Seijun Suzuki (1923-2017)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 91752
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Seijun Suzuki

Post by Jeremy Fox »

Détective bureau 2-3 par Justin Kwedi, sorti en Bluray chez Elephant. La suite des Bluray de cette même fournée un peu plus tard sur le site, toujours testés par Olivier Bitoun.
bruce randylan
Mogul
Posts: 11549
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Seijun Suzuki

Post by bruce randylan »

Excellente nouvelle. Je me demandais ce que valaient ces titres niveau technique.
Spoiler (cliquez pour afficher)
oserais-je demander un p'tit comparatif avec le DVD ? :oops:
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
Nice Panda
Stagiaire
Posts: 35
Joined: 22 Jan 14, 17:15

Re: Seijun Suzuki

Post by Nice Panda »

Perso, mon film préféré de l'auteur. :D
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25095
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Seijun Suzuki

Post by tenia »

bruce randylan wrote:Excellente nouvelle. Je me demandais ce que valaient ces titres niveau technique.
Globalement, les 3 sont techniquement largement au niveau. J'avais simplement été déçu par le manque de nettoyage sur Detective Bureau 2-3.
bruce randylan
Mogul
Posts: 11549
Joined: 21 Sep 04, 16:57
Location: lost in time and lost in space

Re: Seijun Suzuki

Post by bruce randylan »

Merci pour les infos.
Je vais attendre un coffret. :)
"celui qui n'est pas occupé à naître est occupé à mourir"
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 91752
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Seijun Suzuki

Post by Jeremy Fox »

La jeunesse de la bête et son test Bluray par Olivier Bitoun.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 91752
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Seijun Suzuki

Post by Jeremy Fox »

La Marque du tueur et le test du Bluray par Olivier Bitoun.
Nice Panda
Stagiaire
Posts: 35
Joined: 22 Jan 14, 17:15

Re: Seijun Suzuki

Post by Nice Panda »

Chouette texte même si on n' y trouve aucune allusion aux deux séquences volées par Jarmush pour son Ghost Dog... :mrgreen:
phylute
La France peut être fière
Posts: 25848
Joined: 2 Jan 04, 00:42
Location: Dans les Deux-Sèvres, pas loin de chez Lemmy

Re: Seijun Suzuki

Post by phylute »

J'en parlais dans la critique de La jeunesse de la bête :wink:
Et je penche pour l'hommage, non pour le vol !
Les films sont à notre civilisation ce que les rêves sont à nos vies individuelles : ils en expriment le mystère et aident à définir la nature de ce que nous sommes et de ce que nous devenons. (Frank Pierson)
Nice Panda
Stagiaire
Posts: 35
Joined: 22 Jan 14, 17:15

Re: Seijun Suzuki

Post by Nice Panda »

"Hommage", humm, oui, oui... (tousse ! tousse !) :fiou:
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20790
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Seijun Suzuki

Post by Rick Blaine »

Detective Bureau 2-3
Je n'avais pas su quoi penser de ma première rencontre avec Suzuki (Le Vagabond de Tokyo, formellement sublime mais qui a de quoi laisser perplexe), j'avais été bien lus convaincu par la seconde (La Marque du tueur), et je crois que j'ai cette fois trouvé la bonne porte d'entrée avec ce film éminemment plus accessible. Un film de gangster au ton léger et même parfois drôle parsemées de petites touches surprenantes comme le numéro de chant ou l'appartement éclairé de rouge de la maitresse du gangster - et leur relation étrange - qui annonce déjà les expérimentations futur, mais à la narration limpide. Jo Shishido porte le film avec son inégalable charisme, créant un personnage de détective rusé et séduisant, particulièrement cool et très attachant. Le final explosif est jouissif, et tout le film est porté par une musique jazzy particulièrement plaisante. Un film détendu, efficace et visuellement très beau. Me voici définitivement convaincu par Suzuki, et je me sens mieux armé pour abordé ses autres œuvres.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 91752
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Seijun Suzuki

Post by Jeremy Fox »

Au vu de ta description et de celle de Justin sur le site, je pense que ça pourrait me plaire. Je note pour l'occasion.
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 20790
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Seijun Suzuki

Post by Rick Blaine »

Jeremy Fox wrote:Au vu de ta description et de celle de Justin sur le site, je pense que ça pourrait me plaire. Je note pour l'occasion.
On peut penser à une version un peu pop des films de détective américains (Tony Rome par exemple), que tu aimes bien (et moi aussi). Le personnage de SHishido est de la même famille. Par contre la forme est quand même un peu différente, je ne garantis pas que tu vas aimer (pas de satisfait ou remboursé ! :mrgreen: )mais il faut le tenter.
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 91752
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Seijun Suzuki

Post by Jeremy Fox »

Rick Blaine wrote:
Jeremy Fox wrote:Au vu de ta description et de celle de Justin sur le site, je pense que ça pourrait me plaire. Je note pour l'occasion.
On peut penser à une version un peu pop des films de détective américains (Tony Rome par exemple), que tu aimes bien (et moi aussi). Le personnage de SHishido est de la même famille. Par contre la forme est quand même un peu différente, je ne garantis pas que tu vas aimer (pas de satisfait ou remboursé ! :mrgreen: )mais il faut le tenter.
Je tenterais (à l'occasion si je trouve le DVD dans un vide grenier ou dans une promo intéressante) et te ferais juste la gueule 24 heures si jamais ça ne me plait pas :mrgreen:
User avatar
k-chan
squatteur
Posts: 14204
Joined: 16 Apr 05, 05:22
Location: on the road again.

Re: Seijun Suzuki

Post by k-chan »

Rick Blaine wrote:Detective Bureau 2-3
Je n'avais pas su quoi penser de ma première rencontre avec Suzuki (Le Vagabond de Tokyo, formellement sublime mais qui a de quoi laisser perplexe), j'avais été bien lus convaincu par la seconde (La Marque du tueur), et je crois que j'ai cette fois trouvé la bonne porte d'entrée
Le vagabond de Tokyo et La marque du tueur sont des films extrêmes dans la filmo de Seijun Suzuki. La marque du tueur que j'avais découvert en premier m'avait laissé sur le carreau. Je n'avais pas pardonné au film son ton absurde et expérimental. Mais j'ai ensuite mûri et revu le film d'un autre oeil, le considérant comme le sommet du cinéaste, comme beaucoup. J'ai découvert Le vagabond de Tokyo bien après, qui est une bombe. Mais c'est un délire, il faut l'accepter comme tel.
Détective Bureau 2-3 se coltine une note générale franchement pas terrible sur le site (classik) qu'il ne mérite pas, alors que je pense que c'est une petite pépite, un film court et très simple, génial d'efficacité, d'humour et de délire pop. Un film que je revois avec un plaisir toujours égal. Pour continuer l'aventure, je te conseille La vie d'un tatoué, qui est vraiment très beau, plus classique, mais avec un final cultissime, Suzukien en diable. Et La barrière de chair, qui est une perle tout à fait abordable et très stylisé en même temps. Histoire d'une prostitué est également sublime, l'un des meilleurs. Je ne rentre pas dans les détails pour ne pas gâcher le plaisir, ces films là sont faciles à voir, et excellents.