Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
ex-beldvd man
Assistant opérateur
Posts: 2641
Joined: 12 Aug 04, 09:52
Location: Belgique

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by ex-beldvd man »

Rockatansky wrote:Je ne vois pas trop ce que tu appelles "révélations" finales
Spoiler (cliquez pour afficher)
-les recherches/images sur le PC du frère de Brandon: cadavre de femmes, décapitations, femmes attachées. Éléments JAMAIS communiqués à la défense.
- le témoignage du 2ème frère de Brandon qui contredit celui du premier frère (témoignage qui en fait le seul témoin que Theresa n’a pas quitté la propriété des Avery).
- l’hypothèse de la culpabilité du beau-frère et du frère de Brandon. Ce qui entraîne soudainement une réaction incontrôlée de la maman de Brandon qui laisse entendre que Theresa a quitté la propriété ce jour-là contrairement à ce que l’autre frère prétend. Donc en voulant le défendre, elle contredit le témoignage de ce dernier.
- les traces de coupures sur les os qui pourraient montrer que le corps a été découpé (et donc lien -hypothétique certes- avec le frère de Brandon et son beau-père) grands amateurs de chasse aux daims et comme beaucoup de chasseurs, probablement « à l’aise » et équipé pour une découpe)
- le témoin qui a vu la voiture de Theresa après sa disparition (près de propriétés appartenant ou achetées après par le beau-père de Brandon), qui le signale à un policier qu’il croise (est-ce le même événement que la demande d’identification de la plaque? Voir quelques pages avant), mais dont le témoignage n’a jamais donné lieu à un rapport.
- la page imprimée de l’agenda outlook de Theresa avec des notes prises à midi (quelques heures max. avant sa disparition), mais page qui aurait été retrouvée CHEZ ELLE par son ex-copain ou colocataire. Les notes sont horodatées car elles font suite à des coups de téléphone sur son portable et donc traces auprès de l’opérateur. Avec l’impossibilité matérielle pour Theresa d’avoir fait un aller-retour entre les 2 RV.
- la douille trouvée dans le garage ne contient pas de trace d’os (étonnant pour une balle qui aurait percé le crâne de part en part) mais bien des traces de bois/plâtre donc provenant d’un tir autre)
- tout le monde (ou presque) avait accès à la propriété des Avery, mais le Coroner a été menacée de poursuites par les enquêteurs et n’a jamais pu s’approcher de l’endroit où ont été trouvé les restes. D’ailleurs lors du procès elle a pris la barre 10 sec. et puis Kratz a demandé un huis-clos et a obtenu qu’elle ne témoigne pas.
Derniers visionnages:
Image
Derniers achats:
Image
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Tout ça est déjà évoqué dans la première partie, (hormis les photos dans mon souvenir) pour moi ce ne sont pas des révélations, d'ailleurs quand l'avocat monte son dossier elle me fait le même effet que la police qui cherche à inculper Avery
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Au final le seul truc que je trouve vraiment pertinent c'est le combat des avocats de Brendan Dassey
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
ex-beldvd man
Assistant opérateur
Posts: 2641
Joined: 12 Aug 04, 09:52
Location: Belgique

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by ex-beldvd man »

Rockatansky wrote:Tout ça est déjà évoqué dans la première partie, (hormis les photos dans mon souvenir) pour moi ce ne sont pas des révélations
Dans mes souvenirs, la S1 n’abordait « que » la question de la culpabilité ou non des 2 accusés. La S2 parle aussi de « qui » si ce n’est pas eux. Ces éléments n’avaient pas été abordés me semble-t-il (les analyses sont faites durant la S2).
Rockatansky wrote: , d'ailleurs quand l'avocat monte son dossier elle me fait le même effet que la police qui cherche à inculper Avery
A la différence qu’elle ne va pas « déposer » des preuves chez eux (comme la police aurait fait). Mais j’ai aussi été étonné qu’elle puisse publiquement nommer ces suspects sans véritables preuves.
Si elle a raison, on se retrouve devant la « vérité » suivante:
Spoiler (cliquez pour afficher)
la famille Dassey (Barbara, Bobby et le beau-père) aurait comploté pour faire porter le chapeau du meurtre à l’idiot de la famille. La réaction de la maman de Brian au téléphone est assez troublante lorsqu’elle parle à Steve de ses accusations: elle ne crie pas (à propos de Bobby et de son mari): « ils sont innocents » mais « Bobby est marié et a des enfants maintenant, pourquoi tu (re)viens l’embêter avec ça »)
Derniers visionnages:
Image
Derniers achats:
Image
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Les témoignages du frère étaient présent dans la S1, ainsi que les questionnements divers sur le sang, les nouveautés c'est le mec qui a "croisé" le RAV4 mais beaucoup de choses y sont déjà. Que le tout ait été mal utilisé à l'époque c'est sans doute vrai, mais je trouve que 10 épisodes pour le peu de réelles infos me semble bien inutile.
Je ne remets pas non plus en question la saison 1 dans ses enjeux, je dis surtout qu'il y a une façon d'exploiter un peu artificielle l'énorme succès de la saison 1 pour quelque chose qui n'est pas à la hauteur.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
ex-beldvd man
Assistant opérateur
Posts: 2641
Joined: 12 Aug 04, 09:52
Location: Belgique

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by ex-beldvd man »

Rockatansky wrote:Au final le seul truc que je trouve vraiment pertinent c'est le combat des avocats de Brendan Dassey
A force d’être « matraqué » par les questions/sujets homme-femme depuis plus d’un an, je n’ai pas pu m’empêcher de remarquer que parmi les juges de la 7ème cour, la décision du rejet ou pas de la condamnation semblait liée au sexe des juges
Spoiler (cliquez pour afficher)
(femmes « pour » à 3 sur 4, hommes « contre » à 3 sur 3)
Le (quasi seul) point faible que je trouve à la S2 c’est qu’on a l’impression qu’elle est incomplète, qu’elle nécessitera une S3.
Donc on voit un peu la même carence, mais on n’en tire pas les mêmes conclusions (toi: inutilement longue, moi: incomplète). Devant la lenteur de la justice, ils ont probablement préféré déjà diffuser cette partie sans attendre la fin de l’histoire...
Derniers visionnages:
Image
Derniers achats:
Image