Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés avant 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Torrente
Mogul
Posts: 11112
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by Torrente »

RamenRider wrote: 1 Dec 20, 08:51
Torrente wrote: 30 Nov 20, 23:05 4 premières minutes = meilleure vidéo "de déballage" que j'ai vue depuis bien longtemps :

Je rigole tout seul, le mec est à fond.
Il fait toujours de chouettes intro'. C'est un mec qui essaye de faire du cinéma, je crois. Il a du talent. Ses vidéos sont souvent bien montées ( :mrgreen: ), éclairées, filmées (pour ce qui est des petites courts-métrages introductifs en tout cas).
Et il parle des films assez intelligemment aussi.
Je l'avais connu lors du crash du site Severin l'an passé. Sa vidéo était franchement tordante. J'avais senti une "connexion" :lol:
RamenRider wrote: 1 Dec 20, 08:51Sinon, j'ai fais un dernier passage sur le site avant la fermeture et j'ai rajouté Don't go in the woods et Punk Vacation à ma commande. J'hésitais depuis longtemps et quand j'ai vu les stocks fondre, j'ai paniqué :mrgreen:
Ce qui me fait 12 titres achetés pendant ce black friday + un séparateur d'étagère vinegar. Pour pas loin de 200$.
Sans surprise : moi aussi :oops: :roll:
J'hésitais entre ESC et refaire un passage chez Vinegar. Mais franchement, le SAV d'ESC, l'absence de possibilité de paiement via Paypal, leurs pratiques commerciales, le fait de me retrouver avec des mediabooks dont j'ai horreur (pour des films dont j'ai souvent les imports, en plus)... bref, j'ai laissé tomber. D'autant que l'un des trucs que je voulais le plus est très vite passé indisponible (le digipack du remake de Blob qui aura tenu moins de 12 heures). Je me suis dit que ce n'était pas comme si je ne pourrais pas ravoir tout ça chez Bluecats un jour ou l'autre.

J'ai ajouté :
Grave robbers (Ladrones de tumbas) (avec fourreau)
Cemetery of terror (avec fourreau)
Night owl (avec fourreau)
Blood harvest
Darkroom
J'attends donc un coup de fil de la banque sous peu :lol:
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 41389
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by Rockatansky »

J'ai été fort je n'ai rien rajouté, j'ai trouvé le moyen d'acheter un film en double :D
Heureusement ils me l'ont remboursé :)
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
RamenRider
Stagiaire
Posts: 91
Joined: 29 Jul 19, 13:29

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by RamenRider »

Torrente wrote: 1 Dec 20, 15:32 J'hésitais entre ESC et refaire un passage chez Vinegar. Mais franchement, le SAV d'ESC, l'absence de possibilité de paiement via Paypal, leurs pratiques commerciales, le fait de me retrouver avec des mediabooks dont j'ai horreur (pour des films dont j'ai souvent les imports, en plus)... bref, j'ai laissé tomber. D'autant que l'un des trucs que je voulais le plus est très vite passé indisponible (le digipack du remake de Blob qui aura tenu moins de 12 heures). Je me suis dit que ce n'était pas comme si je ne pourrais pas ravoir tout ça chez Bluecats un jour ou l'autre.
Idem de mon côté. J'ai hésité a prendre des BR chez ESC, mais j'ai annulé mon panier. Leur SAV est éclaté au sol, et comme tu dis leurs pratiques commerciales sont encore plus nulles. Le message de Metaluna store sur facebook m'a aussi convaincu de ne pas les soutenir. C'est fou comme on peut acheter ou ne pas acheter selon le ressenti autour d'un éditeur, le film reste l'objet principal, mais je le côté sympathique et le boulot de fou que font Vinegar me convaincront plus facilement de lâcher de la thune pour un vieux film pas ouf des années 80, que de lâcher de la thune pour un classique de l'horreur que va sortir ESC.

Ravi d'avoir trouvé ce forum ou on peut partager nos dépenses compulsives entre fans ( pauvres ).
User avatar
Torrente
Mogul
Posts: 11112
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by Torrente »

Un mec a posté ce gif sur blu-ray.com, c'est trop ça !
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
:lol:
RamenRider wrote: 1 Dec 20, 16:27 C'est fou comme on peut acheter ou ne pas acheter selon le ressenti autour d'un éditeur, le film reste l'objet principal, mais je le côté sympathique et le boulot de fou que font Vinegar me convaincront plus facilement de lâcher de la thune pour un vieux film pas ouf des années 80, que de lâcher de la thune pour un classique de l'horreur que va sortir ESC.
C'est exactement mon ressenti.
Mais ce n'est pas étonnant. Tout ce système qu'ont choisi les éditeurs indé' (contraints ou non) tend vers ça (que ce soit bien ou pas, peu importe).
Leur réussite commerciale et leur pérennité ne dépendront bientôt plus que de quelques points clés vu la concurrence et le marché de niche de la niche qui se réduit de jours en jours : la gestion de leur "communauté" (exactement comme les réseaux sociaux des vedettes, groupes, artistes etc), leur communication donc (et par extension forcément, leurs tactiques commerciales) et leur SAV (gestion de "crises" et frais de port inclus).
Chacun continuera évidemment avant tout, de choisir quels films il achètera selon sa propre sensibilité, ses affinités cinématographiques / envies / budget, mais tous ces facteurs rentreront de plus en plus en ligne de compte. On choisira implicitement son camp puisqu'on ne commandera plus un peu de tout sur une plateforme générique vendant de tout mais des produits spécifiques d'une ligne éditoriale encore plus spécifique émanant d'une entité définie qu'on peut toucher plus facilement car personnalisée sur les réseaux sociaux (avec tout ce qui en découle donc) du type "je n'ai jamais parlé au pdg de la Fnac donc ça me touche moins directement, par contre je connais le gars d'ESC, il m'a mal répondu sur son Facebook".
Ce système direct a les défauts de ses qualités, en donnant encore plus de pouvoir au consommateur.

Il suffit de voir ce qu'il s'est passé cette année lors du Black Friday US entre Vinegar Syndrome et Severin.
Vinegar a vendu pour 84 0000$ d'un seul titre remis au goût du jour grâce à un vulgaire bout de carton (alors que le Blu-ray était déjà sorti en 2016 ?!?!) avec une super ambiance sur son topic blu-ray.com et ses réseaux sociaux alors que Severin a vu son topic clôturé sur blu-ray.com et ses ventes stagner (packs invendus alors que limités à 700 unités) suite à une communication désastreuse sur ses réseaux sociaux et une tactique commerciale d'un autre âge.
Le consommateur a tranché et il est implacable sur ces points.
Alors même que les 2 ont augmenté en même temps leur PPC, fonctionnent très bien lors de ces ventes en général et sortent en plus de belles exclusivités (pour leur cœur de cible) à cette occasion.

Cela dit, ESC a intelligemment opté pour le "volume". L'écrasement/affaiblissement de la concurrence par engloutissement. C'est un bon choix : insister sur l'éventail du catalogue et le volume quand on n'est pas au niveau dans sa communication, ni dans le suivi, ni dans l'entretien de sa communauté.
User avatar
RamenRider
Stagiaire
Posts: 91
Joined: 29 Jul 19, 13:29

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by RamenRider »

Torrente wrote: 1 Dec 20, 17:26 Il suffit de voir ce qu'il s'est passé cette année lors du Black Friday US entre Vinegar Syndrome et Severin.
Vinegar a vendu pour 84 0000$ d'un seul titre remis au goût du jour grâce à un vulgaire bout de carton (alors que le Blu-ray était déjà sorti en 2016 ?!?!) avec une super ambiance sur son topic blu-ray.com et ses réseaux sociaux alors que Severin a vu son topic clôturé sur blu-ray.com et ses ventes stagner (packs invendus alors que limités à 700 unités) suite à une communication désastreuse sur ses réseaux sociaux et une tactique commerciale d'un autre âge.
Le consommateur a tranché et il est implacable sur ces points.
Peux-tu résumer un peu l'histoire avec Severin ? De mon côté, aucune de leur annonce ne m'a hypé, donc j'ai même pas été voir leur site le jour J, ni leur topic sur blu-ray.com. Je voyais des contacts facebook collectionneur lâcher des "Cette fois leur site ne crashera pas, car personne n'achètera" avant le BF, suite à leurs annonces. Je les rejoins un peu car bon, y avait pas grand chose je trouve cette année :mrgreen: Mais le je vais sur blu-ray.com, et le topic est une sorte de bordel pas possible. Je vois qu'un des gérant à dit sur twitter publiquement qu'ils ont augmentés les prix pour punir ceux qui se foutaient de leur gueule suite au crash du site ? Un résumé serait bienvenue pour les petits adeptes du drama comme moi :D

Pour revenir sur Vinegar : J'ai regardé L.A. WAR et j'espère que tout ceux ici qui l'ont choppés quand il était disponible vont s'accorder un petit plaisir et le regarder. Le temps d'1h30, j'étais téléporté dans un vidéoclub des années 90, en face d'un gros actionneur bien con, bien bourré, dégoulinant de ce qui fait tout le charme des films d'actions cheap des années 90 : des explosions partout, des voitures qui se crashent dans des tonnes de cartons, du cul gratuit, le héro super viril qui sait tout faire, la séquence émotion ou le mec marche dans les rues de Los-Angeles baigné dans une atmosphère néon avec du saxo derrière... Bref, je me suis pas éclaté comme ça depuis longtemps face à un film de ce genre. C'est cheap et généreux. La copie est propre mais pleine de défauts : du grain, des scratchs... Ce qui rajoute un joli côté grindhouse au film, sans pour autant être dans l'excès. Je met ça direct dans mon top des sorties VS.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24821
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by tenia »

On pourrait aussi essayer de deviner ce qui se trouve dans la description de poste du "Kino Lorber Insider", par lequel visiblement plusieurs personnes ont transité mais toujours avec une uniformité dans le style de com' ultra agressif allant jusqu'aux noms d'oiseaux à la première remarque (il s'est d'ailleurs fait bannir de criterionforum suite à une réponse de ce genre).
RamenRider wrote: 2 Dec 20, 09:35Peux-tu résumer un peu l'histoire avec Severin ? Mais le je vais sur blu-ray.com, et le topic est une sorte de bordel pas possible. Je vois qu'un des gérant à dit sur twitter publiquement qu'ils ont augmentés les prix pour punir ceux qui se foutaient de leur gueule suite au crash du site ? Un résumé serait bienvenue pour les petits adeptes du drama comme moi :D
C'est parti de cette remarque "on va augmenter les prix, ce sera bien fait pour la gueule de ceux qui se sont foutus de nous après les galères de notre promo", ce qui est déjà une... certaine manière de communiquer, même en faisant de l'humour (auquel cas, le minimum est simplement de le préciser car il est clair que sinon, ce sera pris au 1er degré because jurisprudence Bill Olsen) (même si je trouve que c'est surtout une très mauvaise blague à faire quand on est un pro, mais bref).
Ensuite, il a effectivement précisé que c'était de l'humour et écrit sur sa page perso donc "fuck off". Ce qui est, à nouveau, une certaine manière de s'adresser potentiellement à sa clientèle. :idea:
Et enfin, quand quelqu'un a mentionné que sa page perso était publique donc le post aussi par extension et qu'on le retrouvait notamment sur blu-ray.com, il a répondu que "le gang de blu-ray.com est composé de beaucoup de gens qui ne nous ont pas aimé depuis bien longtemps, bien avant mon post énervé, donc je me fous de ce ce que ces "fans" peuvent penser".

On dirait effectivement du Bill Olsen dans le texte : humour mal placé, professionnalisme douteux, incompréhension que des remarques pareilles puissent être mal prises, avec un soupçon de ouin ouin.

Quoique Bill Olsen aurait fait un peu plus son Calimero "en plus, c'est super dur comme boulot, j'ai pressé 10 000 Blu-rays de Devilfish car 30 personnes sur ma page FB étaient intéressées, ça m'a coûté une blinde et maintenant ils pourrissent dans ma cave dans laquelle je ne peux plus aller car y a des rats et comme j'ai une infection au pied, vaut mieux éviter que j'y aille, c'est pour ça que les envois du titre ne sont pas prévus avant dans 3 mois, le temps que je puisse retourner dans ma cave". :mrgreen:

Je ne sais cependant pas pourquoi exactement le topic de Severin a été fermé, vu que les discussions n'y sont pas excessivement violentes non plus, ni entre les membres, ni vis-à-vis de l'éditeur. J'ai déjà vu largement pire sur blu-ray.com et les topics (ou les auteurs) n'ont jamais été inquiétés pour autant.
User avatar
RamenRider
Stagiaire
Posts: 91
Joined: 29 Jul 19, 13:29

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by RamenRider »

Énorme. J'ai arrêté de suivre les aventures d'Olsen quand le mec a répondu "bah lis les lèvres" a un sourd qui demandait des sous-titres sur ses sorties pour pouvoir le soutenir. La limite a été dépassé ce jour la pour ma part.
Merci du résumé, en tout cas. Quel bordel.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 41389
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by Rockatansky »

Olsen c'est Code Red c'est ça ?
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
RamenRider
Stagiaire
Posts: 91
Joined: 29 Jul 19, 13:29

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by RamenRider »

Oui, Banana Man lui même.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24821
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by tenia »

RamenRider wrote: 2 Dec 20, 10:36 J'ai arrêté de suivre les aventures d'Olsen quand le mec a répondu "bah lis les lèvres" a un sourd qui demandait des sous-titres sur ses sorties pour pouvoir le soutenir. La limite a été dépassé ce jour la pour ma part.
Je ne la connaissais pas. A chaque fois, je me dis qu'un film aurait un perso comme ça qu'on n'y croirait pas.
User avatar
Torrente
Mogul
Posts: 11112
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by Torrente »

RamenRider wrote: 2 Dec 20, 09:35
Torrente wrote: 1 Dec 20, 17:26 Il suffit de voir ce qu'il s'est passé cette année lors du Black Friday US entre Vinegar Syndrome et Severin.
Vinegar a vendu pour 84 0000$ d'un seul titre remis au goût du jour grâce à un vulgaire bout de carton (alors que le Blu-ray était déjà sorti en 2016 ?!?!) avec une super ambiance sur son topic blu-ray.com et ses réseaux sociaux alors que Severin a vu son topic clôturé sur blu-ray.com et ses ventes stagner (packs invendus alors que limités à 700 unités) suite à une communication désastreuse sur ses réseaux sociaux et une tactique commerciale d'un autre âge.
Le consommateur a tranché et il est implacable sur ces points.
Peux-tu résumer un peu l'histoire avec Severin ? De mon côté, aucune de leur annonce ne m'a hypé, donc j'ai même pas été voir leur site le jour J, ni leur topic sur blu-ray.com. Je voyais des contacts facebook collectionneur lâcher des "Cette fois leur site ne crashera pas, car personne n'achètera" avant le BF, suite à leurs annonces. Je les rejoins un peu car bon, y avait pas grand chose je trouve cette année :mrgreen: Mais le je vais sur blu-ray.com, et le topic est une sorte de bordel pas possible. Je vois qu'un des gérant à dit sur twitter publiquement qu'ils ont augmentés les prix pour punir ceux qui se foutaient de leur gueule suite au crash du site ? Un résumé serait bienvenue pour les petits adeptes du drama comme moi :D
tenia a assez bien résumé la situation. Je n'ajouterais que quelques éléments...

Contrairement à Vinegar, quand ils ont augmenté leurs PPC, Severin n'a pas donné d'argument valable, et ils ont augmenté TOUS leurs PPC même les anciens (en soldes, on passe de 12 à 15$ sur tout le vieux catalogue) alors que Vinegar n'a augmenté que les dernières sorties (en tout cas, à partir de la date où ils ont dû augmenter leurs PPC).

Ensuite, ils ont utilisé une tactique commerciale discutable pour leurs sorties du Black Friday en jouant ouvertement sur les mots dans leurs descriptifs de produits et en brouillant volontairement leur communication. Toutes les sorties devenant "exclusives au weekend du Black Friday" (?!) alors que seuls les fourreaux et les CD des combos l'étaient réellement, en plus d'1 disque bonus pour une des sorties. Au final, un seul film était réellement complétement exclusif.
Au delà de cet aspect de "bonimenteur de foire" qui passe forcément mal auprès du consommateur (c'est incroyable d'avoir à l'expliquer à des mecs dont c'est le métier, en 2020 ?!), leur clientèle a aussi déploré le simple fait de faire de ces sorties des exclus à un weekend seulement, quand la situation économique et la situation mondiale liée à la pandémie est ce qu'elle est. Posant la question de l'opportunité d'une telle pratique commerciale à un tel moment.

D'autre part, leur site a effectivement planté quelques minutes et ils n'ont pas beaucoup aimé qu'on leur en fasse la remarque.
C'est d'ailleurs pour ça que leur topic a été clôturé sur blu-ray.com; un membre y ayant copié-collé les posts et tweets des réseaux sociaux, entraînant les flammes de l'enfer :lol:

C'est marrant de voir des types axer leur communication sur la vanne et l'humour ou le cynisme mais être incapables de supporter qu'on le soit envers eux.

En tout cas, les ventes s'en sont méchamment ressenties. C'est la première fois que leurs "packs spéciaux" ne sont pas épuisés depuis 5 ans.
Mais on le voyait arriver, ne serait-ce qu'en regardant les topics Blu-ray.com : à peine 10 pages depuis les annonces sur l'un. Des centaines sur l'autre. Alors que chaque année, ils sont à peu près au même niveau après leurs annonces respectives.
Et quand tu vois que Vinegar Syndrome est capable de vendre pour 84 000$ d'un titre déjà disponible depuis 4 ans, juste en ajoutant un fourreau en carton, tu te dis qu'il y en a qui ont tout compris et d'autres qui sont à la rue complet.
Pourtant, encore une fois, je ne suis pas de l'avis de tout le monde sur leurs annonces du Black Friday. Theatre Bizarre est un excellent petit film, leur doc' sur les films porte-manteaux avec des anthologies inédites en bonus et restaurées pour l'occasion était plus que réjouissant, et la sortie ultra-limitée d'un Giovinazzo devrait/aurait dû être un événement (surtout que c'est un petit film que j'apprécie).

Mais toute leur com', leurs tactiques, tout a foiré et tout ça a contribué à les foutre bien dans la mouise, à mon avis. Déjà que c'était l'éditeur indépendant américain qui avait été le plus touché, ça ne va pas arranger leurs affaires.
Avec une autre communication, plus positive en ces temps troubles et une tactique commerciale différente, je suis sûr que ça se serait mieux passé.

RamenRider wrote: 2 Dec 20, 09:35Pour revenir sur Vinegar : J'ai regardé L.A. WAR et j'espère que tout ceux ici qui l'ont choppés quand il était disponible vont s'accorder un petit plaisir et le regarder. Le temps d'1h30, j'étais téléporté dans un vidéoclub des années 90, en face d'un gros actionneur bien con, bien bourré, dégoulinant de ce qui fait tout le charme des films d'actions cheap des années 90 : des explosions partout, des voitures qui se crashent dans des tonnes de cartons, du cul gratuit, le héro super viril qui sait tout faire, la séquence émotion ou le mec marche dans les rues de Los-Angeles baigné dans une atmosphère néon avec du saxo derrière... Bref, je me suis pas éclaté comme ça depuis longtemps face à un film de ce genre. C'est cheap et généreux. La copie est propre mais pleine de défauts : du grain, des scratchs... Ce qui rajoute un joli côté grindhouse au film, sans pour autant être dans l'excès. Je met ça direct dans mon top des sorties VS.
Amen ! (sauf sur le grain qui n'est pas un "défaut" :mrgreen: )
Je rêve de voir Vinegar se pencher sur le catalogue de la PM Entertainement !!!

En tout cas, je suis très heureux de constater qu'au moins un titre Peekarama sortira presque chaque mois en 2021. Pour moi, c'est leur ligne éditoriale principale, leur "signature" au delà de tout le reste de leur catalogue et malgré les ventes plus faibles sur les pornos, je souhaite qu'ils s'y tiennent car c'est avant tout pour ça que je les ai supportés dès leurs débuts.
User avatar
Torrente
Mogul
Posts: 11112
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by Torrente »

RamenRider wrote: 2 Dec 20, 10:36 Énorme. J'ai arrêté de suivre les aventures d'Olsen quand le mec a répondu "bah lis les lèvres" a un sourd qui demandait des sous-titres sur ses sorties pour pouvoir le soutenir. La limite a été dépassé ce jour la pour ma part.
Merci du résumé, en tout cas. Quel bordel.
Le type de Code red, pour moi, c'est différent. Je sais que c'est un connard mais il me fait marrer. C'est tellement énorme que je suis presque plus tolérant.
Le mec n'a plus aucune limite, plus aucun filtre, il est en roue libre totale. Tu vois comment il gère sa boutique (fermée sauf 3 fois l'an pendant 48 heures), son stock (c'est pire que C'est du propre sur M6), ses clients ('tain, ses vannes déglinguent, ça dépote plus que Dieudonné), même sa famille (ce qu'il met à son frère). C'est Beavis et Butthead à lui tout seul. C'est le pire du pire, élevé au rang d'Art. C'est Tony Clifton dans Man on the moon. C'est un génie. Il peut faire ce qu'il veut.
En plus ses Blu-rays hors de prix sont dégueulasses la plupart du temps, il dégraine comme un pourceau.
Mais je ne sais pas pourquoi, j'arrive à lui pardonner tellement il me fait marrer.

Ça doit être parce que j'adore les bananes. Ou parce que, quand il s'associe à un partenaire commercial, il choisit un ancien catcheur, cramé du bulbe, réalisateur de films dégénérés. Un génie !
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 24821
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by tenia »

Oui enfin Bill Olsen est aussi probablement régulièrement un gros menteur (genre son Gofundme pour Blue Monkey), et ça, c'est quand même quelque chose qui me gêne autrement plus qu'une gestion amateuriste d'une boutique dans un garage.
User avatar
Josselin
Stagiaire
Posts: 58
Joined: 29 Mar 20, 04:00

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by Josselin »

Torrente wrote: 2 Dec 20, 18:20 En tout cas, je suis très heureux de constater qu'au moins un titre Peekarama sortira presque chaque mois en 2021. Pour moi, c'est leur ligne éditoriale principale, leur "signature" au delà de tout le reste de leur catalogue et malgré les ventes plus faibles sur les pornos, je souhaite qu'ils s'y tiennent car c'est avant tout pour ça que je les ai supportés dès leurs débuts.
Cochon :mrgreen:
Blague à part oui c'est super cool qu'ils s'y tiennent, c'est leur plus grosse originalité au final à Vinegar.
User avatar
Torrente
Mogul
Posts: 11112
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Les Blu-ray Vinegar Syndrome

Post by Torrente »

Le cul, c'est bien, c'est beau, ce n'est pas sale :mrgreen:

Enfin, c'est comme pour tout, ça dépend quoi, on est d'accord.

tenia wrote: 2 Dec 20, 18:43 Oui enfin Bill Olsen est aussi probablement régulièrement un gros menteur (genre son Gofundme pour Blue Monkey), et ça, c'est quand même quelque chose qui me gêne autrement plus qu'une gestion amateuriste d'une boutique dans un garage.
Ah mais je n'ai pas dit le contraire. C'est un connard qui se croit tout permis. C'est d'ailleurs à ça qu'on les reconnait.