Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Shin Cyberlapinou
Accessoiriste
Posts: 1610
Joined: 1 Feb 09, 09:51

Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by Shin Cyberlapinou »

Petite idée de topic qui m'est venue après un aparté dans la discussion de Bojack Horseman sur les séries qui ne démarrent pas forcément au quart de tour, ces séries "citrouilles qui deviennent carrosse" pour reprendre l'expression d'ACR. Alors je veux bien admettre que dans la plupart des cas une bonne série porte dès son pilote les germes de sa réussite (il aura fallu le gag du saut de la mort pour que Les Simpsons trouvent leur parfait équilibre, mais énormément d'éléments étaient déjà en place), mais il y a a tout de même eu des cas où des objets pas forcément bien partis ont su corriger le tir (ce qui fait je tâche d'accorder le bénéfice du doute quand ça toussote au démarrage). Exemples qui me viennent:

- Parks and recreations : presque un cas d'école. La saison 1 était un pur décalque de The office version jupon, avec une boss incompétente et secrètement complexée aspirant à un grand destin politique malgré ses gaffes à répétition sous le regard gêné d'un staff qui au mieux la tolère, le tout en mode faux documentaire. Gros virage dès la saison 2, l'héroïne devient une idéaliste qui parvient à entraîner son équipe dans des projets hasardeux par la force de son enthousiasme. La cruauté cède la place à l'empathie, et le personnage de Chris Pratt, qui passe de branleur incapable à grand dadais ultra attachant est le symbole de l'évolution.

- Community commence de façon très respectable, mais les 10 premiers épisodes, somme toute normaux, n'annoncent pour ainsi dire rien du mélange de high concept (paintball! Stop Motion! Zombies! Faux épisode à flashbacks! Episode GI Joe!), références ultrapointues, pur délire et mélancolie sous-jacente (les personnages ne sont pas franchement bien partis dans la vie) qui fera le sel des saisons 2, 3 et 5.

- Fringe, ça commence comme du sous X-Files, mais en fin de saison 1 se met en place la mythologie des univers parallèles et le show trouve là encore une voie qui lui est propre.

- Spartacus: pas vu mais les premiers épisodes sont sensés être effroyables, et on a pourtant eu 4 saisons et une fanbase solide.

Ca n'engage que moi mais je souscris à une théorie lue je ne sais plus où selon laquelle les sitcoms ont besoin d'un certain temps pour trouver leur rythme tant la comédie est une affaire d'alchimie qui se pose moins dans les séries dramatiques (cf l'impeccable pilote de Lost). Si vous avez d'autres exemples...
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by 7swans »

Shin Cyberlapinou wrote:
- Fringe, ça commence comme du sous X-Files, mais en fin de saison 1 se met en place la mythologie des univers parallèles et le show trouve là encore une voie qui lui est propre.
Oui, j'ai souvent lu ça concernant Fringe. Le truc devient vertigineux et développe sa propre mythologie à partir de la saison 2.
Je me demande si ça n'est pas fréquent avec les séries de SF. J'ai Continuum en tête, qui commence très mal, avant de se jouer de paradoxes temporels bien tordus et de plus en plus complexes, tout en restant divertissant.

Pour Parks en Rec, il y a redistribution des cartes avec le départ de Paul Schneider et l'arrivée d'Adam Scott et Rob Lowe. ça change considérablement la couleur de la série. L'impression que le genre "sitcom" en général dépend principalement de la réussite de son casting. Oui, ici plus qu'ailleurs, tout est histoire d'alchimie.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by 7swans »

Je viens de tomber sur cet article :

http://whatculture.com/tv/10-tv-shows-t ... r-time.php
10 Great TV Shows That Sucked In The Beginning :

- Flight Of The Conchords
- Blackadder
- The Newsroom
- Seinfeld
- Chuck
- Happy Endings
- Mad Men (Wait... Whaaaat?)
- Justified
- Parks And Recreation
- Breaking Bad
Parks and Rec, et dans une moindre mesure Seinfeld, reviennent assez fréquemment sur les internets quand on aborde ce sujet (des great shows qui commençaient mal).
Bien vu, Cyberlapinou. :wink:
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42345
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by Rockatansky »

Park and recreations c'est surtout qu'ils ont mis une saison à se détacher de l'ombre de The Office, mais c'est vrai que la saison 2 est mieux que la 1 qui ne comptait que 6 épisodes dans mon souvenir
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13828
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by hellrick »

Shin Cyberlapinou wrote:
- Fringe, ça commence comme du sous X-Files, mais en fin de saison 1 se met en place la mythologie des univers parallèles et le show trouve là encore une voie qui lui est propre.
Bah c'est la saison que j'ai préféré la première, du sous X files ok mais bien fichu et drôle. Après ça se perd dans les mondes parallèles, ça devient compliqué à comprendre (pour ne pas dire rébarbatif avec ces mondes parallèles à la pelle) et ça devient chiant. Continuum c'est pareil.

Mais bon déjà X files (alors que je suis fan et en train de tout revoir pour la 3ème fois) je trouvais que la mythologie tournait en rond et que les loners étaient bien plus fun
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
pol gornek
chat gratte !
Posts: 5072
Joined: 21 Feb 05, 12:32
Location: Devant la petite lucarne

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by pol gornek »

Rockatansky wrote:Park and recreations c'est surtout qu'ils ont mis une saison à se détacher de l'ombre de The Office, mais c'est vrai que la saison 2 est mieux que la 1 qui ne comptait que 6 épisodes dans mon souvenir
Yep, tout à fait. De même que The Office US qui a réussi à trouver son ton quand elle s'est émancipée du modèle UK.

C'est souvent vrai pour les sitcoms, qui ont souvent besoins d'une période de rodage avant de trouver leur rythme/ton.

La série, en règle générale, possède cette particularité d'être un art vivant (comprendre, en constant work in progress), à l'inverse du cinéma qui est figé une fois sorti en salle (sauf si vous vous appelez George Lucas). Du coup, on se retrouve avec des réajustements, des révélations, des naufrages au fur et à mesure des épisodes, des saisons...

Fringe, en grossissant le trait, c'est quatre mauvaises saisons pour une dernière magistrale !.. Justified, une fois qu'elle s'est libérée de son format procedural, est devenue excellente.

Il y a des séries qui vous attrapent immédiatement et d'autre qu'il faut parfois apprivoiser.
Le public qui grandit devant la télé affine son regard, acquiert une compétence critique, une capacité à lire des formes compliquées. Il anticipe mieux les stéréotypes et finit par les refuser car il ne jouit plus d'aucune surprise ni curiosité, les deux moteurs de l'écoute.Il faut donc lui proposer des programmes d'un niveau esthétique plus ambitieux. La série télé s'est ainsi hissée, avec ses formes propres, au niveau de la littérature et du cinéma. (Vincent Colonna)
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23430
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by AtCloseRange »

7swans wrote:Je viens de tomber sur cet article :

http://whatculture.com/tv/10-tv-shows-t ... r-time.php
10 Great TV Shows That Sucked In The Beginning :

- The Newsroom
Oh, c'est vrai que ça partait mal.
Je citerai aussi The Walking Dead, bon pilote mais 1ère saison pourrie avant de trouver son rythme à partir de la 2ème.

Pour Mad Men, par contre, ils ont fumé le tapis.
User avatar
Carlito Brigante
Machino
Posts: 1253
Joined: 27 Aug 06, 00:21
Location: Ygam

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by Carlito Brigante »

AtCloseRange wrote:
7swans wrote:Je viens de tomber sur cet article :

http://whatculture.com/tv/10-tv-shows-t ... r-time.php
Oh, c'est vrai que ça partait mal.
Je citerai aussi The Walking Dead, bon pilote mais 1ère saison pourrie avant de trouver son rythme à partir de la 2ème.

Pour Mad Men, par contre, ils ont fumé le tapis.
Pour Flight of the Conchords aussi.
Outerlimits
Assistant opérateur
Posts: 2741
Joined: 26 Apr 08, 23:24

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by Outerlimits »

J'ai envie de dire : c'est un peu l'apanage de presque toutes les séries modernes qui misent beaucoup plus sur les personnage et l'ambiance, s'attarde à réellement décrire un univers, ont ce soucis du détail, et qui adoptent forcément un rythme plus posé, parfois délibérément lent, auquel il faut un certain temps d'adaptation et puis après ça va. C'est ainsi le cas des Soprano, de Game of Thrones, Sur écoute, Breaking bad (quoique la 1ère saison était assez "rentre dedans"), Boardwalk Empire, et, dans une moindre mesure "The walking dead.

Pour FRINGE je suis assez d'accord avec Hellrick, la saison 1 constituée de "quasi-anthologies" est vraiment bien, et les différences avec XFILES sautent plus aux yeux que les ressemblances, FRINGE adoptant un ton beaucoup plus "barré" que le réalisme voulu dans la série de Carter. La 2ème saison est bien aussi (voire encore meilleure), quand à l'histoire des univers parrallèles elle est surtout géniale dans le 1er segment (les 8 premiers épisodes) de la saison 3 (le pic de la série selon moi), après quoi ça reste intéressant mais ça se barre surtout en sucette au fil des saison, avec les mythologies se complexifiant -parfois inutilement- et de gros délires scénaristiques, au point de se demander ce qu'avaient fumé leurs auteurs... Mais ça, c'est propre aux production ABRAMS, què ce soit pour ALIAS ou pour LOST... Plus ça avance plus ça devient over the top franchissant ensuite allègrement la barrière de la twilight zone, au point d'en laisser plus d'un sur le carreau...
Pour SPARTACUS, au contraire je trouve que les meilleures saisons se situent dans les 2 premières (la 1 et le prequel de 6 épisodes), ensuite ça reste un cran en-dessous.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48619
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by Flol »

Et il y a aussi des séries qui n'ont absolument pas eu besoin de trouver leur rythme.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18722
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by Supfiction »

Seinfeld était très bon dès le début. Les audiences n'étaient peut-être pas là, c'est different. Comme la majorité des sitcoms, la seconde saison est bien meilleure une fois que les auteurs et les acteurs se sont appropriés les personnages.
User avatar
ex-beldvd man
Assistant opérateur
Posts: 2600
Joined: 12 Aug 04, 09:52
Location: Belgique

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by ex-beldvd man »

Je suis occupé à me refaire tous les Seinfeld (pour la 3è fois :fiou:), mais je trouve que si les 2 premières saisons sont plutôt bonnes, il faut attendre la S3 pour du grandiose (le temps d'un épisode ou l'autre)... Et la S4 pour le grandiose en rythme de croisière...
Derniers visionnages:
Image
Derniers achats:
Image
batfunk
Electro
Posts: 926
Joined: 22 Apr 11, 00:38

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by batfunk »

Dans les séries cultes longues à démarrer,je voulais citer Star Trek:The Next Generation(1987-1994):un pilote épouvantable :shock: ,deux premières saisons tâtonnantes essayant de copier l'esprit de la série originale.Après,la série trouve sa propre identité.
les premiers épisodes des Sopranos sont pas mal sans plus.J'ai adhéré progressivement et depuis, :D
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23430
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by AtCloseRange »

7swans wrote: 12 Feb 16, 00:21 Je viens de tomber sur cet article :

http://whatculture.com/tv/10-tv-shows-t ... r-time.php
10 Great TV Shows That Sucked In The Beginning :

- Flight Of The Conchords
- Blackadder
- The Newsroom
- Seinfeld
- Chuck
- Happy Endings
- Mad Men (Wait... Whaaaat?)
- Justified
- Parks And Recreation
- Breaking Bad
Parks and Rec, et dans une moindre mesure Seinfeld, reviennent assez fréquemment sur les internets quand on aborde ce sujet (des great shows qui commençaient mal).
Bien vu, Cyberlapinou. :wink:
Un topic qui méritait mieux donc je le remets en avant.
Sur Amazon Prime, je découvre justement Parks and Recreation. Même si l'influence de The Office est patente, j'aime vraiment cette première saison.
Par contre pour Fringe, j'ai retenté et c'est difficile d'aller au-delà du pilote (malgré la présence d'Anna Torv que je ne connaissais pas à l'époque).
The Eye Of Doom
Accessoiriste
Posts: 1622
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Ces séries qui ont eu besoin de trouver leur rythme

Post by The Eye Of Doom »

AtCloseRange wrote: 25 Aug 21, 16:16
7swans wrote: 12 Feb 16, 00:21 Je viens de tomber sur cet article :

http://whatculture.com/tv/10-tv-shows-t ... r-time.php



Parks and Rec, et dans une moindre mesure Seinfeld, reviennent assez fréquemment sur les internets quand on aborde ce sujet (des great shows qui commençaient mal).
Bien vu, Cyberlapinou. :wink:
Un topic qui méritait mieux donc je le remets en avant.
Sur Amazon Prime, je découvre justement Parks and Recreation. Même si l'influence de The Office est patente, j'aime vraiment cette première saison.
Par contre pour Fringe, j'ai retenté et c'est difficile d'aller au-delà du pilote (malgré la présence d'Anna Torv que je ne connaissais pas à l'époque).
Pour Fringe, on peut attaquer directe Saison 3 sans pertre grand chose et sans avoir de probleme pour suivre.
Surpris de voir Mad Men dans le listing: c’est bien des le debut (on accroche ou pas mais c’est une autre question)