Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

lechatquifume
Machino
Posts: 1147
Joined: 3 Jun 19, 13:05

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by lechatquifume »

Ne pas oublier le coût du packaging, un mediabook coûtera plus cher qu'un boîtier plastique. Que Coin de Mire paie des droits la où Gaumont n'en paie pas. Que Coin de Mire paie des royalties et qu'ils ont participé au financement de restaurations.
C'est aussi pour ça qu'un titre comme POSSESSION ne sera pas à 25 ou 20€.
User avatar
Prolls
Assistant(e) machine à café
Posts: 117
Joined: 16 Oct 19, 14:13

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by Prolls »

DukeOfPrunes wrote: 19 Sep 20, 08:01
Prolls wrote: 18 Sep 20, 16:47Je vais prendre l'exemple de l'horlogerie puisque c'est mon domaine professionnel et qu'au final c'est également un marché en pleine mutation. [...] Et bien lorsque mon entreprise présente des montres à plusieurs centaines de milliers d'euros pièce, personne ne râle en disant que si Swatch ou Festina faisaient pareil plus personne ne pourrait s'en acheter. Et les ventes globales ne baissent pas pour autant, au contraire. Car ces montres de luxe, comme les éditions prestiges en blu-ray, ont des acheteurs. Idem pour les automobiles ou presque tout autre marché.
D'un côté, je vois où tu veux en venir, de l'autre, c'est vraiment tiré par les cheveux... Dire que le Blu-ray est un objet de luxe, et le comparer à des achats extraordinaires à des prix mirobolants, c'est faire erreur sur toute la ligne. Prestige, c'est un terme marketing. Surtout que la qualité de l'horlogerie interne de Coin de Mire ne le vaut pas forcément. Après, dire qu'il y a des gens qui peuvent se le permettre, je n'en doute pas, c'est une évidence partout. Mais on parle de biens culturels, d'accès à du patrimoine, pas à du bling-bling qu'on tartine sur la face de son voisin en garant sa SLK. :uhuh:
Ma comparaison était effectivement volontairement accentuée. Mais selon moi le blu-ray reste un produit de luxe. Pas de le sens extrêmement onéreux, mais dans le sens non indispensable.
Même si cela tend à diminuer avec les nouvelles technologies, la culture a toujours été quelque chose d'accessible à une tranche de la population limitée. Aujourd'hui encore si je veux voir tel spectacle, je dois aller dans telle ville. Si je veux voir tel tableau, je dois aller dans tel musée. Cela a un coût, sans parler de la contrainte géographique ou des oeuvres qui sont au placard et non accessible au plus grand nombre.

Le problème d'aujourd'hui c'est la surconsommation des bien culturels qui nous fait croire que le vrai prix d'un blu-ray est forcément 7.50 EUR en promo Fnac. Je me rappelle avoir acheté des DVD 250 francs en 2000 (38 EUR) et ça ne m'a pas dérangé plus que ça car j'en achetais moins qu'aujourd'hui. Je doute sincèrement qu'il y ait une personne sur ce forum qui n'ai pas le budget pour acheter un blu-ray 32 EUR. Mais je comprends cependant bien volontiers que quelqu'un préfère en acheter plus pour le même prix. C'est juste une question de choix et c'est en ça que je le comparais aux produits de luxe.
User avatar
Prolls
Assistant(e) machine à café
Posts: 117
Joined: 16 Oct 19, 14:13

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by Prolls »

lechatquifume wrote: 19 Sep 20, 09:30 Ne pas oublier le coût du packaging, un mediabook coûtera plus cher qu'un boîtier plastique. Que Coin de Mire paie des droits la où Gaumont n'en paie pas. Que Coin de Mire paie des royalties et qu'ils ont participé au financement de restaurations.
C'est aussi pour ça qu'un titre comme POSSESSION ne sera pas à 25 ou 20€.
Pour le packaging, c'est effectivement une évidence, mais c'est très juste de rappeler la question des droits. Si Gaumont sort en blu-ray des films qui lui appartiennent, le gain doit être conséquent.
Par contre, quelle est la différence entre les droits et les royalties?
User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23139
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by Commissaire Juve »

Prolls wrote: 19 Sep 20, 11:18 Je me rappelle avoir acheté des DVD 250 francs en 2000 (38 EUR)...
49,72 euros exactement ! :mrgreen: (voir le convertisseur de l'INSEE)
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24782
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by tenia »

lechatquifume wrote: 19 Sep 20, 09:30C'est aussi pour ça qu'un titre comme POSSESSION ne sera pas à 25 ou 20€.
Il me semble aussi que le contenu éditorial sera très éloigné de celui d'une édition Coin de mire, non ?
User avatar
Prolls
Assistant(e) machine à café
Posts: 117
Joined: 16 Oct 19, 14:13

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by Prolls »

Commissaire Juve wrote: 19 Sep 20, 11:23
Prolls wrote: 19 Sep 20, 11:18 Je me rappelle avoir acheté des DVD 250 francs en 2000 (38 EUR)...
49,72 euros exactement ! :mrgreen: (voir le convertisseur de l'INSEE)
Oh le coup de stress, j'ai cru que j'avais mal compté. :mrgreen:
Effectivement si l'on tient compte de l'inflation, ça ferait des blu-ray à presque 50 EUR aujourd'hui. Mais là le marché ne l'accepterait pas pour des éditions standards.
Et puis l'INSEE est très fort en statistiques mais il faut les contextualiser. L'inflation est une donnée moyenne mais qui ne s'applique pas à tous les biens de consommation de la même façon.
En l'occurrence on voit que les prix de places de cinéma ont plutôt grimpé alors que ceux des supports physique ont suivi la tendance inverse.
lechatquifume
Machino
Posts: 1147
Joined: 3 Jun 19, 13:05

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by lechatquifume »

tenia wrote: 19 Sep 20, 11:32
lechatquifume wrote: 19 Sep 20, 09:30C'est aussi pour ça qu'un titre comme POSSESSION ne sera pas à 25 ou 20€.
Il me semble aussi que le contenu éditorial sera très éloigné de celui d'une édition Coin de mire, non ?
Oui mais ce n'est pas pour ça que ça coûte plus cher. Par ex on nous a offert une interview d'1h45 de Zulawski pour rien. Alors que 10 minutes à l'Ina coûte 2000€.
Tu peux avoir 20 mn de bonus qui coûtent plus cher que 3h de bonus.

Sinon le MG est le prix d'achat du film. S'ajoute des royalties, c'est à dire un % sur les ventes qui s'ajoute après s'être remboursé le MG.
Imaginons que nous achetons les droits d'un film 4000€. Il faudra que nous touchions 4001€ pour que l'ayant droit touche 20% sur les 1€. Et ainsi de suite.
C'est d'autant plus rentable pour les sociétés qui dealer avec des sociétés comme les nôtres qui vendons sur notre site car en touchant 100% des ventes nous remboursons plus vite le MG et donc les royalties tombent plus vite que si nous n'avions que 50% des ventes en passant par des Fnac.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24782
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by tenia »

lechatquifume wrote: 19 Sep 20, 13:14
tenia wrote: 19 Sep 20, 11:32Il me semble aussi que le contenu éditorial sera très éloigné de celui d'une édition Coin de mire, non ?
Oui mais ce n'est pas pour ça que ça coûte plus cher. Par ex on nous a offert une interview d'1h45 de Zulawski pour rien. Alors que 10 minutes à l'Ina coûte 2000€. Tu peux avoir 20 mn de bonus qui coûtent plus cher que 3h de bonus.
Je le sais bien, mais le consommateur lambda ne voit probablement pas le rapport durée / coût du côté des frais de l'éditeur mais de son point de vue à lui, càd non pas les 10 minutes coûtant 2000€ parce que l'INA charge à mort vs l'ITW récupérée gratos, mais l'édition coûtant 32€ avec tel contenu vs l'édition à x € avec tel autre contenu. Je ne dis pas que ces raisons n'expliquent pas le résultat et qu'il faut composer avec, mais juste que le consommateur ne fait sans doute pas le calcul (même inconsciemment) via ce prisme interne là.

Un exemple tout bête : 30€ le digi de Buckaroo Banzai, avec comme seuls bonus une présentation du film et un livret de 24 pages avec une repro du dossier de presse, quelques photos et quelques critiques d'époque, on peut trouver le tarif un peu cher pour ce que ça propose, même si l'éditeur expliquait que le dossier de presse a coûté un rein à reproduire et que le dessinateur du nouveau visuel a demandé une fortune.
lechatquifume
Machino
Posts: 1147
Joined: 3 Jun 19, 13:05

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by lechatquifume »

Comme tu dis le client s'en fout. Mais nous parlons en éditeur...
User avatar
Torrente
Mogul
Posts: 10983
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by Torrente »

tenia wrote: 19 Sep 20, 14:04 le dessinateur du nouveau visuel a demandé une fortune.
Ah parce qu'en plus de nous faire saigner des yeux à mes amis et moi (qui m'en parlent horrifiés à chaque sortie), ce type facture des sommes folles ???
Bin purée... chapeau bas. Il est encore plus fort que ce que j'imaginais. Je vais finir par l'admirer (sans ironie).
User avatar
la_vie_en_blueray
Décorateur
Posts: 3681
Joined: 30 Jan 17, 19:26

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by la_vie_en_blueray »

Prolls wrote: 19 Sep 20, 11:33

Effectivement si l'on tient compte de l'inflation, ça ferait des blu-ray à presque 50 EUR aujourd'hui. Mais là le marché ne l'accepterait pas pour des éditions standards.
Oui, mais en 2000, le DVD on nous l'a vendu comme indestructible, resistant au temps, pouvant être mis dans un silo nucleaire pour être redécouvert par une future civilisation. LE Br, on sait même pas s'il fonctionne quand on le déballe ..
User avatar
damdouss
Accessoiriste
Posts: 1581
Joined: 1 Sep 08, 10:09

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by damdouss »

la_vie_en_blueray wrote: 20 Sep 20, 23:35
Prolls wrote: 19 Sep 20, 11:33

Effectivement si l'on tient compte de l'inflation, ça ferait des blu-ray à presque 50 EUR aujourd'hui. Mais là le marché ne l'accepterait pas pour des éditions standards.
Oui, mais en 2000, le DVD on nous l'a vendu comme indestructible, resistant au temps, pouvant être mis dans un silo nucleaire pour être redécouvert par une future civilisation. LE Br, on sait même pas s'il fonctionne quand on le déballe ..
Le dvd reste une valeur durable : la majorité fonctionne parfaitement après 20 ans. La technologie blu ray est avec le recul beaucoup plus instable : on l'a vu maintes fois même si elle s'est semble t-il améliorée depuis 6-7 ans... Si les blu ray ne tenaient pas sur une même durée de 20 ans minimum comme les dvd on serait pas loin d'une quasi escroquerie commerciale (et non pas technologique puisque le gain de la HD est indéniable). Mais on en est encore loin pour l'instant heureusement même si les promesses de durabilité pour le blu ray ont un sacré coup dans l'aile...
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24782
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by tenia »

Oui enfin y a aussi eu le DVD-rot, et avant ça le CD-rot, et il me semble avant cela le LD-rot. Et le DVD a été vendu indestructible par le même marketing qui nous vendait le BR indestructible. En pratique, quelques années après son lancement, la durée de vie estimée du DVD a été largement revue à la baisse.
Et surtout, pour le moment, on a littéralement aucun chiffre permettant d'arguer d'un problème structurel de durabilité du BR (càd pas lié à certaines pratiques de production dans certaines usines, ou à certains lots de matières premières, ou à certains batchs, mais d'un problème de conception).
User avatar
damdouss
Accessoiriste
Posts: 1581
Joined: 1 Sep 08, 10:09

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by damdouss »

tenia wrote: 21 Sep 20, 12:42 Oui enfin y a aussi eu le DVD-rot, et avant ça le CD-rot, et il me semble avant cela le LD-rot. Et le DVD a été vendu indestructible par le même marketing qui nous vendait le BR indestructible. En pratique, quelques années après son lancement, la durée de vie estimée du DVD a été largement revue à la baisse.
Et surtout, pour le moment, on a littéralement aucun chiffre permettant d'arguer d'un problème structurel de durabilité du BR (càd pas lié à certaines pratiques de production dans certaines usines, ou à certains lots de matières premières, ou à certains batchs, mais d'un problème de conception).
Oui dans les faits tu as raison mais une réalité c'est que des centaines de titres en blu ray n'ont pas pu durer plus de 5 à 10 ans et ça c'est un problème concret (cela n'a jamais été le cas pour le dvd). Normalement si c'est un problème lié à l'époque QOL et Cie il ne devrait plus y avoir de cas pour les blu ray sortis après 2013 (sauf blu ray rot comme il y a eu dvd rot effectivement mais cela restera du cas par cas)... Donc à suivre dans les années à venir : si des cas très ponctuels de blu ray défectueux sont à signaler on ne pourra que s'en réjouir, si pour un même titre plusieurs personnes se plaignent alors là on pourra presque parler d'un problème structurel. Mais c'es sûr que l'on en est pas là....
frédéric
1st Degree
Posts: 13113
Joined: 28 Aug 04, 18:49
Location: Une galaxie lointaine, très lointaine

Re: Les Blu-ray Coin de mire Cinéma

Post by frédéric »

Quid du Mouton à cinq pattes qui était, il me semble annoncé prochainement ?
Blogs Perso, Cinéma de Minuit : http://cineminuit.fr.over-blog.com/

Cinéma Actuel : http://sallesobscures2.over-blog.fr/

"And Now Mr Serling"