Au fil des jours (Netflix)

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Mama Grande!
Machino
Posts: 1498
Joined: 1 Jun 07, 18:33
Location: Tokyo

Au fil des jours (Netflix)

Post by Mama Grande! »

La sitcom multicam de Netflix semble avoir rencontré un joli succès outre-Atlantique basé sur le bouche à oreilles, apparemment beaucoup moins en France. Et c'est bien dommage. En ce qui me concerne j'ai eu un coup de coeur inattendu pour cette jolie série.

Penelope (Justina Machado), Américaine d'origine cubaine, proche de la quarantaine, vétérane d'Afghanistan et fraichement divorcée, nous fait partager son quotidien entre un job d'infirmière, ses deux enfants adolescents Alex et Elena, son excentrique mère Lidia (formidable Rita Moreno), et son propriétaire Schneider, hipster gosse de riche intrusif mais toujours disponible. A cela s'ajoute le traumatisme de la guerre, et son impact sur le quotidien.

Image

Reboot d'une série des années 70, avec une famille latino à la place, cette série avait sur le papier tout pour me déplaire: bons sentiments, cochant toutes les cases de l'"inclusivité"... je préfère les histoires sombres qui saignent et montrent les travers de la nature humaine :o Mais voilà, le talent est bien au rendez-vous. Le message politique est bien là, mais les scénaristes n'oublient pas que le premier but est de divertir. Ainsi, avant d'être une série engagée, c'est avant tout une super sitcom. De celles qui nous donnent un salon confortable que l'on aime retrouver après une journée de travail, où même quand c'est en bordel, c'est propre et chaleureux. Où l'on peut régler les conflits de famille par une discussion constructive, et où les disputes se résolvent dans la bonne humeur. Et quand c'est fait avec talent, ça peut faire un bien fou. La force de One day at a time tient à mon avis à deux choses: le dosage entre comédie et drame, et la tendresse avec laquelle les scénaristes regardent TOUS les personnages.

En effet, l'histoire met en scène une famille qui malgré sa bonne humeur et sa joie, a traversé des épisodes tragiques de l'Histoire, qui l'ont tantôt renforcé (l'exil de Cuba), tantôt brisé (la guerre en Afghanistan), mais ont laissé dans tous les cas des empruntes douloureuses et indélébiles. Ainsi on se surprend à être ému alors que quelques secondes plus tôt le ton était à la comédie.
De même, bien que les showrunners assument leurs positions politiques libérales, ils laissent entrer dans le salon des personnages de tous bords qu'ils vont traiter avec la même gentillesse. En tant que spectateur, on aime autant la grand-mère, catholique pratiquante et très conservatrice traditionaliste, que la fille adolescente millenial social justice warrior. On apprécie autant Penelope la mère courage que son proprio intrusif né avec une cuiller en argent dans la bouche. Et quand les sujets politiques à la mode sont abordés, ce n'est jamais avec condescendance pour qui ne pense pas pareil, ou un sermon (ce qui à mon sens était le cas d'autres séries Netflix à succès comme Master of None ou Dear white people)
Comme une bonne sitcom, on nous montre des personnages qui comme nous traversent des épreuves, parfois les mêmes, mais qui ont un monde merveilleux où se réfugier.
Je n'aime pas l'adjectif anglais "heartwarming", et je n'aime plus entendre le mot "bienveillant" en français car il est tellement utilisé à toutes les sauces qu'il perd de sa force. Mais néanmoins ce sont les deux qui me viennent en tête pour parler de cette série.
Vous l'aurez compris, je recommande chaudement. 2 saisons pour le moment et j'attends avec impatience la 3eme prévue pour 2019.