Arthur Penn (1922-2010)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Major Dundee
Réalisateur
Posts: 6349
Joined: 15 May 06, 13:32
Location: Bord de la piscine de "Private Property"

Top Penn

Post by Major Dundee »

1 The left-handed gun
2 The chase
3 Bonnie and Clyde
4 Missouri Breaks
5 La fugue
Grimmy
Assistant opérateur
Posts: 2907
Joined: 1 Feb 04, 11:25

Post by Grimmy »

Missouri Breaks de Arthur Penn (1976)

L'affiche est alléchante : Brando + Nicholson + Arthur-Little Big Man-Penn, le résultat est très décevant. Scénario peu interessant, Nicholson en retrait, mise en sène plate (de trop nombreuses scènes sont tournées en plan d'ensemble, ce qui est bien pendant les cinq premières secondes mais très pénible pendant les dialogues), seul Brando absolument énorme donne un peu de vie dans ce film morne et sans emphase.
Marlon Brando, en roue libre cabotine pour notre plus grand plaisir. Il a droit à des plans rapprochés lui et fait le guignol peut être pas dupe du peu d'enjeu que pourra avoir ce film dans sa carrrière. Bref, quand il occupe l'écran, là, on a le droit a un peu de cinéma. Le reste est sans interêt. (et Harry Dean Stanton aussi est bon). Bref déception, amplifiée par une copie DVD absolument pourrie.

Image
User avatar
AtCloseRange
Mémé Lenchon
Posts: 22858
Joined: 21 Nov 05, 00:41

Post by AtCloseRange »

Grimmy wrote:Missouri Breaks de Arthur Penn (1976)

L'affiche est alléchante : Brando + Nicholson + Arthur-Little Big Man-Penn, le résultat est très décevant. Scénario peu interessant, Nicholson en retrait, mise en sène plate (de trop nombreuses scènes sont tournées en plan d'ensemble, ce qui est bien pendant les cinq premières secondes mais très pénible pendant les dialogues), seul Brando absolument énorme donne un peu de vie dans ce film morne et sans emphase.
Marlon Brando, en roue libre cabotine pour notre plus grand plaisir. Il a droit à des plans rapprochés lui et fait le guignol peut être pas dupe du peu d'enjeu que pourra avoir ce film dans sa carrrière. Bref, quand il occupe l'écran, là, on a le droit a un peu de cinéma. Le reste est sans interêt. (et Harry Dean Stanton aussi est bon). Bref déception, amplifiée par une copie DVD absolument pourrie.

Image
Une des grandes réussites d'Arthur Penn. Un duo Nicholson-Brando (dans un rôle complètement improbable) prodigieux.
Spoiler (cliquez pour afficher)
la mort de Brando est une image indélébile
Un des derniers grands westerns.
On peut dire qu'on n'est pas d'accord (sauf que c'est bien possible que le DVD soit tout pourri).
Grimmy
Assistant opérateur
Posts: 2907
Joined: 1 Feb 04, 11:25

Post by Grimmy »

Complétement d'accord avec ton spoiler. C'est la meilleure scène du film. Sinon, effectivement, on n'est pas du tout du même avis !
(mais j'adore "Une autre femme" et "Crimes et délits", hein.. :wink: )
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 47050
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Grimmy wrote:Missouri Breaks de Arthur Penn (1976)

L'affiche est alléchante : Brando + Nicholson + Arthur-Little Big Man-Penn, le résultat est très décevant.
Tu as oublié John Williams dans ta petite addition. Et puis moi aussi j'aime beaucoup ce film, d'ailleurs.
Grimmy
Assistant opérateur
Posts: 2907
Joined: 1 Feb 04, 11:25

Post by Grimmy »

J'ai pas aimé non plus la musique de John Williams... A part celle du générique de fin. :?
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 47050
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Grimmy wrote:J'ai pas aimé non plus la musique de John Williams... A part celle du générique de fin. :?
Faut dire que c'est certainement l'une de ses partitions les plus difficiles d'accès (on est loin de Star Wars) ; mais ça reste une musique fascinante et extrêmement intéressante.
Grimmy
Assistant opérateur
Posts: 2907
Joined: 1 Feb 04, 11:25

Post by Grimmy »

The left-handed gun (le gaucher) de Arthur Penn (1958)
vu en dvd zone 1, coffret Warner Paul Newman. Image correcte avec quelques plans troubles, mais rien de genant. 1.85 16/9e. noir et blanc.


Image

Voir "Le gaucher" quelques jours après "Pat Garrett et Billy le Kid" est assez amusant, vu que les deux films racontent sensiblement la même intrigue. Les 20 dernières minutes du film de Arthur Penn forment l'ensemble du récit de Sam Peckinpah. Autant j'avais été emballé par le grand classique des années 70, autant je suis resté de marbre devant ce film là. Certes, il y a des moments fort plaisant, mais l'ensemble est nettement laborieux, inutilement bavard (avec des dialogues très théâtreux) évoquant les pires clichés du cinéma actor's studio. Paul Newman aurait pû être un Billy le Kid crédible s'il n'était pas encore en pleine période "Jamesdeanomarlondrandoenne" parce qu'à force de regard perdu et de fou rire de gamin en mal d'amour, il finit par nous saouler. Le reste du casting joue sans grande conviction, avec le plus de sérieux possible, mais semble à des années lumière du jeu outré de Paul Newman, ce qui crée un décalage pas toujours agréable pour le spectateur. Bref, beaucoup d'ennui face à ce grand classique du cinéma. Déçu le garçon.
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16382
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Post by Profondo Rosso »

"Missouri Breaks" de Arthur Penn (1976)
Malgré un thème interessant (l'éradication des voleurs de chevaux par les grands propriétaire terrien) et un casting royal (Marlon Brando vs Jack Nicholson rien que ça !) sans doute un des western les plus pénible que j'ai pu voir. Le début décrivant le quotidien de la petite bande de voleur de chevaux de Nicholson est relativement drôle grâce à la bonne ambiance de camaraderie virile et quelques scènes décalée (comme une attaque de train bien folklorique) mais à partir du moment où le groupe décide de se poser pour avoir un lieu de résidence dissimulant ses activités les choses se gatent. Marlon Brando est absolument insupportable et hors sujet en tueur maniéré il plombe le film quasiment à lui seul à marmonner et à surjouer tout du long il n'y a que dans "L'île du docteur Moreau" que je crois l'avoir vu plus maivais c'est dire. L'histoire d'amour entre Nicholson et la fille du riche propriétaire est assez moyennement traité et on ne se sent pas impliqué lorsqu'arrive le moment des sacrifices à la fin. La réalisation d'Arthur penn est totalement plate et le rythme est soporifique j'ai lutté pour aller au bout. A trop vouloir faire un western atypique Penn s'est planté dans les grandes largeurs et ne réédite pas le miracle de "Little Big Man". Seul bon point une prestation correcte de Jack Ncholson en voleur de chevaux amoureux, grimaçant et rigolard au début puis vengeur résigné au final. Sinon plutot à éviter. 2/6
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 47050
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Profondo Rosso wrote:"Missouri Breaks" de Arthur Penn (1976)
Suis-je le seul à avoir apprécié ce film ?
frédéric
1st Degree
Posts: 13155
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Post by frédéric »

Ratatouille wrote:
Profondo Rosso wrote:"Missouri Breaks" de Arthur Penn (1976)
Suis-je le seul à avoir apprécié ce film ?

Très déçu par une vision récente à la télé. J'ai moyennement accroché pour ma part.
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49584
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Post by Boubakar »

Ratatouille wrote:
Profondo Rosso wrote:"Missouri Breaks" de Arthur Penn (1976)
Suis-je le seul à avoir apprécié ce film ?
Non ; j'adore aussi ce western très décalé, où Brando s'empare du film en jouant ce rôle à l'opposé de ce qu'il devait être ; un peu foufou.

Et Nicholson, poussé par son partenaire, en fait aussi des caisses.
Mais ça sert assez bien le film. Quel dommage qu'il n'y ait pas un dvd à la mesure du film (image pourrie, son étouffé...)
Max Schreck
David O. Selznick
Posts: 14811
Joined: 13 Aug 03, 12:52
Location: Hong Kong, California

Post by Max Schreck »

J'adore le love theme de John Williams pour ce Missouri breaks. Un neo-western bien inscrit dans son époque, explorant l'envers de la légende de l'Ouest.
« Vouloir le bonheur, c'est déjà un peu le bonheur. » (Roland Cassard)
Mes films du mois...
Mes extrospections...
Mon Top 100...
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 47050
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Post by Flol »

Boubakar wrote:
Ratatouille wrote:
Suis-je le seul à avoir apprécié ce film ?
Non ; j'adore aussi ce western très décalé, où Brando s'empare du film en jouant ce rôle à l'opposé de ce qu'il devait être ; un peu foufou.

Et Nicholson, poussé par son partenaire, en fait aussi des caisses.
Mais ça sert assez bien le film. Quel dommage qu'il n'y ait pas un dvd à la mesure du film (image pourrie, son étouffé...)
Et puis...quelle musique de Willams, aussi !?
(eh oui, fallait bien que je la place)
User avatar
Profondo Rosso
Howard Hughes
Posts: 16382
Joined: 13 Apr 06, 14:56

Post by Profondo Rosso »

Brando est vraiment insuportable dans ce film il est pour une bonne part dans le fait que je n'ai pas du tout aimé il confond personnage décalé et cabotinage ridicule. Par contre Nicholson tire vraiment bien son épingle du jeu dans ce film.