Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7234
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by Jerome »

primus wrote: 19 Dec 20, 15:45 Oui je sais qu'il y a un paquet de sorties douteuses en Espagne. A vous de me dire d'après les photos prises. Juste une reprise autorisée (?) du Kino Lorber.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image Image
la présence de français sur un disque à destination uniquement de l'Espagne fait largement pensé à un bootleg.
Mais surtout l'absence totale de copyright du film, alors que c'est obligatoire.
Oui, c'est un bootleg, aucun doute possible
"Sa place est dans un Blu-Ray"
primus
Machino
Posts: 1244
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by primus »

Ok. Sans ce bootleg je n'aurais pas pu revoir ce film. Le Kino officiel est aussi mauvais. Alors si ESC le sort un jour dans une restauration digne de ce nom, ce sera une 1ère mondiale, j'applaudirai des deux mains et repasserai à la caisse. Mais j'ai un gros doute là dessus. Quand je vois le "nouveau master" de Dune, ça valait pas le coup d'attendre toutes ces années.
Demi-Lune wrote: 14 Oct 21, 15:27Ah par contre je suis affirmatif, monfilm = primus.
Je suis également Julien, Soleilvert, Nicolas Brulebois, Riqueunee, Boris le hachoir, Francis Moury, Yap, Bob Harris, Nutella, et tous les "invités" pas assez bien pour vous 8)
User avatar
DukeOfPrunes
Réalisateur
Posts: 6538
Joined: 15 May 11, 21:01
Last.fm

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by DukeOfPrunes »

primus wrote: 19 Dec 20, 19:50Alors si ESC le sort un jour dans une restauration digne de ce nom, ce sera une 1ère mondiale
C'est typiquement l'argument de vente qu'ils pourraient sortir en recyclant ce même master... :uhuh: En attendant, je comprends l'achat de bootlegs pour certains films qu'on trouve difficilement, ou à prix prohibitif. Surtout quand le résultat ne vaut pas vraiment l'investissement.
Vivement en HD (STA/STF)
Joseph L. Mankiewicz - Sleuth / Jan Švankmajer - The Complete Short Films / Ladislas Starewitch - The Tale of the Fox & Other Fantastic Tales /Abel Gance - Napoléon / Koji Wakamatsu - Endless Waltz / Jiří Barta - Krysař / Raymond Bernard - Le miracle des loups / Luis García Berlanga - Plácido / Oldřich Lipský - Happy End / Masaki Kobayashi - Samurai Rebellion / Akira Kurosawa - Dersou Ouzala / Frank Capra - Arsenic and Old Lace... etc.!
Telmo
Accessoiriste
Posts: 1994
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by Telmo »

Le problème du Kino c'est le zonage et l'absence de sous-titres français, pas le prix : 16,53 € sur wowhd, je l'ai eu pour 1 € de moins et il était à 14 € et des poussières pendant un moment.
C'est bien sûr mieux que le DVD, déjà bien mauvais pour les support, mais c'est tout.
User avatar
Torrente
David O. Selznick
Posts: 13093
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by Torrente »

Image

The man from Hong Kong (1975) / Umbrella Ent. (2016)

Film tordant, d'une stupidité sans borne et totalement jouissif.

Blu-ray incroyable, bourré de suppléments. 5 films SD en bonus !!!! Je n'avais jamais vu ça.

Niveau image, c'est le top du grindhouse. Et ce grain respecté, oh oui, ce grain qui pulse de partout, quel pied !
User avatar
Kevin95
Footix Ier
Posts: 18196
Joined: 24 Oct 04, 16:51
Location: Devine !

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by Kevin95 »

Umbrella est habitué à en foutre des tonnes dans ses disques. Faut voir la série des trailers qui prennent une journée par volume à investir.

De bonnes personnes.
Les deux fléaux qui menacent l'humanité sont le désordre et l'ordre. La corruption me dégoûte, la vertu me donne le frisson. (Michel Audiard)
Telmo
Accessoiriste
Posts: 1994
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by Telmo »

L'image n'a pas souffert de la pléthore de suppléments sur le disque ? Tant mieux, je me le prendrais bien.
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7234
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by Jerome »

Telmo wrote: 3 Jan 21, 17:49 L'image n'a pas souffert de la pléthore de suppléments sur le disque ? Tant mieux, je me le prendrais bien.
Un peu quand même visiblement

https://www.blu-ray.com/movies/The-Man- ... 24/#Review
"Sa place est dans un Blu-Ray"
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25870
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by tenia »

C'est un problème d'encodage, pas d'espace laissé au film. Le débit vidéo moyen est de 26 Mbps (le film prend la moitié du disque, vu le contenu et la durée du film, ça parait bien), c'est largement possible de faire le nécessaire avec ça, surtout pour un film en 2.35 et pas issu d'un tout nouveau master très fin.
User avatar
Torrente
David O. Selznick
Posts: 13093
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by Torrente »

En tout cas, les captures m'ont l'air compressées. Ça ne ressemblait pas totalement à ça sur mon écran. Svet a peut-être fait n'importe quoi.
Sinon oui, c'est ce que j'appelle du "grindhouse" niveau présentation mais ça fonctionne très bien.
Et comme tenia, je n'ai pas trouvé que le film pâtisse des suppléments.
Last edited by Torrente on 3 Jan 21, 22:20, edited 2 times in total.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25870
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by tenia »

Ses captures sont pourtant historiquement fidèles, même si on ne peut jamais eliminer un possible souci ponctuel.
primus
Machino
Posts: 1244
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by primus »

Ma semaine cinéma s'est faite avec:

La roue - Abel Gance

Image

Quelle prouesse technique, quelle formidable édition, quel film!
Un test que j'approuve pleinement:
http://retro-hd.com/tests/blu-ray/2942-la-roue.html

Les (mauvais) choix et leurs conséquences. En le regardant en 4 fois, pas d'ennui même si par moment l'expression du tragique prend tout son temps. Mais peu importe car l'impression finale est inoubliable. Découvrir ce monument en projection avec cette édition c'est un privilège. Tournage centenaire avec un Séverin Mars antipathique, misérable, sale. Une vie tragique d'un homme qui doit aller au bout de son purgatoire. Séverin Mars meurt pour de vrai peu de temps après, en 1921 d'un crise cardiaque à 48 ans.
Dans toute cette noirceur la lumière lutte pour revenir. Un cinéma pionnier avec un récit universel, intemporel.

7h de muet ça peut rebuter mais c'est finalement une bonne introduction tant il y a de l'audace et de la modernité. Cela semble évidemment surjoué mais si on se laisse emporter en 1920 alors c'est une possible autre déclaration d'amour au cinéma.
Demi-Lune wrote: 14 Oct 21, 15:27Ah par contre je suis affirmatif, monfilm = primus.
Je suis également Julien, Soleilvert, Nicolas Brulebois, Riqueunee, Boris le hachoir, Francis Moury, Yap, Bob Harris, Nutella, et tous les "invités" pas assez bien pour vous 8)
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6314
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by El Dadal »

Très content du bluray des Félins récemment paru chez Gaumont.
L'image scope a fait l'objet d'une belle restauration. Si le logo MGM d'origine et les plans truqués de générique sont en-deça, le reste du film est pristine, vierge de marques et salissures, et fait montre d'un joli niveau de contraste. La balance des noirs m'a semblé bien réglée et le piqué est impressionnant. On notera en particulier une brillance générale très chatoyante, et en accord avec le fond du film.
La piste son est également très propre, pas de souffle à déplorer, belle spatialisation pour un mono d'époque et beaucoup d'ampleur donnée à la BO du jeune Lalo Schifrin.
40 min d'entretiens analytiques en supplément, replaçant le film dans la carrière de Clément. Instructif. Et pour les curieux, la piste audio de tournage en langue anglaise est également disponible, ça fait sourire d'entendre Delon s'exprimer dans la langue de Shakespeare :mrgreen:
David Locke
Electro
Posts: 837
Joined: 14 Apr 03, 12:29
Location: La Ville Lumière

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by David Locke »

El Dadal wrote: 21 Jan 21, 13:31 Très content du bluray des Félins récemment paru chez Gaumont.
L'image scope a fait l'objet d'une belle restauration. Si le logo MGM d'origine et les plans truqués de générique sont en-deça, le reste du film est pristine, vierge de marques et salissures, et fait montre d'un joli niveau de contraste. La balance des noirs m'a semblé bien réglée et le piqué est impressionnant. On notera en particulier une brillance générale très chatoyante, et en accord avec le fond du film.
La piste son est également très propre, pas de souffle à déplorer, belle spatialisation pour un mono d'époque et beaucoup d'ampleur donnée à la BO du jeune Lalo Schifrin.
40 min d'entretiens analytiques en supplément, replaçant le film dans la carrière de Clément. Instructif.
Tout cela est fort bien, mais le film, tu en as pensé quoi ?
Quand je l'ai découvert dans les années 90, il m'avait semblé complètement creux et superficiel… Si je n'avais pas vu le générique ni le programme TV, j'aurais juré que c'était un film de Roger Vadim. :roll:
"There is Paramount Paris and Metro Paris, and of course the real Paris. Paramount's is the most Parisian of all."
Mon top 20
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6314
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Nos visionnages naphta... vite fait (index p.1)

Post by El Dadal »

Ce n'est pas le topic pour développer les avis artistiques, mais en bref j'ai trouvé ça plutôt réjouissant. Certes pas du niveau de Plein soleil, mais ludique et gentiment pervers. On dirait un pulp transposé de Los Angeles à la Côte d'Azur, tout le cast est glamour en diable, le film est un plaisir audio-visuellement... au bout d'un moment qu'importent les invraisemblances d'un scénario un peu bateau quant on y prend du plaisir. Mais bon, tu parles à quelqu'un qui ne rejette pas tout Vadim d'un revers de la main :wink: