme si le Coach Taylor s'était dédoublé et était devenu avocat dans le Wisconsin.

Image

Image
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

ça y est une allusion à Coach Taylor et demain je regarde tout :mrgreen:
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
Gounou
au poil !
Posts: 9768
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Gounou »

Je suis à deux épisodes de la fin et c'est effectivement captivant. Hyper dense, incroyablement documenté - les caméras sont partout -, intrusif et manipulateur forcément... mais aussi éloquent et édifiant sur les mécaniques judiciaires américaines, ce à quoi le format série donne une grande marge de développement.
Ma mâchoire s'est décrochée à plusieurs reprises.
Image
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10226
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Joshua Baskin »

Dès que je finis la saison 2 de Fargo...
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury
Zeldoune
Machino
Posts: 1138
Joined: 29 Dec 10, 12:24

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Zeldoune »

Accro aussi. Ce qui est fascinant outre l'histoire en elle-même c'est le matériel du documentaire je trouve : enregistrements d'appels téléphonies, vidéos d'interrogatoires, etc.

Et puis évidemment,

Image

Putain de clé.
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by 7swans »

Zeldoune wrote: Putain de clé.
L'occasion de replacer ici mon tweet qui n'a pas été assez relayé :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
:mrgreen:
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by 7swans »

Zeldoune wrote: Ce qui est fascinant outre l'histoire en elle-même c'est le matériel du documentaire je trouve : enregistrements d'appels téléphonies, vidéos d'interrogatoires, etc.
J’aime beaucoup les moments en creux, qui se révèlent aussi les plus forts: les longs moments de procès ou d’interrogatoires. Sans narration, sans itv, sans beauty shot. Ces images parlent d’elles même (par exemple l’interrogatoire de Brendan est juste hallucinant).

La richesse du doc se trouve effectivement dans les ressources à disposition, ces milliers d’heures d’enregistrements (audio et surtout vidéo). C’est là aussi que le montage se fait artifice. Découpant dans les archives et sélectionnant un minimum pour étayer un point de vue (je pense cette-grosse-pute-de Kratz de bonne foi quand il dit que pas mal d’éléments sur la personnalité de Avery ont été passés sous silence dans le doc).

Spoiler :
Spoiler (cliquez pour afficher)
En revanche, ce qui me semble indéniable c’est qu’il y a, au minimum, "doute raisonnable" (reasonable doubt comme disent les ricains), entraînant normalement un jugement de Non Coupable. Et que la police de Manitowoc a fait absolument N’IMPORTE QUOI dans cette affaire.
Je me demande encore qui est la plus grosse crapule :

Image

Image

Image

Image

Mais mon préféré (enfin le pire), je crois bien que c'est lui finalement...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Last edited by 7swans on 10 Jan 16, 13:03, edited 1 time in total.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by 7swans »

Je repense à deux grands moments :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Quand on trouve le nom de Lenk partout et qu’on découvre que la boite contenant les prélèvements de 1980 a été ouverte avec un trou de la taille d’une aiguille dans le tube de sang d’Avery. Coup de téléphone de Buting à Strang pour lui exposer la découverte. BOOM, VICTORY POUR DEAN & JERRY. CUE WHO ARE YOU BY THE WHO. VIRTUAL HIGH FIVE MY LAWYERS BROOOOOS!
Spoiler (cliquez pour afficher)
Quand Strang interroge Coburn au sujet de la plaque d’immatriculation de la voiture de Theresa et finit par convenir qu’il devait avoir la voiture devant les yeux quand il a passé l’appel. Pour finir par lui dire un truc du genre "donc vous appelez pour connaitre à quelle voiture correspond la plaque de la voiture que vous avez devant les yeux mais que vous ne découvrez que deux jours plus tard ". BOOOM AGAIN. HOME RUN POUR DEAN AND JERRY. CLEAR EYES FULL HEARTS CAN’T LOSE !
Last edited by 7swans on 15 Jan 16, 19:26, edited 1 time in total.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
Gounou
au poil !
Posts: 9768
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Gounou »

L'avocat de Brendan qui pourrait être joué par William H. Macy, avec son petit sourire auto-satisfait et sa moumoute blonde, c'est vraiment un affreux.
Mais le père Kratz, avec sa voix de Truman Capote et sa petite langue qui glisse sur ses lèvres entre deux saillis, pour citer le sergent instructeur Hartman : on lui dévisserait bien la tête pour lui chier dans le cou ! :mrgreen:

D'une manière générale, je trouve incroyable qu'au-delà du parti pris assez orienté du doc, les "bad guys" le portent à ce point sur leur gueule...! :|

Autre grand moment :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23600
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by AtCloseRange »

Je passe en coup de vent (il me reste 4 épisodes et j'ai peur de me faire spoiler) mais c'est extraordinaire.
C'est déjà assuré d'être ce que j'ai vu de plus fascinant en 2016.
Bon, par contre, ça donne envie de détester encore plus le genre humain (et ça, c'est pas bien).
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49051
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Flol »

Vu les 2 premiers (que j'ai enchainés), et je pense être déjà accroc.
Je vous relirai attentivement quand j'en serai venu à bout (si ma meuf veut bien arrêter de s'endormir quand on mate la télé).
Zeldoune
Machino
Posts: 1138
Joined: 29 Dec 10, 12:24

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Zeldoune »

Gounou wrote:Autre grand moment :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Merci pour le fou rire, j'avais oublié ce monument de mauvaise foi.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23600
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by AtCloseRange »

Je crois que le pire moment, c'est quand
Spoiler (cliquez pour afficher)
après la condamnation de Steven, le DA Kratz dit qu'il avait une bonne idée de quel individu était Avery avant de lancer les poursuites et ce qu'il a fait Teresa Halbach le prouve.
Ce qui est génial si on considère qu'avant ce procès, Avery est juste un mec innocent qui a fait 18 ans de prison pour rien.
C'est juste extraordinaire.
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by 7swans »

AtCloseRange wrote:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Ce qui est génial si on considère qu'avant ce procès, Avery est juste un mec innocent qui a fait 18 ans de prison pour rien.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Popopopo. Il a mis le feu à son chat, hein. Prison à vie pour ce genre de truc là, oh.
Avery and another man pleaded guilty to animal cruelty after pouring gasoline and oil on Avery's cat and throwing it, alive, into a fire.
Image
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23600
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by AtCloseRange »

7swans wrote:
AtCloseRange wrote:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Ce qui est génial si on considère qu'avant ce procès, Avery est juste un mec innocent qui a fait 18 ans de prison pour rien.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Popopopo. Il a mis le feu à son chat, hein. Prison à vie pour ce genre de truc là, oh.
Avery and another man pleaded guilty to animal cruelty after pouring gasoline and oil on Avery's cat and throwing it, alive, into a fire.
Image
Spoiler (cliquez pour afficher)
Bah voilà, maintenant on sait, les 3 irréductibles du jury, c'était des catlovers...