Votre parcours sériephile

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10232
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Votre parcours sériephile

Post by Joshua Baskin »

On parle souvent de nos parcours cinéphiles par ici, comment on a plongé dans le cinéma, souvent durant l'enfance, comment nos goûts ont évolué, mais je ne crois pas qu'on ait déja fait de même avec les séries. Alors c'est parti.

Je crois que depuis tout petit, je regarde des séries. Je mets volontairement de côté les séries d'animation ou les séries type X-OR, mais je crois que dès l'âge de 4-5 ans j'ai commencé à regarder, du moins par bribes des séries comme Starsky & Hutch, La croisère s'amuse, Drôles de dames, Pour l'amour du risque...sans pour autant les suivre assidument.

Ensuite sont arrivées les séries comme Ricky ou la belle vie, Punky Brewster et des rediffusions de Huit ça suffit, Ma sorcière bien-aimée ou bien encore Les saintes chéries.

Et puis un peu plus tard sont arrivées les sitcoms américaines sur Antenne 2 et M6. A partir de ce moment là, j'ai commencé à plonger dans les Quoi de neuf Docteur, Alf, La fête à la maison, Sauvés par le gong, un toit pour 10 sur Antenne 2, le Cosby Show et Madame est servie sur M6.
Dès que je rentrais chez moi, je crois que je faisais mes devoirs en 4e vitesse pour me caler devant Grafitti 5-15 puis Giga.
Globalement j'étais très série comique et j'occultais tout le reste. (Je me suis même tapé les sitcoms Françaises de l"époque -attention moment Schnock - La baby sitter, les piques assiettes, Loft story - avec Jacques Balutin, Francis Perrin, Elisa Servier, Laurent Gamelon...)

Puis est venu un 1er gros choc, durant je crois l'été 94 avec sur FR3 et l'émission Continentales, la diffusion en V.O. à 10h du matin de la série classique Batman et surtout, de la 4e dimension. Là je me suis rendu compte que le format série pouvait atteindre une dimension toute autre.

En 1996, 2 nouveaux chocs, tout d'abord Urgences, que j'ai suivi durant de longues années avec un plaisir constant et bien entendu, comme à peu près 80% de ma génération, le choc de Friends. J'ai revu les premières saisons un nombre de fois incalculable, je connais certains épisodes par coeur. Je l'ai un peu mise de côté depuis quelques années mais j'y reviens toujours avec plaisir.

En 1998, je découvre Seinfeld, puis peu à peu je plonge dans la folie HBO : Les sopranos, Curb your enthusiasm, Six feet under deviennent des classiques instantanés et le phénomène série commence à décoller dans le monde.

Durant les années 2000, j'ai une soif de découvertes et je me mets à regarder parfois tout et n'importe quoi mais la qualité HBO ne s'estompe pas, je découvre les séries Showtime et FX et bien entendu les séries comiques anglaises.

Plus récemment, mes 2 plus gros chocs ont été des séries qui ont commencé il y a entre 15 et 20 ans : The west wing et The shield. Je continue de découvrir plein de choses, grâce aux DVD et Netflix j'ai des piles de saisons en attente.

En revanche, je suis passé complétement à côté d'un certain nombre de séries devenues cultes aujourd'hui : X-files (j'ai dû voir 2 épisodes - j'ai depuis pris l'intégrale en BR), je n'ai jamais vu Sex and the City, Buffy, Dr House.

Finalement, je me rends compte qu'au même titre que les films, les séries m'accompagnent depuis mon enfance et font partie intégrale de ma culture.
Last edited by Joshua Baskin on 6 Jul 17, 18:44, edited 1 time in total.
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12847
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Votre parcours sériephile

Post by Karras »

Au dire de mes parents, j'étais, tout petit, fasciné par Max La Menace et son générique aux portes qui s'ouvrent ; ils m'ont aussi trouvé en pleurs devant un épisode de Belle et Sébastien diffusé sur le téléviseur N&B Pathé-Marconi.
A 8-10 ans c'était Flipper et Daktari et le regard louche de Clarence.
Au collège (années 70), les samedis après-midi étaient souvent consacrés à la une/samedi est à vous, inutile de dire que j'ai découvert la crème de la série TV à ce moment là : Amicalement Votre, Le prisonnier, Les mystères de l'Ouest, Chapeau melon et bottes de cuir, Cosmos 1999, Mission impossible, Le Sixième Sens, Les Envahisseurs, Au-delà du réel, Kung Fu, Mannix, Au Nom de la Loi ... il y en a trop.
Avant Dallas, souvenir aussi d'un premier soap diffusé le samedi soir : Peyton Place et puis aussi des policiers comme Starsky & Hutch.
Des souvenirs également de quelques séries du dimanche après-midi à la fin des années 70 : Drôle de Dames ( Jaclyn Smith :oops: ), Les Têtes brûlées , L'Âge de cristal, ...
Peu suivi de séries dans les années 80 : (Magnum, V, Mac Gyver ) et 90 ( Twin Peaks ).
Depuis 2000, c'est plutôt par des intégrales en DVD ( Dexter, Lost, Breaking Bad, 24, Mad Men, BattleStar Galactica, The Wire, ... ) avec un intérêt certain pour les séries historiques ( Rome, Vikings, Les Tudors, ... ) et également les séries policières scandinaves ( The Killing, Le pont, ... ).
Dans les séries actuelles, je suis particulièrement : The Walking Dead, The Americans, House of Cards, Homeland...
7swans
Nuits de Sheen...
Posts: 7694
Joined: 17 Feb 06, 18:50

Re: Votre parcours sériephile

Post by 7swans »

J’aime bien ce genre de topic. Il faut plonger dans son parcours, dans ses souvenirs, faire parfois un effort de mémoire, la série TV comme madeleine de Proust.

J'ai bien commencé à rédiger quelque chose, mais à 600 mots (sur Friends et Urgences) je n'avais toujours pas évoqué le gros morceau Dawson's Creek et on était encore en 1998. Trop long, trop de souvenirs, trop intime. On verra une autre fois. :mrgreen:

Juste le regret de ne pas avoir découvert Friends lors de sa diff en 96 sur Canal Jimmy (chaîne que je ne recevais pas), mais en 1997 (le 25 juin) sur France 2, en VF, en double programme avec Une Fille à Scandale (with Tea Leoni) pour une soirée (présentée par Jean Luc Delarue, de mémoire?) intitulée : "Sitcom : reflets ou parodie de la vie". Je crois me souvenir d'un sujet passé dans l'émission, présentant des fans de Friends se retrouvant dans un café de Paris pour regarder toutes les semaines le nouvel épisode. J'étais dans ma petite ville de province, et je voulais en faire partie.

Bref.
Comme les Notting Hillbillies : "Missing...Presumed Having a Good Time (on Letterboxd : https://letterboxd.com/ishenryfool/)"
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49091
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Votre parcours sériephile

Post by Flol »

Joshua Baskin wrote:On parle souvent de nos parcours cinéphiles par ici, comment on a plongé dans le cinéma, souvent durant l'enfance, comment nos goûts ont évolué, mais je ne crois pas qu'on ait déja fait de même avec les séries. Alors c'est parti.

Je crois que depuis tout petit, je regarde des séries. Je mets volontairement de côté les séries d'animation ou les séries type X-OR, mais je crois que dès l'âge de 4-5 ans j'ai commencé à regarder, du moins par bribes des séries comme Starsky & Hutch, La croisère s'amuse, Drôles de dames, Pour l'amour du risque...sans pour autant les suivre assidument.

Ensuite sont arrivées les séries comme Ricky ou la belle vie, Punky Brewster et des rediffusions de Huit ça suffit, Ma sorcière bien-aimée ou bien encore Les saintes chéries.

Et puis un peu plus tard sont arrivées les sitcoms américaines sur Antenne 2 et M6. A partir de ce moment là, j'ai commencé à plonger dans les Quoi de neuf Docteur, Alf, La fête à la maison, Sauvés par le gong, un toit pour 10 sur Antenne 2, le Cosby Show et Madame est servie sur M6.
Dès que je rentrais chez moi, je crois que je faisais mes devoirs en 4e vitesse pour me caler devant Grafitti 5-15 puis Giga.
Globalement j'étais très série comique et j'occultais tout le reste. (Je me suis même tapé les sitcoms Françaises de l"époque -attention moment Schnock - La baby sitter, les piques assiettes, Loft story - avec Jacques Balutin, Francis Perrin, Elisa Servier, Laurent Gamelon...)

Puis est venu un 1er gros choc, durant je crois l'été 94 avec sur FR3 et l'émission Continentales, la diffusion en V.O. à 10h du matin de la série classique Batmanet surtout, de la 4e dimension. Là je me suis rendu compte que le format série pouvait atteindre une dimension toute autre.

En 1996, 2 nouveaux chocs, tout d'abord Urgences, que j'ai suivi durant de longues années avec un plaisir constant et bien entendu, comme à peu près 80% de ma génération, le choc de Friends. J'ai revu les premières saisons un nombre de fois incalculable, je connais certains épisodes par coeur. Je l'ai un peu mise de côté depuis quelques années mais j'y reviens toujours avec plaisir.

En 1998, je découvre Seinfeld, puis peu à peu je plonge dans la folie HBO : Les sopranos, Curb your enthusiasm, Six feet under deviennent des classiques instantanés et le phénomène série commence à décoller dans le monde.

Durant les années 2000, j'ai une soif de découvertes et je me mets à regarder parfois tout et n'importe quoi mais la qualité HBO ne s'estompe pas, je découvre les séries Showtime et FX et bien entendu les séries comiques anglaises.

Plus récemment, mes 2 plus gros chocs ont été des séries qui ont commencé il y a entre 15 et 20 ans : The west wing et The shield. Je continue de découvrir plein de choses, grâce aux DVD et Netflix j'ai des piles de saisons en attente.

En revanche, je suis passé complétement à côté d'un certain nombre de séries devenues cultes aujourd'hui : X-files (j'ai dû voir 2 épisodes - j'ai depuis pris l'intégrales en BR), je n'ai jamais vu Sex and the City, Buffy, Dr House.

Finalement, je me rends compte qu'au même titre que les films, les séries m'accompagnent depuis mon enfance et font partie intégrale de ma culture.
Tout pareil sauf qu'il faut remplacer :
- Drôles de Dames par Riptide
- Les pique-assiettes par Maguy
- The West Wing et The Shield par The Wire
7swans wrote:Juste le regret de ne pas avoir découvert Friends lors de sa diff en 96 sur Canal Jimmy (chaîne que je ne recevais pas), mais en 1997 (le 25 juin) sur France 2, en VF, en double programme avec Une Fille à Scandale (with Tea Leoni) pour une soirée (présentée par Jean Luc Delarue, de mémoire?) intitulée : "Sitcom : reflets ou parodie de la vie". Je crois me souvenir d'un sujet passé dans l'émission, présentant des fans de Friends se retrouvant dans un café de Paris pour regarder toutes les semaines le nouvel épisode. J'étais dans ma petite ville de province, et je voulais en faire partie.
Tout pareil, sauf qu'il faut remplacer :
- province par banlieue
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23485
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Votre parcours sériephile

Post by Commissaire Juve »

Perso, je peux reprendre une bonne partie des feuilletons* de Karras. Avec des nuances.

* on appelait ça des feuilletons à l'époque... même si, normalement, le feuilleton parle d'une histoire découpée en épisodes.

Donc :

Quand j'estois petiot :

- Rin Tin Tin
- Max La Menace
- Thierry la Fronde
- Belle et Sébastien
- Les Aventures de Babar
- Ma sorcière bien aimée
- Les Globes-trotters
- Allô Police
- Thibaud ou les croisades
- Les Chevaliers du ciel
- Zorro
- Le prisonnier (je n'y comprenais pas grand-chose)

Quand j'étais à l'école élémentaire et au collège :

- la série des Poly (à Venise... en Tunisie... en Espagne)
- Flipper le dauphin
- Skippy le Kangourou
- Mon ami Ben

- L'Autobus à impériale
- Corsaires et flibustier
- La Révolte des Haïdouks
- Voyage au fond des mers
- Amicalement Vôtre
- Arsène Lupin
- L'île mystérieuse
- La Cloche tibétaine
- Les Champions
- Annie, agent très spécial
- Les mystères de l'Ouest
- Le fugitif
- Chapeau melon et bottes de cuir
- L'Odyssée
- L'Enéide (janvier 1975)
- Cosmos 1999
- La Planète des singes (à partir de décembre 1975)
- Au coeur du temps (The Time Tunnel)
- Le Magicien (avec Bill Bixby)

- Peyton Place
- Le Riche et le pauvre
- Starsky & Hutch
- Columbo
- Des Agents très spéciaux
- Drôles de Dames
- Les Têtes brûlées
- L'homme invisible (David McCallum)
- L'homme de l'Atlantide
- Police Story
- L'Âge de cristal
- Les nouvelles aventures de Vidocq
- La Poupée sanglante
- Les Rues de San Francisco
- La Légendes des chevaliers aux 108 étoiles
- Les Diamants du président
- L'Homme qui valait trois milliards
- Super Jaimie

Au lycée :

- Les jours heureux
- Tant qu'il y aura des hommes


Années 80

- Magnum
- Massada (mini-feuilleton)
- Galactica
- Clair de Lune
- Mission Casse Cou / Dempsey & Makepeace

Années 90-2000

- Space 2063
- X-Files (surtout pour les épisodes indépendants... la conspiration extra-terrestre, au secours !)
- Band of Brothers
- Rome
- Vikings (saison 1)
- Prison Break (saison 1)
- Generation War (mini feuilleton)
- Fargo (saison 2)

Quelques séries suédoises : les deux premières saisons de "Le Pont" (et deux trois mini-feuilletons jamais passés chez nous). J'ajoute aussi une série islandaise.

Et c'est tout. Dans la mesure où -- à la maison -- le feuilleton a toujours été considéré comme un divertissement "médiocre" (pour ne pas dire "vulgaire"), je me rends compte que ça n'est pas si mal. Cela dit, aujourd'hui encore, j'ai tendance à ignorer le gros de la production.

Je ne suis donc pas un "sériephile".
Last edited by Commissaire Juve on 18 Jul 17, 16:16, edited 25 times in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10232
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Votre parcours sériephile

Post by Joshua Baskin »

Flol wrote:
7swans wrote:Juste le regret de ne pas avoir découvert Friends lors de sa diff en 96 sur Canal Jimmy (chaîne que je ne recevais pas), mais en 1997 (le 25 juin) sur France 2, en VF, en double programme avec Une Fille à Scandale (with Tea Leoni) pour une soirée (présentée par Jean Luc Delarue, de mémoire?) intitulée : "Sitcom : reflets ou parodie de la vie". Je crois me souvenir d'un sujet passé dans l'émission, présentant des fans de Friends se retrouvant dans un café de Paris pour regarder toutes les semaines le nouvel épisode. J'étais dans ma petite ville de province, et je voulais en faire partie.
Tout pareil, sauf qu'il faut remplacer :
- province par banlieue
Evidemment pareil.
Je crois que c'était passé un mercredi.
Je me rappelle également être allé quelques mois avant à Londres et avoir vu chez feu Tower Records de Picadilly Circus un corner Friends avec les premières VHS, une réplique du canapé du Central Perk et ça m'avait bien fait saliver.
Quelques mois après la diffusion de Friends et Une fille à scandale, France 2 avait poursuivi en diffusant un samedi après-midi un épisode de Seinfeld, un épisode Spin City et il me semble encore une autre série dont je ne me rappelle pas. C'était en VF et j'avais trouvé ça tout nul.
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49091
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Votre parcours sériephile

Post by Flol »

Et la 1ère diffusion de Seinfeld sur Canal, c'était pas par le biais d'Eric & Ramzy ?
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12847
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Votre parcours sériephile

Post by Karras »

Commissaire Juve wrote: - Thierry la Fronde
- la série des Poly (à Venise... en Tunisie... en Espagne)
- L'Autobus à impériale
- Voyage au fond des mers
Ah oui, tout ça aussi quand j'étais gamin, et puis aussi Lady Penelope. Et quelques séries françaises : Le 16 à Kerbriant (tourné par chez moi), Tanguy & Laverdure, La mer est grande .
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10843
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Votre parcours sériephile

Post by Alexandre Angel »

Karras wrote:Au dire de mes parents, j'étais, tout petit, fasciné par Max La Menace et son générique aux portes qui s'ouvrent ; ils m'ont aussi trouvé en pleurs devant un épisode de Belle et Sébastien diffusé sur le téléviseur N&B Pathé-Marconi.
A 8-10 ans c'était Daktari et le regard louche de Clarence.
Au collège (années 70), les samedis après-midi étaient souvent consacrés à samedi est à vous, inutile de dire que j'ai découvert la crème de la série TV à ce moment là : Amicalement Votre, Le prisonnier, Les mystères de l'Ouest, Chapeau melon et bottes de cuir, Cosmos 1999, Mission impossible, Le Sixième Sens, Les Envahisseurs, Au-delà du réel, Kung Fu, Mannix, Au Nom de la Loi ... il y en a trop.
Avant Dallas, souvenir aussi d'un premier soap diffusé le samedi soir : Peyton Place et puis aussi des policiers comme Starsky & Hutch.
Des souvenirs également de quelques séries du dimanche après-midi à la fin des années 70 : Drôle de Dames ( Jaclyn Smith :oops: ), Les Têtes brûlées , L'Âge de cristal, ...
Peu suivi de séries dans les années 80 : (Magnum, V, Mac Gyver ) et 90 ( Twin Peaks ).
Depuis 2000, c'est plutôt par des intégrales en DVD ( Dexter, Lost, Breaking Bad, 24, Mad Men, BattleStar Galactica, The Wire, ... )
A quelques nuances près, on doit avoir les mêmes parents :mrgreen:
Ma première série : Les Chevaliers du Ciel en 1970.
Puis, très vite, Max la Menace, Voyage au fond des mers, Le Cheval de Fer, Chapeau melon et bottes de cuir, Thibault ou les Croisades et ce feuilleton avec des petits rats de l'Opéra (Commissaire?).
Un peu après Daktari, Anna et le Roi, Les Champions, Département S, Les Aventures d'Huckleberry Finn.
Puis Les Envahisseurs, Les Mystères de l'Ouest, Annie, agent très spécial, Les Monroe... etc...etc... tout comme toi, en gros.
Bonne idée ce topic, Joshua :D
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12847
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Votre parcours sériephile

Post by Karras »

Alexandre Angel wrote: et ce feuilleton avec des petits rats de l'Opéra (Commissaire?).
L'Âge heureux ?
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10843
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Votre parcours sériephile

Post by Alexandre Angel »

Peut-être bien, oui.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23485
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Votre parcours sériephile

Post by Commissaire Juve »

Karras wrote:
Commissaire Juve wrote: - Thierry la Fronde
- la série des Poly (à Venise... en Tunisie... en Espagne)
- L'Autobus à impériale
- Voyage au fond des mers
Ah oui, tout ça aussi quand j'étais gamin, et puis aussi Lady Penelope... Tanguy & Laverdure...
Mais ouiiii : Les Chevaliers du ciel ! :P
Alexandre Angel wrote: Annie, agent très spécial...
Ça aussi. Mais pas Les Envahisseurs (j'ai vu un épisode étant gosse... à l'hosto... peu avant de m'endormir... brrr !). Des années plus tard, lors d'une redif, j'ai dû voir quelques épisodes.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10843
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Votre parcours sériephile

Post by Alexandre Angel »

Tiens, une madeleine puissante pour moi
User avatar
Karras
David O. Selznick
Posts: 12847
Joined: 15 Apr 03, 18:31
Location: La cité du Ponant

Re: Votre parcours sériephile

Post by Karras »

Commissaire Juve wrote: Mais ouiiii : Les Chevaliers du ciel ! :P
Je rajoute L'ile mystérieuse ( avec Omar Shariff ) et Deux ans de vacances dans les adaptations de J. Verne.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93314
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Votre parcours sériephile

Post by Jeremy Fox »

Vous mélangez Karras et Alexandre et je m'y retrouve beaucoup. Mais j'y reviendrais plus longuement car la télévision et moi c'est une ancienne et longue histoire d'amour, mes plus beaux souvenirs de jeunesse étant probablement liés à la petite lucarne que j'ai ensuite trop longtemps déserté par idiot snobisme.