HD et restauration

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
jhudson
Monteur
Posts: 4796
Joined: 27 Oct 11, 04:06

Re: HD et restauration

Post by jhudson »

Vous avez surement entendu parler du film documentaire They Shall Not Grow Old de Peter Jackson, fait avec des images d'archives de la premiére Guerre.

Il a restauré des images d'archives mais il ne s'est pas arrêté la , il les a colorisé, recadré en 1:78 , effacé le grain argentique et sonorisé , forcément arbitrairement .

On sait que Jackson aime jouer avec le numérique...

Du révisionnisme pur et simple que les médians porte aux nues sans vraiment réfléchir sur le coté éthique du procédé.

Il n'a en rien innové car le service public Français fait de même depuis 10 ans dans ses documentaires.

Les responsables tenaient un peu prés les mêmes propos que Jackson pour se justifier, c'était avant tout pour d'attirer un public qui n'aime pas les images en N/B.

Le Monde se posait des question sur cette colorisation.

https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html

Une des premiéres série documentaire utilisant ce procédé est World War in Colour en 2003 .

Les vrais archivistes ont horreur de tout cela, mais les documentaires n'en ont souvent que faire, le recadrage étant quasi systématique .

La sonorisation des films muets remonte au début du parlant et la colorisation au pochoir vers 1905.

Le trailer

Torrente
David O. Selznick
Posts: 12884
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: HD et restauration

Post by Torrente »

La question étant de savoir si ce sera pire que La liste de Schindler ou pas.
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7212
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: HD et restauration

Post by Jerome »

jhudson wrote:Vous avez surement entendu parler du film documentaire They Shall Not Grow Old de Peter Jackson, fait avec des images d'archives de la premiére Guerre.

Il a restauré des images d'archives mais il ne s'est pas arrêté la , il les a colorisé, recadré en 1:78 , effacé le grain argentique et sonorisé , forcément arbitrairement .

On sait que Jackson aime jouer avec le numérique...

Du révisionnisme pur et simple que les médians porte aux nues sans vraiment réfléchir sur le coté éthique du procédé.

Il n'a en rien innové car le service public Français fait de même depuis 10 ans dans ses documentaires.

Les responsables tenaient un peu prés les mêmes propos que Jackson pour se justifier, c'était avant tout pour d'attirer un public qui n'aime pas les images en N/B.

Le Monde se posait des question sur cette colorisation.

https://www.lemonde.fr/culture/article/ ... _3246.html

Une des premiéres série documentaire utilisant ce procédé est World War in Colour en 2003 .

Les vrais archivistes ont horreur de tout cela, mais les documentaires n'en ont souvent que faire, le recadrage étant quasi systématique .

La sonorisation des films muets remonte au début du parlant et la colorisation au pochoir vers 1905.
c'est même pire que ça ici, car Jackson a modifié des images. J'ai détesté ce documentaire. La forme est tout simplement horrible, et sur le fond, j'ai trouvé ça ennuyeux à mourir
More troubling, given that Jackson is insisting on calling his film a restored documentary, is the outright falsification of images. Deciding what colors to paint the sky and the faces and uniforms of soldiers is one thing, but more was done. Whole parts of images were removed and then repainted, e.g. in one scene, houses were removed and replaced with green trees to make the composition more pleasing. The film’s many explosions were also enlarged and repainted in order to make them bigger and more Hollywood-like, especially when combined with the Dolby stereo sound added to the track to heighten the visual impact. Indeed, according to Walsh, virtually every scene includes some redesigning of the actual image.
https://www.cinema.ucla.edu/blogs/archi ... 5WaWlenbbE
"Sa place est dans un Blu-Ray"
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21733
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: HD et restauration

Post by Nestor Almendros »

quelques restaurations récentes présentées cette année au festival de Bologne:

Tötet nicht mehr! (Misericordia, 1919) di Lupu Pick
Paris qui dort (1924) di René Clair
Order na aresht (Arrest Warrant, 1926) di Heorhii Tasin
Finis terrae (1929) di Jean Epstein
L’Âge d’or (1930) di Luis Buñuel
Faubourg Montmartre (1931) di Raymond Bernard
Toni (1935) di Jean Renoir
Varastettu kuolema (Stolen Death, 1938) di Nyrki Tapiovaara
Destry Rides Again (Partita d’azzardo, 1939) di George Marshall
Berliner Ballade (Ballata berlinese, 1948) di Robert A. Stemmle
Journey into Light (1951) di Stuart Heisler
Moulin Rouge (1952) di John Huston
The War of the Worlds (La guerra dei mondi, 1953) di Byron Haskin
Aida (1953) di Clemente Fracassi
Crime Wave (La città spenta, 1953) di André De Toth
Königskinder (1962) di Frank Beyer
Una storia moderna – L’ape regina (1963) di Marco Ferreri
Cast Iron (1964) di Otar Ioseliani
Spring Night, Summer Night (1967) di Joseph L. Anderson
Neun Leben hat die Katze (1969) di Ula Stöckl
Bread Makers (1970) di Bidzina Rachvelishvili
I clowns (1970) di Federico Fellini
Husbands (Mariti, 1970) di John Cassavetes
El Topo (1970) di Alejandro Jodorowsky
Five Easy Pieces (Cinque pezzi facili, 1970) by Bob Rafelson
Il gatto a nove code (1971) di Dario Argento
Apocalypse Now – Final Cut (1979-2019) di Francis Ford Coppola
Mekvle (1981) di Goderdzi Chokheli
Arabesques on the Theme of Pirosmani (1985) di Sergej Paradžanov
Oblako-rai (1990) di Nikolaï Dostal
Hedwig and the Angry Inch (Hedwig – La diva con qualcosa in più, 2001) di John Cameron Mitchell
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
User avatar
jhudson
Monteur
Posts: 4796
Joined: 27 Oct 11, 04:06

Re: HD et restauration

Post by jhudson »

Jerome wrote: c'est même pire que ça ici, car Jackson a modifié des images. J'ai détesté ce documentaire. La forme est tout simplement horrible, et sur le fond, j'ai trouvé ça ennuyeux à mourir
Pendant qu'il y est été....

La couleur de la peau des personnes étant très variée, ça ne m’étonnerait pas que certains aient eu la peau éclaircie, du whitewashing.

Sur la colorisation.
« Ce procédé me trouble, écrivait de son côté l’historien Benjamin Stora. Faut-il pour capter, motiver l’intérêt du spectateur, avoir recours à la couleur ? Faudra-t-il, un jour, coloriser les archives des camps de concentration pour que le public puisse encore manifester de l’intérêt pour cette séquence tragique d’histoire ? »
Ça a été fait depuis malheureusement, des photos en N/B de personnes qui ont été dans des camps et qui sont surement mort la bas se retrouvent colorisé sur le Web....
Crémieux
Stagiaire
Posts: 2
Joined: 10 Nov 19, 01:21

Re: HD et restauration

Post by Crémieux »

DukeOfPrunes wrote:
tenia wrote:De ce que je comprends, ne pourrait-on pas considérer que 2 versions sont fidèles à la vision de Gance (Apollo et Opéra) ? Voire que le montage Opéra est le montage originel ?
Je suis d'accord, de mon point de vue, une édition Blu-ray complète du Napoléon proposerait les deux montages ; mais ça semble être une mission impossible vu le surcoût engendré, même si une version Opéra en SD serait déjà un sacré bonus. En tout cas, comme le précise Stromboli, la version Apollo est bien celle qui a été choisie pour diffusion via la MGM - ou plutôt son director's cut, puisqu'on passe de 9h30 à environ 6h30 de film. Personnellement, je n'ai pas acheté le Blu-ray BFI... je me réserve pour une redécouverte ultime. :wink:
Les travaux de restauration de Georges Mourier depuis 2008, pour la Cinémathèque française, ont fait l'objet de plusieurs conférences.
- le 29 janvier 2015 en présence de Costa Gavras et Francis Ford Coppola: années d'expertise et méthodologie de reconstruction
https://www.cinematheque.fr/video/476.html

- le 7 mars 2918: présentation des différences version Apollo/Opéra et projection de la séquence "Les Ombres de la Révolution"
https://www.cinematheque.fr/video/1222.html

- une nouvelle conférence devrait être tenue à la Cinémathèque Française le 6 décembre 2019 14h30 à la Cinémathèque française, intitulée: "Invention d'une restauration".
Elle devrait expliquer le complexe et inédit protocole technique qu'il a fallu inventer pour s'adapter aux enjeux et défis de cette restauration hors norme.
A la fin de la séance, la scène des Cordeliers (La Marseillaise") sera intégralement projetée dans sa version restaurée.
Des ingénieurs et techniciens d'Eclair interviendront pour expliquer la création et le développement méthodologique spécifique au "Cas Napoléon".
https://www.cinematheque.fr/intervention/2074.html

Espérons que cela calmera notre faim...
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6111
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: HD et restauration

Post by El Dadal »

Très bonne nouvelle avec l'annonce de restaurations 4K pour une large partie du catalogue HanWay Films de Jeremy Thomas : https://deadline.com/2020/05/hanway-las ... 202925239/
On savait que Crash de Cronenberg était prévu, mais on va désormais pouvoir compter sur Le dernier empereur (enfin dans son format d'origine non-storarorisé espérons), Un thé au Sahara, Le festin nu etc... :D
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21733
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: HD et restauration

Post by Nestor Almendros »

annoncé il y a 5 mois de cela...
Image
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
User avatar
DukeOfPrunes
Réalisateur
Posts: 6523
Joined: 15 May 11, 21:01
Last.fm

Re: HD et restauration

Post by DukeOfPrunes »

:o Je suis très surpris, excité, et en même temps ultra-dubitatif du résultat final en 4K étant donné le matériel existant.
La bonne nouvelle c'est que l'annonce date d'il y a cinq mois ? Alors on devrait avoir plus d'infos "prochainement". :)
Vivement en HD (STA/STF)
Joseph L. Mankiewicz - Sleuth / Jan Švankmajer - The Complete Short Films / Ladislas Starewitch - The Tale of the Fox & Other Fantastic Tales /Abel Gance - Napoléon / Koji Wakamatsu - Endless Waltz / Jiří Barta - Krysař / Raymond Bernard - Le miracle des loups / Luis García Berlanga - Plácido / Oldřich Lipský - Happy End / Masaki Kobayashi - Samurai Rebellion / Akira Kurosawa - Dersou Ouzala / Frank Capra - Arsenic and Old Lace... etc.!
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 24722
Joined: 31 Dec 04, 14:17

Re: HD et restauration

Post by Jack Carter »

et quid du blu-ray annoncé par ESC ?
repackaging du master precedent ou nouvelle restauration 4K correspondant à cette annonce ?
"Un forum, c'est pour raler" (jhudson)
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25494
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: HD et restauration

Post by tenia »

Jack Carter wrote: 17 Nov 20, 09:59et quid du blu-ray annoncé par ESC ? repackaging du master precedent ou nouvelle restauration 4K correspondant à cette annonce ?
Je me pose la même question, vu ce qui était exploité en France jusqu'ici. Une belle restauration 4K par Hiventy, ça ferait un sacré upgrade.
User avatar
Ikebukuro
Machino
Posts: 1218
Joined: 31 Mar 12, 19:28

Re: HD et restauration

Post by Ikebukuro »

jhudson wrote: 14 Jun 19, 00:28 Vous avez surement entendu parler du film documentaire They Shall Not Grow Old de Peter Jackson, fait avec des images d'archives de la premiére Guerre.

Il a restauré des images d'archives mais il ne s'est pas arrêté la , il les a colorisé, recadré en 1:78 , effacé le grain argentique et sonorisé , forcément arbitrairement .

Du révisionnisme pur et simple que les médians porte aux nues sans vraiment réfléchir sur le coté éthique du procédé.

Les responsables tenaient un peu prés les mêmes propos que Jackson pour se justifier, c'était avant tout pour d'attirer un public qui n'aime pas les images en N/B.

Les vrais archivistes ont horreur de tout cela, mais les documentaires n'en ont souvent que faire, le recadrage étant quasi systématique .
Effectivement, c'est triste de lire ceci, du révisionnisme pur et simple (j'aime bien cette expression associé à la technique).
Et en plus, quand tu vois la "qualité" de la colorisation, tu comprends que quelque chose ne va pas...
Mon blog sur le Japon : http://japon.canalblog.com/
Mon blog sur le cinéma : http://kingdomofcinema.canalblog.com/
User avatar
Jetblack
Assistant(e) machine à café
Posts: 200
Joined: 24 Jul 14, 23:11

Re: HD et restauration

Post by Jetblack »

tenia wrote: 17 Nov 20, 10:02
Jack Carter wrote: 17 Nov 20, 09:59et quid du blu-ray annoncé par ESC ? repackaging du master precedent ou nouvelle restauration 4K correspondant à cette annonce ?
Je me pose la même question, vu ce qui était exploité en France jusqu'ici. Une belle restauration 4K par Hiventy, ça ferait un sacré upgrade.
Faut peut-être prévenir ESC qu'un nouveau master est en préparation :lol: :lol: :lol:
User avatar
DukeOfPrunes
Réalisateur
Posts: 6523
Joined: 15 May 11, 21:01
Last.fm

Re: HD et restauration

Post by DukeOfPrunes »

Jack Carter wrote: 17 Nov 20, 09:59 et quid du blu-ray annoncé par ESC ?
repackaging du master precedent ou nouvelle restauration 4K correspondant à cette annonce ?
Je me fous tellement de cet éditeur que j'étais pas au courant. :?
On en serait au troisième Blu-ray français en dix ans, espérons que ce sera le master 4K...
Vivement en HD (STA/STF)
Joseph L. Mankiewicz - Sleuth / Jan Švankmajer - The Complete Short Films / Ladislas Starewitch - The Tale of the Fox & Other Fantastic Tales /Abel Gance - Napoléon / Koji Wakamatsu - Endless Waltz / Jiří Barta - Krysař / Raymond Bernard - Le miracle des loups / Luis García Berlanga - Plácido / Oldřich Lipský - Happy End / Masaki Kobayashi - Samurai Rebellion / Akira Kurosawa - Dersou Ouzala / Frank Capra - Arsenic and Old Lace... etc.!
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21733
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: HD et restauration

Post by Nestor Almendros »

Je découvre seulement aujourd'hui cet (excellent) entretien de David Pozzi de L'Immagine Ritrovata, publié fin 2018 sur Digitalcine:

https://www.digitalcine.fr/4k-bluray-dv ... retrouvee/
notre approche consiste à respecter l’esprit et l’esthétique de l’époque. C’est une approche très personnelle et qui peut ne pas être partagée par tous.
Et quand vous parlez avec les gens de Technicolor, ils vous racontent que Leone n’arrêtait pas de les faire changer la teinte du jaune parce qu’il disait que le western est un cinéma « sale ». Donc, lorsque vous regardez une copie d’un film de Leone, elle est complètement jaune. Or aujourd’hui, si vous restaurez un film de cette façon, on vous attaque de toutes parts. Quand nous avions travaillé sur Le Bon, la Brute et le Truand (1966) à partir des négatifs, nous avions également retrouvé à Rome les étalonnages lumières argentiques d’origine. La restauration que nous avions faite était très jaune et quand MGM l’a sorti aux États-Unis, ils se sont faits massacrés. Pour la nouvelle restauration de Et pour quelques dollars de plus (1965) que Kino Lorber ressortira bientôt, ils nous ont demandé cette fois quelque chose de très moderne, sans doute pour éviter d’essuyer les mêmes critiques.
En revanche, ce que je n’accepte pas, c’est les gens qui prennent comme référence des betas ou des télécinémas des années 90 qui avaient une approche très « vidéo ». Et toutes les restaurations effectuées aujourd’hui sont comparées à ça comme si c’était la bible. Pour moi la référence, ça reste une copie d’époque ou bien la parole du chef op. Pourquoi devrais-je me conformer à un télécinéma des années 90 quand je suis en train de restaurer un film des années 60 ou 70 ? Et quand vous discutez avec les principaux acteurs du milieu, Criterion, Kino, Carlotta, ils ont tendance à rester ancré dans ces années 90 précisément parce qu’ils redoutent les critiq
ues.
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)