Les Blu-ray Carlotta

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

francesco
Accessoiriste
Posts: 1567
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by francesco »

jhudson wrote: 17 Jul 21, 10:39
Rick Deckard wrote: 16 Jul 21, 21:06

Quand les ayant-droits sont introuvables, quand l’écheveau des droits est inextricable, quand les ayants-droits refusent toute négociation, font des demandes déraisonnables, ces droits doivent-ils encore être respectés ? On reste bien sagement dans la légalité pendant que les films pourrissent dans une cave.

Et puis le fiston du cinéaste qui bloque un film (sans que son père ait laissé d’instructions en ce sens), moralement quelle autorité a-t-il de plus que les personnes ayant participé directement au film ?

Surtout qu’on sait, et depuis un moment déjà, que les films sont fragiles, que leur conservation est problématique, je reste perplexe qu’on ne se soit pas donné de meilleurs moyens légaux de préserver et de diffuser ce qui fait partie de note patrimoine culturel.
Tout le problème est que c'est considéré avant tout comme un produit commercial , pas un produit culturel !

Quand les ayants droits bloquent c'est souvent pour une sombre histoire d'argent !

Il n'y a qu'à mettre des œuvres dans le domaine public pour y remédier, mais aux USA ils luttent contre.

https://www.huffingtonpost.fr/2019/01/0 ... _23627242/
Ouais, idéalement, il faudrait qu'une fois que le film a été rentabilisé et qu'il a généré un profit, après 50 ans, les studios ayant les droits soient obligé de les mettre à disposition du public, en tant que patrimoine culturel et intellectuel. Qu'il y ait un devoir et pas que des droits. Ca équilibrerait tout.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25503
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by tenia »

Sur le principe, pourquoi pas, mais où placer les limites en pratique ? Pourquoi 50 ans et pas 40, pourquoi une obligation de profits, quels profits exactement (domestiques, mondiaux), et les films qui n'ont jamais été distribués en France, etc etc...
francesco
Accessoiriste
Posts: 1567
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by francesco »

Je me base un peu sur ce qui se passe avec l'industrie du disque classique. Je ne sais plus quelle est la limite (je dirais 50 ? j'ai un doute) et je ne sais pas sur quelle base ça se passe, mais le fait est que certaines marques sont maintenant spécialisées dans la récupération de catalogue des années 50 à 70. Une firme comme Eloquence, en Australie (mais ça s'exporte très bien, ça passe par amazon prime etc.), s'applique maintenant à remettre au catalogue des choses dont les grandes firmes qui avaient les droits ne se souciaient plus depuis des lustres. C'est un peu cher, mais totalement légal et on peut même donner son avis pour accélérer l'édition de tel ou tel disque. Du coup, le piratage, les copies de raretés de studio etc. a beaucoup moins lieu d'être. On peut avoir une belle galette sécurisée au lieu d'une copie aléatoire

Edit : clairement, on perçoit la "mission" que s'est donnée la firme. Maintenant, je ne sais pas si s'ils ont une aide de l'état, comme ils s'y retrouvent etc. J'ai dit "un peu cher", disons que c'est un prix classique pour un cd ou un coffret, pas de rabais.

Re edit : et j'ajoute que par principe également, les sous-titres de la langue du pays devraient être obligatoires aussi (évidemment, je prêche pour ma paroisse, mon anglais oral est moyen, celui écrit pas trop mal ... :mrgreen: mais ça devrait se faire pour les mal entendants automatiquement, de toute manière).
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7212
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by Jerome »

francesco wrote: 18 Jul 21, 10:39

Ouais, idéalement, il faudrait qu'une fois que le film a été rentabilisé et qu'il a généré un profit, après 50 ans, les studios ayant les droits soient obligé de les mettre à disposition du public, en tant que patrimoine culturel et intellectuel. Qu'il y ait un devoir et pas que des droits. Ca équilibrerait tout.
Mais qui paye alors la restauration des films, le stockage des éléments 35mm, le stockage sur les serveurs ? Et qui rémunère les ayants droits des auteurs ? Parce que les studios ne gardent pas tout l'argent perçu pour eux. Et heureusement que les héritiers des auteurs font bouger les choses. Bien sûr Boris Eustache bloque les films de son père, et on en parle souvent, mais beaucoup d'héritiers font bouger les choses pour que les œuvres continuent de vivre. Sans les héritiers de Philippe de Broca, L'Homme de Rio ne serait plus exploité par MGM, comme le tout récent Chère Louise à Cannes cette année, délaissé par Warner depuis 50 ans.
"Sa place est dans un Blu-Ray"
francesco
Accessoiriste
Posts: 1567
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by francesco »

Ben nous. Je ne plaide pas pour la gratuité, mais pour l'accessibilité automatique, "obligatoire". C'est ce que je disais avec l'exemple d'une firme comme Eloquence pour le CD classique.
Et tant pis pour les restaurations, dans ces cas là, à mon idée (ou le stockage serveur d'ailleurs, ou alors celui-ci devrait être en partie payé par l'état, comme dans le cadre des musées ... ça pourrait être un travail des différentes cinémathèques aussi).
Ce qui, éthiquement, me dérange, c'est que ce ne sont même pas des collectionneurs jaloux de leur propriété privé. C'est juste une indifférence à la notion de patrimoine culturelle qui réduit le cinéma à un produit. C'est le chien du jardiner. Chasse gardé pour des raisons financières, même si on n'en profite pas et qu'on n'en fera profiter personne.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25503
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by tenia »

L'accessibilité des oeuvres à l'exploitation est une chose mais en aval, pour qu'elles le soient, il ne faut pas se leurrer, cela doit conserver a minima des rentrées d'argent permettant de couvrir les frais d'exploitation. Je doute qu'Eloquence sortent tout ce qu'ils pourraient sortir légalement parlant, car il y a sans doute des oeuvres pour lesquelles l'exploitation ne serait pas rentable, laissant donc quoiqu'il en soit une partie du patrimoine inexploité.
Et dans le cas du cinéma, qui nécessite a minima une préservation des éléments originaux comme on préserve les tableaux originaux malgré l'existence de copies, les frais de préservation du patrimoine ne sont pas forcément négligeables.
francesco
Accessoiriste
Posts: 1567
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by francesco »

Je ne sais pas comment ça se passe pour Eloquence, tout semble paraître (dans des catalogues Philips, DG et Decca) dans des conditions optimales et, comme je le disais, il y a régulièrement des sondages pour savoir ce que le public désirerait voir publier, mais tout finit par y passer, y compris des choses qui n'avaient jamais été éditées en CD. Je ne sais pas comment la balance se fait, il n'est pas impossible que des patrons fassent du mécéna (rien n'interdit ça pour le cinéma non plus, d'ailleurs et ça pourrait être une piste) ou que l'état participe (idem).

Je dirais que le conservation est une chose, l'accessibilité en est une, qui devrait être, encore une fois, à mon sens, automatique, même dans des conditions dégradées. La véritable condition pour voir un film, c'est de le voir sur grand écran, je ne demande pas aux ayant droit de projeter les films à qui le voudra, mais de lui permettre, moyennant finance, d'en avoir un exemplaire, littéralement une copie. En art plastique, même les œuvres issues de collection privée sont parfois exposées et du coup souvent insérées sous une forme ou sous une autre dans un catalogue d'exposition. Si je suis étudiant en art, je peux au moins bosser sur une reproduction. Si je suis étudiant en cinéma, je ne peux pas travailler sur un film parce que celui qui a le pouvoir de le distribuer n'a pas envie de se casser les pieds à le faire (alors qu'il en a peut-être tiré déjà un profit financier à un moment). Encore une fois, pour moi, ces gens ont une responsabilité patrimoniale, pas simplement financière.

D'ailleurs, soyons justes, aux USA Warner Archive, Fox à la Demande etc. ont effectué en partie ce travail, sans, qu'à mon avis, le profit soit considérable (ce qui explique sans doute la disparition progressive de ces à côté). Reste la question du sous-titres (au moins en anglais, pour les non entendant, sinon c'est automatiquement discriminant).

En me relisant, je me dis que le problème c'est vraiment que le cinéma n'est pas considéré comme un véritable objet artistique en fait. Sinon, les financements passeraient par des voies plus variées.
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
francesco
Accessoiriste
Posts: 1567
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by francesco »

Je complète avec d'autres modèles, toujours issus du disque ou du livre :
- pendant des années, jusqu'à des restructurations considérables (rachat Virgin etc;) malgré les crises du disque, les firmes équilibraient les prises de risques financières avec d'autres secteurs d'activité plus porteurs. C'est pour ça que l'industrie du disque classique a été (et demeure dans une certaine mesure) d'une richesse et d'une beauté stupéfiante si l'on songe à la restriction du public. Clairement, les producteurs ne gagnaient pas d'argent avec ces disques, mais s'investissaient pour des raisons esthétiques, pour payer les artistes et pour rendre l'art accessible.
- Le PBZ propose des enregistrements (et des représentations en partie financées par lui) d'œuvres rarissimes, édités à quelques centaines d'exemplaires. La part de patronat est considérable dans le financement de ces enregistrements. Il faut trouver un millionnaire cinéphile ! Ca doit bien exister :)
- Je m'interroge toujours sur les Classiques Garniers. C'est devenu l'incontournable des éditions universitaires (lettres, histoire) mais je ne comprends comment ça marche ! Tout ce qui existe, ils publient ! Je ne comprends pas du tout comment ça fonctionne, pour des livres qui ne peuvent être vendus qu'en quelques dizaines d'exemplaires. Ca vraiment, si quelqu'un sait ... sauf si à nouveau, Garnier investit à perte, pour la propagation intellectuelle et est remboursé en partie ? Avec des aides de l'état ?
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 16328
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by Geoffrey Firmin »

francesco wrote: 18 Jul 21, 13:55 Il faut trouver un millionnaire cinéphile ! Ca doit bien exister :)
Bien sur que cela existe, Lucas, Spielberg, Redford, Eastwood et beaucoup d'autres financent le Film Foundation de Scorsese:
http://www.film-foundation.org/preserved-film
Lucas est le plus important donateur avec plus de 10 millions $.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Capture.PNG
You do not have the required permissions to view the files attached to this post.
User avatar
John Holden
Décorateur
Posts: 3807
Joined: 1 Sep 14, 21:41

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by John Holden »

Louis XIII ? :shock: :lol:
User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 16328
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by Geoffrey Firmin »

User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25503
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by tenia »

francesco wrote: 18 Jul 21, 13:46D'ailleurs, soyons justes, aux USA Warner Archive, Fox à la Demande etc. ont effectué en partie ce travail, sans, qu'à mon avis, le profit soit considérable (ce qui explique sans doute la disparition progressive de ces à côté).
Ces branches faisaient partie de comptes budgétaires plus larges dont l'équilibre se faisait sans doute via d'autres lignes de compte, de la même manière qu'on peut sortir un gros film pour permettre d'amortir des sorties plus risquées.
La disparition progressive provient sans doute en partie de cela (tailler dans les segments les moins porteurs) mais aussi parce que le support physique est remplacé par les plate-formes en ligne. Il s'agit donc moins d'une question de préservation ou de rentabilité que de changement de medium.
Geoffrey Firmin wrote: 18 Jul 21, 14:11Bien sur que cela existe, Lucas, Spielberg, Redford, Eastwood et beaucoup d'autres financent le Film Foundation de Scorsese:
http://www.film-foundation.org/preserved-film
Certains des films restaurés par la Film Foundation ne sont-ils d'ailleurs pas actuellement bloqués côté exploitation pour des questions de droits ?
francesco
Accessoiriste
Posts: 1567
Joined: 28 Jun 06, 15:39
Location: Paris depuis quelques temps déjà !

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by francesco »

Geoffrey Firmin wrote: 18 Jul 21, 14:11
francesco wrote: 18 Jul 21, 13:55 Il faut trouver un millionnaire cinéphile ! Ca doit bien exister :)
Bien sur que cela existe, Lucas, Spielberg, Redford, Eastwood et beaucoup d'autres financent le Film Foundation de Scorsese:
http://www.film-foundation.org/preserved-film
Lucas est le plus important donateur avec plus de 10 millions $.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Capture.PNG
Ouais, ben s'ils pouvaient s'intéresser un peu plus aux women's picture et aux films réalisés par des femmes, ces machos, ça m'arrangerait :mrgreen:
Spoiler (cliquez pour afficher)
June Allyson
Mary Astor
Carroll Baker
Leslie Caron
Joan Collins
Joan Crawford
Bette Davis
Doris Day
Irene Dunne
Edwige Feuillère
Greer Garson
Betty Grable
Gloria Grahame
Susan Hayward
Miriam Hopkins
Betty Hutton
Jennifer Jones
Zarah Leander
Gina Lollobrigida
Jeanette MacDonald
Anna Magnani
Jayne Mansfield
Sara Montiel
Maria Montez
Merle Oberon
Anna Neagle
Lilli Palmer
Eleanor Parker
Rosalind Russell
Lizabeth Scott
Norma Shearer
Lana Turner
Jane Wyman
Loretta Young
User avatar
Rick Deckard
Assistant opérateur
Posts: 2301
Joined: 6 Jan 08, 18:06
Location: Los Angeles, 2049

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by Rick Deckard »

C’est pour ça qu’on ne peut pas compter directement sur ces millionnaires. Il faut augmenter sensiblement leurs impôts pour que l’argent récolté soit affecté par la puissance publique à une restauration des films bien plus inclusive.
Il ne faut pas confondre des mecs qui s’excusent et dégât des eaux
User avatar
Geoffrey Firmin
Howard Hughes
Posts: 16328
Joined: 20 May 03, 19:08
Location: au fond de la Barranca

Re: Les Blu-ray Carlotta

Post by Geoffrey Firmin »

francesco wrote: 18 Jul 21, 15:27

Ouais, ben s'ils pouvaient s'intéresser un peu plus aux women's picture et aux films réalisés par des femmes, ces machos, ça m'arrangerait :mrgreen:
Il y en a quelques uns quand même, les films de Ida Lupino, Agnès Varda, Alice Guy et l'emblématique Wanda de Barbara Loden qui est sorti chez Criterion. Je suis surpris que ni Carlotta ni Potemkine n'ont encore sorti cette restauration chez nous car je crois qu'elle est au catalogue MK2.