Entretien avec Yannick Dahan

Interviews, concours, projections, invitations : tout ce qui fait l'actualité Dvdclassik.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Post by Strum »

Frank Bannister wrote:Bon courage pour lire Baudrillard...
Je ne suis pas sûr d'ailleurs que cela en vaille la peine.
Aragorn Elessar
Accessoiriste
Posts: 1938
Joined: 17 Apr 06, 13:18

Post by Aragorn Elessar »

Bah bordel, du coup il m'en faut du courage en effet, apres avoir lu vos commentaires. Qui aurait envie de s'y mettre apres ca ? :lol:

Strum pourquoi ca n'en vaut pas la peine ?
De toute facon, surement que je vais commencer par une synthèse accessible de son travail ( si vous avez des suggestions, j'avais trouvé ca par ex : http://www.amazon.fr/Jean-Baudrillard-F ... 945&sr=8-6 ), puis apres me mettre réellement à son oeuvre si sa pensée m'intéresse.

Parce que j'ai pas non plus que lui à lire...
Image
Si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination.
Ôtez le mensonge vital à un homme moyen, vous lui ôtez le bonheur, du même élan.
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Post by Strum »

Fils d'Arathorn, je me suis trouvé peu d'atomes crochus avec le peu que j'ai lu de Baudrillard, que j'avais trouvé pas toujours convaincant sur le fond.

Sinon, ne commence pas par Les Cahiers de l'Herne, dont les études sont souvent remarquables mais qui sont faites pour ceux qui connaissant déjà très bien un auteur et veulent approfondir ou discuter de sa pensée.

Commence donc par l'Amérique, dont Y. Dahan tire à mon avis toutes les citations insérées dans son interview.
Last edited by Strum on 12 Jan 09, 15:29, edited 1 time in total.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Post by cinephage »

Pour ma part, c'est dans la société de consommation que j'ai trouvé de quoi comprendre les écrits ultérieurs de Baudrillard.

Je le trouve globalement assez pertinent, quoique comme souvent les penseurs "systémiques", il faille comprendre quel sens se cache derrière quel mot, son gout pour les phrases choc risquant de faire mal comprendre sa reflexion, alors que souvent, c'est étayé par une grille d'analyse pas si absurde que cela (étant entendu qu'il est plus intéressant dans ses analyses que dans ses tentatives de prospective)...

Mais bon, ce n'est pas si difficile à lire que ça, une fois qu'on est rentré dans son systême. Un Foucault, un Eco ou un Kristeva sont à mon sens plus difficiles à lire.

Il parait certain qu'il ne faut pas commencer par l'Herne, qui ne contient aucune des articulations majeures de son oeuvre, mais au contraire des textes anecdotiques et rares, ou complémentaires de ses grands textes.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
Aragorn Elessar
Accessoiriste
Posts: 1938
Joined: 17 Apr 06, 13:18

Post by Aragorn Elessar »

Strum wrote:Fils d'Arathorn, je me suis trouvé peu d'atomes crochus avec le peu que j'ai lu de Baudrillard, que j'avais trouvé verbeux sur la forme et pas souvent convaincant sur le fond.

Sinon, ne commence pas par Les Cahiers de l'Herne, dont les études sont souvent remarquables mais qui sont faites pour ceux qui connaissant déjà très bien un auteur et veulent approfondir ou discuter de sa pensée.

Commence donc par l'Amérique, dont Y. Dahan tire à mon avis toutes les citations insérées dans son interview.
:lol:

Ok merci à vous deux :wink: ( Foucault aussi je voulais m'y mettre :mrgreen: ). Je vais me porter vers l'Amerique mais surtout sur la Société de consommation que je voulais absolument lire.
Image
Si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination.
Ôtez le mensonge vital à un homme moyen, vous lui ôtez le bonheur, du même élan.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Post by cinephage »

ARAGORN elessar wrote: Ok merci à vous deux :wink: ( Foucault aussi je voulais m'y mettre :mrgreen: ). Je vais me porter vers l'Amerique mais surtout sur la Société de consommation que je voulais absolument lire.
Foucault, c'est ardu, mais il est sauvé par la qualité de ses plans. Ses essais sont hyper-structurés, on peut reconstruire le raisonnement après l'avoir lu, grace à la solidité et à la lisibilité de la structure de son argumentation.
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
Aragorn Elessar
Accessoiriste
Posts: 1938
Joined: 17 Apr 06, 13:18

Post by Aragorn Elessar »

Ah, ca j'aime. :D L'histoire de la folie pour commencer, tu penses que ca va ?
Image
Si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination.
Ôtez le mensonge vital à un homme moyen, vous lui ôtez le bonheur, du même élan.
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Post by Strum »

Je n'ai jamais lu Foucault (c'est en projet), mais lorsque je m'y mettrai, je commencerai plutôt par Suveiller et Punir, son grand classique.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Post by cinephage »

ARAGORN elessar wrote:Ah, ca j'aime. :D L'histoire de la folie pour commencer, tu penses que ca va ?
Celui-là, je ne l'ai pas lu, il me toise du haut de ma bibliothèque. Cela dit, je crois que c'est l'un des plus réputés, et que c'est sans doute un bon choix pour commencer.

J'avais commencé par Surveiller et punir, pour étoffer ma reflexion sur ce thème, suite à divers débats sur les dérives du Sarkoland, et sur l'éducation. C'est bien aussi. Dense, mais très clair (précisément parce que le plan et l'articulation du raisonnement sont hyperlisibles, donc même si tu es largué à un moment donné, il est facile de recadrer le point ardu dans le raisonnement d'ensemble).

Mais il y a sur le forum un véritable historien qui saura te conseiller mieux que moi...
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
Strum
n'est pas Flaubert
Posts: 8458
Joined: 19 Nov 05, 15:35

Post by Strum »

ARAGORN elessar wrote:Ok merci à vous deux :wink: ( Foucault aussi je voulais m'y mettre :mrgreen: ). Je vais me porter vers l'Amerique mais surtout sur la Société de consommation que je voulais absolument lire.
Si tu comptes lire la société de consommation, lis également comme complément et antidote la Condition de l'homme moderne de Hannah Arendt, livre fabuleux et plus ambitieux qui couvre un champ plus vaste que celui de Baudrillard.
Aragorn Elessar
Accessoiriste
Posts: 1938
Joined: 17 Apr 06, 13:18

Post by Aragorn Elessar »

Encore merci à vous deux. :wink: Y avait aussi Slavoj Zizek qui m'aurait intéressé, en plus des autres philosophes français moderne dont on a pas parlé ( comme Derrida ).
Vous avez un avis sur Zizek ?
Image
Si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination.
Ôtez le mensonge vital à un homme moyen, vous lui ôtez le bonheur, du même élan.
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Post by cinephage »

Je me suis noté le bouquin d'Arendt... Je ne connais pas Zizek, et n'ai rien lu de Derrida... :|

Je suis un touche à tout, et il y a tant de choses à lire/voir/écouter...
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
Aragorn Elessar
Accessoiriste
Posts: 1938
Joined: 17 Apr 06, 13:18

Post by Aragorn Elessar »

cinephage wrote:Je me suis noté le bouquin d'Arendt... Je ne connais pas Zizek, et n'ai rien lu de Derrida... :|

Je suis un touche à tout, et il y a tant de choses à lire/voir/écouter...
C'est clair.

D'ailleurs, je pensais m'acheter la Philosophie pour les nuls, histoire d'avoir une synthèse, un apercu de l'évolution de la pensée et ses différentes formes au cours de l'Histoire, avant de rentrer plus à fond dans les philosophes qui m'intéressent. Vous pensez que c'est une bonne idée, vous connaissez un peu ce livre ?

D'ailleurs vous auriez des oeuvres synthétiques sur Freud et Lacan ( avant là aussi de rentrer plus en avant ) ? Ou m'avez conseillé les éditions Que Sais-je mais je ne sais pas ce que ca donne ?
Image
Si la vie réelle est un chaos, en revanche une terrible logique gouverne l'imagination.
Ôtez le mensonge vital à un homme moyen, vous lui ôtez le bonheur, du même élan.
John Constantine
Un Justicier dans la Cuisine
Posts: 10337
Joined: 4 Jun 03, 20:30
Location: Bolivie

Post by John Constantine »

ARAGORN elessar wrote:Vous avez un avis sur Zizek ?
Souvent ardu lorsqu'il convoque la psychanalyse lacanienne, schéma à l'appui, pour ses démonstrations. Le bonhomme a souvent des propositions intéressantes, mais comme Slotederdijk, la conclusion est plus intéressante que la démonstration. Je préfère quand il s'amuse à causer cinéma (son article sur Matrix dans La subjectivité à venir) : voir aussi son bouquin sur Hitchcock, Lynch et cie.
Puissant, corrompu et menteur
Image
You two do make a charming couple though, you're both, what's the expression, damaged goods.
MJ
Conseiller conjugal
Posts: 11841
Joined: 17 May 05, 19:59
Location: Chez Carlotta

Post by MJ »

Et personne pour parler de Michel Onfray, la mascotte du forum. :o

Je déconne.
"Personne ici ne prend MJ ou GTO par exemple pour des spectateurs de blockbusters moyennement cultivés." Strum