11.22.63

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12869
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: 11.22.63

Post by Karras »

Plutôt conquis aussi par la série : Sarah Gadon a un charme indéniable, la trame entretient un petit mystère qui perd malheureusement un peu en intensité mais le dernier épisode vaut à lui seul l’intérêt de toute la série. La reconstitution de l'événement est solide et la conclusion de la série pleine de charme. Du coup, j'ai revu le JFK de Stone.
trobogoss
Doublure lumière
Posts: 450
Joined: 21 Jul 10, 18:06

22.11.63

Post by trobogoss »

Image

Salut tout le monde
J'ai fouillé la rubrique du site pour voir si un topic a été ouvert pour ne pas venir en double, j'ai pas vu, mais si ça vient en double veuillez m'en excuser....
ça fait un bon moment que je n'étais pas revenu sur le site et ça me fait plaisir

Le 22 novembre 1963 le Président John Fitzgerald Kennedy est en visite à Dallas, le cortège présidentiel acclamé par la foule traverse la Dealey Plaza, lorsque plusieurs coups de feu l'atteindront...

22.11.63 c'est aussi un roman de Stephen king publié en 2012.

22.11.63, même titre pour la mini-série tiré du roman, réalisé par Bridget Carpenter avec James Franco dans le rôle de Jake Epping le personnage central.

Le pitch est prometteur :

Jake Epping, prof à l'école, voit son univers basculer le jour où son vieil ami Al Templeton lui dévoile l'existence d'un portail temporel qui permet d'être propulsé en 1960.
Il lui donne pour mission de remonter le temps afin de trouver un moyen d'empêcher le meurtre de JFK et ainsi transformer le présent en un monde meilleur.

D'autre éléments vont se rajouter à cette mission déjà bien compliquée...

Sorti l'année dernière,"22.11.63" compte 8 épisodes dont le premier dure 1h17.

Image

Plutôt une bonne impression, la reconstitution des années 60 est réussie, la réalisation n'est pas exceptionnelle et il y a quelques facilités mais la mayonnaise prend par l'originalité de l'histoire qui nous réserve quelques rebondissements.

Un thriller teinté de SF, qui occulte le rôle de la CIA et de la maffia pour simplifier l'histoire dans lequel va également intervenir une idylle.
Le dernier épisode quelque peu étiré réserve un final touchant et la série a le mérite de retomber sur ses pattes....
J'ai bien aimé.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49178
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: 11.22.63

Post by Flol »

J'ai tenu 6 épisodes. Ça digresse tellement, ça prend tellement de temps à développer le moindre truc, que ça m'a insupporté. Et le fait que Franco soit beaucoup trop jeune pour le rôle (surtout quand on connait le bouquin) n'aide pas. Sans parler du personnage de son jeune compère (qui n'existait pas dans le livre), qui n'apporte strictement rien et qui est juste là pour apporter une dynamique qui n'arrivera jamais.
Bref, une série à suspense sans le moindre suspense. Sacré concept.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: 11.22.63

Post by Supfiction »

En quoi Franco est trop jeune ?
Peut-être es-tu trop marqué par le livre. C'est toujours le problème quand on a lu le livre avant son adaptation.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
trobogoss
Doublure lumière
Posts: 450
Joined: 21 Jul 10, 18:06

Re: 11.22.63

Post by trobogoss »

Ratatouille wrote:J'ai tenu 6 épisodes. Ça digresse tellement, ça prend tellement de temps à développer le moindre truc, que ça m'a insupporté.
Aaaarf désolé il y avait effectivement un topic, j'ai les yeux en face des trous.
Oui c'est un peu lent sur certaines choses, pour ma part ça ne m'a pas pesé plus que ça parce que j'ai bien accroché.

J'ai été aussi un peu étonné que la série prenne totalement le parti pris du "tireur isolé " alors que Jack et son acolyte croisent Jack Rubis dans une boite de nuit.
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49178
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: 11.22.63

Post by Flol »

Supfiction wrote:En quoi Franco est trop jeune ?
Le voir en prof de littérature, blasé et revenu de tout, je n'y ai pas cru du tout. Mais c'est peut-être lié au fait que j'étais loin de m'imaginer Franco dans le rôle pendant ma lecture du bouquin, effectivement.
Mais plus globalement, il ne joue quand même pas très bien (et Sarah Gadon non plus d'ailleurs). Ça, c'est déjà un peu plus problématique.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42384
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: 11.22.63

Post by Rockatansky »

C'est agréable à regarder, mais j'ai trouvé que la série passait un peu à côté de son potentiel, à peine effleuré quand Franco retourne dans le "présent", c'est sans doute mon affection pour l'uchronie qui me fait penser comme ça.
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: 11.22.63

Post by Supfiction »

Rockatansky wrote:C'est agréable à regarder, mais j'ai trouvé que la série passait un peu à côté de son potentiel, à peine effleuré quand Franco retourne dans le "présent", c'est sans doute mon affection pour l'uchronie qui me fait penser comme ça.
Il y avait le potentiel pour faire une deuxième saison. Quand on pense qu'ils arrivent à étirer des concepts limités (Prison break, 24) sur 5,6,7,8,9 saisons alors qu'ici ils ont un matériau riche.. Mais il vaut mieux être frustré que lassé, je l'aime bien comme ça cette série.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
nobody smith
Monteur
Posts: 4863
Joined: 13 Dec 07, 19:24

Re: 11.22.63

Post by nobody smith »

Pas lu le bouquin et je sors pourtant moyennement convaincu de la chose. En faite, je regrette carrément de ne pas avoir lu le livre avant de voir la série. Tout ce que j’ai pu apprécier dans la série me paraît clairement lier au style d’écriture de Stephen King. Le point de départ est excellent et conduit le personnage à un dilemme passionnant. L’utilisation du fantastique est également assez savoureux avec cette idée du passé qui se rebiffe. Mais la série ne me paraît pas vraiment exprimer des qualités qui lui soient propres. Tant la réalisation que l’interprétation n’a suscité chez moi que du désintérêt. Il y a vraiment un côté pépère qui règne et n’arrive jamais à profiter des cartes en main. Ça ne rend pas la série détestable, juste oubliable.
"Les contes et les rêves sont les vérités fantômes qui dureront, quand les simples faits, poussière et cendre, seront oubliés" Neil Gaiman
Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18936
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: 11.22.63

Post by Supfiction »

harry wrote: 14 May 21, 19:58
Colqhoun wrote: 14 May 21, 09:27 11.22.63
La mini-série démarre sur les chapeaux de roue, avec des éléments qui laissent présager de bonnes choses, et soudainement, en l'espace d'un épisode, on tombe dans une sorte de routine chiante où plus rien ne se passe, avant de conclure l'affaire sur un ultime épisode au rythme effréné. Mais à ce moment-là, on se fout déjà totalement de tout ce que ça raconte et la conclusion banale et ennuyante n'aide pas à arranger les choses. Je ne sais pas ce que vaut le bouquin de King, mais son adaptation est misérable.
Ça m'avait fait a peu près pareil a la vision, ça commence bien, ça ronronne un peu beaucoup au milieu et ça sprinte vers la ligne d’arrivée en faisant tomber presque toutes les haies. Dommage.

Par contre il me reste un bon souvenir de la série.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49178
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: 11.22.63

Post by Flol »

Flol wrote: 28 Feb 17, 17:54 J'ai tenu 6 épisodes.
C'est fantastique, je n'ai absolument aucun souvenir d'avoir tenu aussi longtemps. :lol:
User avatar
jhudson
Directeur photo
Posts: 5256
Joined: 27 Oct 11, 04:06

Re: 11.22.63

Post by jhudson »

J'avais bien apprécié en craignant quand même le pire vu le concept, mais pas vu de grosses incohérences.

Franco est plus sobre qu'a son habitude et Sarah Gadon a été revu notamment en face de Malin Buska (The Lawyer/ Advokaten ) dans La Reine garçon et elle avait intéret a assuré en face d'elle , ainsi que des apparitions dans des films de Villeneuve et Cronenberg, c'est une canadienne.

De nos jours il y a de plus en plus de séries qui diluent l'intrigue a n'en plus finir (c'est d'ailleurs une critique récurrente), mais je n'ai pas eu l’impression de cela avec cette série, 8 épisodes ça suffisait.