La Horde Sauvage (Sam Peckinpah - 1969)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Frank Bannister
The Virgin Swiss Hyde
Posts: 6874
Joined: 22 Feb 04, 18:02

Post by Frank Bannister »

j'adore les westerns crépusculaire et ce film fait partie de mes 5 westerns favoris. Un très grand film avec des séquences inoubliables (dont la première et la dernière tout simplement inouie!). Je pense qu'a l'époque de sa sortie, les gens n'avaient jamais vu une telle violence graphique à l'écran. Aujourd'hui, ca fonctionne encore à la perfection.
le début du film aussi (les enfant regardant un scorpion se faire tuer par des fourmis rouges) annonce bien la violence du film.
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18086
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Post by Kevin95 »

William Munny wrote:les enfant regardant un scorpion se faire tuer par des fourmis rouges
L'art et la maniere de Peckinaph d'utiliser la metaphore pour annoncer sa fresque violente ! :wink:
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
Abronsius
Producteur Exécutif
Posts: 7322
Joined: 23 Oct 04, 12:29

Post by Abronsius »

Kevin95 wrote:
William Munny wrote:les enfant regardant un scorpion se faire tuer par des fourmis rouges
L'art et la maniere de Peckinaph d'utiliser la metaphore pour annoncer sa fresque violente ! :wink:
contraction de Peckinpah et naphtaliné...joli...
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18086
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Post by Kevin95 »

Abronsius wrote:
Kevin95 wrote:
L'art et la maniere de Peckinaph d'utiliser la metaphore pour annoncer sa fresque violente ! :wink:
contraction de Peckinpah et naphtaliné...joli...
:oops: Je ne l'ai pas fait expres !!

Et voila ! à vouloir taper vite !
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51309
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

La Horde sauvage

Post by Roy Neary »

Semaine Peckinpah, deuxième !

Voici la chronique du chef-d'oeuvre monumental et révolutionnaire du grand Sam (comment ça, cette présentation n'est pas objective... ? :lol: ) !

:arrow: La Horde sauvage
Image
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 91752
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Après celui de Coups de feu dans la Sierra, encore un baroud d'honneur final phénoménal. Un western radical, violent mais, paradoxalement, que je trouve en même temps extrêmement touchant (voire les dernières images) car il aura beau dire, Peckinpah aime ses personnages, même les pires salauds ; et ça se sent ici encore ! Très beau texte crépusculaire.

[mode Ratatouille on] sans oublier un très beau travail de Jerry Fielding pour la musique[mode Ratatouille off]

Le dernier film qu'il me reste à découvrir dans ce somptueux coffret Warner. Ce sera fait cette semaine 8)
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51309
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Post by Roy Neary »

Jeremy Fox wrote:Un western radical, violent mais, paradoxalement, que je trouve en même temps extrêmement touchant (voire les dernières images) car il aura beau dire, Peckinpah aime ses personnages, même les pires salauds ; et ça se sent ici encore ! Très beau texte crépusculaire.
Peckinpah avait peu d'empathie pour les groupes humains en général (et par extension l'humanité prise dans son ensemble), en revanche il aimait les individus, les gens du peuple pris dans un engrenage qui les dépasse.
Image
User avatar
Zelda Zonk
Amnésique antérograde
Posts: 13177
Joined: 30 May 03, 10:55
Location: Au 7e ciel du 7e art

Post by Zelda Zonk »

Merci pour les chroniques de ces films de Peckinpah ! (j'inclus également la chronique de Jeremy). Je me régale en ce moment sur le site. :)

Melville sur Peckinpah, j'ai trouvé ça :shock:
Swan
Au poil soyeux
Au poil soyeux
Posts: 32185
Joined: 12 Apr 03, 15:00
Location: The Swanage

Post by Swan »

Memento wrote:Melville sur Peckinpah, j'ai trouvé ça :shock:
Melville pouvait avoir des opinions vraiment tranchées, et en général il était assez réfractaire à tous les aspects novateurs du cinéma américain - voir sa liste des réalisateurs qui comptent. Par exemple, il pensait qu'il était absurde de trouver que Raoul Walsh avait du talent...
Image
Image
"One Day There'll Be a Place for Us"
Jean de Dieu
Stagiaire
Posts: 54
Joined: 7 Jan 06, 15:26

Post by Jean de Dieu »

Hawks aussi a son mot à dire sur Peckinpah dans l'entretien qu'il a donné à Joseph McBride...
Manquait plus qu'ça.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 91752
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Jean de Dieu wrote:Hawks aussi a son mot à dire sur Peckinpah dans l'entretien qu'il a donné à Joseph McBride...
Et encore ?

On ne sait pas si ton intervention est ironique ou non et on ne sait pas ce que Hawks a bien pu dire sur Peckinpah.
Julien Léonard
Duke forever
Posts: 11844
Joined: 29 Nov 03, 21:18
Location: Hollywood

Post by Julien Léonard »

Allez, zou, à la lecture de cette deuxième chronique !! :wink:

Et qu'est-ce qu'il dit Hawks ? :oops:
Image
O'Malley
Cadreur
Posts: 4329
Joined: 20 May 03, 16:41

Post by O'Malley »

Julien Léonard wrote:Et qu'est-ce qu'il dit Hawks ? :oops:
Inculte va?
Et ça discute sur Dvdclassik!!!

:mrgreen: :wink:

En fait, j'en sais rien moi non plus!!!
Jean de Dieu
Stagiaire
Posts: 54
Joined: 7 Jan 06, 15:26

Post by Jean de Dieu »

Entre autres :

"Je suis salement dégoûté par les films, vous savez, où il n'y a rien que de la violence. Peckinpah et moi, nous croyons à des choses diamétralement opposées."

Sur "La horde sauvage" :

"J'ai trouvé ça assez mauvais. Quelqu'un m'a posé des questions sur ce film et j'ai répondu : "Franchement, il ne sait pas mettre en scène. Je pourrais tuer quatre hommes, les emmener à la morgue et les enterrer, avant que l'un des siens ne touche le sol au ralenti." Tout ce que j'ai vu c'est des seaux de peinture rouge et des déluges de sang. Je ne crois pas qu'un bon metteur en scène ait besoin de tout ce fatras."


Donc tout ceci n'était pas du tout ironique.
Quant à Peckinpah, moi c'est pas mon truc, le maniérisme appliqué au western, c'est un peu comme si De Palma faisait un remake d'un film de Renoir. Et pour ses films qui ne sont pas des westerns, je m'ennuie ferme, je trouve ça laid et de mauvais goût. Bref je préfère le vieux Howard (et les vieux pots de confiture).
Manquait plus qu'ça.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 91752
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Post by Jeremy Fox »

Et bien voilà, il suffisait de le citer. Quant à ton avis sur Peckinpah, je le respecte totalement mais personnellement, je ne vois pas spécialement de maniérisme dans son cinéma en général. As tu pu voir Coups de feu dans la Sierra sinon qui reste encore très classique dans sa mise en scène ?