Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Clair qu'il faut vraiment le voir à l'aveugle.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15695
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Watkinssien »

Je suis désolé, mais j'ai trouvé l'ensemble honteux et totalement mauvais !! :shock: :shock: Incroyable de voir l'enthousiasme général en ces lieux, c'est pas possible. :shock: :shock:




Non, je taquine, c'est fascinant !
Image

Mother, I miss you :(
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by 7swans »

LéoL wrote: C'est marrant d'être complètement passé à côté alors que ça doit avoir fait autant de bruit que Making a murderer l'année dernière.
Autant de bruit peut être pas.
La différence, c'est sans doute la "puissance de frappe" de Netflix.
Making a Murderer est sorti en simultané dans 130 pays différents, avec un accès au bout d'un bouton de télécommande.
Le genre de chose (la facilité d'accès au contenu, sans téléchargement, achat, etc...) qui fait la différence pour des gens comme moi, et j'imagine Gounou ou Ratatouille.

The Jinx ça a surtout du faire un gros tabac aux USA (puisque diffusé sur HBO), on en a sans doute moins parlé à l’international.

Je connaissais surtout The Jinx parce que Mark Kozelek aka Sun Kil Moon (qui raconte sa vie depuis quelques années, au grand désespoir d’AtCloseRange) en parle dans sa chanson This Is My First Day And I’m An Indian And I Work At A Gas Station.
We were all getting pretty tired.
Ben and his friends took off.
Caroline came back to my apartment.
We watched part three of the HBO series The Jinx: The Life and Deaths of Robert Durst
Last edited by 7swans on 16 Jan 16, 11:26, edited 1 time in total.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Oui je pense qu'il a du faire grand bruit aux US de part la personnalité de son protagoniste qui représente une famille bien connue là bas.
Chez nous l'impact a été minime.
Mais les deux films ont fait bouger les lignes de la justice
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23600
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by AtCloseRange »

Making a Murderer n'a pas fait bouger grand chose pour l'instant :mrgreen:
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Spoiler (cliquez pour afficher)
Disons qu'il a retrouvé un avocat puissant
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23600
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by AtCloseRange »

Rockatansky wrote:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Disons qu'il a retrouvé un avocat puissant
Spoiler (cliquez pour afficher)
Je pense que la seule chose qui pourra changer quelque chose, c'est qu'un nouveau procès soit délocalisé.
Ce qui est assez incroyable dans cette histoire, c'est le genre de chose qu'on connaît dans les petites villes où certaines familles sont connues comme le loup blanc (à tort ou à raison) avec des histoires qui courent sur elles.
Et quand tu vois l'attitude hyper digne de toute la famille devant tant d'ignominies, tu te demandes d'où ça vient.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Spoiler (cliquez pour afficher)
Je pense que tout l'antagonisme du départ vient du conflit d'Avery avec sa cousine et compagne du shériff, il paye son passé judiciaire de petit délinquant, et après la rumeur s'emballe. C'est un peu comme si c'était les gitans du coin. Après je pense que le docu fait un peu l'impasse sur des zones d'ombres de Steve Avery qui doivent un peu justifier cette réputation. Je suis d'accord avec toi qu'il faudra que le prochain procés soit délocalisé, je ne sais pas comment ça fonctionne aux states, mais visiblement sa nouvelle avocate à l'air d'une tueuse, 17 cas d'erreur judiciaires réparés à son actif
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by 7swans »

Spoiler (cliquez pour afficher)
C’est le plus incroyable :
Rétrospectivement, si on revient au premier épisode, la théorie du doc est simple : tout commence EFFECTIVEMENT par une mésentente entre Avery et sa cousine. Qui se trouve être mariée avec le sheriff (ou du moins quelqu’un du bureau du sheriff). Et effet boule de neige, le truc devient incontrôlable et prend des proportions incroyables…

Sinon, Kathleen Zellner, la nouvelle avocate, est effectivement spécialisée dans les wrongful convictions.
Elle aurait aussi de nouvelles preuves de l’innocence d’Avery. Wait and see, mais j’y crois pas trop.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Une des réalisatrices répond aux polémique déclenchées par le film (spoilers inside)
http://www.hollywoodreporter.com/live-f ... nds-856464
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Un peu plus d'obscurité (spoilers inside)
http://www.hollywoodreporter.com/news/m ... ace-856328
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23600
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by AtCloseRange »

Rockatansky wrote:Un peu plus d'obscurité (spoilers inside)
http://www.hollywoodreporter.com/news/m ... ace-856328
oui et non.
80% de ce qu'elle dit est bien dans la série.
Et tout ce qui ne l'arrange pas (toutes les preuves de manipulation de la police), c'est comme si ça n'existait pas.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

Elle parle quand même de pas mal de choses totalement écartées du docu, comme l’appareil photo, le téléphone, le coup de fil de Avery...
Disons que quand je lis ça, cela me conforte malgré tout dans l'idée qu'il est extrêmement difficile d'être sur à 100% dans cette histoire.
Je ne nie pas les dysfonctionnements du système ou de la police.
Chacun défends son point de vue bien sur, le docu étant tellement orienté, que j'aime à gratter pour essayer de comprendre
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by 7swans »

Rockatansky wrote: Disons que quand je lis ça, cela me conforte malgré tout dans l'idée qu'il est extrêmement difficile d'être sur à 100% dans cette histoire.
D'ailleurs pour moi rien n'est sûr. Avery pourrait être totalement coupable dans l'histoire, c'est ce qui rend (aussi) le truc fascinant.
Comme dans les Paradise Lost, l’ambiguïté du truc est super intéressante. Et comme dans les meilleurs films de fiction, notre empathie va, de façon manipulatoire, vers le "vilain petit canard" (et ça n'est pas parce qu'on nous le montre comme un benêt se courbant sous le poids d'une machine judiciaire qui le dépasse que ça ne cache pas un monstre sans aucun sens sens moral).
Le doc pointe ici autre chose, que tu notes aussi Rocka, le cafouillage policier et le rouleau compresseur du système judiciaire us qui déraille.

Mais j'avoue fantasmer totalement la suite des événements :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Le doc reprend pour son nouveau procès, il est finalement libéré. Avery se remarie, a de nouveaux enfants, joue avec ses petits enfants. Sur son lit de mort rappelle les documentaristes et avoue tout.
Bing.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Making a Murderer (Demos/Ricciardi, Netflix)

Post by Rockatansky »

lol ça c'est la version soft...
Spoiler (cliquez pour afficher)
Imagines, ils le font sortir de prison, il reprend sa vie, et tue quelqu'un où la viole, et là aucun doute possible c'est lui. Je pense que les documentaristes se boufferont les couilles longtemps lol
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky