Les Blu-ray Warner Archive

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

DearHunter

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by DearHunter »

Bogart, je prends par principe. J'ai d'abord confondu avec Sahara (déjà sorti en BR en France) mais rien à voir: inconnu pour moi.
DearHunter

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by DearHunter »

Michel2 wrote: 18 May 21, 21:40 Et aussi

Image
sur l'affiche, Greer Garson des petits airs de Maureen O'Hara
"Madame Curie", en anglais ça fait mère maquerelle ou diseuse de bonne aventure
Last edited by DearHunter on 19 May 21, 15:09, edited 1 time in total.
User avatar
damdouss
Accessoiriste
Posts: 1846
Joined: 1 Sep 08, 10:09

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by damdouss »

hansolo wrote: 19 May 21, 13:58 Idem.
Avec l affiche française vu ci dessus, il y a clairement tromperie sur la marchandise.
L'affiche du Blu Warner Archive est d'ailleurs celle déja présente sur la jaquette du DVD.

Pour ma part, je n'ai pas pu digérer ce ton; mais il a apparemment eu un public amateur ...
Oui assez d'accord et c'est un film peu personnel du réalisateur qui n'avait eu aucune envie de faire un western...
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10251
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by Alexandre Angel »

damdouss wrote: 19 May 21, 15:03 Oui assez d'accord et c'est un film peu personnel du réalisateur
Ah quand même.. il y a un humour, des personnages et un cynisme qui est bien dans la manière du réalisateur. C'est aussi un film sur les apparences, la manipulation. On est bien chez Mankiewicz.

Ensuite, par rapport à la "tromperie", c'est quand même un vrai western (ce côté Lucky Luke pour adultes :mrgreen: ) avec des coups de feu, des bagarres..

Celui que j'ai eu un peu de mal à revoir, c'est Guêpier pour trois abeilles. Et je suis pas sûr d'être très fan de Soudain l'été dernier.
User avatar
Lohmann
Assistant(e) machine à café
Posts: 116
Joined: 13 Feb 21, 20:36

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by Lohmann »

Alexandre Angel wrote: 19 May 21, 15:10
damdouss wrote: 19 May 21, 15:03 Oui assez d'accord et c'est un film peu personnel du réalisateur
Ah quand même.. il y a un humour, des personnages et un cynisme qui est bien dans la manière du réalisateur. C'est aussi un film sur les apparences, la manipulation. On est bien chez Mankiewicz.

Ensuite, par rapport à la "tromperie", c'est quand même un vrai western (ce côté Lucky Luke pour adultes :mrgreen: ) avec des coups de feu, des bagarres..

Celui que j'ai eu un peu de mal à revoir, c'est Guêpier pour trois abeilles. Et je suis pas sûr d'être très fan de Soudain l'été dernier.
Soudain l'été dernier n'a vraiment pas la main légère. De Mankiewicz je ne suis pas particulièrement fan de Eve non plus, malgré ses qualités et ses innombrables adulateurs. Le Reptile c'est à l'inverse l'un de mes préférés, dans le peloton de tête après son splendide Cléopâtre.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10251
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by Alexandre Angel »

Lohmann wrote: 19 May 21, 15:17 De Mankiewicz je ne suis pas particulièrement fan de Eve non plus, malgré ses qualités et ses innombrables adulateurs.
Pas vu depuis un bail mais il me semble faire partie des adulateurs :) .
O'Malley
Cadreur
Posts: 4363
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by O'Malley »

Alexandre Angel wrote: 19 May 21, 15:10 Ah quand même.. il y a un humour, des personnages et un cynisme qui est bien dans la manière du réalisateur. C'est aussi un film sur les apparences, la manipulation. On est bien chez Mankiewicz.
Tout à fait.
Alexandre Angel wrote: 19 May 21, 15:10 Ensuite, par rapport à la "tromperie", c'est quand même un vrai western (ce côté Lucky Luke pour adultes :mrgreen: ) avec des coups de feu, des bagarres..
La formule "Lucky Luke pour adultes" résume parfaitement bien l'esprit du film (du moins celui que je ressens). Et l'affiche française peut paraître juste plus neutre mais pas du tout au côté de la plaque (il y a quand même un petit côté jeu du chat et de la souris entre Douglas et Fonda). Dans l'affiche américaine, ce que je n'aime pas trop, c'est la forme allongée des jambes qui donne un petit effet cartoon qui n'existe pas vraiment dans le film.
Alexandre Angel wrote: 19 May 21, 15:10 Et je suis pas sûr d'être très fan de Soudain l'été dernier.
Ben moi non plus même si je souhaite lui donner une nouvelle chance (et plus si nécessaire). J'avais trouvé la ficelle psychanalytique trop grosse, quasi invraisemblable (comme c'était souvent le cas dans certains des films hollywoodiens de l'époque, Le secret derrière la porte de Fritz Lang par exemple...)
User avatar
Lohmann
Assistant(e) machine à café
Posts: 116
Joined: 13 Feb 21, 20:36

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by Lohmann »

O'Malley wrote: 19 May 21, 15:23
Alexandre Angel wrote: 19 May 21, 15:10 Et je suis pas sûr d'être très fan de Soudain l'été dernier.
Ben moi non plus même si je souhaite lui donner une nouvelle chance (et plus si nécessaire). J'avais trouvé la ficelle psychanalytique trop grosse, quasi invraisemblable (comme c'était souvent le cas dans certains des films hollywoodiens de l'époque, Le secret derrière la porte de Fritz Lang par exemple...)
Le Lang est plus vieux de 12 années, ce qui est beaucoup eu égard au genre (objectivement tous les films traitant de la psychanalyse dans les années 40 sont critiquables aujourd'hui, y compris La Maison du Dr Edwardes). Et je le trouve bien plus subtil que le Mankiewicz, ce qui est un comble vu la vitesse à laquelle les connaissances sur le sujet ont progressé à cette époque. Et puis le Lang a mille autres qualités, pour moi ce sont deux films aux qualités incomparables.
O'Malley
Cadreur
Posts: 4363
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by O'Malley »

Lohmann wrote: 19 May 21, 15:34 La Maison du Dr Edwardes.
J'ai du mal aussi...
DearHunter

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by DearHunter »

Soudain L'Eté Dernier, c'est non seulement un de mes Mankiewicz préférés (pas fan du Maitre), non seulement parce que, pour une fois, je trouve la loghorrée (de Hepburn notamment) brillante et jubilatoire comme jamais dans Eve (que je trouve juste verbeux)
mais aussi l'aspect psy me semble autrement plus convaincant que dans Le Secret Derrière La Porte par exemple (certes sorti 15 ans plus tôt)
A la fin du film, on se croirait même chez Bunuel. Avec un petit côté trash, de chair et de sang assez étonnant. Un Mankiewicz atypique ?(peut-être pour ça que je l'aime).
User avatar
damdouss
Accessoiriste
Posts: 1846
Joined: 1 Sep 08, 10:09

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by damdouss »

Alexandre Angel wrote: 19 May 21, 15:10
damdouss wrote: 19 May 21, 15:03 Oui assez d'accord et c'est un film peu personnel du réalisateur
Ah quand même.. il y a un humour, des personnages et un cynisme qui est bien dans la manière du réalisateur. C'est aussi un film sur les apparences, la manipulation. On est bien chez Mankiewicz.
Entendu ou lu récemment Brion ou Tavernier qui le jugeait peu personnel et qui permettait au réalisateur de travailler après une période de vache maigre. Je l'avais vu et ça ne m'avait pas transcendé (on y trouve des thèmes sur la tromperie mais le genre western ça colle moyen) : loin, très très loin du "Limier" qu'il réalisera après (qui est le Mankiewicz que je revois le plus avec plaisir). Mais j'ai "le reptile" en dvd et vais le revoir....
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10251
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by Alexandre Angel »

Lohmann wrote: 19 May 21, 15:34
O'Malley wrote: 19 May 21, 15:23
Ben moi non plus même si je souhaite lui donner une nouvelle chance (et plus si nécessaire). J'avais trouvé la ficelle psychanalytique trop grosse, quasi invraisemblable (comme c'était souvent le cas dans certains des films hollywoodiens de l'époque, Le secret derrière la porte de Fritz Lang par exemple...)
Le Lang est plus vieux de 12 années, ce qui est beaucoup eu égard au genre (objectivement tous les films traitant de la psychanalyse dans les années 40 sont critiquables aujourd'hui, y compris La Maison du Dr Edwardes). Et je le trouve bien plus subtil que le Mankiewicz, ce qui est un comble vu la vitesse à laquelle les connaissances sur le sujet ont progressé à cette époque. Et puis le Lang a mille autres qualités, pour moi ce sont deux films aux qualités incomparables.
Et puis OK pour le côté psychanalyse mais là où la comparaison me pose souci, c'est qu'avec Soudain l'été dernier, on est plus dans l'univers de Tennessee Williams (avec ce que cela suppose de théâtralité) que dans celui des histoires psychanalytiques à la mode dans les années 40.
O'Malley
Cadreur
Posts: 4363
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by O'Malley »

Dans tous les cas, nous sommes dans la psychanalyse à gros sabots... Même s'il faut absolument que je revois Souviens-toi euh non, Soudain l'été dernier (le seul que j'ai vu une seule fois). Mais nous nous éloignons du sujet du topic je crois... :mrgreen:
DearHunter

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by DearHunter »

je trouve qu'on a tendance à associer un peu systématiquement psychanalyse et gros sabot au cinéma (comme le mélodrame se doit d'être "flamboyant" et le western "crépusculaire").
Certes il y a un lourd passif dans les années 40, mais ensuite on voit des trucs intéressant: L'Eté Dernier, c'est un film quasiment barré (Tennessee Williams aide un peu aussi), à 1000 lieues de la-psychanalyse-pour-les-nuls de Lang et consorts qui proposaient des films un peu artificiels qui se terminaient à la Agatha Christie.
User avatar
Alexandre Angel
Une couille cache l'autre
Posts: 10251
Joined: 18 Mar 14, 08:41

Re: Les Blu-ray Warner Archive

Post by Alexandre Angel »

DearHunter wrote: 19 May 21, 16:51 à 1000 lieues de la-psychanalyse-pour-les-nuls de Lang et consorts qui proposaient des films un peu artificiels qui se terminaient à la Agatha Christie.
Tu jettes un peu Bébé avec l'eau du bain, là :mrgreen:
Avec Lang, on baigne dans l'élégance germanique, un certain raffinement Mitteleuropa (par contre, je reconnais que ça commence à être un peu lointain pour moi- occasion ?). Dans mon souvenir, Lang me paraissait moins empesé qu'Hitchcock avec ses tableaux de Dali, plus "connaisseur" de l'imagerie freudienne.