Carnival Row

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

trobogoss
Doublure lumière
Posts: 450
Joined: 21 Jul 10, 18:06

Carnival Row

Post by trobogoss »

J'ai fait une petite recherche au préalable mais rien n'est sorti sur le forum

Image

Carnival Row une série fantastique produite par Amazon Studio, Orlando Bloom et Cara Delevingne en tête de gondole dans un écrin, faut bien le dire, bien foutu qui ne manque pas de moyens et ça se voit à l'image.

Les décors et costumes sont magnifiques, les effets spéciaux nickels, et le tout est servi dans une ville dont l'ambiance victorienne est réussie.

ça débute par la guerre entre le Burgue et le Pacte, Rycroft Philostrate (Bloom) est sergent dans l'armée du Burgue, la guerre se déroule sur la terre des fées, les salopards qui semblent être "le Pacte" portent des uniformes qui ressemblent quelque peu à ceux des ottomans du 19ème.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Le peuple féérique est allié du Burgue, la Fée Vignette (oui c'est son prénom) et Rycroft tombent amoureux mais les ottomans, pardon, le Pacte, est en passe de gagner la guerre et le couple se sépare.

C'est le rapatriement, tout le monde rentre mais aussi les nombreux réfugiés, créatures fantastiques de Tirnanoc fuyant le Pacte.
Ils se retrouvent ainsi accueillis dans le Burgue, où ils sont cantonnés à de basses besognes.
Toute cette population multiple cohabite moyennement entre échelle sociale et relents specistes, on devinera la métaphore.
Rycroft est maintenant flic et se retrouve à enquêter sur une série de meutres bien crados, à côté de cela d'autres histoires se tissent parallèlement....

Que dire, de mon humble point de vue de téléspectateur lambda, c'est un peu lent, un peu glauque et finalement avec tout ce potentiel l'histoire ronronne avec de grosses ficelles.
Malgré tout vu que j'ai tenu 5 épisodes j'irais jusqu'au final, c'est un peu un objet de curiosité.

trobogoss
Doublure lumière
Posts: 450
Joined: 21 Jul 10, 18:06

Re: Carnival Row

Post by trobogoss »

Dès l'épisode 6 puis 7 et final, la série prend de la consistance et du rythme c'est le moment des révélations et de la conclusion de cette première période.
Une bonne chose, finalement la saison termine honnêtement et il y a de belles choses, il faut avouer que son univers imprègne.

On peut lui rendre un peu justice devant les critiques mi-figues mi-raisins qui pourraient décourager mais elle mérite le coup d'oeil.