Les Blu-Ray Tamasa

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24478
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by tenia »

Le problème n'est pas l'objectivité qui serait détournée pour choper des disques gratos mais le niveau restreint de compréhension et d'expérience techniques de certains testeurs. Mais certains le reconnaissent volontiers : le test technique n'est qu'un à côté accompagnant un article centré sur la critique artistique du film. A partir de là, le test Blu-ray vaut ce qu'il vaut
jed
Stagiaire
Posts: 55
Joined: 11 Oct 18, 11:52

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by jed »

Je pense justement que cette motivation de choper des disques à l'oeil est un vrai problème.

Pour le reste, je te rejoins mais c'est un peu dommage que tout le monde ne fasse pas comme Classik, à savoir des critiques intéressantes et des tests pointus... même si là encore, c'est tellement tributaire du matériel utilisé que bon...
User avatar
Jeremy Fox
Shérif adjoint
Posts: 90481
Joined: 12 Apr 03, 22:22
Location: Contrebandier à Moonfleet

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by Jeremy Fox »

jed wrote: 26 Nov 20, 08:26 Je pense justement que cette motivation de choper des disques à l'oeil est un vrai problème.
Pas certain que ce soit la principale motivation car ce sont dans 90% des cas des disques tests non sérigraphiés et sous une simple pochette plastique.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24478
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by tenia »

Clairement.

A la rigueur, bien sûr, ça permet de voir des films "gratuitement", mais à nouveau, je crois que les tests peu précis sont simplement le fait de gens techniquement pas très expérimentés mais pensant l'être, ou se retrouvant parce qu'on leur demande à devoir faire des tests alors qu'ils ne sont pas doués pour ça, et pas par l'attrait d'une manne de check discs volants.

Maintenant, il est probable que quelques uns en profitent, ça doit sans doute exister, mais ça n'expliquera jamais la majorité des tests inexacts (surtout qu'ils ne sont pas toujours inexacts en faveur de l'éditeur, des choses très bien ont déjà été descendues injustement).
jed
Stagiaire
Posts: 55
Joined: 11 Oct 18, 11:52

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by jed »

Dans ce cas en dehors de Classik quels sont selon vous les sites (français et US) avec des tests valables ?
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 23140
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by Jack Carter »

ce n'est pas le topic pour en discuter, merci.
Tu as celui-çi par exemple : https://www.dvdclassik.com/forum/viewto ... 23&t=33189

je reposte içi le dernier message en lien avec le sujet du topic, pour qui est interessé par ce titre
primus wrote: 26 Nov 20, 04:26 Thérèse - Alain Cavalier - 1986
Blu ray Tamasa:

Image

Restauration 4K.
Pas revu depuis longtemps, découvert à sa sortie en salles. J'avais 20 ans mais il me reste des souvenirs de cette projection. La conversion numérique a du être un casse-tête, particulièrement dans la gestion des noirs. Surtout au début du film on alterne entre noirs profonds et noir/bleu occasionnant du macroblocking. Sur mon disque j'ai également ce qui ressemble à une petite erreur de gravure avec une ligne de gros pixels pendant 1 seconde sur un plan. Ce bleu qui macrobloc dans certains noirs est un peu gênant. J'ai essayé deux préréglages différents, ça ne change rien. Sur un plan ça donne même un effet de variation lumineuse et en étant attentif sur un autre on a ce bleu qui bave à certains endroits. La gestion du grain aussi semble varier au cours du film. Au début il est fin mais très présent sans être gênant. La restitution d'une image veloutée, au piqué modéré, est fidèle au souvenir que j'en ai. Mais là aussi, selon le diffuseur, le ressenti peut être un peu différent. Alain Cavalier a supervisé l'étalonnage. Techniquement, globalement, je suis un brin déçu pour les raisons évoquées. Malgré ces aspects négatifs la sensation globale est bonne. A l'image du film, le rendu numérique est particulier. Pas de tape à l'oeil. Le packaging est fragile. Le genre de fabrication (pas visible sur la photo) qui peut donner des endroits cornés sans que l'éditeur ou le transporteur soient en cause. Les bonus sont intéressants pour qui aime Cavalier. Sa façon de travailler, sa recherche continuelle de simplification, d'allègement. Mais l'image de ces bonus en projection n'est pas bonne pour cause de basse définition.
User avatar
jhudson
Cadreur
Posts: 4074
Joined: 27 Oct 11, 04:06

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by jhudson »

Jeremy Fox wrote: 26 Nov 20, 08:31
jed wrote: 26 Nov 20, 08:26 Je pense justement que cette motivation de choper des disques à l'oeil est un vrai problème.
Pas certain que ce soit la principale motivation car ce sont dans 90% des cas des disques tests non sérigraphiés et sous une simple pochette plastique.
Donc certains finissent sur Ebay , j'en ai vu de mis en vente !
User avatar
primus
Electro
Posts: 823
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by primus »

Jack Carter wrote: 14 Oct 20, 19:45Tout le monde s’en tape mais il y a aussi Therese en preco sur leur site
J'espère bien que non. Même si ça manque des ingrédients qui font vibrer la plupart des membres actifs (sur le forum :mrgreen:)
Il y a quand même au moins une phrase qui peut faire sourire: "Ne vous en faites pas, au Carmel ce sont les 30 premières années les plus difficiles"
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24478
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by tenia »

primus wrote: 26 Nov 20, 04:26Surtout au début du film on alterne entre noirs profonds et noir/bleu occasionnant du macroblocking. Sur mon disque j'ai également ce qui ressemble à une petite erreur de gravure avec une ligne de gros pixels pendant 1 seconde sur un plan. Ce bleu qui macrobloc dans certains noirs est un peu gênant. J'ai essayé deux préréglages différents, ça ne change rien. Sur un plan ça donne même un effet de variation lumineuse et en étant attentif sur un autre on a ce bleu qui bave à certains endroits. La gestion du grain aussi semble varier au cours du film. Au début il est fin mais très présent sans être gênant.
Ca s'explique probablement par une stratégie d'encodage malheureusement mal ajustée quasiment de bout en bout :
- utilisation d'un Blu-ray double couche mais rempli qu'à 70%,
- de toute manière, le film n'y prend que 14.7 Gb avec un débit logiquement inutilement contraint à 20 Mbps (sachant que les 2 Lattuada montraient des faiblesses à 25 Mbps), ce qui revient, vu l'aspect de la restauration (étalonnage bleu-Eclair + grain argentique fin 4K joliment respecté), à se tirer d'entrée de jeu une balle dans le pied,
- 30 min de bonus en SD mais quand même encodés à 20 Mbps (donc bonus SD et restauration 4K, même combat), mais surtout 1h08 de bonus en SD encodés à 25 Mbps... soit plus que le film lui-même :shock: :shock: :lol: :lol: :evil: :evil:
- piste son encodée en DD 2.0 224 kbps mais piste audio-description en LPCM 2.0 (allez savoir pourquoi ce n'est pas le contraire)

Les soucis de compression sont similaires à ce qu'on voit trop souvent chez certains éditeurs : le grain se retrouve aggloméré en pâtés de pixels de façon régulière et cyclique ce qui fait presque scintiller l'image, et le moindre aplat uni (ce que l'étalonnage de la restauration génère régulièrement) est lardé de macroblocs. Et il y a effectivement au moins une grosse erreur d'encodage à 14 min 29 (qui dure 17 photogrammes).

On dirait une édition originellement prévue pour un Blu-ray simple couche, le film ayant été (mal) compressé pour ça, mais assez tard, il a fallu passer quand même sur un Blu-ray double couche sauf que rien n'a été refait pour en profiter. Sauf que comme pour Mystery Men, je ne sais pas qui fait les calculs en amont, et ils sont pourtant faisables en 30 secondes sur un simple fichier Excel, surtout pour un film court comme celui-ci.

C'est dommage car sinon, la restauration 4K est très compétente (hormis mes réserves habituelles sur la signature colorimétrique du labo) (j'aurais bien aimé voir le résultat si, disons, Hiventy ou Ritrovata s'en étaient chargés à la place), et que la plastique du film est superbe (pas forcément ma came sinon, mais sur cet aspect là, j'aime beaucoup).
User avatar
primus
Electro
Posts: 823
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by primus »

Merci pour les explications. Quel dommage d'avoir bâclé cette étape technique. Heureusement ce macroblocking ne concerne finalement que peu de plans tous au début du film. Pour la "signature colorimétrique" de ce blu je me réfère comme je l'ai écrit à mes souvenirs, même lointains, de ma découverte en salle à l'époque. Et puis comme c'est indiqué avant le film Alain Cavalier était là pour l'étalonnage. Cela vaut ce que ça vaut pour chacun, après les délires que j'ai pu lire concernant un autre titre que je ne citerais pas, je m'abstiens de relancer une éventuelle polémique sans intérêt. Thérèse en blu ça aurait pu être mieux. On loupe le coche de l'excellence du travail de la restauration pour cette étape mal gérée de la compression. Comme quoi estampiller de la restauration 2k-4k n'est pas un gage de qualité tant qu'on a pas le produit fini devant les yeux.
User avatar
Boubakar
Mécène hobbit
Posts: 49089
Joined: 31 Jul 03, 11:50

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by Boubakar »

L'éditeur aurait comme projet de sortir le film à sketches Dead of night pour 2021.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Au_c%C5%9 ... uit_(film)
User avatar
Silenttimo
Doublure lumière
Posts: 595
Joined: 5 Mar 07, 00:57
YMDB
Location: Dans la Vallée de la Mort, menotté à un cadavre... (sinon, le 92)

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by Silenttimo »

Boubakar wrote: 28 Nov 20, 23:49 L'éditeur aurait comme projet de sortir le film à sketches Dead of night pour 2021.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Au_c%C5%9 ... uit_(film)
Excellent film.
Je l'ai vu récemment dans la copie DVD Canal, les segments sont variés, globalement bons à très bons (les parties de liaison étant un peu plus faibles), et celui avec Michael Redgrave est saisissant !
Fan de cinéma muet et ciné US :
- Lubitsch, maître du hors-champ et de la suggestion ; "J'aime faire appel à l'intelligence du spectateur"
- j'aime la bonhommie d'Eugene Palette !

Rôliste depuis plus de 36 ans !
Ma collec' JDR
User avatar
jhudson
Cadreur
Posts: 4074
Joined: 27 Oct 11, 04:06

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by jhudson »

Boubakar wrote: 28 Nov 20, 23:49 L'éditeur aurait comme projet de sortir le film à sketches Dead of night pour 2021.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Au_c%C5%9 ... uit_(film)
Le master HD a été diffusé sur une chaine il y a peu, c'est Studio Canal qui en a les droits.

https://www.blu-ray.com/movies/Dead-of- ... ray/89930/

Tamasa est devenu l'éditeur qui sort les films que Studio Canal ne veux pas sortir en France
User avatar
bocina
Accessoiriste
Posts: 1992
Joined: 11 Mar 05, 16:06

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by bocina »

Je le prendrais pour remplacer mon dvd. Très bon film.
L'élite de ce pays permet de faire et défaire les modes, suivant la maxime qui proclame : « Je pense, donc tu suis. » Pierre Desproges
https://oc.mymovies.dk/marcellus_w/
User avatar
Jack Carter
Certains l'aiment (So)chaud
Posts: 23140
Joined: 31 Dec 04, 14:17
Location: Dans le cerveau de Dale Cooper

Re: Les Blu-Ray Tamasa

Post by Jack Carter »

jhudson wrote: 29 Nov 20, 01:20 Tamasa est devenu l'éditeur qui sort les films que Studio Canal ne veux pas sortir en France
:?:
mais donc, ça sort en France quand meme.... :idea: