Exposition Cinéma Premiers Crimes

Interviews, concours, projections, invitations : tout ce qui fait l'actualité Dvdclassik.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
ed
Le Cary de l'hypoténuse
Posts: 24911
Joined: 19 Jan 06, 15:33
Location: Californie, années 50

Exposition Cinéma Premiers Crimes

Post by ed »

L'exposition ouvre le 17 avril à la Galerie des Bibliothèques de la ville de Paris.
Nous vous en reparlons très vite (DVDClassik est partenaire), mais en attendant, voici un appel à création pour les vidéastes/cinéastes inspirés par l'ambiance des premiers films criminels.
Me, I don't talk much... I just cut the hair
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 93041
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Exposition Cinéma Premiers Crimes

Post by Jeremy Fox »

ed wrote:L'exposition ouvre le 17 avril à la Galerie des Bibliothèques de la ville de Paris.
Nous vous en reparlons très vite (DVDClassik est partenaire)
Chose promise...
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23405
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Exposition Cinéma Premiers Crimes

Post by Commissaire Juve »

effets curieux et inquiétants produits par le cinématographe sur les Indigènes du Soudan ou du Congo : à l’issue du spectacle, on voit la foule des nègres excités se livrer à une agitation frénétique et s’exercer à copier furieusement ce qu’ils sont vu s’accomplir sur la toile éclairée. […]

On raconte qu’un faible d’esprit, après avoir assisté à l’égorgement d’un porc, se précipita sur un homme et le tua […] Le cinéma, c’est l’école du soir du jeune apache ».

Eternel débat, guère plus pertinent aujourd'hui qu'alors...
Mouais... Dupontel a demandé un jour "Qu'est-ce qu'on passait à la télé la veille de la Saint-Barthélemy ?". Ok, d'accord avec lui... Il n'empêche... Quand on pense au déluge de conneries né de la combinaison "Internet + téléphone mobile capable de filmer", on peut comprendre l'inquiétude du bonhomme qui a écrit ça.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...