Westworld

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

The Eye Of Doom
Accessoiriste
Posts: 1697
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: Westworld

Post by The Eye Of Doom »

J'ai fini la saison 1 ce We et je trouve les jugements négatifs portés dans les posts précédents sévères voire injustes.
Je ne sais pas ce que marketing de la série vendait à la sortie (nouveau chef d'œuvre, œuvre ultime sur AI, ...) donc je n'avais pas d'attente particulière au delà d'un produit qui s'annonçait plutôt "classe".
Je commence par le principal défaut :
C'est un peu brouillon dans l'écriture: certains fils narratifs auraient gagné à être plus travaillés pour accentuer la dramaturgie.
Il y a des repetitions
Spoiler (cliquez pour afficher)
Les camps de soldats qui se font massacrés, on y a droit 3 fois je crois
deux ou trois passages sans apports majeurs :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Le massacre de la femme de Lawrence et le rôle de la petite fille, l'attaque de la nation fantôme,...
Des lenteurs
Spoiler (cliquez pour afficher)
L'intrigue de Maeve avec les réparateurs
On vise quelquefois le Zarbi gratuit:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Le mec scalpé pour avoir la carte du labyrinthe

Des incohérences :
Spoiler (cliquez pour afficher)
Le parc doit être immense car ils voyagent entre 6 et 10h à l'intérieur. À 40kmh, cela fait une trotte, plus que la carte 3D du poste de commandement en tout cas. Mais ils tournent peut être en rond.
Mais les nombreuses qualités surpassent largement ces faiblesses:
Le sujet et la thématique sont bien adressés avec pas mal de finesse.
La "vie" et perception des hôtes est bien rendue avec ce côté mixte: vécu réel ou perçu comme tel et liberté limitée à la répétition.
Le fonctionnement du parc est aussi bien restitué avec ces deux faces : le parc ludique et rutilant, le back office clinique et inhumain. C'est à la fois l'enfer des invités qui s'y dévoilent sous leurs aspects les plus bas, et l'enfer des hôtes
La distribution excellente :
Ed Harris et Antony Hopkins jouent avec finesse sans tomber dans le cabotinage qui guette toujours ce type de prestation.
Évan Rachel Wood et Thandie Newton assurent dans leur rôle d'androïdes en pleine confusion, une mention spéciale pour Clifton Collins dans celui du personnage trouble.
Une mise en scène pro :
On laisse les choses s'installaient, dans un côté " un jour sans fin", décors et personnages sont bien valorisés, la construction fragmentée des derniers épisodes est bien menée
Des bonnes idées de scénarios, plutôt bien exploitées:
Spoiler (cliquez pour afficher)
Le labyrinthe intérieur plutôt que physique
La révélation de la vrai nature de Bernard ( en deux temps)
Le destin d'Ed Harris et les émouvantes scènes de confrontation finales avec Dolores.
La série démarre de façon agréable et soutenue mais sans réelle surprise. Il y a un peu de flottement au millieu car l'intrigue avance lentement, mais les deux / trois derniers épisodes emportent d'adhésion, du moins la mienne.
Rien de génial ou vraiment boulversifiant mais on en a pour son argent, c'est bien foutu et intrigant. La "petite musique" reste...
User avatar
Barry Egan
Accessoiriste
Posts: 1563
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: Westworld

Post by Barry Egan »

Je trouve cette série trop littérale. Tout est montré, les dialogues sont trop explicites, rien n'est laissé vraiment à l'appréciation du spectateur. Les réflexions sont certes intéressantes mais trop cadrées, tout comme le monde qui y est montré, vaste et ouvert en apparence, mais qui n'est qu'un décor, qui n'a pas de potentiel en soi, comme une scène de théâtre. Je sais pas, c'est trop artificiel pour moi. Rien n'est donné à sentir, rien n'est laissé à l'imagination... La limite évidente d'une œuvre qui ne parle que de programmes et de détournements de programmes, où tout est réductible à 0 ou à 1.
Image
Duke Red
Machino
Posts: 1123
Joined: 22 Jan 10, 23:23

Re: Westworld

Post by Duke Red »

Tu as commencé la 2ème saison ?

Vu la dégringolade qu'a été pour moi la seconde moitié de la première saison, je suis preneur d'avis de Classikiens sur la suite, car je suis moyen motivé pour continuer...
"On est juste une bande de glands qui n'a rien trouvé de mieux à faire de sa vie." (Colqhoun)
User avatar
Pomponazzo
Machino
Posts: 1025
Joined: 24 Dec 10, 12:11
Location: Paese dei balocchi

Re: Westworld

Post by Pomponazzo »

Pareil que M. Red. Je viens malgré tout de regarder les deux premiers de la seconde, sans conviction... J'arrête là, c'est pas pour moi.
Pretty, prettty, pretttty good.
User avatar
Barry Egan
Accessoiriste
Posts: 1563
Joined: 5 Jan 12, 18:51

Re: Westworld

Post by Barry Egan »

Duke Red, tu peux lâcher, c'est pareil, avec plus d'emphase dans les dialogues pour faire passer la pilule des scènes d'action gratuites. L'effet "Matrix Reloaded".
Image
Duke Red
Machino
Posts: 1123
Joined: 22 Jan 10, 23:23

Re: Westworld

Post by Duke Red »

Dirk Diggler wrote:L'effet "Matrix Reloaded".
Ah ouais, là c'est sûr, tu vends pas du rêve :?

Merci Mister Diggler, je vais effectivement m'en tenir là :mrgreen:
"On est juste une bande de glands qui n'a rien trouvé de mieux à faire de sa vie." (Colqhoun)
User avatar
The Boogeyman
Accessoiriste
Posts: 1634
Joined: 25 Jul 13, 14:45
Location: Antartica - 1982

Re: Westworld

Post by The Boogeyman »

Tout juste arrivé au bout des INTERMINABLES 10 épisodes d'une saison 2 que je pourrais résumer par : CATASTROPHIQUE.

Les frères Nolan sont, semble t-il, atteints de la même maladie liée au concept de temporalité non linéaire, explosé, déstructurée,...

Incapable de faire tenir une intrigue et de maintenir l'intérêt du spectateur sans procéder à un déroulé bordélique ou passé, présent, futur... passé composé, futur simple ou imparfait du subjonctif... ne rentreraient pas en collision. Sauf que dans ce cas précis, le concept ressemble simplement à une entourloupe formelle sans âme et ne provoquant qu'un profond (mais alors bien profond) ennui.

On est à peine rendu à la 2eme saison du show et c'est déjà la saison de trop. Car la 1ère saison avait beaucoup de charme.

La saison qui t'assène à chaque minute (carrément) que toi spectateur lambda n'ayant pas fait Bac +20 et qui ne lit pas des revus de physique quantique aux toilettes (au minimum) tu n'es pas assez intelligent pour appréhender les centaines de thèses, thématiques, subtilités dont ces 10 épisodes regorgent. Un enchaînement de 10 scenarii ayant pour but une fois arrivé péniblement au bout du dernier épisode de te laisser le cerveau rempli de questions qui alimenteront des débats passionnés autour d'un picon bière... d'un expresso... d'une menthe à l'eau... d'une solution saline... voir d'un bol de valium pour se remettre du triste spectacle de cette saison, mais dont le résultat n'est qu'une forêt cachant un brin d'herbe.

Dirk Diggler juste au dessus mentionnait : l'effet Matrix Reloaded... cette saison a effectivement des allures de second effet Kiss Cool façon Washowski, mais en beaucoup, beaucoup, beaucoup plus prétentieux.
" Accélère minouche !" - Michel Poiccard /// “When you have to shoot shoot don't talk” - Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez /// "Alors tu vois où elles nous ont menées tes ondes négatives, tu devrais avoir honte.” - Oddball dit Le Cinglé /// "Wake up !... Time to die" - Leon Kowalski /// "C'est quoi minouche ?" - Patricia Franchini
Bogus
Electro
Posts: 859
Joined: 14 Jul 14, 19:02

Re: Westworld

Post by Bogus »

Véritable chemin de croix pour terminer la saison 2, plus que trois épisodes et puis ciao.
C'est froid, inutilement complexe donc confus, ça se prend trop au sérieux, et les robots sont insupportables avec leur barratin qui tourne en boucle d'un épisode à l'autre (qu'on débranche Maeve et Dolores!!!)...
Sans le brave Bernard j'aurais déjà abandonné.
User avatar
Pomponazzo
Machino
Posts: 1025
Joined: 24 Dec 10, 12:11
Location: Paese dei balocchi

Re: Westworld

Post by Pomponazzo »

Tous les défauts que vous énumérez étaient déjà bien présents en saison une, que j'ai d'ailleurs vite abandonnée en cours de route, précisément pour ces motifs. Alors si c'est pire en saison 2...
Pretty, prettty, pretttty good.
bruce randylan
Mogul
Posts: 11575
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Westworld

Post by bruce randylan »

Bogus wrote:Véritable chemin de croix pour terminer la saison 2, plus que trois épisodes et puis ciao.
C'est froid, inutilement complexe donc confus, ça se prend trop au sérieux, et les robots sont insupportables avec leur barratin qui tourne en boucle d'un épisode à l'autre (qu'on débranche Maeve et Dolores!!!)...
Sans le brave Bernard j'aurais déjà abandonné.
Courage pour les deux derniers qui sont des calamités absolues. 1h40 pour le final, c'est incompréhensible.
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"