James Stewart (1908-1997)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
moonfleet
Régisseur
Posts: 3173
Joined: 13 Aug 09, 21:46
Location: fondue enchaînée

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by moonfleet »

Dans le Télérama de cette semaine et à l'occasion de la diffusion de Je suis un aventurier sur OCS Géants, Olivier Rajchman nous dévoile la face cachée du "gentil" James Stewart. Je n'ai pas trouvé de lien vers l'article ( ou réservé aux abonnés ? ) où il est question de sa collaboration dès 1947 avec J.Edgar Hoover pour espionner ses petits camarades au cas où l'un d'entre eux serait un méchant communiste. Cela lui a valu de s'engueuler avec Henri Fonda l'ami de toujours, qui lui était démocrate alors que Jimmy se situait plutôt à la droite du parti républicain. Il essaiera cependant de défendre E.G Robinson alors blacklisté.
Ce qui est intéressant c'est qu' Olivier Rajchman note qu'ensuite, à partir des années 50, J.Stewart (repenti ?) ira vers des rôles plus sombres particulièrement dans des westerns ou Vertigo, et l'on ne peut que s'en réjouir.
Après je l'adore dans You can't take it with you et Philadelphia Story 8)
Les lois de nos désirs sont des dés sans loisirs
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image

Image

Image

Image

Image


Grimmy
Assistant opérateur
Posts: 2911
Joined: 1 Feb 04, 11:25

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by Grimmy »

J'avais lu quelque part que James Stewart était ultra droite et ça m'avait bien surpris surtout par rapport à ses choix cinématographiques. Un mec qui bosse avec Capra, ça fait bizarre...
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 9913
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by Joshua Baskin »

Grimmy wrote: 8 May 21, 17:17 J'avais lu quelque part que James Stewart était ultra droite et ça m'avait bien surpris surtout par rapport à ses choix cinématographiques. Un mec qui bosse avec Capra, ça fait bizarre...
Je crois que la droite pré-Nixon n'a rien à voir avec celle que l'on connaît depuis lors, donc difficile de faire des analogies entre la droite en mode Trump et la droite d'Eisenhower.
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17449
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by Supfiction »

Joshua Baskin wrote: 8 May 21, 23:11
Grimmy wrote: 8 May 21, 17:17 J'avais lu quelque part que James Stewart était ultra droite et ça m'avait bien surpris surtout par rapport à ses choix cinématographiques. Un mec qui bosse avec Capra, ça fait bizarre...
Je crois que la droite pré-Nixon n'a rien à voir avec celle que l'on connaît depuis lors, donc difficile de faire des analogies entre la droite en mode Trump et la droite d'Eisenhower.
Selon les critères actuels, ils seraient quasiment tous considérés de droite ou d’ultra droite. Probablement même Henry Fonda.
User avatar
Stromboli
Electro
Posts: 800
Joined: 10 Aug 04, 10:18
Liste DVD

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by Stromboli »

Non c'est faux.
James Stewart a toujours été vu comme un conservateur même en son temps quand Fonda était plutôt considéré comme un libéral de gauche.
Les deux amis (ils l'étaient) en seraient même venu aux mains lors d'une discussion politique...

Du coup ça veut dire qu'aujourd'hui Stewart serait invité partout à la télé pour dire qu'on ne peut plus rien dire et Henry Fonda comme un sulfureux islamo-gauchiste menaçant notre civilisation.

Plus sérieusement Stewart était d'abord un chrétien fervent et un supporter de Nixon puis de Reagan (un de ses amis).
Plus dérangeant il avait aussi soutenu Goldwater en 1964, un conservateur qui avait voté contre l'application des droits civiques.
Il avait aussi été plutôt partisan de la liste noire au temps du maccarthisme et déclaré que le communisme menaçait l'industrie du cinéma.

Mais c'est vrai que les nuances habituelles de notre débat politique sont difficiles à appliquer à la politique américaine.
Capra n'était pas du tout le gauchiste que certains de ses films nous laissent à penser en tant que spectateurs d'aujourd'hui.
C'était un pur républicain qui détestait Roosevelt, simplement c'était un américain qui croyait plus que tout au système politique démocratique de son pays et voulait en faire la démonstration dans ses films, souvent justement en opposition sous-jacente au système communiste qui influençait la discussion politique de l'époque.

Enfin ça n'empêche pas Jimmy Stewart d'être l'un des plus grands acteurs américains de son temps, il ne faut pas oublier qu'à son époque même les stars avaient très peu d'influence sur les scénarios qu'ils jouaient, et qu'il pouvait jouer "La Corde" sans même en soupçonner l'ambivalence des mœurs de son personnage contenu dans le film.
Last edited by Stromboli on 9 May 21, 11:51, edited 2 times in total.
User avatar
la_vie_en_blueray
Décorateur
Posts: 3749
Joined: 30 Jan 17, 19:26

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by la_vie_en_blueray »

On devrait pas donner la parole aux acteurs.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17449
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by Supfiction »

la_vie_en_blueray wrote: 9 May 21, 11:43 On devrait pas donner la parole aux acteurs.
Tant que c’est dans des temps pacifiés, ça passe encore.
En exprimant des opinions tranchés, ils marquent les esprits, deviennent vraiment populaires (même en disant des conneries) et s’inscrivent dans leur époque.

Mais en temps troublés, c’est se couper systématiquement d’une grande partie du public.


Pendant que je suis là :



La rencontre de deux monstres sacrés.
User avatar
moonfleet
Régisseur
Posts: 3173
Joined: 13 Aug 09, 21:46
Location: fondue enchaînée

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by moonfleet »

Stromboli wrote: 9 May 21, 11:35
Spoiler (cliquez pour afficher)
Stromboli wrote: 9 May 21, 11:35 Non c'est faux.
James Stewart a toujours été vu comme un conservateur même en son temps quand Fonda était plutôt considéré comme un libéral de gauche.
Les deux amis (ils l'étaient) en seraient même venu aux mains lors d'une discussion politique...

Du coup ça veut dire qu'aujourd'hui Stewart serait invité partout à la télé pour dire qu'on ne peut plus rien dire et Henry Fonda comme un sulfureux islamo-gauchiste menaçant notre civilisation.

Plus sérieusement Stewart était d'abord un chrétien fervent et un supporter de Nixon puis de Reagan (un de ses amis).
Plus dérangeant il avait aussi soutenu Goldwater en 1964, un conservateur qui avait voté contre l'application des droits civiques.
Il avait aussi été plutôt partisan de la liste noire au temps du maccarthisme et déclaré que le communisme menaçait l'industrie du cinéma.

Mais c'est vrai que les nuances habituelles de notre débat politique sont difficiles à appliquer à la politique américaine.
Capra n'était pas du tout le gauchiste que certains de ses films nous laissent à penser en tant que spectateurs d'aujourd'hui.
C'était un pur républicain qui détestait Roosevelt, simplement c'était un américain qui croyait plus que tout au système politique démocratique de son pays et voulait en faire la démonstration dans ses films, souvent justement en opposition sous-jacente au système communiste qui influençait la discussion politique de l'époque.

Enfin ça n'empêche pas Jimmy Stewart d'être l'un des plus grands acteurs américains de son temps, il ne faut pas oublier qu'à son époque même les stars avaient très peu d'influence sur les scénarios qu'ils jouaient, et qu'il pouvait jouer "La Corde" sans même en soupçonner l'ambivalence des mœurs de son personnage contenu dans le film.
Merci de ces précisions fort intéressantes Stromboli :wink:

Image
Les lois de nos désirs sont des dés sans loisirs
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image

Image

Image

Image

Image


O'Malley
Cadreur
Posts: 4329
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by O'Malley »

Stromboli wrote: 9 May 21, 11:35 'il pouvait jouer "La Corde" sans même en soupçonner l'ambivalence des mœurs de son personnage contenu dans le film.
Dans ce film, c'est plutôt une ambivalence des idées (raccord avec le personnage?). C'est dans Fenêtre sur cour ou dans Vertigo, l'ambivalence des moeurs. Et au vu de la personnalité et des idées politiques de Stewart, c'est plutôt étonnant de le voir jouer un voyeur et un nécrophile. Quel coquin ce Hitchcock!
User avatar
Rambo John J.
Assistant(e) machine à café
Posts: 150
Joined: 19 Feb 14, 01:51

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by Rambo John J. »

la_vie_en_blueray wrote: 9 May 21, 11:43 On devrait pas donner la parole aux acteurs.
Faut dire ça à l'inventeur du parlant. :mrgreen:
User avatar
Watkinssien
Etanche
Posts: 15423
Joined: 6 May 06, 12:53
Location: Xanadu

Re: James Stewart (1908-1997)

Post by Watkinssien »

O'Malley wrote: 9 May 21, 20:39 Et au vu de la personnalité et des idées politiques de Stewart, c'est plutôt étonnant de le voir jouer un voyeur et un nécrophile. Quel coquin ce Hitchcock!
James Stewart était à mon avis un acteur très intelligent qui n'aimait pas forcément jouer que des rôles qui pouvaient lui ressembler comme deux gouttes d'eau.

Parfois, les bons acteurs qui choisissent souvent librement leur projet peuvent chercher tout ce qui les oppose.

Un exemple célèbre est celui d'Alain Delon jouant et produisant Mr. Klein, il a avoué que ses vues politiques et sociales n'entravaient aucunement la curiosité à aller dans des directions plus ou moins lointaines s'il le désirait.
Image

Mother, I miss you :(