11.22.63

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

11.22.63

Post by Supfiction »

Image
Un professeur essaie d'éviter le meurtre de JFK en remontant le temps, mais sa mission est mise en péril par Lee Harvey Oswald et le passé qui ne veut pas être changé.

Sympathique mini-série (à priori il n'y a pas de saison 2), adaptation de Stephen King, et sorte de mix entre le J.F.Kd'Oliver Stone et Retour vers le futur. Un mélange assez réussi je trouve puisque la série menée par le sympathique James Franco tangue entre légèreté (on a même droit à une romance) et tension extrême. La production (JJ Abrams est le producteur exécutif) a mis les moyens niveau reconstitution pour asseoir la crédibilité du récit.
Le personnage principal est assez mince, l'intrigue quelque-peu naïve (l'assassinat de Kennedy, source de tous les maux) et simpliste (on se focalise sur Lee Oswald, mais il est vrai que c'est encore la thèse officielle) mais le plaisir est là pour ma part.

Quelqu'un ici a lu le livre ?

Deux pages consacrée à cette série ici :

http://www.critictoo.com/bilans-de-sais ... es-franco/

http://www.allocine.fr/article/ficheart ... 50288.html

ImageImage
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23628
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: 11.22.63

Post by AtCloseRange »

Pas réussi à aller au bout malgré Sarah Gadon.
C'est un peu de la télé de papa finalement.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: 11.22.63

Post by Supfiction »

AtCloseRange wrote:Pas réussi à aller au bout malgré Sarah Gadon.
C'est un peu de la télé de papa finalement.
Sans surprise tu veux dire ?
Malgré ses limites, je trouve la reconstitution suffisement sympa. Sarah Gadon, je ne la connaissais pas à priori mais elle apporte une beauté rétro appréciable.
James Franco n'est pas un acteur fabuleux mais il a capital sympathie indéniable.
Après comme je le disais, le côté historique est quelque-peu simplifié et je suis étonné qu'on en soit encore à se focaliser sur Oswald..
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23628
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: 11.22.63

Post by AtCloseRange »

Supfiction wrote:
AtCloseRange wrote:Pas réussi à aller au bout malgré Sarah Gadon.
C'est un peu de la télé de papa finalement.
Sans surprise tu veux dire ?
Malgré ses limites, je trouve la reconstitution suffisement sympa. Sarah Gadon, je ne la connaissais pas à priori mais elle apporte une beauté rétro appréciable.
James Franco n'est pas un acteur fabuleux mais il a capital sympathie indéniable.
Après comme je le disais, le côté historique est quelque-peu simplifié et je suis étonné qu'on en soit encore à se focaliser sur Oswald..
Il y a un côté un peu suranné dans la façon de raconter ça. Ensuite on peut trouver ça bien mais ça manquait vraiment de surprise, d'intensité, de folie, quoi.
J'ai eu l'impression de revenir 15-20 ans en arrière.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49178
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: 11.22.63

Post by Flol »

Le bouquin est excellent, un véritable "page-turner", retour en forme du King.
Pas vu la série, mais Franco me paraît carrément trop jeune pour le rôle.
Johnny Doe
Producteur
Posts: 8897
Joined: 13 May 03, 19:59

Re: 11.22.63

Post by Johnny Doe »

Ratatouille wrote:Le bouquin est excellent, un véritable "page-turner", retour en forme du King.
Pas vu la série, mais Franco me paraît carrément trop jeune pour le rôle.
Bon bouquin c'est vrai, King fait une fois encore son propre truc. Sur un sujet pareil, difficile de ne pas un peu décevoir, pourtant je garde un très bon souvenir de la jolie dernière partie. Juste déçu par le peu d'importance du surnaturel (qui plane sur une bonne moitié du roman) et, au final, d'Oswald et de l'assassinat (vraiment pas les passages les plus intéressants).

Mais rien que pour le passage à Derry, je ne regrette pas ma lecture. Je vais tenter la série mais je n'en attends pas grande chose.
- Errm. Do you want to put another meeting in?
- Any point?
- May as well. Errm. And then when nothing comes in, just phone you up and cancel it.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: 11.22.63

Post by Supfiction »

La série fait connaitre le bouquin et peut donner envie de le lire. L'inverse est la plupart du temps une déception (quelques exceptions comme Somewhere in time, Autant en emporte le vent, Le temps de l'innocence..).
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: 11.22.63

Post by hellrick »

Le roman est sans doute ce que le King a écrit de mieux depuis 25 ans.

Pour le moment, après 5 épisodes de la série, j'aime beaucoup, content que ça se limite à 8 épisodes et que ça ne parte pas dans des sous-intrigues chiantes (comme malheureusement dans plein de séries actuelles) mais que ça reste sur l'intrigue principale sans qu'on nous explique la vie du cousin du copain d'enfance du héros. La série élague d'ailleurs par rapport au roman et se suit avec facilité, chaque épisodes fait avancer les choses sans que ça traine et ça blabate (coucou Daredevil saison 2 :mrgreen: )

Très bon moment de divertissement
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: 11.22.63

Post by Supfiction »

Plus qu'un épisode à voir avant la fin. Série définitivement très sympa qui me fait un peu penser à L'armée des douze singes dans sa course impossible contre le cours de l'histoire.
La mise en scène est très réussie je trouve car elle instille constamment via les angles de vue une tension palpable alors qu'il ne se passe pas grand chose d'important finalement.
Spoiler (cliquez pour afficher)
On ne voit pratiquement rien du complot contre JFK comme si les scénaristes acréditaient la théorie d'Oswald tireur improvisé et isolé.
La tention est à son comble quand on arrive sur Elm Street et que l'on voit Oswald au Texas School Book Depository. Les américains ont le savoir-faire pour "exploiter" leur Histoire nationale.
La série m'aura également permis de connaître la tentative d'assassinat sur le général Walker que je ne connaissais pas. Je n'en avais jamais entendu parlé jusqu'à présent et je n'ai pas le souvenir qu'il en soit fait mention dans le JFK d'Oliver Stone. Même si l'énorme potentiel de l'argument semble ne pas avoir été totalement exploité, c'est un excellent divertissement et qui en plus peut instruire (ou donner l'envie de faire des recherches). Accessoirement Sarah Gadon est gracieuse.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: 11.22.63

Post by hellrick »

Supfiction wrote:Plus qu'un épisode à voir avant la fin.
Pareil. Malgré des déviations par rapport au bouquin (qui était aussi - et surtout - une énorme chronique de l'Amérique du début des sixties) tout ça tient bien la route et je suis content qu'ils se soient limités à 8 épisodes et n'aient pas joué la surenchère des 15 ou 20 épisodes.
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: 11.22.63

Post by Supfiction »

hellrick wrote:
Supfiction wrote:Plus qu'un épisode à voir avant la fin.
Pareil. Malgré des déviations par rapport au bouquin (qui était aussi - et surtout - une énorme chronique de l'Amérique du début des sixties) tout ça tient bien la route et je suis content qu'ils se soient limités à 8 épisodes et n'aient pas joué la surenchère des 15 ou 20 épisodes.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Oui. Par contre j'ai trouvé un peu facile le coup de la perte de mémoire quelques jours/semaines avant l'assassinat. Manquait plus qu'il tombe en panne le matin du 22/11 :lol: .
Je sens qu'il va lui arriver des couilles au dernier moment pour stopper Oswald, un flic va l'empêcher de rentrer dans l'immeuble ou un truc comme ça..
Mais bon c'est mineur, ça reste fun tout en étant un peu flippant par sa mise en scène. J'aime beaucoup ce dosage.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: 11.22.63

Post by hellrick »

Supfiction wrote:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Oui. Par contre j'ai trouvé un peu facile le coup de la perte de mémoire quelques jours/semaines avant l'assassinat. Manquait plus qu'il tombe en panne le matin du 22/11 :lol: .
Je sens qu'il va lui arriver des couilles au dernier moment pour stopper Oswald, un flic va l'empêcher de rentrer dans l'immeuble ou un truc comme ça..
Spoiler (cliquez pour afficher)
Dans le roman il n'y a pas de perte de mémoire, il essaie à plusieurs reprises d'arrêter Oswald mais sans y parvenir et le 22 novembre le passé lui envoie tout dans la gueule pour l'arrêter façon apocalypse now, bien pire qu'un flic qui veut l'arrêter...curieux de voir comment ils vont négocier ça...et le "grand final" du livre
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: 11.22.63

Post by Supfiction »

C'est terminé pour moi. Super épisode de conclusion! définitivement une mini-série de divertissement de haute volée.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Là où j'attendais une fin façon Twelve Monkeys et la mort prévisible de Sadie, j'ai eu droit à une fin plutôt à la Somewhere in time, ce qui n'a pas été pour me déplaire.
Par contre, je reviens là-dessus mais le scénario fait donc totalement abstraction de la théorie (qui me semblait desormais la plus partagée) du second/troisième tireur, faisant d'Oswald un déséquilibré et unique responsable de la mort de Kennedy.
Sinon, je l'ai déjà dit mais Sarah Gadon est totalement whoua :oops: . Mais Franco est très bien aussi, il faut le dire, inspirant la sympathie par son sourire dévastateur.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
hellrick
David O. Selznick
Posts: 13825
Joined: 14 May 08, 16:24
Liste DVD
Location: Sweet Transylvania, Galaxie Transexuelle

Re: 11.22.63

Post by hellrick »

Après ses recherches, Stephen King est persuadé qu'Oswald a agit seul :wink:

Et comme on ne saura jamais la vérité...c'est évidemment plus simple pour la structure de son roman.

(sauf si on est Nicolas Cage est qu'on a survécu au Rock :D )
Critiques ciné bis http://bis.cinemaland.net et asiatiques http://asia.cinemaland.net

Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: 11.22.63

Post by Supfiction »

hellrick wrote:Après ses recherches, Stephen King est persuadé qu'Oswald a agit seul :wink:

Et comme on ne saura jamais la vérité...c'est évidemment plus simple pour la structure de son roman.

(sauf si on est Nicolas Cage est qu'on a survécu au Rock :D )
Faut croire que King a eu accès au microfilm de Sean Connery. :D
Cette reconstitution historique du 22.11.63 sur Elm Street fonctionne à plein. Pour un américain ça doit être encore plus fort. D'autant plus que la série est bourrée de petites références historiques. Comme lorsque Franco cherche le paquet (contenant le fusil du crime) dans le garage des Paine, les gens chez qui Marina logeait, et que Mrs Paine lui demande ce que contient le paquet, Franco répond alors "une tringle à rideaux". Et c'est précisément ce qu'Oswald aurait déclaré le matin du 22 en arrivant au dépot de livres.
Spoiler (cliquez pour afficher)
J'ai trouvé ça vraiment impressionant de voir Oswald à la fenêtre avec Kennedy en ligne de mire. Mine de rien ça remet les choses en perspective, avec cette vue surplombant une rue en lacet. D'autant plus qu'Oswald avait eu de plutôt bonnes notes chez les marines en tests de tir..
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image