Entretien avec le laboratoire Hiventy

Interviews, concours, projections, invitations : tout ce qui fait l'actualité Dvdclassik.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Subt
Stagiaire
Posts: 34
Joined: 20 Feb 21, 01:36

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by Subt »

Ils indiquent avoir travaillé sur La fille de d’artagnan. Doit-on en conclure qu’un editeur prépare un blu-ray du film?
Il ne figure pas dans le coffret tavernier qui sort bientôt...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 48587
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by Flol »

J'ai rien compris mais j'ai adoré.
Encore ! :o
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7983
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by Dunn »

Passionnant .
Merci à l'équipe.
Je retiens surtout la phrase qui dit que si on a des diffuseurs différents on ne verra pas le même film.
primus
Machino
Posts: 1235
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by primus »

Ce qui me confirme que la révision de certains étalonnages est un parti pris perso d'un gars avec son matos. L'expérience n'y change rien. Les goûts, les couleurs...
Demi-Lune wrote: 14 Oct 21, 15:27Ah par contre je suis affirmatif, monfilm = primus.
Je suis également Julien, Soleilvert, Nicolas Brulebois, Riqueunee, Boris le hachoir, Francis Moury, Yap, Bob Harris, Nutella, et tous les "invités" pas assez bien pour vous 8)
User avatar
cinephage
C'est du harfang
Posts: 22718
Joined: 13 Oct 05, 17:50

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by cinephage »

Dunn wrote: 31 Aug 21, 23:44 Passionnant .
Merci à l'équipe.
Je retiens surtout la phrase qui dit que si on a des diffuseurs différents on ne verra pas le même film.
Dans 2 salles différentes, avec un matériel différent, tu ne verras pas le même film non plus. Tout chef opérateur le sait (et l'a constaté, parfois avec frustration).
I love movies from the creation of cinema—from single-shot silent films, to serialized films in the teens, Fritz Lang, and a million others through the twenties—basically, I have a love for cinema through all the decades, from all over the world, from the highbrow to the lowbrow. - David Robert Mitchell
Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7983
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by Dunn »

Dans l'interview il parle de diffuseur domestique et en salle.
Et c'est valable en salle cinéma aussi je suis bien placé pour le savoir (xénon, projecteur, toile grise pour 3D ou blanche etc).
User avatar
NorbertJacques
Assistant(e) machine à café
Posts: 126
Joined: 27 Jan 20, 21:54

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by NorbertJacques »

L'entretien est tout à fait passionnant.

Juste un tout petit bémol. On a cru bon de l'illustrer avec une capture de la très... discutée restauration 4K du Cercle rouge de Melville, dont l'entretien ne dit pas un mot, et c'est fort dommage : d'aucuns auraient sans doute aimé avoir quelques explications de leur part sur leurs choix concernant ce travail.
User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 16532
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by Geoffrey Firmin »

NorbertJacques wrote: 6 Sep 21, 01:51 On a cru bon de l'illustrer avec une capture de la très... discutée restauration 4K du Cercle rouge de Melville, dont l'entretien ne dit pas un mot, et c'est fort dommage : d'aucuns auraient sans doute aimé avoir quelques explications de leur part sur leurs choix concernant ce travail.
Je n'ai rien trouvé à redire concernant la restauration du cercle rouge, mais c'est un avis totalement subjectif. Au moment de l'entretien, Basic Instinct était le plus frais dans mon esprit et le cas d'un film américain étalonné en France était à mon sens un bon sujet( bien que je trouve que Le cercle rouge soit un meilleur film). De toutes les façons il a fallu faire des choix, et ceux qui nous sont venus le plus rapidement à l'esprit sont le film de Verhoeven et les films de Kieslowski car dans ce cas précis nous avions les éléments directement sous les yeux avec une double projection 35mm (d'époque)/DCP (d'aujourd'hui) pour pouvoir comparer. Je souhaite à tout le monde un jour d'avoir la possibilité de pouvoir voir cette double projection, c'est riche d'enseignement...
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 3232
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by Coxwell »

cinephage wrote: 2 Sep 21, 10:20
Dunn wrote: 31 Aug 21, 23:44 Passionnant .
Merci à l'équipe.
Je retiens surtout la phrase qui dit que si on a des diffuseurs différents on ne verra pas le même film.
Dans 2 salles différentes, avec un matériel différent, tu ne verras pas le même film non plus. Tout chef opérateur le sait (et l'a constaté, parfois avec frustration).
Nettement moins cela dit que sur deux TV différentes chez les particuliers. Il y a une standardisation bien plus cohérente en salle que chez le particulier. Les modes "Filmmaker" sont là pour palier, mais ils ne sont pas activés par défaut. La plupart des gens resteront sur les preset "standard".

Quant au blanc pur, il faut surtout préciser pour le public la valeur cible à laquelle les gens pensent : 6500K. Car "pur" ne veut pas dire grand chose.

Concernant la référence faite sur les projecteurs HDR Cinema, contrairement à ce qu'avance JB, Barco en a également. Christie n'est pas le seule constructeur travaillant sur ce secteur.

Basic Instinct est un très beau travail de restauration même si j'ai un bémol sur l'image qui manque un peu de contraste sur le 2K SDR. Ce qui devient de plus en plus le cas sur les travaux faits d'abord en 4K HDR : les BD 2K sont parfois des conversions un peu trop rapidement exécutées. Dommage. (La piste sonore manque aussi de graves, mais c'est un autre sujet).
La restauration du Cercle rouge est elle aussi problématique à mon sens. Il y a beaucoup de choix personnels qui ont été faits, surtout quant à l'étalonnage sur le point blanc. Je suis dubitatif.
35-70
Assistant(e) machine à café
Posts: 139
Joined: 8 Nov 07, 08:35

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by 35-70 »

Le problème de rendu dans 2 salles différentes et du matériel différent existait déjà avec les copies 35m/m photochimiques. A l'époque certaines salles d'exclusivité avaient droit à des copie différentes selon la distance de projection. Pour la sortie de BARRY LYNDON, Andros Epaminondas, collaborateur de Stanley Kubrick, a fait le tour de toutes les salles françaises qui ont eu droit à la sortie nationale du film. Il mesurait la lumière blanche sur l'écran et en fonction de ses mesures préconisait le changement de la lampe Xénon, du changement éventuel d'un écran "jauni" sous peine de se voir retirer le film....
Au vu de certaines projections aujourd'hui on se prend à rêver......
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 3232
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by Coxwell »

Je parlais bien entendu de la standardisation numérique. Un grand pas a été fait avec l’attirail qui s’est posé à la suite de ça. Ça permet au DP de savoir quelles sont les performances des machines (DLP cinéma - rapport de contraste - point blanc autour de D63 - DCI, etc.) et ce qu’il peut composer en rapport à cela.
C’est un point à l’avantage des salles et de la photo qui va avec.
User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 16532
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by Geoffrey Firmin »

Coxwell wrote: 16 Sep 21, 08:47 Il y a beaucoup de choix personnels qui ont été faits, surtout quant à l'étalonnage sur le point blanc.
Il faut un argumentaire pour dire quelque chose comme cela. Un argumentaire technique ( qui n'existe pas dans ce cas précis), ou bien un argumentaire basé sur des archives. Je n'ai ni l'un, ni l'autre. Donc je ne dis rien...
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 3232
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by Coxwell »

Évidemment, mais puisque justement, il n’y a pas de possibilité d’avoir le retour du DP ou du réal, on a affaire à une question de patte d’étalonneur au labo. L’interview le confirme par ailleurs, il y a des styles. De toute façon, aucune édition du Cercle rouge ne m’a jamais vraiment convaincu jusqu’à présent, pas plus celles précédentes. Cette dernière me laisse circonspect sur la température du point blanc et le décalage de l’espace colorimétrique engendré.
alamo
Stagiaire
Posts: 9
Joined: 13 Nov 19, 09:42

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by alamo »

Article passionnant.
Sûr qu'il y a de grosses différences entre salles, entre installations de particuliers, sans parler des jeunes qui regardent les films sur leur smartphone...
User avatar
John Holden
Décorateur
Posts: 3833
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Entretien avec le laboratoire Hiventy

Post by John Holden »

Je mets ça ici pour ceux que ça pourrait intéresser :

https://zupimages.net/viewer.php?id=21/40/lcpc.jpg