Il était une fois en Amérique !

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18878
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Supfiction »

Rick Deckard wrote:Perdue, perdue… On doit pouvoir la ripper du LaserDisc ?
Oui on peut (cf discussion plus haut) techniquement mais commercialement c’est une autre histoire. Faudrait lancer une pétition tiens.

Impossible de remettre la main sur mon laserdisc, je me rappelle qu’il y avait la vf sur le canal gauche et la vo sur le canal droite ou un ruc dans ce genre..
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
The Boogeyman
Accessoiriste
Posts: 1634
Joined: 25 Jul 13, 14:45
Location: Antartica - 1982

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by The Boogeyman »

Supfiction wrote:Pour se faire mal et définitivement regretter la vf perdue:

Je ne repasserai jamais à la VF sur ce film, mais étonnement pour la partie "adulte" je préfère le nouveau doublage que je n'avais jamais entendu.
Pour James Wood et William Forsythe ça colle mieux et DeNiro retrouve sa voix habituelle. Peut-être une réserve sur l'aspect "moderniste" que ça donne du fait que l'enregistrement est plus clean.

Par contre pour la partie "enfant" ça va pas du tout. sur le "Ta maman t'appelle" on se croirait dans un film d'horreur genre l'Exorciste :lol:
" Accélère minouche !" - Michel Poiccard /// “When you have to shoot shoot don't talk” - Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez /// "Alors tu vois où elles nous ont menées tes ondes négatives, tu devrais avoir honte.” - Oddball dit Le Cinglé /// "Wake up !... Time to die" - Leon Kowalski /// "C'est quoi minouche ?" - Patricia Franchini
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18878
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Supfiction »

The Boogeyman wrote:Je ne repasserai jamais à la VF sur ce film, mais étonnement pour la partie "adulte" je préfère le nouveau doublage que je n'avais jamais entendu.
Pour James Wood et William Forsythe ça colle mieux et DeNiro retrouve sa voix habituelle.
Si je me passe l'extrait à l'aveugle, c'est Mel Gibson que j'entends.
Au delà du jugement qualitatif sur le doublage, ce qui compte c'est l'expérience cinéphile. Si tu as découvert, vu et revu et adoré un film dans une version, tu as envie de retrouver "tes sensations" et de réentendre les dialogues telles qu'ils sont dans ton souvenir.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21692
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Rick Blaine »

Parler d'"experience cinéphile" à propos de la version non originale d'un film, c'est quand même un concept qui me dépasse... :roll:
User avatar
The Boogeyman
Accessoiriste
Posts: 1634
Joined: 25 Jul 13, 14:45
Location: Antartica - 1982

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by The Boogeyman »

Supfiction wrote:
The Boogeyman wrote:Je ne repasserai jamais à la VF sur ce film, mais étonnement pour la partie "adulte" je préfère le nouveau doublage que je n'avais jamais entendu.
Pour James Wood et William Forsythe ça colle mieux et DeNiro retrouve sa voix habituelle.
Si je me passe l'extrait à l'aveugle, c'est Mel Gibson que j'entends.
Au delà du jugement qualitatif sur le doublage, ce qui compte c'est l'expérience cinéphile. Si tu as découvert, vu et revu et adoré un film dans une version, tu as envie de retrouver "tes sensations" et de réentendre les dialogues telles qu'ils sont dans ton souvenir.
Je sais bien, j'ai eu le même soucis avec La fièvre du Samedi soir et son nouveau doublage Djeuns. Mais finalement c'est un (faux) mal pour un bien car ça m'a motivé à enfin découvrir le film en VO et maintenant je le regarde uniquement comme ça et l'apprécie bien plus. Tout aussi bon que soit un doublage ça n'égalera jamais les intonations, la diction, les modulations des voix originales.

Mais je comprend bien le concept de Madeleine de Proust sur les doublages FR.
J'ai revu la trilogie Retour vers le futur récemment, j'arrive pas encore à me défaire totalement de la VF. Mais elle ne serait plus disponible, après une ou deux révisions elle ne me manquerait pas je pense... question d'habitude.

Enfin pour dire que la VF sur le film de Leone ne me manque pas du tout.
Ce qui est étonnant vu que ses 5 autres films je ne les regardes que en VF (en les ayant quand même tous vu au moins une fois en Anglais. Jamais essayé en Italien par contre)
" Accélère minouche !" - Michel Poiccard /// “When you have to shoot shoot don't talk” - Tuco Benedicto Pacifico Juan Maria Ramirez /// "Alors tu vois où elles nous ont menées tes ondes négatives, tu devrais avoir honte.” - Oddball dit Le Cinglé /// "Wake up !... Time to die" - Leon Kowalski /// "C'est quoi minouche ?" - Patricia Franchini
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18878
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Supfiction »

The Boogeyman wrote:Mais je comprend bien le concept de Madeleine de Proust sur les doublages FR.
J'ai revu la trilogie Retour vers le futur récemment, j'arrive pas encore à me défaire totalement de la VF.
Oui. Mais je n'échangerai pour rien au monde un "nom de Zeus" pour un "Great Scott" qui n'a aucune signification en français.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
Flol
smells like pee spirit
Posts: 49092
Joined: 14 Apr 03, 11:21

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Flol »

Supfiction wrote:Oui. Mais je n'échangerai pour rien au monde un "nom de Zeus" pour un "Great Scott" qui n'a aucune signification en français.
C'est normal, c'est parce que c'est de l'anglais en fait.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18878
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Supfiction »

Flol wrote:
Supfiction wrote:Oui. Mais je n'échangerai pour rien au monde un "nom de Zeus" pour un "Great Scott" qui n'a aucune signification en français.
C'est normal, c'est parce que c'est de l'anglais en fait.
:P
Les absolutistes de la v.o. ont raison concernant le fait qu'une voix originale est logiquement la meilleure pour aller avec un acteur. En revanche, ils oublient l'avantage culturel de la version doublée. Une vf quand elle est bien faite peut s'avérer plus percutante, plus parlante, plus drôle parfois (exemple: Wayne's world) qu'une version originale.
Rick Blaine wrote:Parler d'"expérience cinéphile" à propos de la version non originale d'un film, c'est quand même un concept qui me dépasse... :roll:
D'"expérience cinéphile" dans le sens amoureux, pas dans le sens intellectuel. Cela te dépasse mais c'est pourtant une réalité impossible à nier.
Avoir des dialogues imprimés dans sa mémoire et vouloir éprouver le plaisir de les réentendre tel-quel tout simplement.
Last edited by Supfiction on 14 Dec 18, 15:21, edited 1 time in total.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
User avatar
Rick Blaine
Charles Foster Kane
Posts: 21692
Joined: 4 Aug 10, 13:53
Last.fm
Location: Paris

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Rick Blaine »

Supfiction wrote:
Rick Blaine wrote:Parler d'"expérience cinéphile" à propos de la version non originale d'un film, c'est quand même un concept qui me dépasse... :roll:
D'"expérience cinéphile" dans le sens amoureux, pas dans le sens intellectuel. Cela te dépasse mais c'est pourtant une réalité impossible à nier.
Avoir des dialogues imprimés dans sa mémoire et vouloir éprouver le plaisir de les réentendre tel-quel tout simplement.
Ca c'est le côté madeleine de Proust, je suis tout à fait près à le comprendre, et je comprends le plaisir que tu peux y ressentir. Mais ça ne peut pas être un plaisir cinéphile pour moi.
User avatar
Mosin-Nagant
Réalisateur
Posts: 6443
Joined: 12 Jun 14, 19:36
Location: "Made in America"

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Mosin-Nagant »

Rick Blaine wrote:
Supfiction wrote:
D'"expérience cinéphile" dans le sens amoureux, pas dans le sens intellectuel. Cela te dépasse mais c'est pourtant une réalité impossible à nier.
Avoir des dialogues imprimés dans sa mémoire et vouloir éprouver le plaisir de les réentendre tel-quel tout simplement.
Ca c'est le côté madeleine de Proust, je suis tout à fait près à le comprendre, et je comprends le plaisir que tu peux y ressentir. Mais ça ne peut pas être un plaisir cinéphile pour moi.
A partir du moment où Sergio Leone était francophone, qu'il supervisait lui-même les doublages ( bon, d'accord, parfois il faisait la sieste... ), je pense que le plaisir cinéphile entre en ligne de compte. Ça possède une valeur ajoutée indéniable, à mon sens, par rapport à un doublage d'époque lambda. Mais chacun ses goûts, bien entendu.
Every day's a gift. It's just... does it have to be a pair of socks?
Spoiler (cliquez pour afficher)
Image
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18878
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Supfiction »

La version longue sera projetée au Gaumont Alesia et présentée par Philippe Royer vendredi prochain.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
Telmo
Assistant opérateur
Posts: 2086
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Telmo »

Supfiction wrote:La version longue sera projetée au Gaumont Alesia et présentée par Philippe Royer vendredi prochain.
C'est la version de 4h11 sur le site, donc la version longue du montage de Leone.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18878
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Supfiction »

Telmo wrote:
Supfiction wrote:La version longue sera projetée au Gaumont Alesia et présentée par Philippe Royer vendredi prochain.
C'est la version de 4h11 sur le site, donc la version longue du montage de Leone.
Correspond-elle à la version longue 241 min diffusée lors du festival de Cannes 2012 et au blu ray Extended de 2014, je ne sais pas (je viens de découvrir qu'il était en rupture de stock d'ailleurs et que le prix s'était par conséquent envolé).
Restauration 4K annoncée en tous cas.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image
Telmo
Assistant opérateur
Posts: 2086
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Telmo »

4h11 donc 251 min.
Le montage de Leone, réduit par ses soins et non ceux des producteurs, c'est 230 min environ, presque quatre heures.
User avatar
Supfiction
Howard Hughes
Posts: 18878
Joined: 2 Aug 06, 15:02
Location: Have you seen the bridge?

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Supfiction »

[tweet][/tweet]

Joie d'avoir découvert cette version longue sur grand écran ce soir. 4h20 de séance, entracte compris, jusqu’apr minuit.
Néanmoins je trouve que les scènes rajoutées font un peu tache, surtout sur grand écran et en particulier celle avec Louise Fletcher de très mauvaise qualité. D’autant plus qu’elle n’a vraiment pas beaucoup d’interêt, pour ne pas dire aucun. Les deux scènes ajoutées les plus intéressantes sont la rencontre avec Ève et la scène finale avec le syndicaliste qui alourdit un peu la fin mais éclaire tout de même un peu plus l’intrigue. Il y a aussi ces quelques secondes rajoutées dans l’eau après le saut en voiture. Je me demande s’il n’y a pas également une scène de théâtre supplémentaire avec Déborah, j’ai un doute.
tenia wrote: rien de bien nouveau
Excelsior Supfiction - Excelsior Dvdclassik
Image