Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix) *Big Spoile

Post by Rockatansky »

Je pense que dés le début le positionnement est en faveur d'Avery, la façon dont est traité le procès civil dans les 2 premiers épisodes laisse assez peu de place au doute quant à leur inclinaison
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
Gounou
au poil !
Posts: 9768
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix) *Big Spoile

Post by Gounou »

Personnelement, et malgré les précautions prises pour rester dans le factuel, j'ai été très vite convaincu. Non pas de l'innocence d'Avery mais du profond parti pris des réalisatrices. Je l'ai accepté et j'aurais trouvé malhonnête de leur part de nous faire lâcher ce regard en cours de route... Car même s'il sagit de faits réels captés par des caméras, même si c'est découpé en épisodes tout en retournements de situations, le tout se devait éthiquement de former un ensemble cohérent.
Et du titre au générique, tout était déjà en place pour qu'elles nous parlent de ce qui les a motivées dans ce projet : l'injustice, au sens littéral d'une justice qui n'en a que le nom.
Last edited by Gounou on 24 Jan 16, 17:42, edited 1 time in total.
Image
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix) *Big Spoile

Post by 7swans »

Gounou wrote: le tout se devait éthiquement de former un ensemble cohérent.
T'aurais du laisser "ethniquement". C'était plus sympa.

Image

:mrgreen:
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
Gounou
au poil !
Posts: 9768
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix) *Big Spoile

Post by Gounou »

Heureusement que j'ai fini par me relire... saloperie de téléphone :evil:
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23600
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix) *Big Spoile

Post by AtCloseRange »

ça manque un peu de diversité d'ailleurs, ce Making a Murderer :mrgreen:
User avatar
Harkento
Assistant opérateur
Posts: 2731
Joined: 12 Oct 11, 18:05
Liste DVD
Location: Lyon

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Harkento »

Rockatansky wrote: The Jinx, The life and Deaths of Bob Durst - Andrew Jarecki (HBO) - 7/10
... que The Jinx est réalisé par Andrew Jarecki! :shock:

Jarecki qui a réalisé en 2003 Capturing the Friedmans, un de mes docs préférés, et sans doute celui a déclenché ma passion pour ce genre de "documentaire d'investigation".
Ok d'accord ! Je m'en vais de ce pas découvrir The Jinx. Capturing the Friedmans, que j'ai découvert il y a à peine deux ans, m'avait moi aussi complètement fasciné.
User avatar
Colqhoun
Qui a tué flanby ?
Posts: 33435
Joined: 9 Oct 03, 21:39
Location: Helvetica

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix) *Big Spoile

Post by Colqhoun »

Terminé ces derniers jours.
Je ne vais pas remettre le couvert car tout a été dit, mais j'ai été cueilli par cette série qui ménage ses révélations jusqu'au dernier épisode et qui réussit à dépasser le cadre de la seule enquête pour proposer de véritables pistes de remise en question du système judiciaire américain. Tenir un documentaire sur une durée aussi longue reste un fait d'arme qui force le respect. Et ce d'autant plus quand on connaît le nombre d'heures de rushes parmi lesquels les deux réalisatrices ont dû piocher pour produire le résultat final. J'espère que des mises à jour de l'affaire nous seront proposées dans les années à venir, car la série a dû relancer la curiosité autour de cette affaire plus louche que jamais.
Chdx
Electro
Posts: 883
Joined: 6 Dec 12, 16:36
Location: (Pas loin du port d')Amsterdam

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix) *Big Spoile

Post by Chdx »

Fini hier et d'accord avec tout le monde: c'est a la fois un brillant tour de force sur la forme et profondément troublant sur le fond.

J'ai l'idée qu'il y aurait un livre a remplir sur les pistes semblant sérieuses mais non explorées (les messages effacés du téléphone me reviennent en mémoire) et sur les dysfonctionnements dont on nous abreuve de la première a la dernière minute...

On voit des images dont on se dit qu'elles posent problème (les interrogatoires de Brendan m'ont physiquement mis mal a l'aise), des scientifiques qui assurent tout et son contraire (pas de EDTA trouvé = pas tiré de la fiole /pas de EDTA trouvé= peut-être du EDTA quand même, "mes portraits sont plus forts que l'ADN"...) et des avocats apparemment très intelligents nous expliquer que tout ça est franchement problématique et BAM!, tout passe comme une lettre a la poste...

Et idem pour les tentatives de lancer un nouveau procès: difficile de ne pas s’effarer devant le larmoyante partie prenante évoquant dans ses emails a la foi Dieu et la possibilités d’éradiquer la "branche" Avery ou tout le monde couche avec tout le monde...

Que cette somme n'ai pas suffit a convaincre un juré (sur les 24 ou 25 répartis sur les deux procès), sauf apparemment celui qui a du quitter les délibérés, n'a pas fini de me stupéfaire...

Et vu le degré de protnawak atteint par l'accusation, pas sur que la défense n'aurait pas pu se contenter de ça:

Image
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix) *Big Spoilers*

Post by Rockatansky »

Personne pour parler de cette saison 2 affligeante ? à mi chemin entre confessions intimes et faites entre l'accusé, les réalisatrices nous livrent du vide et des spéculations pendant 10 épisodes dans cette suite inutile
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23600
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix) *Big Spoilers*

Post by AtCloseRange »

Rockatansky wrote:Personne pour parler de cette saison 2 affligeante ? à mi chemin entre confessions intimes et faites entre l'accusé, les réalisatrices nous livrent du vide et des spéculations pendant 10 épisodes dans cette suite inutile
Ouille, non, je la gardais sous le coude mais ça ne donne pas envie (d'autant que j'étais circonspect sur l'idée de prolonger l'expérience).
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Moi aussi, mais le fait de suivre la nouvelle avocate de Avery semble au début une bonne idée, avant de sombrer totalement.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Brody
Indices : bateau - requin
Posts: 4813
Joined: 21 Feb 06, 18:42
Location: à la flotte !

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Brody »

ça refroidit... :?
User avatar
ex-beldvd man
Assistant opérateur
Posts: 2641
Joined: 12 Aug 04, 09:52
Location: Belgique

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by ex-beldvd man »

Contrairement aux avis ci-dessus, je suis très enthousiaste sur cette S2. Si l’aspect “sac-de-noeud” était déjà présent dans la S1, tout devient encore plus compliqué dans la S2 (les révélations des derniers eps :shock:). Même les scènes avec les parents de Steve sont touchantes et intéressantes alors que je déteste la “TV réalité” (terme que j’abhorre encore plus que le concept).
Autant la première saison était choquante (=produit un choc), autant la S2 laisse entrevoir un véritable drame Shakespearien avec une vérité encore plus « incroyable » que celle imaginée auparavant.

Pour juste évoquer un point “décevant” de la S2 c’est qu’on se retrouve (comme Matrix ou la première trilogie Star Wars pour reprendre des exemples « bateau » :mrgreen:) devant un élément “milieu” de quelque chose qui pouvait rester un épisode unique mais qui deviendra (? dans ce cas-ci) une trilogie, donc on reste un peu sur sa faim, en attente de résolution finale... Seul point « négatif » donc.

Captivant jusqu’au bout... Je recommande chaudement
Derniers visionnages:
Image
Derniers achats:
Image
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Je ne vois pas trop ce que tu appelles "révélations" finales
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 50132
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Boubakar »

Rockatansky wrote:Je ne vois pas trop ce que tu appelles "révélations" finales
A propos de Brendan Dassey ?