Bourvil (1917-1970)

Rubrique consacrée au cinéma et aux films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23211
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Commissaire Juve »

Un jour un destin, consacré à Bourvil, là, maintenant sur France 2...

Beaucoup de choses connues, quelques découvertes (l'affaire Pierrette Bruno, la rivalité avec Fernandel* sur le tournage de "La cuisine au beurre")... Mais le plus dur, c'est de voir la tête de certains intervenants : Françoise Deldick (si mignonne dans "la Grosse caisse"), Andréa Parisy (tellement tirée, qu'elle n'arrive plus à ouvrir la bouche :o ), Jean-Marie Poiré (oh le coup de vieux)... oh lala... quelle saleté, la vieillesse. :?


* Avec un côté déboulonnage d'idole un peu moyen.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17449
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Supfiction »

Merci pour l'info! J'interromps ce que je regardais pour le voir.
L'affaire Pierrette Bruno ?
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23211
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Commissaire Juve »

Supfiction wrote: L'affaire Pierrette Bruno ?
Ben, ils ont eu une liaison pendant quatre ans environ... ça a fini dans la presse et Bourvil a dû faire un démenti (mais... ce n'était qu'un démenti).
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Federico »

Commissaire Juve wrote:Un jour un destin, consacré à Bourvil, là, maintenant sur France 2...

Beaucoup de choses connues, quelques découvertes (l'affaire Pierrette Bruno, la rivalité avec Fernandel* sur le tournage de "La cuisine au beurre")... Mais le plus dur, c'est de voir la tête de certains intervenants : Françoise Deldick (si mignonne dans "la Grosse caisse"), Andréa Parisy (tellement tirée, qu'elle n'arrive plus à ouvrir la bouche :o ), Jean-Marie Poiré (oh le coup de vieux)... oh lala... quelle saleté, la vieillesse. :?

* Avec un côté déboulonnage d'idole un peu moyen.
Je pense qu'il s'agit d'un docu déjà diffusé il y a quelques années, non ? Celui ou entre autre on voit LA scène finale non coupée du Cercle rouge (le problème c'est qu'après, plus possible de voir le film sans y repenser :uhuh: ).
Concernant Fernandel, ce n'est plus un secret aujourd'hui que le bonhomme était antipathique au possible.
Sinon Commissaire, essaie la radio, tu vas voir comme ça donne un coup de vieux à la télé (enfin évite RTL, RMC et les simili-Scoop/NRJ, hein ?). :wink:
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17449
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Supfiction »

Toujours émouvant de voir ça.. :cry:

http://pays-de-la-loire.france3.fr/2013 ... 44073.html
Federico wrote:Concernant Fernandel, ce n'est plus un secret aujourd'hui que le bonhomme était antipathique au possible.
Je ne pense pas que ce soit si simple (du moins j'ose l'espérer tellement j'aime l'acteur) même si bien évidemment à côté du cœur d'or de Bourvil, il a beaucoup de zones d'ombres..
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17449
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Supfiction »

MOCKY parle de BOURVIL et FERNANDEL

De Funes devait à la base tenir le rôle de Francis Blanche dans "Un drôle de paroissien"!
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Federico »

Supfiction wrote:MOCKY parle de BOURVIL et FERNANDEL

De Funes devait à la base tenir le rôle de Francis Blanche dans "Un drôle de paroissien"!
... mais il était - déjà ! - trop cher pour Mocky (alors que Pouic-Pouic n'était pas encore sorti).
En même temps, avec Mocky, le niveau du "trop cher" doit être assez vite atteint... :P
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Federico
Producteur
Posts: 9499
Joined: 9 May 09, 12:14
Location: Comme Mary Henry : au fond du lac

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Federico »

Supfiction wrote:Toujours émouvant de voir ça.. :cry:

http://pays-de-la-loire.france3.fr/2013 ... 44073.html
Dominique Raimbourg a un joli lapsus quand il parle de La cité de l'indicible père... :)
The difference between life and the movies is that a script has to make sense, and life doesn't.
Joseph L. Mankiewicz
Léo Pard
Machino
Posts: 1134
Joined: 29 Sep 10, 18:33

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Léo Pard »

Federico wrote:Je pense qu'il s'agit d'un docu déjà diffusé il y a quelques années, non ? Celui ou entre autre on voit LA scène finale non coupée du Cercle rouge (le problème c'est qu'après, plus possible de voir le film sans y repenser :uhuh: ).
Non, c'est une émission inédite, même si cette fameuse scène était effectivement montrée dans la bande annonce. :wink: Malheureusement, je n'ai pas pu regarder "en direct", mais j'ai enregistré.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 17449
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Supfiction »

http://pluzz.francetv.fr/videos/un_jour_un_destin.html

Pour ceux qui ne l'ont pas vu, il vous reste 6 jours pour le voir.. Émission très émouvante (ou alors c'est moi qui ne peut m'empêcher d'avoir une larme à l’œil dès que je vois un interview d'André Raimbourg).

Image
Image
Last edited by Supfiction on 24 Oct 13, 12:10, edited 1 time in total.
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23211
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Commissaire Juve »

En tout cas, hier, j'ai découvert d'où venait le nom de son personnage "Léon Ménard" (incidemment : c'est fou comme son demi-frère lui ressemblait... leur physique si particulier serait donc un héritage maternel... la vache !).
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
onvaalapub
Machino
Posts: 1372
Joined: 28 Mar 11, 18:02
Location: Monument Valley

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by onvaalapub »

Supfiction wrote:Émission très émouvante (ou alors c'est moi qui ne peut m'empêcher d'avoir une larme à l’œil dès que je vois un interview d'André Raimbourg).
Rassure-toi moi aussi :cry:
J'ai beaucoup aimé la conclusion avec le courage de Bourvil face à la maladie et l'hommage de Fernandel après sa mort qui rattrape l'image donnée de lui sur le tournage de la Cuisine au Beurre.
Image
User avatar
Major Dundee
Réalisateur
Posts: 6353
Joined: 15 May 06, 13:32
Location: Bord de la piscine de "Private Property"

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Major Dundee »

Supfiction wrote:http://pluzz.francetv.fr/videos/un_jour_un_destin.html

Pour ceux qui ne l'ont pas vu, il vous reste 6 jours pour le voir.. Émission très émouvante (ou alors c'est moi qui ne peut m'empêcher d'avoir une larme à l’œil dès que je vois un interview d'André Raimbourg).
Je ne regarde jamais la télé, donc merci beaucoup pour ce lien qui m'a permis de voir cette émission dont la dernière interview est en effet très émouvante.
Charles Boyer (faisant la cour) à Michèle Morgan dans Maxime.

- Ah, si j'avais trente ans de moins !
- J'aurais cinq ans... Ce serait du joli !


Henri Jeanson
Léo Pard
Machino
Posts: 1134
Joined: 29 Sep 10, 18:33

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Léo Pard »

Après le cycle Fernandel d'il y a quelques mois, cycle Bourvil chaque lundi soir pendant 1 mois sur Gulli à partir de la semaine prochaine :
- 17 novembre : La grosse caisse puis le "superbe" documentaire précédemment diffusé sur France 3 On a tous quelque chose de Bourvil
- 24 novembre : Les Hussards
- 1er décembre : Le Roi Pandore
- 8 décembre : Tout l'or du monde
- 15 décembre : Un drôle de paroissien
User avatar
Addis-Abeba
Mouais
Posts: 12358
Joined: 12 Nov 04, 23:38
Location: Chocolatine

Re: Bourvil (1917-1970)

Post by Addis-Abeba »

Léo Pard wrote:Après le cycle Fernandel d'il y a quelques mois, cycle Bourvil chaque lundi soir pendant 1 mois sur Gulli à partir de la semaine prochaine :
- 17 novembre : La grosse caisse puis le "superbe" documentaire précédemment diffusé sur France 3 On a tous quelque chose de Bourvil
- 24 novembre : Les Hussards
- 1er décembre : Le Roi Pandore
- 8 décembre : Tout l'or du monde
- 15 décembre : Un drôle de paroissien


Le Roi Pandore et sa tagada tactique du gendarme :|

Vu hier Tracassin ou les plaisirs de la ville, je ne connaissais absolument pas, mais c'est mimi tout plein, sur certaines scénes on dirait presque du Tati, et le fou rire final de Bourvil est juste époustouflant, un moment incroyable de cinéma, quel talent !
"On va voir King-Kong au cinéma avec les collègues, tu viens avec nous ? Non j'aime pas les films Chinois..."
-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------