Il était une fois en Amérique !

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Pomponazzo
Machino
Posts: 1030
Joined: 24 Dec 10, 12:11
Location: Paese dei balocchi

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Pomponazzo »

Bellissimo ! Merci pour le lien, épatant !
Bob avec son petit peu d'italien est touchant.
Pretty, prettty, pretttty good.
DeNiro
Stagiaire
Posts: 12
Joined: 26 Mar 17, 23:05

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by DeNiro »

https://drive.google.com/file/d/1--tsPL ... mVJVw/view

Voici la version US tronquée, sortie en 1984 aux USA. Pauvre Sergio, quelle boucherie...

A noter néanmoins la présence de quelques petites séquences inédites, notamment Noodles qui crie "Jimmy" au téléphone lorsque ce dernier se fait canarder ou Noodles, âgé, qui monte les escaliers de la demeure de Bailey/Max.
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7252
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Jerome »

DeNiro wrote: 7 Sep 20, 20:27 https://drive.google.com/file/d/1--tsPL ... mVJVw/view

Voici la version US tronquée, sortie en 1984 aux USA. Pauvre Sergio, quelle boucherie...

A noter néanmoins la présence de quelques petites séquences inédites, notamment Noodles qui crie "Jimmy" au téléphone lorsque ce dernier se fait canarder ou Noodles, âgé, qui monte les escaliers de la demeure de Bailey/Max.
Merci beaucoup. Je pense faire un repack en HD.
"Sa place est dans un Blu-Ray"
DeNiro
Stagiaire
Posts: 12
Joined: 26 Mar 17, 23:05

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by DeNiro »

Bonjour à tous

Jetez un œil à cette vidéo intéressante :

Il s’agit d’un montage reprenant les quelques « inédits » de la version tronquée de 139 minutes, mis en avant via leur intégration aux scènes déjà connues. Ce n’est pas un montage du film mais uniquement de ces éléments uniques (11 minutes dont les génériques de début et de fin).

La version US de 139 minutes a en effet été uploadée il y a quelques mois par un américain à partir d’une VHS très rare. Paradoxalement, cette version « boucherie » contient des éléments jamais vus dans la version cinéma (229 minutes) ou extended (251 minutes), il s’agit parfois simplement d’une autre prise de vue d’une scène déjà connue, de quelques lignes de dialogues jamais entendues ou, mieux, de bouts de scènes totalement inédits.
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7252
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Jerome »

Merci, j'avais récupéré le montage Us il y a quelques mois, mais cette vidéo est très intéressante
"Sa place est dans un Blu-Ray"
DeNiro
Stagiaire
Posts: 12
Joined: 26 Mar 17, 23:05

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by DeNiro »

En effet j’avais posté le lien du montage dans ce topic. Je pense que nous étions nombreux à la rechercher depuis des dizaines d’années par curiosité morbide.

Il y a quelques années j’ai aussi mis la main sur un repack intéressant, il s’agit de la version extended et sa belle teinte légèrement sépia mais dont les scènes supplémentaires ont été retirées (une fonction que beaucoup d’entre nous auraient voulus sur le blu-ray), avec la VF d’origine incluse.

Je suis un grand partisan des formats physiques, et de la VO, mais ce repack est génial car, au fond de moi, Noodles aura toujours la voix de Michel Creton. C’est un doux rêve de voir cette version cinéma/teinte sépia/VF d’origine sur support physique un jour.
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7252
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Jerome »

Perso, je vois le film en VO, car Noodles aura toujours, pour moi, la voix de Robert de Niro :wink:
"Sa place est dans un Blu-Ray"
DeNiro
Stagiaire
Posts: 12
Joined: 26 Mar 17, 23:05

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by DeNiro »

Je me suis peut-être mal exprimé... Je suis complètement d’accord sur le principe et si je revois 3 fois le film, je le verrai 2 fois en VO.

Cependant, au départ, j’ai connu le film en VF (celle de 84 donc) et donc pour une petite partie de moi, Noodles et la voix de Michel Creton sont liés. A l’instar des VF de Michael J. Fox et Christopher Lloyd pour Retour vers le futur, par exemple. Avoir la possibilité, grâce à ce repack, de pouvoir regarder cette version me fait beaucoup plaisir.

Par contre je n’ai vu qu’une fois le film dans sa VF redoublée de 2003, par curiosité, et je n’ai pas apprécié cette version. Comme quoi, la VF de 84 est bien liée à un souvenir, une découverte
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7252
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Jerome »

les VF sont souvent (toujours ?) liés à des souvenirs d'enfance :wink:
"Sa place est dans un Blu-Ray"
DeNiro
Stagiaire
Posts: 12
Joined: 26 Mar 17, 23:05

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by DeNiro »

Exactement... Bien que, malgré cela, ce soit l’une des seules VF que j’aime revoir. Le fait que ça soit mon film préféré joue probablement
User avatar
shubby
Machino
Posts: 1462
Joined: 27 Apr 08, 20:55

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by shubby »

La nostalgie, oui, mais on a aussi des VF qui sauvent des films ou les grandissent. Pas mal de films italiens sont bien aidés par ça (là comme ça je pense au syndrôme de stendhal, salement joué en anglais). Ds le dernier Mad Movies, on souligne l'apport de Richard Darbois au jeu de Marc Singer ds The Beastmaster, par exemple. Et je ne jetterai ma vieille VF des Tortues Ninjas pour rien au monde. Les exemples abondent, on a eu de vrais talents en France en la matière. Des orfèvres du doublage.
Jerome
Producteur Exécutif
Posts: 7252
Joined: 23 May 03, 15:29
Location: Parti chercher des archives inédites

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Jerome »

shubby wrote: 24 Feb 21, 09:44 La nostalgie, oui, mais on a aussi des VF qui sauvent des films ou les grandissent. Pas mal de films italiens sont bien aidés par ça (là comme ça je pense au syndrôme de stendhal, salement joué en anglais). Ds le dernier Mad Movies, on souligne l'apport de Richard Darbois au jeu de Marc Singer ds The Beastmaster, par exemple. Et je ne jetterai ma vieille VF des Tortues Ninjas pour rien au monde. Les exemples abondent, on a eu de vrais talents en France en la matière. Des orfèvres du doublage.
le blu-ray des Tortues Ninja a la VFF d'origine alors que le DVD avait une VFQ, sans doute par erreur.
"Sa place est dans un Blu-Ray"
Telmo
Assistant opérateur
Posts: 2113
Joined: 4 Mar 15, 02:40
Location: Lutetia

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by Telmo »

On a surtout dans le meilleur des cas des VF qui transcendent le navet en nanar cf. Black Eagle/l'Arme absolue, ou qui renforcent le côté nanar comme avec les Chuck Norris ou même les Joe Lara/PM Entertainment (Hologram Man :uhuh: ).
Dorval a bien plombé Stallone pour Rambo, surtout le premier, ou même Tron pour Jeff Bridges. Impossible même à revoir en VF, dans ce dernier cas contrairement à Rambo III, même si les répliques hilarantes de ce dernier étaient déjà dans la VO en fait.
Après, pour Trash dans les Guerriers du Bronx, Dorval ne colle tellement pas avec un ado de 17 ans (Marco di Gregorio) que c'est hilarant, avec en plus le je m'en foutisme de ce type de doublage. Pas de VO car film italien des années 80 de toute façon.

Pour le reste, la pénurie de bonnes voix, les mixages altérés qui mettent bien trop en avant les voix, desservent les films et encore plus les séries, transformant par conséquent le visionnage en épreuve.

Pour les films italiens, jusqu'au milieu des années 90, pas de vraie VO en son direct la plupart du temps, donc le doublage peut se défendre, s'il n'est pas fait par dessus la jambe. On est bien loin de ce cas de figure en général, malheureusement.

Pas besoin non plus d'une voix entendue mille fois ailleurs pour Marc Singer dans the Beastmaster, en VF c'est Dar l'invincible comme quoi la VF n'a pas laissé de traces impérissables. :uhuh: À la rigueur, pour les suites bien nanardes :mrgreen:
Le doublage bien déconnant n'est d'ailleurs pas une exclusivité française.
Last edited by Telmo on 24 Feb 21, 21:47, edited 1 time in total.
DeNiro
Stagiaire
Posts: 12
Joined: 26 Mar 17, 23:05

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by DeNiro »

Il est vrai que le doubleur apporte beaucoup, tout comme les dialogues en français, et qui peuvent être ruinés avec un nouveau doublage . Par exemple, dans le cas d’Il était une fois en Amérique nous avons Noodles/De Niro, en français : « Ça fait plus de 35 ans que je m’pose cette putain de question » par la voix de Michel Creton et puis « Je me pose cette même question depuis 35 ans » par la voix de Jacques Frantz lors du redoublage.

Je ne sais pas vous, mais moi la réplique d’origine me frappe beaucoup plus. Tout comme la voix de Creton colle mieux au personnage de Noodles. Et pourtant, Frantz est un très grand doubleur
User avatar
nosferatu90
Machino
Posts: 1155
Joined: 10 Aug 05, 17:41

Re: Il était une fois en Amérique !

Post by nosferatu90 »

De manière générale, je trouve que les acteurs de doublage ont perdu le mot "acteurs" depuis à peu près 20 ans dans la dénomination de leur métier. C'est encore plus criant sur les téléfilms et autres séries télévisées !