Mitchell Leisen (1898-1972)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Mitchell Leisen (1898-1972)

Post by Fatalitas »

Soirée spéciale Mitchell Leisen, en présence de Bertrand Tavernier

L’Institut Lumière propose deux films rares de Mitchell Leisen, La Baronne de minuit, scénarisé par Billy Wilder, suivi de Jeux de mains, tous deux présentés par Bertrand Tavernier.

"Travailleur acharné aux talents multiples, Leisen était un réalisateur inventif au sens visuel très développé. Ses meilleurs films furent écrits par des scénaristes exceptionnels devenus des auteurs complets de première grandeur : Preston Sturges, Billy Wilder...". Bertrand Tavernier

Mercredi 9 février à 19h30

Jeux de mains (M. Leisen)
Suivi de
La Baronne de minuit (M. Leisen)

Voila, je voulais connaitre vos avis sur ces deux films et sur ce realisateur que je ne connais que de nom
Last edited by Fatalitas on 1 Sep 08, 01:17, edited 1 time in total.
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92001
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Je n'ai pas vu ces deux là mais Mitchell Leisen se hisse parfois presque au niveau d'un Lubitsch parmi les 3 comédies des années 30 que j'ai pu voir. Tu devrais essayer d'y aller.
Bob Harris

Re: Vos avis sur 2 films de Mitchell Leisen

Post by Bob Harris »

Fonce !
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Re: Vos avis sur 2 films de Mitchell Leisen

Post by daniel gregg »

Fatalitas wrote:Soirée spéciale Mitchell Leisen, en présence de Bertrand Tavernier

L’Institut Lumière propose deux films rares de Mitchell Leisen, La Baronne de minuit, scénarisé par Billy Wilder, suivi de Jeux de mains, tous deux présentés par Bertrand Tavernier.

"Travailleur acharné aux talents multiples, Leisen était un réalisateur inventif au sens visuel très développé. Ses meilleurs films furent écrits par des scénaristes exceptionnels devenus des auteurs complets de première grandeur : Preston Sturges, Billy Wilder...". Bertrand Tavernier

Mercredi 9 février à 19h30


Tulard.http://images.amazon.com/images/P/B0006 ... ZZZZZZ.jpg


Jeux de mains (M. Leisen)
Suivi de
La Baronne de minuit (M. Leisen)

Voila, je voulais connaitre vos avis sur ces deux films et sur ce realisateur que je ne connais que de nom




C'est vrai que Tavernier est un grand fan de Leisen, ce qui tend à compenser l'inadmissible traitement expéditif qu'en fait l'eternel approximatif Jean Tulard.

Jeux de Mains avait été diffusé sur Classic il y a quelques années et j'en garde le souvenir d'une comédie sophistiquée parfois jusqu' à l'asphyxie mais néanmoins très habilement dialoguée.
Arise my love diffusé recemment est une vraie réussite avec le duo de scénaristes Wilder/Brackett aux commandes.(mais celui là n'est curieusement pas programmé...)
Je ne connais pas La Baronne de Minuit qui est assurément une curiosité à découvrir de toute urgence.
Bartlebooth
Georges Perec
Posts: 1844
Joined: 8 Dec 03, 13:18

Post by Bartlebooth »

Très bon souvenir de la Baronne de minuit. Le scénario de Wilder et Brackett est une variation sur le thème de Cendrillon, Leisen est à son affaire et le casting aux petits oignons (Claudette Colbert toujours délicieuse, Don Ameche, John Barrymore).
Banane
Doublure lumière
Posts: 328
Joined: 17 Dec 04, 22:07

Post by Banane »

Les 2 films sont de vraies réussites de la scewball comedy, deux des meilleures de Leisen. "La Baronne" est supérieure à "Jeux de mains", mais je te conseille vraiment les 2.

"La Baronne de Minuit" bénéficie d'un scénario merveilleusement bien mené par la paire Wilder/Brackett, des dialogues vifs, superbes et pleins d'esprit, des interprétations succulentes, du 1er rôle (la délicieuse Claudette Colbert) au plus petit (O'Malley ou la célèbre commère Louella Parson). Il y a également un John Barrymore survolté (il était en 1939 en fin de carrière, et c'est une de ses meilleures interprétations), qui aurait bien mérité un oscar du meilleur second rôle.
L'histoire en gros : Claudette interprête une show-girl/gold-digger américaine, à la recherche d'un riche pigeon à plumer. En fait elle est Paris, car elle avait bien trouvé un pigeon à Monte-Carlo, mais a perdu tout l'argent que la famille du pigeon lui avait donné pour se débarrasser d'elle, au casino. Elle n'a plus qu'une superbe robe en lamé sur le dos (de Travis Banton ?), une pièce de 5 centimes dans son sac, mais est bien décidée à faire fortune. Dans la capitale, elle rencontre un brave chauffeur de taxi (Don Ameche) à qui elle plait manifestement, mais elle reste accrochée à ses gold-digging aspirations. Ainsi, grâce à sa seule robe en lamé (là est l'ironie de Wilder, l'habit fait vraiment le moine), elle peut pénétrer dans une soirée huppée, gindée organisée par des people parisiens, et elle tombe sur John Barrymore, qui va lui servir de marraine/bonne fée/pygmalion. Ella va se faire passer pour une... comtesse hongroise. Bon je ne révelerais pas toutes les suprises de ce scénario pétillant comme du champagne Lubitschien, mais on passe vraiment un bon moment. Le titre du film fait référence à une des répliques de Claudette "Every Cinderella has her midnight" lors d'un esoirée, où sa mascarade va être dévoilée. C'est une Cendrillon à la fois souriante et cynique qu'elle nous interprète, et qui ne rencontre pas 1, mais 2 princes charmants :D .

"Jeux de mains" aec Carole Lombard et Fred MacMurray voit aussi une héroïne bien décidée à faire un riche mariage. En fait Carole (dont c'ets l'un des meilleurs rôles) joue une manucure tout aussi Gold-digger que Claudette dans la "Midgnight" (mais un peu moins cynique) et Fred un play-boy, un héritier de nom, mais ruiné ("Vous avez jamais entendu parler du Krash de 1929 ?" dit-il à Carole). Les deux, bien qu'attirés l'un encers l'autre, sont à la recherche d'un riche parti. Carole est courtisée par un riche (joué par Ralph Bellamy, habitué aux rôles de "other man" comme dans "Cette sacrée vérité" ou "His girl friday"), mais celui-ci est paraplégique. Cependant, les scènes où ils apparait en fauteur roulant sont filmées avec beaucoup de dignité, les personnages de Carole et Fred le traite avec beaucoup de naturel, disons même de familiarité, pas de pitié exagérée avec lui. La mise en scène du film est très délicate, avec quelques scènes de pure screwball (comme celle du téléphone où Carole mime une opératrice asiatique).

Banane
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

merci pour vos reponses !! :D :wink:
Image
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Post by daniel gregg »

Quand je pense que le 9 Février, je suis au Festival d'Annonay, à quelques dizaines de kms seulement de Lyon...et que j'aurais sans doute une séance... :(
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

c'est ce soir !!! :D

en presence de Tatav himself, excusez du peu !! :lol:
Image
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Post by daniel gregg »

Fatalitas wrote:c'est ce soir !!! :D

en presence de Tatav himself, excusez du peu !! :lol:

:twisted: Il ferait mieux de venir à Annonay quand on l'invite celui là ! :mrgreen:
Abronsius
Producteur Exécutif
Posts: 7322
Joined: 23 Oct 04, 12:29

Post by Abronsius »

J'y serai (à Lyon....et pas à Annonay).
daniel gregg
Producteur Exécutif
Posts: 7073
Joined: 23 Feb 04, 23:31

Post by daniel gregg »

Abronsius wrote:J'y serai (à Lyon....et pas à Annonay).

vOUS NE POUVEZ PAS IMAGINER CE QUE VOUS RATEZ à Annonay...







:arrow:
Abronsius
Producteur Exécutif
Posts: 7322
Joined: 23 Oct 04, 12:29

Post by Abronsius »

Midnight + Easy Living

Le premier est magnifique. Le second est réussi (Jean Arthur y est sublime).
J'en parle plus longuement dès que je suis en vacances... :P
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

Le premier est effectivement excellent, le second, juste bien.
Image
Fatalitas
Bête de zen
Posts: 38662
Joined: 12 Apr 03, 21:58

Post by Fatalitas »

par contre, Fremaux m'a fait bien rire, essayant d'arreter Tatav' qui etait parti pour parler de Leisen pendant des heures :lol: :lol:
Image