Powerhouse Films - Indicator

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6111
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by El Dadal »

Flol wrote: 15 Apr 21, 15:17
hellrick wrote: 15 Apr 21, 15:14
C'est très bien. D'ailleurs ce n'est pas aussi improbable que ça, juste un lien sur le sujet mais il y en a pas mal: https://fr.wikipedia.org/wiki/Programme ... 9U.S._Navy :wink:
C'est vrai que j'avais entendu parler de ça. :?
Merci pour vos retours, en tout cas.
Pour une vision réaliste de l'utilisation des dauphins de guerre, je vous rappelle aux bons souvenirs de Jones dans Johnny Mnemonic :o
Image
Torrente
David O. Selznick
Posts: 12884
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Torrente »

Chef-d’œuvre !
DearHunter

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by DearHunter »

Joshua Baskin wrote: 15 Apr 21, 17:50La première partie du film est franchement sympa.
La suite est très oubliable. En revanche parler comme à l'époque d'un désastre total, d'un des pires films jamais faits...bon...
Allez, vendu!
User avatar
Mosin-Nagant
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5870
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Mosin-Nagant »

Dommage de ne pas avoir inclus ce petit livret directement dans l'édition. J'aurais bien commandé chez eux, pour l'avoir, mais les frais de port sont trop élevés...

Image

Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Image
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21291
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Rick Blaine »

En août:

Corruption de Robert Hartford-Davis
Image
The people next door de David Greene
Image
The Bingo Long Traveling All-Stars & Motor Kings de John Badham
Image
Jagged edge de Richard Marquand
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 47955
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Flol »

Probablement les 2 premiers pour moi.
Je trouve leurs dernières sorties tellement plus excitantes que celles de chez Arrow, par exemple...
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21291
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Rick Blaine »

Flol wrote: 20 May 21, 14:20 Je trouve leurs dernières sorties tellement plus excitantes que celles de chez Arrow, par exemple...
C'est clair !
Jai tout preco, curieux de chaque film.
User avatar
Mosin-Nagant
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5870
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Mosin-Nagant »

À double tranchant, pour moi. Film qui m'avait été interdit par mon père, à l'époque où il l'avait loué en VHS. J'ai toujours voulu savoir ce que ça vaut. Puis c'est Joe Eszterhas qui est au scénario.
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 47955
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Flol »

Faut que je vérifie si je l'ai vu (jamais bon signe).
User avatar
Thesix
Accessoiriste
Posts: 1511
Joined: 27 Jul 19, 19:18

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Thesix »

Glenn Close ! Brrrrrr
Il avait bien raison ton père. :mrgreen:
(pauvre Jeff Bridges...)
Amazon, c'est le mal ! :mrgreen: (avec l'augmentation des débits)
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10105
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Joshua Baskin »

Ouh là ça sent le full set.
Effectivement bien plus interessant que les sorties Arrow.
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury
User avatar
Mosin-Nagant
Réalisateur de seconde équipe
Posts: 5870
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Mosin-Nagant »

Thesix wrote: 20 May 21, 18:50 Glenn Close ! Brrrrrr
Il avait bien raison ton père. :mrgreen:
(pauvre Jeff Bridges...)
Ha ha! C'était donc ça...
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
Image
O'Malley
Cadreur
Posts: 4363
Joined: 20 May 03, 16:41

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by O'Malley »

Mosin-Nagant wrote: 20 May 21, 16:56 À double tranchant, pour moi. Film qui m'avait été interdit par mon père, à l'époque où il l'avait loué en VHS. J'ai toujours voulu savoir ce que ça vaut. Puis c'est Joe Eszterhas qui est au scénario.
Vieux souvenir d'une diffusion sur TF1 un dimanche soir "deux films sinon rien": je me suis demandé à l'époque, je crois, au regard du personnage de Glenn Close et de l'aspect tranchant mis en exergue par le titre, si le film n'était pas une ébauche de Basic Instinct pour Eszterhas, en plus light bien entendu.

Sinon, je verrais bien Corruption sortir dans la collection British Terror d'ESC dans quelques mois...
Torrente
David O. Selznick
Posts: 12884
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Torrente »

Joshua Baskin wrote: 20 May 21, 21:09 Ouh là ça sent le full set.
Effectivement bien plus interessant que les sorties Arrow.
Sans surprise : tout le contraire, pour moi.

Et j'ajouterais même volontiers : vous êtes fous.

(mais ça va mettre en colère Flol et je ne veux pas lui gâcher sa soirée :D )
User avatar
Joshua Baskin
ambidextre godardien
Posts: 10105
Joined: 13 Apr 03, 20:28
Location: A la recherche de Zoltar

Re: Powerhouse Films - Indicator

Post by Joshua Baskin »

Torrente wrote: 20 May 21, 23:27
Joshua Baskin wrote: 20 May 21, 21:09 Ouh là ça sent le full set.
Effectivement bien plus interessant que les sorties Arrow.
Sans surprise : tout le contraire, pour moi.

Et j'ajouterais même volontiers : vous êtes fous.

(mais ça va mettre en colère Flol et je ne veux pas lui gâcher sa soirée :D )
Oh tiens. Justement je suis surpris. Je t'aurais bien imaginer tenter Corruption, voire le Badham.
Laissez-moi passer, je suis Francis Moury