Les Blu-ray Sidonis

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

primus
Machino
Posts: 1183
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by primus »

Pour moi peu importe les moyens employés, seul le résultat perçu par mes yeux compte. Si vous voulez défendre un master juste parce qu'il est plus récent, mieux travaillé techniquement mais flou, soit. On en arrive quand même à nier une réalité optique commune à tous: c'est flou ou c'est net. Si maintenant on me rétorque que c'est une illusion de netteté, je prends quand même.
Et comme vous êtes tellement sympathiques ( :mrgreen: ) je prendrai peut-être le temps de faire des photos avec mon téléphone de ce supplément vidéo comparatif. Avec l'indulgence que ça demande hein. Si quelqu'un plus tard à de quoi faire des captures via un ordi ce sera évidemment plus propre.
Et j'insiste tenia: dés qu'on intervient sur une source numérisée pour toucher à l'étalonnage, au piqué, et autres réglages, en modifiant certains curseurs on améliore certaines zones, certaines scènes, pour en altérer d'autres. Tout le blabla qui consiste à nous vendre les bons réglages vs les mauvais c'est aussi une question de ressenti et de choix personnel en fonction du matos.
Je prends l'exemple de Ouvre les yeux chez studiocanal très bruité avec lequel j'ai semblé être trop indulgent parce que mon matos me permet d'ajouter du très artificiel DNR grâce auquel mon visionnage s'est mieux passé. Toutes les modifications numériques sont évidemment artificielles. Selon le type d'écran, les réglages disponibles l'appréciation sera différente.
Pour ce qui est de Possession un comparo vidéo sur youtube repris ici il y a peu montre que sur certaines images le dernier parti-pris semble bien meilleur alors que sur d'autres c'est l'ancien master qui semble plus "naturel". Dans les deux cas on joue avec la palette graphique, le gros ordi et l'écran de la salle de restauration en tentant de se rapprocher au mieux de ce qu'on croit être la vérité.
Pour revenir à Je suis un aventurier la question qui me taraude c'est surtout: comment a t'on pu sortir un truc pareil?
Torrente
David O. Selznick
Posts: 12884
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by Torrente »

Est ce que l'édition allemande reprend les 2 mêmes disques que l'édition anglaise ? Quelqu'un sait ?
primus
Machino
Posts: 1183
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by primus »

Non. Comme je l'ai écrit précédemment l'édition allemande n'a qu'un seul disque qui propose le master 2019 flou au format 2.00 et le master 2010 au format 1.85.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25503
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by tenia »

primus wrote: 4 May 21, 19:08On en arrive quand même à nier une réalité optique commune à tous: c'est flou ou c'est net. Si maintenant on me rétorque que c'est une illusion de netteté, je prends quand même.
C'est pourtant une nuance importante puisqu'elle définit le rapport de l'aspect de la restauration à celui "supposé" de la source : est-ce que l'ancien master semble plus net car c'est la netteté originale du film ou juste parce qu'on a balancé un filtre d'accentuation dessus ?
primus wrote: 4 May 21, 19:08Et j'insiste tenia: dés qu'on intervient sur une source numérisée pour toucher à l'étalonnage, au piqué, et autres réglages, en modifiant certains curseurs on améliore certaines zones, certaines scènes, pour en altérer d'autres. Tout le blabla qui consiste à nous vendre les bons réglages vs les mauvais c'est aussi une question de ressenti et de choix personnel en fonction du matos.
Pour faire simple : bien sûr qu'il y a un travail numérique sur une restauration numérique. Sauf que ce travail n'implique pas forcément (et de plus en plus rarement, en fait) de balancer à la truelle des filtres numériques destructifs comme du DNR ou de l'accentuation artificielle. Le travail effectué, par ex, sur La main au collet n'est pas vraiment le même que celui effectué sur La roue. Et pourtant, je n'ai aucun doute sur le fait qu'il y a eu un travail numérique important d'ajustement du rendu des sources pour les harmoniser un peu entre elle. Sauf que dans le 1er cas, c'est du travail de sagouin clairement éloigné de ce à quoi le film doit ressembler, dans l'autre cas le naturel de l'image reste le principal but (et on voit encore, d'ailleurs, les différences de rendus entre les sources).

On parle ici du travail de sagouin à la truelle, pas de celui effectué avec parcimonie.
primus wrote: 4 May 21, 19:08Je prends l'exemple de Ouvre les yeux chez studiocanal très bruité avec lequel j'ai semblé être trop indulgent parce que mon matos me permet d'ajouter du très artificiel DNR grâce auquel mon visionnage s'est mieux passé.
C'est un vieux master HD obsolète. Et donc un très mauvais exemple car sans aucun doute aucunement représentatif de la photo originale du film.
primus wrote: 4 May 21, 19:08Selon le type d'écran, les réglages disponibles l'appréciation sera différente.
Oui, c'est sûr que si tu ajustes ton écran à la source, l'appréciation du disque sera différente... sauf que ça devient compliqué alors de ne juger QUE la tronche de ce qui est sur le disque. A ce moment, tu prends le nouveau master de Je suis un aventurier, tu mets la netteté de ton écran à fond, et voilà.
primus wrote: 4 May 21, 19:08Pour revenir à Je suis un aventurier la question qui me taraude c'est surtout: comment a t'on pu sortir un truc pareil?
Ou, dans mon cas : d'où provient, techniquement parlant, un tel résultat ?
primus
Machino
Posts: 1183
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by primus »

tenia wrote: 4 May 21, 20:20 A ce moment, tu prends le nouveau master de Je suis un aventurier, tu mets la netteté de ton écran à fond, et voilà.
Non justement. Avec ce flou constant aucun réglage ne peut compenser ça. Donc je ne vois pas comment cet ancien master a pu être bidouillé pour être plus net sans être affreusement altéré. Encore une fois ces quelques minutes en bonus de la comparaison des deux masters sur le blu allemand représentent une impressionnante bonne surprise. La seule différence visible c'est passé du flou au net sans être non plus dans un piqué de compétition. Qu'on vienne ensuite parler de comment l'ancien master a été artificiellement tripatouillé pour être net, je suis dubitatif. Je n'ai pas constaté de contours horriblement accentués, avec un réglage sans DNR cette fois.
Torrente
David O. Selznick
Posts: 12884
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by Torrente »

primus wrote: 4 May 21, 20:15 Non. Comme je l'ai écrit précédemment l'édition allemande n'a qu'un seul disque qui propose le master 2019 flou au format 2.00 et le master 2010 au format 1.85.
Ok merci. Je demandais car il me semblait que l'anglais proposait aussi ces 2 options mais sur 2 disques séparés.
primus
Machino
Posts: 1183
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by primus »

Après le blu des affameurs et son petit problème de technicolor, j'ai donc regardé ce soir le master 2010 de Je suis un aventurier sur le blu allemand avec sta.
Je me suis régalé. Il y a environ 5-10% de film avec le flou du master 2019 qui fait apprécier encore davantage le reste d'une belle image en vidéoprojection. Pas de souci de contours, de "pâte pixelisée". Il y a bien du bruit numérique mais il ne gêne pas le visionnage. Quand je m'attarde sur la matière et les motifs des vêtements je me dis que le niveau de détails est très satisfaisant. Conclusion: une séance très plaisante et la certitude d'avoir fait le bon choix.
Le test allemand cité précédemment est donc, pour moi, très exagéré et peut faire passer à côté de cette seule (?) possibilité d'échapper à ce master flou.
J'ai bien fait quelques photos à l'arrache dans le noir avec mon téléphone de l'écran de projection mais là encore je reprécise qu'il y a les filtres du téléphone qui foutent un peu le bordel (postérisation, couleurs pas bien justes, renforcement de bruit numérique, dureté excessive de l'image). J'en poste tout de même trois pour donner une idée du comparatif des deux masters. Soyez indulgents, c'est juste pour vous donner une idée des différences entre les deux.
Après ça j'estime avoir largement fait ma part pour vous inciter à constater par vous-même avec vos yeux, votre matos. Si vous vous débrouillez avec des sta anglais vous pourrez comparer avec le master 2019 utilisé par Sidonis et Arrow. Celui qui persistera à me dire qu'il est meilleur, je lui sors le goudron et les plumes, et la médaille de la mauvaise foi.

Image

Image

Image
frédéric
1st Degree
Posts: 13201
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by frédéric »

Je crois que c'est limite Naphta :

Terreur Extra-Terrestre et Les monstres de la mer le 19 Août :

https://www.fnac.com/a15998459/Les-Mons ... Applicable
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92369
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by Jeremy Fox »

User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 92369
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by Jeremy Fox »

User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6111
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by El Dadal »

OK vendu ! Et ça me rappelle qu'il me reste à prendre La vallée de la peur au passage
Count Dooku
Machino
Posts: 1098
Joined: 28 Apr 10, 15:16
Location: Belgique

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by Count Dooku »

Pas trop de regrets de l'avoir préco celui-là vu la différence avec le DVD, par contre au regard de ce comparatif avec le BR allemand j'ai de grosses réserves quand-même sur le cadrage et surtout la colorimétrie, avec ce contraste hyper boosté qui fait disparaître plusieurs éléments de l'image (par ex. capture 7, la moitié du visage de Robert Ryan disparait dans l'ombre). D'un côté le BR allemand a un rendu plus terreux, avec des couleurs passées, mais le nouveau a un côté trop flashy pour être honnête. :-/
User avatar
NorbertJacques
Assistant(e) machine à café
Posts: 120
Joined: 27 Jan 20, 21:54

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by NorbertJacques »

Mêmes réserves, et au niveau de la définition, le gain ne me semble pas si significatif que cela sur les captures (l'épaisseur sur le Sidonis me paraît même un peu excessive, cf. capture 8 du comparatif avec Koch).
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25503
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by tenia »

Pour avoir comparer les 2 disques (plus le Twilight Time), couleurs à part, la nouvelle restauration enterre l'ancienne sans équivoque. L'ancien master souffre notamment d'accentuation artificielle avec des surcontours régulièrement visibles (encore plus à la comparaison).

Par contre, l'encodage du disque Sidonis a des bandes mortes en bordure des bandes noires assez étranges. On dirait que le masque des bandes noires au niveau compression a été mal appliqué, et que ces zones se retrouvent complètement lissées. On le voit sur le ciel bleu en haut de cette fameuse 8e comparaison. Je n'avais jamais vu ça.
User avatar
damdouss
Accessoiriste
Posts: 1846
Joined: 1 Sep 08, 10:09

Re: Les Blu-ray Sidonis

Post by damdouss »

Count Dooku wrote: 10 Jun 21, 11:48 Pas trop de regrets de l'avoir préco celui-là vu la différence avec le DVD, par contre au regard de ce comparatif avec le BR allemand j'ai de grosses réserves quand-même sur le cadrage et surtout la colorimétrie, avec ce contraste hyper boosté qui fait disparaître plusieurs éléments de l'image (par ex. capture 7, la moitié du visage de Robert Ryan disparait dans l'ombre). D'un côté le BR allemand a un rendu plus terreux, avec des couleurs passées, mais le nouveau a un côté trop flashy pour être honnête. :-/
Oui et cet extrait du test :"une atténuation des tonalités jaune/verdâtres typiques de la pellicule, désormais nettement gommées, avec pour conséquence une montée des tons magenta dans certains plans"

Rien que cette phrase (et les captures le prouvent) montre une colorimétrie à nouveau trafiquée et non conforme. Rien que pour cela HD ou pas, je n'achèterai pas cette édition : le respect de la colorimétrie est primordiale et les traficotages numériques des tonalités dont on a souvent parlé (sur "le bon la brute et le truand" par exemple ou l'édition blu ray du "dernier face à face" chez wildside calamiteuse côté couleurs), il y en a un peu marre. Des tonalités aussi magentas et froides ne correspondent pas à une bonne restauration de la part de la Fox : je m'étonne donc d'une certaine indulgence pour cette réédition (le passage à la HD et au blu ray ne la justifie pas complètement). Dommage : encore un raté Sidonis lors du passage au blu ray...