Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

Dunn
Producteur Exécutif
Posts: 7982
Joined: 20 Aug 09, 12:10
Location: Au pays des merveilles

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by Dunn »

Rockatansky wrote:De toutes façons faut arrêter de fantasmer un dévelloppement du marché physique, le dvd a été le seul marché "grand public" depuis 25 ans, le BR et l'UHD reprennent la place auparavant occupée par le laser disc et n'interesse pas le plus grand nombre, c'est tout c'est comme ça, et rien n'y changera
Tout comme le CD.
Même si le vinyl a eu son âge d'or ...
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42340
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by Rockatansky »

la musique a eu le vynile, la K7 et le cd en produit de masse, ça reste un peu différent
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10194
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by Spongebob »

Intéressante cette donnée trouvée dans un article de Télérama sur les cinéphiles de moins de 30 ans :

"À noter, enfin, contre toute attente, le DVD a davantage la cote auprès des jeunes cinéphiles – pourtant habitués dès leur plus jeune âge à la dématérialisation des œuvres – qu’auprès des plus âgés : si 20 % des moins de 30 ans regardent un film en DVD ou en Blu-ray au moins une fois par semaine, ils ne sont plus que 14 % chez les 30 ans et plus."

https://www.telerama.fr/cinema/les-cine ... 985457.php
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25849
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by tenia »

Je me demande si cette différence est statistiquement représentative. Comme toute statistique, elle vient avec sa marge d'erreur et on ne peut pas vraiment parler d'un ordre de grandeur différent entre 14 et 20%.
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13873
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by hansolo »

Spongebob wrote: 12 Oct 21, 12:31 "À noter, enfin, contre toute attente, le DVD a davantage la cote auprès des jeunes cinéphiles – pourtant habitués dès leur plus jeune âge à la dématérialisation des œuvres – qu’auprès des plus âgés : si 20 % des moins de 30 ans regardent un film en DVD ou en Blu-ray au moins une fois par semaine, ils ne sont plus que 14 % chez les 30 ans et plus."
Suis très curieux de la source de ces chiffres ...*
Je trouve le chiffre extremement optimiste.
Je suis loin de regarder un Dvd/Blu Ray chaque semaine; et je ne dois pas être le seul.
Dans mon entourage, la collection de Dvd/BluRay fond a vu d'oeil et bcp n'ont pas acheté un film en physique depuis des lustres...

*Edit :
Au total, 2 113 cinéphiles de toutes classes d’âge ont répondu à notre questionnaire dont 620 adolescents et jeunes adultes de moins de 30 ans.
Les choix multiples en réponse à la question :
Les moins de 30 ans regardent des films au moins une fois par semaine...
sont très étranges :
- sur des plateformes de streaming payantes
- au cinéma
- sur un DVD ou Blu-ray
- à la télévision
- sur YouTube ou Dailymotion

Je pense que le nombre de personnes visionnant un film sur Dailymotion doit être extremement réduit.
Et on ne sait pas combien de <30 ans ne regardent pas un film au moins une fois pas semaine.
En fait contrairement a ce qu'annonce l'article, ce n'est pas 20% des <30 ans qui regardent un Dvd/Blu chaque semaine mais 20% de ceux qui regardent un film chaque semaine qui le regardent sur Dvd/Blu.
Ce qui est très différent.

Par ailleurs, on parle d'un panel sélectionné qui n'est en rien représentatif de la population française (ce qui est d'ailleurs annoncé dans l'etude: il s'agit d'une séléction de cinéphiles de moins de 30 ans)
Last edited by hansolo on 12 Oct 21, 15:08, edited 5 times in total.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Spongebob
Mogul
Posts: 10194
Joined: 21 Aug 03, 22:20
Last.fm
Liste DVD
Location: Pathé Beaugrenelle

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by Spongebob »

hansolo wrote: 12 Oct 21, 14:47
Spongebob wrote: 12 Oct 21, 12:31 "À noter, enfin, contre toute attente, le DVD a davantage la cote auprès des jeunes cinéphiles – pourtant habitués dès leur plus jeune âge à la dématérialisation des œuvres – qu’auprès des plus âgés : si 20 % des moins de 30 ans regardent un film en DVD ou en Blu-ray au moins une fois par semaine, ils ne sont plus que 14 % chez les 30 ans et plus."
Suis très curieux de la source de ces chiffres ...
Je trouve le chiffre extremement optimiste.

Je suis loin de regarder un Dvd/Blu Ray chaque semaine; et je ne dois pas être le seul.
Dans mon entourage, la collection de Dvd/BluRay fond a vu d'oeil et bcp n'ont pas acheté un film en physique depuis des lustres...
"Méthodologie de notre étude
Plusieurs sources ont été utilisées pour recruter et dessiner le profil des cinéphiles :
• Trois partenariats ont notamment permis de recruter 627 cinéphiles
_3 jours à Cannes : 556 interviewés,
_ACID : 18 interviewés,
_Quinzaine des réalisateurs : 53 interviewés
• Une autopromotion print et digital dans Télérama a permis de recruter des cinéphiles de toutes tranches d’âge : 735 interviewés
• Le panel interne du groupe Le Monde, constitué de lecteurs et internautes du Monde, M, de Télérama, de L’Obs, de Courrier international et du Huffpost : 751 interviewés
Au total 2113 cinéphiles de toutes classes d’âges dont 620 cinéphiles de moins de 30 ans ont répondu au questionnaire.
"
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13873
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by hansolo »

Merci Spongebob pour la précision.
J'ai édité mon post précédent.
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18681
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by Supfiction »

60% des moins de 30 ans iraient au cinéma une fois par semaine. :shock:
C’est encore moins crédible que pour les 20% et le dvd. On voit que la population interrogée est une population bien spécifique qui soit va à des festivals soit lit des journaux « haut de gamme ». Par conséquent leur étude et leur titre sont particulièrement biaisés.
Last edited by Supfiction on 12 Oct 21, 15:07, edited 1 time in total.
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25849
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by tenia »

Niche de niche de niche de niche, sous-représentant une classe d'âge par 5% en passant.
Eh bé.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18681
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by Supfiction »

tenia wrote: 12 Oct 21, 15:06 Niche de niche de niche de niche, sous-représentant une classe d'âge par 5% en passant.
Eh bé.
Oui. On est très très loin de leur titre « LES JEUNES ET LE CINÉMA ».
stridy
Stagiaire
Posts: 46
Joined: 5 Jan 12, 15:24

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by stridy »

Rockatansky wrote: 8 Aug 21, 11:55 De toutes façons faut arrêter de fantasmer un dévelloppement du marché physique, le dvd a été le seul marché "grand public" depuis 25 ans, le BR et l'UHD reprennent la place auparavant occupée par le laser disc et n'interesse pas le plus grand nombre, c'est tout c'est comme ça, et rien n'y changera
A la différence qu'on ne retrouvera bientôt plus le support physique en magasin...

J'habite à Lille et ça ferme les rayons à une vitesse inquiétante.
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13873
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by hansolo »

Assez logique.
Si on veut un titre en particulier, c’est mille fois plus simple de le trouver et l’acheter sur internet.
Le trouver en magasin, ça ne présente pas la moindre valeur ajoutée...
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25849
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by tenia »

Et comme le marché physique est surtout l'apanage d'un grand public désertant de toute manière le support, l'un dans l'autre...
hansolo wrote: 12 Oct 21, 19:12Le trouver en magasin, ça ne présente pas la moindre valeur ajoutée...
Là par contre, non : en magasin, c'est pouvoir le plus souvent choisir son exemplaire et être quasi sûr d'en avoir un sans défaut. Je pense que pas mal des produits endommagés qu'on reçoit régulièrement par la Poste ne seraient pas mis en magasin (ou, du moins : je n'ai jamais vu en magasin des trucs comme on peut en recevoir par la Poste).
C'est justement précisément ce qu'on a troqué contre la vente en ligne : je n'ai plus à me déplacer, mais bonjour les aléas du transport.
User avatar
hansolo
David O. Selznick
Posts: 13873
Joined: 7 Apr 05, 11:08
Location: In a carbonite block

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by hansolo »

tenia wrote: 12 Oct 21, 20:25 Et comme le marché physique est surtout l'apanage d'un grand public désertant de toute manière le support, l'un dans l'autre...
hansolo wrote: 12 Oct 21, 19:12Le trouver en magasin, ça ne présente pas la moindre valeur ajoutée...
Là par contre, non : en magasin, c'est pouvoir le plus souvent choisir son exemplaire et être quasi sûr d'en avoir un sans défaut. Je pense que pas mal des produits endommagés qu'on reçoit régulièrement par la Poste ne seraient pas mis en magasin (ou, du moins : je n'ai jamais vu en magasin des trucs comme on peut en recevoir par la Poste).
C'est justement précisément ce qu'on a troqué contre la vente en ligne : je n'ai plus à me déplacer, mais bonjour les aléas du transport.
Quand on passe par un vendeur en ligne de qualité, il est extrêmement simple d échanger un tel article sans frais.
C’est d’ailleurs rarissime de tomber sur un produit endommagé
- What do you do if the envelope is too big for the slot?
- Well, if you fold 'em, they fire you. I usually throw 'em out.

Le grand saut - Joel & Ethan Coen (1994)
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25849
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Blu-ray/Dvd : évolution du marché

Post by tenia »


hansolo wrote:C’est d’ailleurs rarissime de tomber sur un produit endommagé
Je pourrais faire l'inventaire des éditions Arrow ou Eureka avec boitier cartonné extérieur que j'ai reçu avec un coin bien enfoncé. Parfois au point de corner le livre(t) à l'intérieur, voire de fendre le digipack ou le boitier à l'intérieur. J'ai aussi eu le cas sur des titres français bien sûr, et pour tout ces cas là quoiqu'il en soit, non seulement les échanges deviennent de plus en plus exigeants à obtenir sur les principaux sites (d'autant plus quand on parle, fondamentalement, de soucis "cosmétiques"), mais cela implique de faire les allers-retours toujours désagréables avec le revendeur puis ensuite de renvoyer l'article endommagé. Sans la certitude que le remplaçant arrive dans un meilleur état. Je suis pourtant loin d'être le plus poissard là dessus, mais j'ai quand même quelques Amarays et quelques Kenavo de rechange qui m'ont bien servi.

Et à nouveau, je n'ai jamais vu en magasin des produits vendus dans l'état dans lequel j'en reçu certains. Clairement, le niveau qualitatif attendu pour une mise en rayon n'est pas celui dans lequel on accepte que les clients soient livrés (et ensuite, c'est donc en plus à lui de se débrouiller).