La série "L'homme sans visage"

Tout sur les séries à la TV, en DVD, en Blu-ray ou VOD.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Posts: 7754
Joined: 13 Apr 03, 00:48
Location: Sur le forum DVDCLASSIK

La série "L'homme sans visage"

Post by Cosmo Vitelli »

En ce moment sur cinecinema succès : "L'homme sans visage" un feuilleton qui a été compilé, par la suite, pour donner Nuits rouges, l'ultime film de Franju. Réputation peu flatteuse pour ce film (merci Sergius et Simone) que je n'ai d'ailleurs pas vu. On comprend vite pourquoi à la vision de ce truc bâclé et soporifique (un soap horrifique ?). Triste de voir comment cet auteur inestimable qu'est Franju a terminé sa carrière :?
User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Re: La série "L'homme sans visage"

Post by John Anderton »

Cosmo Vitelli wrote:En ce moment sur cinecinema succès : "L'homme sans visage" un feuilleton qui a été compilé, par la suite, pour donner Nuits rouges, l'ultime film de Franju. Réputation peu flatteuse pour ce film (merci Sergius et Simone) que je n'ai d'ailleurs pas vu. On comprend vite pourquoi à la vision de ce truc bâclé et soporifique (un soap horrifique ?). Triste de voir comment cet auteur inestimable qu'est Franju a terminé sa carrière :?
Grand admirateur de Franju, je n'ai pas vu ses dernières oeuvres. Mais tous les échos que j'en ai sont assez mitigés... j'ai lu dans un de mes bouquins de cinéma (peut-être bien le dico des films de Jacques Lourcelles) que le passage au long-métrage avait été pour Franju une perte pour le cinéma français, ce que je trouve très largement exagéré, comme affirmation. :wink:
Image
Martin Quatermass
Overdosed on Gamma-ray
Posts: 9534
Joined: 14 Apr 03, 08:44

Re: La série "L'homme sans visage"

Post by Martin Quatermass »

John Anderton wrote:
Cosmo Vitelli wrote:En ce moment sur cinecinema succès : "L'homme sans visage" un feuilleton qui a été compilé, par la suite, pour donner Nuits rouges, l'ultime film de Franju. Réputation peu flatteuse pour ce film (merci Sergius et Simone) que je n'ai d'ailleurs pas vu. On comprend vite pourquoi à la vision de ce truc bâclé et soporifique (un soap horrifique ?). Triste de voir comment cet auteur inestimable qu'est Franju a terminé sa carrière :?
Grand admirateur de Franju, je n'ai pas vu ses dernières oeuvres. Mais tous les échos que j'en ai sont assez mitigés... j'ai lu dans un de mes bouquins de cinéma (peut-être bien le dico des films de Jacques Lourcelles) que le passage au long-métrage avait été pour Franju une perte pour le cinéma français, ce que je trouve très largement exagéré, comme affirmation. :wink:
J'avoue que je ne comprend pas ta phrase, comment cela peut-être une perte pour le cinéma ? Tu veux dire par rapport à des courts-métrages ?
User avatar
Beule
Monteur
Posts: 4600
Joined: 12 Apr 03, 22:11

Re: La série "L'homme sans visage"

Post by Beule »

Martin Quatermass wrote:
John Anderton wrote: Grand admirateur de Franju, je n'ai pas vu ses dernières oeuvres. Mais tous les échos que j'en ai sont assez mitigés... j'ai lu dans un de mes bouquins de cinéma (peut-être bien le dico des films de Jacques Lourcelles) que le passage au long-métrage avait été pour Franju une perte pour le cinéma français, ce que je trouve très largement exagéré, comme affirmation. :wink:
J'avoue que je ne comprend pas ta phrase, comment cela peut-être une perte pour le cinéma ? Tu veux dire par rapport à des courts-métrages ?
C'était bien le sens de la sentence lapidaire de Lourcelles in sa notice sur Les yeux sans visage, si je ne m'abuse.
Un sens de la formule expéditive dont je ne me lasse décidément pas :)
Simone Choule
antépiphoromaniaque
Posts: 4355
Joined: 13 Apr 03, 14:39
Location: Chez Trelkovsky...

Re: La série "L'homme sans visage"

Post by Simone Choule »

Cosmo Vitelli wrote:En ce moment sur cinecinema succès : "L'homme sans visage" un feuilleton qui a été compilé, par la suite, pour donner Nuits rouges, l'ultime film de Franju. Réputation peu flatteuse pour ce film (merci Sergius et Simone) que je n'ai d'ailleurs pas vu. On comprend vite pourquoi à la vision de ce truc bâclé et soporifique (un soap horrifique ?). Triste de voir comment cet auteur inestimable qu'est Franju a terminé sa carrière :?
Les apparitions de Patrick Préjean sont effectivement horrifiques !!!!!
User avatar
John Anderton
Vintage
Posts: 7655
Joined: 15 Apr 03, 14:32
Location: A bord de l'Orca, au large d'Amity

Re: La série "L'homme sans visage"

Post by John Anderton »

Beule wrote:
Martin Quatermass wrote: J'avoue que je ne comprend pas ta phrase, comment cela peut-être une perte pour le cinéma ? Tu veux dire par rapport à des courts-métrages ?
C'était bien le sens de la sentence lapidaire de Lourcelles in sa notice sur Les yeux sans visage, si je ne m'abuse.
Un sens de la formule expéditive dont je ne me lasse décidément pas :)
Justement, moi, c'est le genre de formules qui me gavent ! :lol: Démonter toute l'oeuvre d'un cinéaste du calibre de Franju par une pauvre phrase aussi lapidaire que dénuée d'argumentation, ça me fait un peu mal. Après, libre à chacun de juger de la justesse des propos en question, mais personnellement, concernant Franju, je ne suis pas du tout d'accord avec Lourcelles. :wink:
Image
Cosmo Vitelli
Pipeaulogue
Posts: 7754
Joined: 13 Apr 03, 00:48
Location: Sur le forum DVDCLASSIK

Post by Cosmo Vitelli »

Vous êtes sûr que cette phrase sort d'un livre de Lourcelles et pas du magazine Brazil ?






































:mrgreen:
The Eye Of Doom
Accessoiriste
Posts: 1697
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: La série "L'homme sans visage"

Post by The Eye Of Doom »

Je viens de revoir les premiers épisodes sur YouTube donc dans des conditions limites...
Et bien, j'ai beaucoup aimé. Je ne l'avais pas revu depuis la 1er diffusion à la télé dans ma jeunesse, à l'époque, cela m'avais bien traumatisé : cette instalation souterraine avec ces hommes en noir et mes 1er morts vivants... Du jamais vu.
Contrairement au montage de Nuits rouges, qui est catastrophique, Franju prend son temps sur ces premiers épisodes pour camper une ambiance bien zarbi avec le voleur de cerveaux... , ces personnages fantomatiques et sa banlieue sordide( ah le Clairon de Sid Ibrahim)
Bien sûr cela se gâte avec l'arrivée de Prejean...
Comme il n'y a que 4 épisodes dispos, je ne reverrais probablement jamais la suite. C'est incroyable que cela ne sorte pas en DVD....

Si l'on compare à Judex, par exemple, je trouve que c'est plus intéressant car plus casse geule. Il s'agit comme pour Judex de tenter de restituer le corps du roman popu à la Fantomas dans un contexte qui ne s,y prête plus. Alors que Judex reste dans le ton debut du siècle ( de mémoire) l'Homme sans visage fait le pari audacieux de la transposition contemporaine. Bien sûr tout ne marche pas, la distribution assure plus ou moins, certains trucs sont grotesques, mais la conviction est la et finalement fait passer l ensemble.

Dans le même exercice, j'ai revu le 1er épisode du docteur cornelius. La, sur YouTube, c'est carrément tres limite. Mais bon sang, des les premieres minutes j ´ai retrouvé ce qui m avait tant enthousiasmé: pas de chichis, fidélité scrupuleuse à l'esprit du roman popu, avec juste ce qui fait de dérision sans jamais tomber dans le second degré, personnages intrigants, république bananière oú " tout va bien tant que la population préfère s'achetér de la drogue que de la nourriture", interprétation impeccable : tout le monde y croit et a bien du s'amuser . Mention spéciale pour Jean Bouise et Gerard Desarthe dans le rôle des affreux frères Kramp. Hugues Quester est aussi super dans le rôle du méchant.
Que du bonheur!!!!
La pour le coup, l'absence d'édition DVD est un scandale!
The Eye Of Doom
Accessoiriste
Posts: 1697
Joined: 29 Sep 04, 22:18
Location: West of Zanzibar

Re: La série "L'homme sans visage"

Post by The Eye Of Doom »

Presque deux ans après le post ci dessus, j'ai découvert la fin de ce feuilleton hier.
Si l'épisode 5 tiens encore la route , gros coup de mou sur les 6 et 7, avec accumulations d'invraisemblances ( dur de dire cela vu le niveau de réalisme de l'ensemble) ça tourne en rond.... Le 8 est un peu plus enlevé réglé à coup de mitraillettes et avec une attaque de la base souterraine qui est vraiment n'importe quoi. Quant à la "révélation" sur le secret des templiers...
A noter un éclairage inattendu sur l'exploitation des migrants : comme quoi rien de nouveau sous le soleil.
La série se termine heureusement par un beau plan du départ de l'homme sans visage, grimé en petite vieille (sans aucun doute en hommage à Browning/Chaney), au bras de sa sculpturale complice.

Au bilan, un exercice difficile mais louable pour tenter de ressusciter la magie feuilletonesque et fantastique à la française (Souvestre/Alain, Leroux, Maurice Renard), matiné d'une touche de littérature de gare année 70 style Madame Atomos
Le côté fauché et une interprétation chancelante amènent l'affaire souvent au frontière du nanar. Il y a toutefois assez de foi, de conviction, d'originalité ( pour de la TV prime Time franchouillarde de l'époque), pour que cela fonctionne, au détours d'un plan, d'un décor,...
La description d'une hors zone de maisons vides symbole d'une ville en pourriture, de banlieue mystérieuse où règnent receleurs et trafiquants d'immigrés clandestins, où des magnats de l'immobilier maffieux construisent des cités de la joie,...
Un Paris souterrain, mystérieux, de caves et caveaux, ...
Des savants fou fabriquant de zombies...
A un moment, j'ai pensé a Twin Peaks le retour, c'est dire...
Et bien sûr au Spione de Lang
Il faut bien sûr y mettre du sien, accepter beaucoup pour retirer ce qui se voulait l'essence de cet œuvre.
Aujourd'hui, à l'heure où tout est montré mais rien n'est vu, où les complotistes fourmillent, comment ressusciterez t'on l'esprit poétique et dénonciateur d'un Fantomas ?

En tout cas, la série vaut mieux que Nuits Rouge et doit succité l'indulgence ( et une sortie en DVD).