Les Séries anglaises

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

1kult
Monteur
Posts: 4775
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Les Séries anglaises

Post by 1kult »

Apparemment il n'existait pas de topic sur les séries anglaises... Et bah allons-y !

Image

The Enfield haunting (2015, Sky Living HD)

Petite série fantastique qui part d'un fait divers assez célèbre d'apparitions surnaturelles qui se serait déroulé dans une maison entre 1977 et 1979 (qui d'ailleurs servit d'inspiration récemment pour The Conjuring 2 au cinéma). C'est mis en scène par Kristoffer Nyholm (The Killing) assez efficacement, surtout que c'est esthétiquement travaillé. Timothy Spall (Harry Potter) est très convaincant, tout comme le reste du casting, mais voilà : si le récit n'est pas déplaisant, il manque un peu d'originalité. On a un peu l'impression d'avoir un avatar de L'Exorciste - surtout que l'époque du récit est la même - avec des effets similaires : jump scare, apparitions, esprits communiquant avec des coups, puis parlant à travers des personnages avec une voix façon Batman un lendemain de cuite, et qui balance des gens sur les plafonds...

Tout ça reprend aussi en parallèle une vieille recette de la télé anglaise : la perte violente d'un enfant. Cette partie du récit semble prendre le pas sur le surnaturel, sans que les deux cohabitent toujours joyeusement, surtout que le second prend de plus en plus de place au fur et à mesure des épisodes...

Mais il y a quelques jolis passages, lorsque le temps d'un plan les deux sœurs dansent sur du Françoise Hardy, ou la partie à l'hôpital. Des petits moments de grâce, qui font que sur 3 épisodes de 45 minutes, la série se suit agréablement. Mais elle s'oublie globalement tout aussi rapidement.

1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
1kult
Monteur
Posts: 4775
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: Les Séries anglaises

Post by 1kult »

Luther (4 saisons, 2010-en cours)

Image

Imaginez un flic entre Columbo, Sherlock Holmes et vous imaginez une série planplan. mais rajoutez des gros bras et un sens de l'action, et vous aurez une idée du flic le plus fascinant de la télé anglaise. A travers 4 saisons (il serait question d'un cinquième, et donc peut-être plus), il évolue en résolvant pour la police de Londres des crimes violents et des affaires assez sombres et parfois même gores, mises en scène à la manière d'un roman de Grangé. Grosse force de cette série : son personnage donc, porté par l'impressionnant et charismatique Idris Elba (The Wire), qui traîne sa carcasse dans les dédales d'enquêtes barrées.

Les premières secondes nous montrent un personnage pour le moins borderline, qui sort à peine de dépression après une affaire où il a volontairement assassiné un suspect. Il revient sur le terrain, avec des affaires de plus en plus éprouvantes...

Si la première saison compte 6 épisodes, les deux suivantes en comptent que 4 et la dernière est un double épisode. C'est la grande force de beaucoup de séries anglaises en proposant des narrations reserrées, et c'est sur ce point là que Luther avait convaincu beaucoup de monde. Extrêmement bien écrite par Neil Cross (Spooks, Doctor Who, et récemment Crossbones), elles sont sobrement mais joliment mises en scène dans un Londres assez méconnaissable, loin de la carte postale d'Epinal. A noter aussi la musique, qui de Massive Attack pour le générique ou Nina Simone pour une fin d'épisode mémorable, c'est très bien choisi.

Sur le tout, on appréciera les deux premières saisons, à l'écriture aussi didactique que remarquable. La troisième est en deça et concluait apparemment la série avant qu'elle ne reprenne naissance pour un double épisode (diffusé bientôt sur canal). Idris Elba aurait annoncé sur twitter qu'une 5me saison était plus qu'envisageable.



Les DVD français proposent les 3 premières saisons à ce jour. La 4me est dispo en import en DVD et Blu en Angleterre (VOSTA) tout comme les 3 premières.
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
1kult
Monteur
Posts: 4775
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: Les Séries anglaises

Post by 1kult »

A Mother's Son (deux épisodes, 2012)

Image

Petite série assez intéressante, totalement dans les codes du moment. La propension de la télévision anglaise à tuer des mômes est fascinante. Là, au-delà des sempiternelles règles du whodunit et des effets d'un meurtre au sein d'une communauté (deuil, rupture de la tranquillité qui éclate, changeant quelque peu le caractère des personnages et inversant les perspectives), l'argument est ici assez original, car une mère commence à soupçonner son propre enfant d'être responsable de l'acte ignoble. Du coup, on assiste à des doutes qui grandissent, qu'on ne veut pas accepter, et que le personnage ne peut pas participer, car l'autre jolie idée est, famille recomposée oblige, qu'elle ne peut pas se confier dans un premier temps à son nouveau conjoint (car ce n'est pas son père) ni au précédent (car le divorce a créé des étincelles). A noter un joli casting, notamment Alexander Arnold (Skins) et Paul McGann, connu pour avoir interprété une fois Doctor Who le temps du film qui a signé l'arrêt de la série pendant quelques années, et qui vieillit très bien. Petite appartée à ce sujet, il s'est retrouvé dans un mini épisode anniversaire qui liait le reboot à la série originale et qui fêtait l'anniversaire de la série (The Night of the doctor, préquelle à The Day of the Doctor) et il a une classe incroyable, à tel point que je me prends à rêver de son retour dans 2 ans, lorsque capaldi va partir (ce qui a été annoncé) après l'épisode de noel en 2017...

Certes, ça ne fait pas de A Mother's Son une révolution, et on passe par certains tics qu'on connaît bien chez nous (la musique très explicative notamment) et le look n'est pas formidable, mais c'est carré et finalement agréable durant ces deux épisodes de 45 minutes. Si on n'en demande pas plus, on a son compte. Sinon, il reste les tauliers du genre, type Broadchurch.



La série se retrouve régulièrement en vente pour quelques euros un peu partout en DVD et possède des sous titres pour sourds et malentendants même si ceux ci ne sont pas indiqués.
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
villag
Accessoiriste
Posts: 1762
Joined: 24 Feb 08, 09:48
Location: la rochelle

Re: Les Séries anglaises

Post by villag »

Actuellement, pour moi : INDIAN SUMMERS ; rien de génial, mais une fois entré dans l'histoire, ça roule.....!
F d F ( Fan de Ford )
1kult
Monteur
Posts: 4775
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: Les Séries anglaises

Post by 1kult »

The Night manager (2016 - 6 épisodes)

Image

Voilà pourquoi j'aime la série anglaise. Comment la toile ne s'est pas emparée de cette excellente série d'espionnage ? Alors qu'on est en période d'entre-deux Bond, voilà un excellent palliatif. Mieux, dans le rôle principal, Tom Hiddleston (High Rise) excelle et pourrait sans peine endosser le costume tant convoité de l'agent secret. mais pour faire un bon film d'espionnage, il faut autre chose, notamment un méchant, charismatique de préférence. Et là, on nous propose un Hugh Laurie (Doctor House) qui n'a jamais été aussi bon dans ce personnage de vendeur d'armes. Et tout le casting est du même acabit. Olivia Colman, vue dans Broadchurch, enceinte jusqu'aux dents, qui tente de s'en sortir avec une administration plus étouffante que jamais. Quant à Elizabeth Debicki (Gatsby le magnifique), elle est somptueuse en femme dont on ne saurait dire si elle est fragile ou forte.

Et pour un bon 007, il faut aussi beaucoup de décors, et là on est servi. Du Caire à majorque, de la Suisse à l'Espagne, de Londres à la campagne anglaise profonde, on est quand même bluffés par le choix de l'équipe de prod qui y a cru. Et ça marche ! Dès le générique (qui ne cache pas son analogie avec la saga de l'agent secret), on est dedans. Certes, soyons francs : c'est bien évidement moins luxueux que les super productions d'action, mais il y a quand même une sacrée dose d'explosions, et c'est pas ce qu'on demande ici. On retrouve une vraie intrigue d'espionnage pure, avec l'avantage d'être traité sur 6 épisodes, et non pas deux ou trois heures. Du coup la mise en place du personnage principal prend un épisode. Une heure, ça semblerait aberrant dans un long-métrage, mais avec ce format c'est tout simplement génial. L'épisode suivant raconte la mise en place de sa couverture et développe les personnages antagonistes.

On ne le répètera jamais assez, si la série anglaise est formidable, c'est dans sa gestion particulière des formats. Un long métrage aurait été trop étriqué, mais une série américaine de 12, 18 au 24 aurait fortement multiplié les longueurs, les artifices. Là chaque épisode est plein comme un oeuf, et même si on remarquera quelques ficelles, c'est suffisamment bien fait (voire soulignée - un personnage parle à un moment de "cliché", désamorçant l'aspect artificiel de son aventure) pour se laisser suivre avec beaucoup de plaisir. Mieux, il y a des éléments quotidiens, qui ne sont pas expliqués, et qui humanisent les personnages. La finalité n'est pas narrative mais crée une ambiance, une véracité, une diégèse crédible. Susanne Bier signe une réalisation efficace là encore malgré quelques artifices (les gros plans).
Spoiler (cliquez pour afficher)
Allez un bémol aussi pour la fin dont la morale véhicule un arrière gout un peu dégueulasse, mais sinon c'est très très chaudement recommandé.
Mais quoi qu'il en soit, malgré ces petites réserves, The Night manager montre clairement qu'en terme de série, l'Angleterre a tout compris. Vivement recommandé ! Bonne nouvelle, c'est dès le 10 octobre sur France 3... :fiou:

Last edited by 1kult on 29 Nov 17, 11:20, edited 1 time in total.
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
User avatar
Jack Griffin
Goinfrard
Posts: 12328
Joined: 17 Feb 05, 19:45

Re: Les Séries anglaises

Post by Jack Griffin »

1kult wrote:Apparemment il n'existait pas de topic sur les séries anglaises... Et bah allons-y !

Image

The Enfield haunting (2015, Sky Living HD)
Spoiler (cliquez pour afficher)
Petite série fantastique qui part d'un fait divers assez célèbre d'apparitions surnaturelles qui se serait déroulé dans une maison entre 1977 et 1979 (qui d'ailleurs servit d'inspiration récemment pour The Conjuring 2 au cinéma). C'est mis en scène par Kristoffer Nyholm (The Killing) assez efficacement, surtout que c'est esthétiquement travaillé. Timothy Spall (Harry Potter) est très convaincant, tout comme le reste du casting, mais voilà : si le récit n'est pas déplaisant, il manque un peu d'originalité. On a un peu l'impression d'avoir un avatar de L'Exorciste - surtout que l'époque du récit est la même - avec des effets similaires : jump scare, apparitions, esprits communiquant avec des coups, puis parlant à travers des personnages avec une voix façon Batman un lendemain de cuite, et qui balance des gens sur les plafonds...

Tout ça reprend aussi en parallèle une vieille recette de la télé anglaise : la perte violente d'un enfant. Cette partie du récit semble prendre le pas sur le surnaturel, sans que les deux cohabitent toujours joyeusement, surtout que le second prend de plus en plus de place au fur et à mesure des épisodes...

Mais il y a quelques jolis passages, lorsque le temps d'un plan les deux sœurs dansent sur du Françoise Hardy, ou la partie à l'hôpital. Des petits moments de grâce, qui font que sur 3 épisodes de 45 minutes, la série se suit agréablement. Mais elle s'oublie globalement tout aussi rapidement.
C'est diffusé ce soir sur Arte
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12594
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Les Séries anglaises

Post by Karras »

1kult wrote:The Night manager (2016 - 6 épisodes)
The Night manager montre clairement qu'en terme de série, l'Angleterre a tout compris. Vivement recommandé ! Bonne nouvelle, c'est dès le 10 octobre sur France 3... :fiou:
Je confirme, une bonne série qui trouve le format juste. Des bons acteurs ( Debicki est une bombe :oops: ) pour un thème qui touche à l'actualité. A rapprocher d'une autre série tout aussi excellente de la BCC : The Honourable Woman.
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23381
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Les Séries anglaises

Post by AtCloseRange »

Karras wrote:
1kult wrote:The Night manager (2016 - 6 épisodes)
The Night manager montre clairement qu'en terme de série, l'Angleterre a tout compris. Vivement recommandé ! Bonne nouvelle, c'est dès le 10 octobre sur France 3... :fiou:
Je confirme, une bonne série qui trouve le format juste. Des bons acteurs ( Debicki est une bombe :oops: ) pour un thème qui touche à l'actualité. A rapprocher d'une autre série tout aussi excellente de la BCC : The Honourable Woman.
J'avais trouvé ça affreusement mal écrit, cette Honourable Woman.
Une volonté de sérieux totalement détruite par des péripéties de mauvaise série B.
1kult
Monteur
Posts: 4775
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: Les Séries anglaises

Post by 1kult »

AtCloseRange wrote:
Karras wrote: Je confirme, une bonne série qui trouve le format juste. Des bons acteurs ( Debicki est une bombe :oops: ) pour un thème qui touche à l'actualité. A rapprocher d'une autre série tout aussi excellente de la BCC : The Honourable Woman.
J'avais trouvé ça affreusement mal écrit, cette Honourable Woman.
Une volonté de sérieux totalement détruite par des péripéties de mauvaise série B.
C'est clairement une série qui divise. Pas encore vu, mais certains la portent au pinacle quand d'autres trouvent ça mauvais... Ce qui est certain c'est que ça laisse pas indifférent !

De mon côté, j'ai découvert plein de belles choses mais le top c'est clairement la nouvelle saison de Black Mirror, visible sur Netflix. 6 épisodes certes inégaux mais avec des pépites (le premier, le quatrième, le cinquième et le sixième - qui fait carrément 90 minutes). Si vous connaissez pas, foncez : c'est une anthologie de plusieurs histoires plus ou moins futuristes et d'anticipation, prenant en compte les préoccupations et évolutions technologiques et sociales contemporaines : facebook, twitter, Uber, le tout caméra... A ce jour 13 épisodes existent, et la qualité est de très haut niveau, avec cette pointe d'humour propre à Charlie Brooker (il faut voir ses émissions How TV ruined your life, visibles un temps sur dailymotion), car beaucoup d'épisodes se concluant en faisant grincer les dentiers...

Allez, le petit trailer de lancement qui commence comme le lancement de la nouvelle console Nintendo ou du nouveau gadget estampillé Mac et qui doucement va un poil plus loin...



J'en reparlerai forcément.
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 23381
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Re: Les Séries anglaises

Post by AtCloseRange »

De la nouvelle saison de Black Mirror, je n'ai vu que les 3 premiers. Si les 2 premiers n'apportent pas grand chose (pas mauvais mais convenu et un peu fades par rapport à ce que la série a pu produire), le 3ème retrouve la capacité de sidération de la première saison.
ça m'a redonné confiance dans la suite.
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7696
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Les Séries anglaises

Post by 7swans »

Je n'ai pas encore vu le dernier mais pour l'instant le 3 est effectivement le meilleur.
Pas forcément très très finaude cette nouvelle saison, mais quand ça fonctionne, ça fonctionne. Le truc te prend et te lache plus pendant 50min. Quand les épisodes sont bons, ils ne te quittent plus pendant plusieurs jours.
Contrairement à 90% des gens, j'ai trouvé le 4ème complétement con et bien patachon dans son déroulement. Heureusement qu'esthetiquement il propose quelque chose, et quelque chose de different du reste de la série. Mais il faut dire que l'épisode à "tout pour plaire" : encore ces satanées années 80 (qu'on ne cesse de glorifier, ici c'est un véritable âge d'or, un "paradis") et une Love story #LGBT qui fait bien. Difficile d'en parler sans spoiler mais perso c'était un véritable snoozefest.

Pour l'instant 3>2>5>1>4.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
1kult
Monteur
Posts: 4775
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: Les Séries anglaises

Post by 1kult »

7swans wrote:Je n'ai pas encore vu le dernier mais pour l'instant le 3 est effectivement le meilleur.
Pas forcément très très finaude cette nouvelle saison, mais quand ça fonctionne, ça fonctionne. Le truc te prend et te lache plus pendant 50min. Quand les épisodes sont bons, ils ne te quittent plus pendant plusieurs jours.
Contrairement à 90% des gens, j'ai trouvé le 4ème complétement con et bien patachon dans son déroulement. Heureusement qu'esthetiquement il propose quelque chose, et quelque chose de different du reste de la série. Mais il faut dire que l'épisode à "tout pour plaire" : encore ces satanées années 80 (qu'on ne cesse de glorifier, ici c'est un véritable âge d'or, un "paradis") et une Love story #LGBT qui fait bien. Difficile d'en parler sans spoiler mais perso c'était un véritable snoozefest.

Pour l'instant 3>2>5>1>4.
Pour le quatrième, je précise que justement dès les premières secondes j'ai été comme toi (j'exècre les années 80, et je ne comprends pas cette glorification) mais justement c'est toute la thématique de l'artificialité de ce "paradis", je pense. D'où la posture finalement "anti-nostalgie" car puant le décor de cinéma et le too much permanent...

Le troisième comme le second manquent à mon goût d'originalité, même si celui dont tu parles est malin dans sa résolution.

Ah c'est dur d'en parler sans spoiler...

Donc dernier conseil pour tous : dépêchez vous de les voir, c'est quasiment certain que vous risquez d'en réentendre parler notamment - et c'est le paradoxe de la série - sur les réseaux sociaux ! :mrgreen:
Last edited by 1kult on 1 Nov 16, 11:21, edited 1 time in total.
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12594
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Les Séries anglaises

Post by Karras »

1kult wrote:
AtCloseRange wrote: J'avais trouvé ça affreusement mal écrit, cette Honourable Woman.
Une volonté de sérieux totalement détruite par des péripéties de mauvaise série B.
C'est clairement une série qui divise. Pas encore vu, mais certains la portent au pinacle quand d'autres trouvent ça mauvais... Ce qui est certain c'est que ça laisse pas indifférent !
C'est clair, le conflit israélo-palestinien est difficilement traitable avec une totale neutralité, et cette série a également ses pourfendeurs pour des raisons plus ou moins idéologiques. Une autre série qui fut sujette à polémique est celle réalisée pour la BBC par Peter Kosminsky, Le Serment (The Promise), hautement conseillée également.
User avatar
AntonChigurh
Assistant opérateur
Posts: 2352
Joined: 30 Sep 17, 11:58

Re: Les Séries anglaises

Post by AntonChigurh »

Je poste ici la suite de la discussion que nous avons avec 1kult et bocina sur la série Utopia pour ne pas polluer le sujet "Vos achats en séries TV" :
http://www.dvdclassik.com/forum/viewtop ... &start=900
1kult wrote:
AntonChigurh wrote: (tu as raison studiocanal a honteusement censuré Utopia, il manque plusieurs minutes à chaque épisode du coffret DVD, sûrement pour éviter une interdiction aux mineurs...).
C'est un peu plus compliqué que ça : les anglais ont envoyé une version courte à StudioCanal pour la diff, et ne s'en est rendu compte qu'après. Il y a eu un mea culpa du côté des anglais, je me souviens. par contre - et certainement pour des questions de frics - il n'y a pas eu de correction pour l'édition vidéo qui devait déjà être en route à ce moment-là...
Autant pour moi dans ce cas et merci de l'info' :wink: , je pensais vraiment que c'était une sorte de "censure" due à la grande violence graphique de la série ainsi qu'à certaines morts choquantes...
Un découpage des scènes les plus trash afin de pouvoir la vendre avec la mention "interdit aux moins de 16 ans" plutôt que 18 comme à l'étranger.
Pas "aidée" dès le départ dans nos contrées... :?
1kult wrote:Oui c'est mortel, et c'est à partir de là que je suis tombé amoureux des séries anglaises (et maintenant j'ai tout un pan de mur dédié !!!), incroyablement plus audacieuses que les US... Pour la version Fincher, il a abandonné, et tant mieux. En attendant une renaissance du côté UK, car c'est aussi une des magies de la série anglaise : elle n'est jamais morte et n'est pas à l'abri d'une réapparition. La preuve, récemment Luther, et prochainement Top Boy sur Netflix... Tout est possible avec la télé anglaise, et c'est justement là où des services type SVOD peut faire la différence !
Personnellement je n'avais rien vu de plus original et créatif qu'Utopia depuis Breaking Bad (même si elles n'ont pas grand chose en commun hormis une qualité dingue).
Pour la version US Fincher j'avais également entendu des rumeurs mais à l'heure d'aujourd'hui et avec Mindhunter le projet de remake à la sauce US doit être mort et enterré et c'est tant mieux...

Tu as entièrement raison pour le "revival" via "services type SVOD", Luther et Top Boy en sont les deux exemples les plus récents avec peut-être également Black Mirror ?.

The Killing US par ailleurs très bonne également que j'ai terminé hier soir avait également été abandonnée en fin de saison 3 par la AMC et c'est Netflix qui l'a fait revivre quelques temps après en rachetant les droits pour lui donner la fin qu'elle méritait compte-tenu de sa qualité 8) .

J'ai hâte que Top Boy reprenne (l'univers et les perso' sont attachants également et la bande-son au top comme toujours chez les Anglais remember Misfits), d'autant plus que comme Utopia les fins de saison 2 étaient clairement "ouvertes" et donnaient libre court à une suite de l'histoire 8) .
1kult wrote:Enfin, petits conseils : regarde du côté de Inside Number nine, In the flesh, The Night manager et dans une moindre mesure The Replacement... ;)
Je prends note merci beaucoup :wink: , je vais les ajouter de suite à ma liste IMDb de films et séries à voir...
Je ne connais que The Night Manager et seulement de nom car elle était diffusée sur FR3, je viens de voir qu'elle était sortie en France chez Sony, hop je l'ajoute à ma liste d'envies !.

Pour ma part j'ai découvert les séries anglaises sur le tard avec Mad Dogs, Luther, Top Boy, Inside Men et l'excellente The Shadow Line que je te conseille vivement :
http://www.imdb.com/title/tt1701920/?ref_=nv_sr_1
On trouve le bd import UK ou DE aux alentours des 10€, 1080i contrairement à Utopia qui est en 1080p mais pas remarqué d'effets "étranges" inhérents à cet encodage de plus la série mérite vraiment une place sur nos étagères... :shock: 8) .

En ce moment je n'ai pas beaucoup de temps mais dès que possible j'essaierai de parler de The Shadow Line ici-même :wink: .

Image
Image
1kult
Monteur
Posts: 4775
Joined: 27 Sep 10, 00:54

Re: Les Séries anglaises

Post by 1kult »

Misfits (saison 3) :

Je reprends ce Avengers punk, avec ses jeunes anti-héros condamnés à des travaux d'intérêts généraux qui, frappés par la foudre, obtiennent des super pouvoirs. Bon, passées les deux premières qui ont tout mis en place, la troisième saison souffre de plusieurs choses. Tout d'abord, le départ du personnage si charismatique de Nathan. Une erreur a été d'avoir voulu le remplacer par Rudy, tout aussi allumé et hilarant, mais qui ressemble au double de Nathan. Du coup, on ne peut que comparer les deux, même si l'acteur s'en tire bien.

Le mystérieux homme en noir voit aussi son arc prendre fin dans cette troisième saison, et autant dire que si on remet les éléments dans l'ordre, ça ne peut pas tellement fonctionner.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Si le personnage peut revenir dans le temps, pourquoi ne tente-t-il pas plutôt de prévenir son aimée de ne pas se faire tuer ?
Le tournant vient aussi du ton très second degré : la mort du superviseur devient une blague, et même est au coeur du dernier épisode, et les pouvoirs deviennent de plus en plus interchangeables. La série commence à assumer son manque de structure, de fil rouge, semble naviguer à vue, mais l'humour fonctionne bien, et c'est ce ton qui la sauve du gros n'importe quoi. C'est typiquement la touche du showrunner Howard Overman, qui sait apporter de l'irrévérence et un ton résolument rock'n roll, mais qui n'arrive jamais à finir ses arcs et ses intrigues sur la durée. C'était un peu le même problème sur Crazyhead, logiquement interrompu au bout d'une saison.

J'ai commencé la quatrième saison, l'arrivée de nouveaux persos devrait donner une nouvelle impulsion, en tout cas on le souhaite...

Top Boy (saisons 1 & 2) :

Dans les banlieues londoniennes, les aventures s'entremêlent autour des trafics de drogue et de la volonté de s'en sortir à tout prix. Pour faire simple : le The Wire anglais. Assez courte (quatre épisodes par saison, deux à ce jour), Top Boy, c'est de la bonne. Les personnages sont charismatiques autant qu'immédiatement attachants, et l'écriture au cordeau (une leçon !) permet de réellement éviter les temps morts tout en donnant à chaque fois de l'ampleur à ses personnages. Moralement, on finit par avoir la tête qui tourne tant on ne sait plus où se placer dans ces assassinats, ses trahisons et des questions d'honneur et de pauvreté sociale d'où il faut s'échapper à tout prix. Un must !

A noter d'une saison 3 est annoncée depuis quelques semaines sur Netflix, qui ressusciterait le tout en 2018 ou 2019. Espérons que ça soit d'un niveau supérieur à Luther qui m'avait moins convaincu...

Prochainement : retour de Black Mirror, de Peaky Blinders, de Doctor Who, de Inside No 9, de League of Gentlemen, et je vais profiter des vacances pour quelques rattrapages (The Honourable woman que je dois finir, j'attends la fin pour me prononcer). ;)
1Kult.com, le Webzine du cinéma alternatif en continu !
------------
Le site : http://www.1kult.com
Le facebook : http://www.facebook.com/1kult
le twitter : http://www.twitter.com/1kult
Le compte viméo : http://www.vimeo.com/webzine1kult