Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by 7swans »

J'ai bientôt terminé la saison 1.
Je copie/colle ici pour créer un topic, et je confirme tout le bien que je pense de cette série.
7swans wrote:Bon les gars, fallait me prévenir que Bojack Horseman c'était la meilleure série animée du monde.
J'ai maté 3 épisodes, je suis totalement en phase avec l'humour, le genre, le côté "gueule de bois permanente", etc...
Y a un côté trash comme du MacFarlane, sauf que ça part pas dans tous les sens, et qu'au fond traîne une petite mélancolie, ou plutôt une dépression sourde, une tristesse.
Les persos-animaux c'est une super bonne idée, qui pouvait se révéler casse gueule mais qui marche à 200% et puis cerise du le gâteau : quel plaisir de retrouver Will Arnett (même juste la voix).
Zeldoune et Joshua Baskin approuvent.

En passant, totalement fan de la musique (composée par Patrick Carney - Batteur des Black Keys) du générique :


Vous avez Netflix, n'hésitez plus.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42331
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Rockatansky »

J'ai pas réussi à dépasser 2 épisodes
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10170
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Joshua Baskin »

7swans wrote:
En passant, totalement fan de la musique (composée par Patrick Carney - Batteur des Black Keys) du générique :


Vous avez Netflix, n'hésitez plus.
Exact, j'avais failli en parler. Il faudrait que j'avance un peu, je suis bloqué à l'episode 3 de la saison 2.
Au passage, n'oublie pas de regarder l'excellent xmas special ainsi que le générique de la sitcom dans laquelle jouait bojack, caché dans je ne sais plus quel sous menu.
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48512
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Flol »

Vu les 3 premiers épisodes, et puis je sais pas trop pourquoi...j'ai arrêté de regarder.
Vais peut-être m'y remettre.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23381
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by AtCloseRange »

Ratatouille wrote:Vu les 3 premiers épisodes, et puis je sais pas trop pourquoi...j'ai arrêté de regarder.
Vais peut-être m'y remettre.
Je suis au milieu du 4ème épisode et je suis mitigé.
Il y a quelques bonnes choses mais pas très emballé.
Shin Cyberlapinou
Accessoiriste
Posts: 1604
Joined: 1 Feb 09, 09:51

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Shin Cyberlapinou »

J'en suis à l'épisode 5, il semblerait que la 2ème partie de la saison trouve vraiment son rythme. Perso je comprends les réserves, mais la tristesse possiblement (auto)destructrice de Bojack est porteuse de potentiel. N'oublions pas qu'il a fallu à Seinfeld 3 saisons pour atteindre sa vitesse de croisière...
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23381
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by AtCloseRange »

Shin Cyberlapinou wrote:J'en suis à l'épisode 5, il semblerait que la 2ème partie de la saison trouve vraiment son rythme. Perso je comprends les réserves, mais la tristesse possiblement (auto)destructrice de Bojack est porteuse de potentiel. N'oublions pas qu'il a fallu à Seinfeld 3 saisons pour atteindre sa vitesse de croisière...
Je ne crois pas à cette théorie qui verrait les séries citrouilles se transformer en carrosse.
Que l'univers s'affine, progresse avec les saisons, probablement mais tout est déjà là d'entrée dans Seinfeld.
Je ne dis pas forcément non pour Bojack et c'est possible que je m'y remette mais si on est réfractaire dès le départ à une série, on ne va pas se mettre à l'aimer parce qu'elle "trouve son rythme".
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42331
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Rockatansky »

Oui c'est possible que Seinfeld trouve son rythme en 3e saison, mais comme le dit ATC tout était déjà là dès le début, cela s'est affiné avec le temps rien de plus.
Bien sur on peut difficilement rejeter une série sur un premier épisode, même si des fois on sent qu'on peut s'arrêter direct.
Maintenant au bout d'une moitié de saison on sait si on accroche un minimum ou pas.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by 7swans »

Concernant Bojack, je pense que tout est là depuis le début.
Un léger glissement progressif vers quelque chose de plus dépressif s'opère avec le temps, s'écartant de la franche comédie (mais ne délaissant pas certaines observations très drôles), mais si l'univers ne parle pas, peu de chance d'accrocher par la suite.
Au mieux, d'épisodes en épisodes, on en apprend de plus en plus sur Bojack et la construction de la série se révèle particulièrement travaillée, avec des couches et des couches de flash-back et histoires personnelles qui construisent "réellement" le personnage Bojack (du jamais vu dans une série animée).
D'ailleurs, je lis sur ce topic "je comprends les réserves", moi je ne lis aucune réserve ici, je ne vois que des gens qui disent "j'ai arrêté au bout de X épisodes", sans rien préciser de plus...

(Rassurons nous, ça reste mieux que mon topic Mad Love in New York ou les 3/4 des messages parlent du titre français, dont 2 messages de Riquenieque qui dit 2 fois la même chose... :mrgreen: )

Concernant "la série banane qui deviendrait géniale". Il doit y avoir des exemples. It's always Sunny in Philadelphia (digne successeur de Seinfeld, d'ailleurs), ne trouve son rythme de croisière qu'à partir de la saison 2 et l'arrivée d'un nouveau personnage important (Franck interprété par Danny De Vito).
Le pilote de Seinfeld n'est pas très bon par exemple. Sans Elaine Benes, bizarrement rien ne marche.
Pour rester dans le même univers, la saison 1 de Curb Your Enthusiasm est ultra poussive. Pour le coup, rien ne marche. Il n'y a encore aucune alchimie entre les différents acteurs/personnages, on ne voit que les hésitations, que les impros qui vont dans le mur, et les ossatures de situations (qui n'ont pas encore le vertige des saisons suivantes, ni la mécanique huilée).
Et je parle pourtant d'une de mes séries préférées, qui a sa place au chaud dans mon top 10. Parfois, les réajustements font toute la différence.


Je reviens à Bojack Horseman, saison 1 terminée, et c'est ce que j'ai vu de meilleur en série TV depuis très très longtemps. L'avant dernier épisode (ep11) avec le trip de Bojack et sa vie alternative avec la biche est absolument magnifique, digne des meilleurs épisodes de Mad Men (certains sur la toile rapproche la série animée à la série de Matthew Weiner d'ailleurs). C'est une franche réussite de mon côté, donc.

Image

"I need you to tell me that I'm a good person. I know that I can be selfish and narcissistic and self-destructive, but underneath all that, deep down, I'm a good person, and I need you to tell me that I'm good, Diane. Tell me, please, Diane.

Tell me that I'm good."

C'est le genre de discours/questionnement qu'on pourrait retrouver plus facilement dans un épisode de Mad Men que dans un épisode de Family Guy.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48512
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Flol »

Bon ok. Je continue.
Gounou
au poil !
Posts: 9769
Joined: 20 Jul 05, 17:34
Location: Lynchland

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Gounou »

J'avoue que c'est très bien vendu. Je vais essayer ça rapidement :wink:
Image
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by 7swans »

Je n'attendais absolument rien de la série, et je me retrouve devant un OVNI qui épouse totalement mes préoccupations du moment.
Je fais peut-être aussi parti du problème : me retrouvant à vendre (sur-vendre?) la série, pour générer une curiosité, quitte à décevoir...
C'est un pari.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42331
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Rockatansky »

Vaut mieux survendre que pas vendre :mrgreen:
Comme je disais j'avais tenté avant ton topic, et effectivement je ne saurais exprimer de réserves sur cette série comme tu l'as dit, je n'ai juste jamais eu envie de remettre un épisode
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48512
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Flol »

7swans wrote:Je n'attendais absolument rien de la série, et je me retrouve devant un OVNI qui épouse totalement mes préoccupations du moment.
Je fais peut-être aussi parti du problème : me retrouvant à vendre (sur-vendre?) la série, pour générer une curiosité, quitte à décevoir...
C'est un pari.
Dans le jargon, on appelle ça "faire une atcloserangeade".
Bon finalement, j'ai regardé le second épisode. Car oui, je n'avais en fait vu que le 1er épisode jusqu'à présent. :|
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10170
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Bojack Horseman (Netflix - 2014)

Post by Joshua Baskin »

Je crois que tu aimes davantage la série que moi. Je l'apprécie franchement mais si je devais lui trouver un défaut c'est que les épisodes tirent parfois un peu en longueur. La série est un peu irrégulière. Il y a des épisodes excellents et d'autres juste moyens. Malgré tout, je continue de la recommander.
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury