The Last Starfighter

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Ikebukuro
Machino
Posts: 1218
Joined: 31 Mar 12, 19:28

Re: The Last Starfighter

Post by Ikebukuro »

Spongebob wrote: 18 Nov 20, 22:51 Et justement tout le charme d'un film comme The Last Starfighter réside dans ses plans SFX numériques qui étaient extrêmement novateurs pour l'époque. Cela n'aurait absolument aucun sens de les refaire.
Ah, refaire le King Kong de 1933 avec la techno actuelle...
Refaire "Jason et les argonautes", effacer Ray Harrihausen...

NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!
Ces effets spéciaux ont pour eux leur charme, leur efficacité et les émerveillements qu'ils ont causés chez les enfants qui les voyaient dans "La dernière séance".

Et puis on ne va pas relancer le débat sur "Ghost in the shell" version redux :uhuh:
Mon blog sur le Japon : http://japon.canalblog.com/
Mon blog sur le cinéma : http://kingdomofcinema.canalblog.com/
Greenheart
Assistant(e) machine à café
Posts: 232
Joined: 10 Jul 15, 17:18

Re: The Last Starfighter

Post by Greenheart »

Ah, refaire le King Kong de 1933 avec la techno actuelle...
Le King Kong de 1933 a déjà été refait au moins deux fois avec à chaque fois la technologie de l'époque, la dernière en date de Peter Jackson reconstituant des séquences de l'original d'après les documents de l'époque du tournage.
Je n'ai vu aucune horde protester avec véhémence que soit seulement projetée le king-kong de 1933 à la place.

*
tout le charme d'un film comme The Last Starfighter réside dans ses plans SFX numériques
Tout le charme de The Last Starfighter ne repose pas sur ses effets spéciaux pourris composités analogiquement sur un vieux négatif baveux et bruité, pas plus qu'il ne repose sur sa projection en cassette vidéo sur un écran SD des années 1980, ou sur un DVD pan & scanné ou letterboxé pixellisé, pas plus qu'il ne repose sur une projection d'une salle de cinéma fauchée avec un son mono à l'aide d'une copie usée et trouée à chaque changement de bobine sur laquelle ont été ajoutés des sous-titres.

*
effacer Ray Harrihausen...
Et refaire des effets spéciaux ou des images de l'original qui manquent, trop endommagées ou censurées, ce n'est pas effacer les auteurs ou l'oeuvre d'époque, mais bien de présenter l'oeuvre comme elle aurait pu l'être donc rétablir autant que ce peut la présentation original : si un disque 78 crisse ou si un film des années 1900 passe à la mauvaise cadence, ce n'est pas trahir l'auteur ou les interprètes ou les techniciens que de présenter leur travail sans les crissements ou à la bonne cadence.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Cependant, il est vrai qu'entre les mains d'un incompétent, d'un propagandiste, d'un censeur à la Disney / Lucas etc., ou de quelqu'un qui se prend pour le seul auteur de l'oeuvre original, cela peut poser problème --- mais c'est le même problème à toutes les époques et cela n'a rien à voir avec restaurer une oeuvre pour lui donner le même éclat qu'à sa sortie ou qu'un film actuel de même genre, cf. Disney + ou les films remontés des dossiers de l'écran ou encore le doublage français censuré de la série Occupied sur Arte pour cacher au spectateur que dans la version originale, les français sont complices des russes lors de l'invasion. Et oui, refaire les dialogues pour un doublage est bien une manière d'altérer un film, le doublage étant censé respecter les dialogues originaux.
*

Concernant les restaurations et ce que la technologie digitale a déjà fait pour améliorer l'image de la totalité des présentations blu-rays actuellement sur le marché, ayez donc la curiosité de consulter les pages web de ce ceux qui passent leur temps à nettoyer numériquement et reconstruire les films même neufs en vue de leur sortie au cinéma en streaming et en blu-ray. Ils tendent à lister les films sur lesquels leurs logiciels ont été appliqués, en guise de carte de visite.
Spoiler (cliquez pour afficher)
Et si vous ne les avez jamais visionnés, voyez donc les bonus de l'édition blu-ray The Social Network et constatez à quel point les films actuels sans effets spéciaux apparents sont désormais trafiqués, et ce sans aucun état d'âme de personne, à partir du moment où cela sert la vision des auteurs du film - j'ai bien dit la vision des auteurs du film, et pas la réalité de la présentation du film à sa sortie ou l'état de ruine d'une copie de copie de copie un siècle ou un demi-siècle ou même dix ans après sa première sortie (ou diffusion en streaming SD sur un site officiel d'époque).
*

Et si j'ai bien compris, personne ici n'a encore visionné le blu-ray Arrow.
Personnellement, je souhaite de tout cœur que l'image du blu-ray Arrow soit meilleure.
Mais je n'y crois pas et j'achèterai l'édition Arrow en m'attendant au pire, et en espérant que la technologie pourra un jour améliorer la qualité de la projection en temps réel.

*

Maintenant voici l'avis de quelqu'un, un certain Spinman (achat vérifié) qui a apparemment acheté les deux éditions blu-ray du film et les a apparemment comparé sur un écran 4K

Version originale
Spoiler (cliquez pour afficher)
The Film Restorations:
1) Arrow release: The descriptor on the cover case states this edition was restored from a 4k scan of the original film negatives. What I noticed as I watched the movie on a 65 inch Samsung 4k UHD TV was a lot of video artifacting, not aliasing but a whitish speckling particularly on lighter background colors. This speckling was most noticeable when the movie is paused on a light background. Although less noticeable when the movie plays at normal speed, one can tell the lighting looks off. Pausing the movie demonstrates why this is happening.
2) Universal release: No mention is made of the restoration methodology employed by Universal. The video quality on the same 65 inch Samsung TV is superb. None of the whitish speckling is noticeable at any point in the movie.

Recommendation Between Releases:
Strictly based on video quality of the feature film, the Universal 25th Anniversary release is the noticeably better looking edition. The Arrow release is acceptable video quality when played at normal speed. But I find the whitish speckling a disappointing fact when so much is made of the restoration method. The Arrow release is worth your acquiring a copy for the plethora of documentaries and interview videos, and the foldout poster art and color pamphlet are cool too. If your intent is the best video quality then consider the Universal 25th Anniversary release. There are plenty of bonus (legacy) documentaries on the Universal BD disc to satisfy any curiosity about the production history of the movie.

Version française (traduction deepl corrigée par mes soins)

Les restaurations de films :
1) édition Arrow : Le descripteur sur la couverture indique que cette édition a été restaurée à partir d'un scan 4k des négatifs du film original. Ce que j'ai remarqué en regardant le film sur un téléviseur Samsung 4k UHD de 65 pouces, c'est beaucoup d'artefacts vidéo, pas d'aliasing, mais une moucheture blanchâtre, en particulier sur les couleurs de fond plus claires. Ce moucheté était le plus visible lorsque le film est mis en pause sur un fond clair. Bien que cela soit moins visible lorsque le film est lu à vitesse normale, on peut dire que l'éclairage n'est pas naturel. Le fait de mettre le film en pause montre pourquoi on a cette impression.
2) édition Universal 25ème anniversaire : Aucune mention n'est faite de la méthodologie de restauration employée par Universal. La qualité vidéo sur le même téléviseur Samsung 65 pouces est superbe. Aucune moucheture blanchâtre n'est perceptible à aucun moment du film.

Recommandation quant aux éditions :
Basée strictement sur la qualité vidéo du long métrage, la sortie du 25e anniversaire d'Universal est l'édition la plus belle. La version Arrow offre une qualité vidéo acceptable lorsqu'elle est jouée à une vitesse normale. Mais je trouve que la moucheture blanchâtre est décevante quand on fait tant de cas de la méthode de restauration. La version Arrow vaut la peine de l'acheter à cause de la pléthore de documentaires et de vidéos d'interviews, et les affiches et les brochures en couleur qui sont également très bien. Si votre intention est d'obtenir la meilleure qualité vidéo possible, envisagez alors la sortie de l'Universal 25e anniversaire. Le disque BD d'Universal contient de nombreux documentaires bonus (hérités) pour satisfaire toute curiosité sur l'histoire de la production du film.
*
Telmo
Assistant opérateur
Posts: 2086
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: The Last Starfighter

Post by Telmo »

Rick Deckard wrote: 20 Nov 20, 14:32 Vous savez si le blu-ray Arrow est une édition limitée ? Ça a l’air de partir vite… :?
Encore dispo sur amazon au prix de 20 $ meme si le stock diminue car c'est passé en "bientôt en stock".
User avatar
Mosin-Nagant
Réalisateur
Posts: 6441
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: The Last Starfighter

Post by Mosin-Nagant »

Ikebukuro wrote:tout le charme d'un film comme The Last Starfighter réside dans ses plans SFX
Greenheart wrote:Tout le charme de The Last Starfighter ne repose pas sur ses effets spéciaux pourris
T'as l'air de vachement l'aimer, ce film. :lol:

Greenheart, si tu crois qu'un pauvre avis sur amazon.com vaut mieux qu'un comparatif de caps-a-holic.com, tu te fourres le doigt dans l'œil! L'édition d'Arrow est clairement supérieur. Je l'ai constaté en deux secondes et je suis pas le plus grand spécialiste ici. Pas besoin de nous traduire le ressenti chelou du premier quidam venu pour vouloir nous convaincre du contraire...
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26063
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Last Starfighter

Post by tenia »

Greenheart, tu répètes la même chose que précédemment en confondant à nouveau tout et je me demande de plus en plus ce que tu attends exactement de cette nouvelle édition hormis un potentiel révisionnisme technique.
Greenheart wrote: 22 Nov 20, 17:15Le King Kong de 1933 a déjà été refait au moins deux fois avec à chaque fois la technologie de l'époque, la dernière en date de Peter Jackson reconstituant des séquences de l'original d'après les documents de l'époque du tournage.
Faire un remake n'a rien à voir avec ça non plus.
Greenheart wrote: 22 Nov 20, 17:15Et si vous ne les avez jamais visionnés, voyez donc les bonus de l'édition blu-ray The Social Network et constatez à quel point les films actuels sans effets spéciaux apparents sont désormais trafiqués
The Social Network, comme un grand nombre de films récents, est blindé de VFX relativement invisibles. Les effets sont les mêmes en vidéo qu'à la production originale du film. Je ne vois pas où est le problème et ça n'a rien à voir avec refaire un film lors de sa restauration en re-créant les SFX d'époque avec les outils d'aujourd'hui.
Greenheart wrote: 22 Nov 20, 17:15Concernant les restaurations et ce que la technologie digitale a déjà fait pour améliorer l'image de la totalité des présentations blu-rays actuellement sur le marché, ayez donc la curiosité de consulter les pages web de ce ceux qui passent leur temps à nettoyer numériquement et reconstruire les films même neufs en vue de leur sortie au cinéma en streaming et en blu-ray. Ils tendent à lister les films sur lesquels leurs logiciels ont été appliqués, en guise de carte de visite.
Je ne vois pas le rapport avec le listing des logiciels utilisés lors d'une restauration non plus, mais je te souhaite bon courage pour réussir à mettre au goût des jours les VFX de The Last Starfighter avec Nucoda. :lol: A nouveau, nettoyer, stabiliser, restaurer, ce n'est pas refaire les VFX comme cela a été le cas Star Trek TNG.
Pour le reste, à nouveau, je ne vois pas de quoi tu parles quand tu parles quand tu expliques "nettoyer numériquement et reconstruire les films même neufs en vue de leur sortie au cinéma en streaming et en blu-ray". Surtout, une nouvelle fois, quand l'immense majorité des films actuels sont tournés en numérique et qu'il n'y a donc rien à nettoyer ou à reconstruire pour la sortie qui ne fasse pas simplement partie du travail de post-production classique d'un film.
Greenheart wrote: 22 Nov 20, 17:15Et si j'ai bien compris, personne ici n'a encore visionné le blu-ray Arrow.
Je fais ça dans la semaine mais je n'ai jamais été trompé par les captures de blu-ray.com ou caps-a-holic donc ne m'attends à aucune surprise : ce sera sans aucun doute largement supérieur au BR Universal totalement dégrainé et électroniquement accentué.

Quant à l'avis d'Amazon que tu cites, vu l'explication détaillée, c'est clairement quelqu'un qui prend le grain argentique pour un défaut et préfère une image largement lissée et accentuée (et globalement obsolète).
User avatar
Ikebukuro
Machino
Posts: 1218
Joined: 31 Mar 12, 19:28

Re: The Last Starfighter

Post by Ikebukuro »

Je ne pensais pas que mon post déclencherait une telle réponse...
Vivement le déconfinement!
Mon blog sur le Japon : http://japon.canalblog.com/
Mon blog sur le cinéma : http://kingdomofcinema.canalblog.com/
User avatar
Mosin-Nagant
Réalisateur
Posts: 6441
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: The Last Starfighter

Post by Mosin-Nagant »

Ikebukuro wrote: 22 Nov 20, 18:45Je ne pensais pas que mon post déclencherait une telle réponse...
Et tout ça pour juste quelques lignes! Imagine la réponse qu'il réserve à tenia... :uhuh:
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26063
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: The Last Starfighter

Post by tenia »

Tant que ce n'est pas un post supplémentaire confondant révisionnisme, remake, post-production numérique normale et restauration classique, et illustrant le tout avec quelques exemples mal choisis...
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10307
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: The Last Starfighter

Post by Spongebob »

Pour avoir visionné le Blu-ray Universal il y a quelques mois je confirme qu'il est de piètre qualité. Une nouvelle restauration chez Arrow lui fera le plus grand bien. Sinon le film a aussi pas mal vieilli. Dommage que je ne l'ai pas découvert plus jeune, je me serais peut-être moins ennuyé. C'est l'aspect technique qui a plus retenu mon attention. Voir des plans d'effets spéciaux animés par ordinateur dans un film de cette époque est pour le moins fascinant.
Telmo
Assistant opérateur
Posts: 2086
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: The Last Starfighter

Post by Telmo »

Torrente wrote: 19 Nov 20, 18:30 Highlander II n'aurait JAMAIS dû être touché après son exploitation en salles.
Et pas parce que c'est un film "insauvable". Non. Parce que c'est un chef-d’œuvre du nanar. Une tuerie. Un film parfait, dont tous les défauts sont placés exactement où il faut pour que ce soit parfait. C'est trop d'la balle !!!

Et j'espère que personne ne touchera jamais le Judge Dredd de Stallone, le Beowulf de Lambert ou RoboCop 3 ! Un peu de respect pour les films impotents !!!
Tu avais oublié des deux mots je pense. :mrgreen: Simple rappel ou message à caractère informatif, qui sait, pour les autres. :uhuh:
User avatar
Ikebukuro
Machino
Posts: 1218
Joined: 31 Mar 12, 19:28

Re: The Last Starfighter

Post by Ikebukuro »

Spongebob wrote: 23 Nov 20, 10:28 Pour avoir visionné le Blu-ray Universal il y a quelques mois je confirme qu'il est de piètre qualité. Une nouvelle restauration chez Arrow lui fera le plus grand bien. Sinon le film a aussi pas mal vieilli. Dommage que je ne l'ai pas découvert plus jeune, je me serais peut-être moins ennuyé. C'est l'aspect technique qui a plus retenu mon attention. Voir des plans d'effets spéciaux animés par ordinateur dans un film de cette époque est pour le moins fascinant.
Et que dire du premier Tron? Le film a très très bien vieilli, du moins si n se dit : Wouah, on arrivait à faire ça en 1982? Et puis après tu penses à Star Wars en 1977 : oui, le cinéma de SF ne date pas de Matrix.
En tout cas Tron m'a bluffé sur cet aspect. Et, perso, j'ai de la tendresse pour les pionniers :D

Tiens, en 1985 on avait ça :
Mon blog sur le Japon : http://japon.canalblog.com/
Mon blog sur le cinéma : http://kingdomofcinema.canalblog.com/
User avatar
harry
Je râle donc je suis
Posts: 2372
Joined: 1 Feb 06, 19:26
Location: Sub-espace, en priant tout les jours pour l'arrivee de l'apocalypse Spielbergo-Lucasienne.

Re: The Last Starfighter

Post by harry »

En tout saluer le taf de ces programmateurs qui faisaient leurs trajectoires et mouvements de camera sur du papier millimétré et après enregistraient manuellement des milliers de lignes de coordonnes dans les ordis.
Image
User avatar
Rick Deckard
Assistant opérateur
Posts: 2345
Joined: 6 Jan 08, 18:06
Location: Los Angeles, 2049

Re: The Last Starfighter

Post by Rick Deckard »

J’ai vu The Last Starfighter au ciné à sa sortie en salles : c’était déjà pas très bon à l’époque ! :wink: Ça relève plus du cartoon enfantin que du chef-d’œuvre de la SF.

S’il a marqué les esprits, s’il est une date importante du cinéma, c’est que c’est le premier film où tout les SFX sont des CGI (en tous cas pour toutes les séquences spatiales). Alors forcément ces CGI ont vieilli, d’ailleurs il n’y a rien qui vieillit plus vite que des CGI !

Si TRON a mieux vieilli (malgré son scénario simpliste voire naïf), c’est je pense parce que la direction artistique y est bien meilleure : il y a une vraie poésie dans les images de TRON, alors que dans The Last Starfighter elles ne sont que spectaculaires (pour l’époque).
User avatar
Ikebukuro
Machino
Posts: 1218
Joined: 31 Mar 12, 19:28

Re: The Last Starfighter

Post by Ikebukuro »

Rick Deckard wrote: 24 Nov 20, 11:44 Si TRON a mieux vieilli (malgré son scénario simpliste voire naïf), c’est je pense parce que la direction artistique y est bien meilleure : il y a une vraie poésie dans les images de TRON, alors que dans The Last Starfighter elles ne sont que spectaculaires (pour l’époque).
Exact, c'est ce que je me suis dis en voyant Flash Gordon, le film de 1980. Les deux tiers du film sont kitsch pour les décors, costumes et CGI (très mal vieilli) mais il y a une salle dans un palais avec des gens en costumes minimalistes !
Et là, oui, on peut aussi parler de direction artistique !

Là, ça a super super mal vieilli!
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image

Image

Là c'est classe! directeur artistique remplacé?
Image

Image

Image



Là, c'est ... je ne sais pas :mrgreen: :mrgreen:
Image
Mon blog sur le Japon : http://japon.canalblog.com/
Mon blog sur le cinéma : http://kingdomofcinema.canalblog.com/
Telmo
Assistant opérateur
Posts: 2086
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: The Last Starfighter

Post by Telmo »

Ikebukuro wrote: 24 Nov 20, 11:00 Tiens, en 1985 on avait ça :
En revanche, pour la partie essentielle, le son (pas sur Youtube :D), Money for Nothing, enregistré en numérique (un des premiers albums de rock) a très bien vieilli. Dispo à pas cher en SACD avec même un mixage 5.1 de qualité.
Des gros groupes de rock emplis de pognon, ne sont toujours pas passés au numérique, pour se redonner un cachet underground (risible), avec des résultats catastrophiques quand il faut transférer ça sur CD, compression par exemple.

Tu es sûr quant aux images de synthèse pour Flash Gordon ? C'est surtout du bon vieux composite/trucages/optiques/caches etc. pour l'époque (pas les meilleurs en plus). Il n'y a guère que la dernière réédition où il y a quelques retouches numériques (effacement) de câbles. Le vrai début des trucages numériques c'est vraiment the Last Starfighter et Tron, cités plus haut.