Les futures éditions Blu-Ray 3D

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26052
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by tenia »

Père Jules wrote:Je souscris à 100% aux propos de tenia qui respirent d'une, LA vérité ( :wink: ), et de deux, un amour du cinéma.
Je n'irai peut-être pas jusque là (à moins qu'il ne s'agisse d'une boutade que je prend au sérieux), ça ne reste surtout que mon point de vue, voire même, plutôt, mon ressenti personnel de gros frustré qui se rend compte que Twilight 3 fait X millions d'entrées dans des multiplexes à 11€ la place parce que personne veut prendre la peine d'aller au cinéma à un autre moment que le samedi à 22h quand aucun tarif préférentiel n'est possible (je dis ça en pensant surtout très fort à mes anciens collègues de promo, qui auraient pourtant pu payer 5.80€ leur place à l'UGC de Lille s'ils avaient pris la peine de se bouger le cul en semaine au lieu de rien branler), alors que même pas 10 000 personnes sont prêtes à foutre 10€ dans le DVD des Tontons flingueurs.

Après, pour ce qui est du téléchargement, etc, on en a déjà longuement discuté dans un autre topic (et sur bien d'autres sites) et j'en viens toujours à la même conclusion : ce n'est nullement une industrie qui va disparaître, mais uniquement un corps de métier et (probablement) des supports devenus obsolètes car poussés directement vers la sortie par les têtes "pensantes" de cette même industrie.

Après, pour la 3D, cela va de pair avec un cinéma grand public perdant de plus en plus son statut de 7e art pour aller vers le divertissement le plus superficiel qui soit : des mecs torse poil, des nanas en bikini (on se fait vraiment rouler pour le coup), aucune histoire mais des grosses explosions en 3D dans ta gueule.
Bref, un roller coaster rétrograde pour personnes souffrant de l'ADD.

Ce qui expliquera toujours que le quidam lambda crachera sur la 3D toute pourrie d'un Up! mais vantera comment que Saw 3D c'est trop bien. Et conclura au passage, quand on lui arguera que la 3D, ça existe depuis 50 ans même que des borgnes ont fait de meilleurs films en 3D que ça que "c'est normal, t'es qu'un vieux con aigri qui n'aiment que les films en N&B en ouzbèque ST coréen".

Monde de merde, as usual.

Quoi ? Moi, misanthrope ?
Meuh non.
:mrgreen:
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15433
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Jordan White »

Je n'irai peut-être pas jusque là (à moins qu'il ne s'agisse d'une boutade que je prend au sérieux), ça ne reste surtout que mon point de vue, voire même, plutôt, mon ressenti personnel de gros frustré qui se rend compte que Twilight 3 fait X millions d'entrées dans des multiplexes à 11€ la place parce que personne veut prendre la peine d'aller au cinéma à un autre moment que le samedi à 22h quand aucun tarif préférentiel n'est possible (je dis ça en pensant surtout très fort à mes anciens collègues de promo, qui auraient pourtant pu payer 5.80€ leur place à l'UGC de Lille s'ils avaient pris la peine de se bouger le cul en semaine au lieu de rien branler), alors que même pas 10 000 personnes sont prêtes à foutre 10€ dans le DVD des Tontons flingueurs.

Il n'y a pas un post sur deux dans lequel tu ne te plains pas de quelque chose. Quand ce n'est pas pour te lamenter de la sortie tardive des Ozu en Blu-ray, quand ce n'est pas pour t'indigner des surétuis ou des fourreaux (avec le refrain écologique déjà cent fois entendu, et ce quasi quotidiennement, on peut difficilement faire moins original dans le discours, et je suis persuadé que s'il avait la caméra sous le bras, Hulot s'en irait pour capturer ses images en 3D et ensuite les distribuer dans les grandes salles), il s'agit ici de taper encore une fois sur le quidam lambda qui a l'outrecuidance de sortir avec des potes et des copines pas forcément cinéphiles le samedi soir pour aller se divertir, et ce que ce soit en 2d ou en 3D (mais il faut bien la citer, sinon le problème ne se poserait pas). D'autant plus que j'ai l'impression que tu te bats contre un système en oubliant que celui-ci te permet aussi de te divertir. On ne peut pas mettre tous les films au même niveau, mais je continue de penser que la très grande majorité des gens allant en salles y vont simplement pour oublier ce qui peut être stressant durant la semaine, passer un bon moment sans autre arrière-pensée que celle-ci. Et sinon tu vas dans les magasins le dimanche ? Tout le monde n'est pas obligé d'aimer Les Tontons Flingueurs (personnellement je n'aime pas trop). On peut bien me vendre la 3D comme quelque chose de révolutionnaire, pour le moment j'attends de voir comment elle s'installe, ne suis absolument pas pressé de changer de matériel, j'adore mon LCD et mon lecteur Blu-ray, mais je ne conchie pas pour autant le procédé ni ce public qui se rue en masse parfois dans les grandes enseignes.

Parce que pour l'instant, le coeur de cible de la 3D, pardonnez-moi, mais ça reste tout de même ceux qui sont plus intéressés par le contenant que le contenu.
Un public de multiplexe, celui que tu sembles abhorrer, parce que tu es un vrai cinéphile ?

Quand on voit le succès de films comme Destination Finale 3D, Saws 3D, et tous ces slashers à la con, on peut en douter (surtout qu'en plus, celui qui s'en sera moqué le plus, Piranha 3D, aura été le moins chanceux au BO, monde de merde).

La série Destination Finale ne fait pas partie des slashers, mais j'adore le deuxième volet.

Maintenant, il est évident qu'un Woody Allen en 3D ne verra jamais le jour, pour des questions d'intérêt profond
Qui sait ?

Après, pour la 3D, cela va de pair avec un cinéma grand public perdant de plus en plus son statut de 7e art pour aller vers le divertissement le plus superficiel qui soit : des nanas en bikini (on se fait vraiment rouler pour le coup), aucune histoire mais des grosses explosions en 3D dans ta gueule.
Bref, un roller coaster rétrograde pour personnes souffrant de l'ADD
Là, à mon sens il y a un paradoxe et une pique à propos de l'ADD. Tu aimes Piranhas, tu dis qu'il s'agit du film qui s'est le plus moqué de l'appârat 3D, des effets, et le film en même temps représente tout ce que tu incrimines comme étant la représentation parfaite de l'absence de fond, jeu d'acteurs médiocre, bref de la poudre au yeux bien enrubannée, d'où à tes yeux, le sentiment que la 3D est surtout faite pour arnaquer les gens, leur faire acheter plus cher un ticket (ce qui sur le principe n'est pas faux, mais les prix ont sensiblement augmenté bien avant l'arrivée de la 3D dans les salles), etc. A mon avis, soit la vague continue pendant quelques mois (années) soit elle redescend vite et l'effet de mode (mais aussi de rentabilité financière) passé, un autre dispositif sera mis au goût du jour. Même si pour le moment le filon me semble être très bien exploité, monde marchand oblige. La 2d n'est pas morte, le remplacement de la pellicule par la caméra HD me semblant en revanche une probabilité voire une finalité en tant que support qui me semble très proche.
Last edited by Jordan White on 27 Nov 10, 21:57, edited 1 time in total.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26052
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by tenia »

J'aime quand on revient après la bataille me tailler un costard. :mrgreen:

Outre les sophismes introductifs qui consistent à parler du forumeur qui se plaint plutôt de la plainte elle-même (en plus d'une bonne dose de mauvaise foi, parce que dire que je me plains 1 post sur 2 en réponse à un post déjà vieux de 10 jours) :

Je me suis déjà expliqué sur Piranha 3D. Piranha 3D est, pour moi, le summum cynique du foutage de gueule sur la 3D : l'utiliser d'une manière explicitement cheap, avec des effets ras-la-pâquerette à base de vomissements de bites en 3D, pour vendre un truc qui n'a que d'autres raisons d'être qu'un carnage de 5 minutes intégralement montré dans les extraits du Comic Con. De 1, je suis très très loin d'avoir dit que c'est un chef d'oeuvre. Et, quand j'ai vu l'annonce de sa future sortie dans les bacs, je me suis sérieusement posé la question de "est-ce que ça vaut le coup ou non ?", en 2D comme en 3D. Mais ça fait ce que très peu de films (aucun, en fait, à part Jackass 3D) n'a fait : regarder la 3D cheap en face, et l'envoyer telle quelle au spectateur. C'est régressif au possible, mais ça a le mérite de ne pas mentir sur la marchandise.
Jordan White wrote:
Maintenant, il est évident qu'un Woody Allen en 3D ne verra jamais le jour, pour des questions d'intérêt profond
Qui sait ?
Avant de passer à la 3D, peut-être que Woody Allen passera au Stéréo. :mrgreen:
Jordan White wrote:Il n'y a pas un post sur deux dans lequel tu ne te plains pas de quelque chose. Quand ce n'est pas pour te lamenter de la sortie tardive des Ozu en Blu-ray, quand ce n'est pas pour t'indigner des surétuis ou des fourreaux (avec le refrain écologique déjà cent fois entendu, et ce quasi quotidiennement, on peut difficilement faire moins original dans le discours, et je suis persuadé que s'il avait la caméra sous le bras, Hulot s'en irait pour capturer ses images en 3D et ensuite les distribuer dans les grandes salles), il s'agit ici de taper encore une fois sur le quidam lambda qui a l'outrecuidance de sortir avec des potes et des copines pas forcément cinéphiles le samedi soir pour aller se divertir, et ce que ce soit en 2d ou en 3D (mais il faut bien la citer, sinon le problème ne se poserait pas). D'autant plus que j'ai l'impression que tu te bats contre un système en oubliant que celui-ci te permet aussi de te divertir. On ne peut pas mettre tous les films au même niveau, mais je continue de penser que la très grande majorité des gens allant en salles y vont simplement pour oublier ce qui peut être stressant durant la semaine, passer un bon moment sans autre arrière-pensée que celle-ci. Et sinon tu vas dans les magasins le dimanche ? Tout le monde n'est pas obligé d'aimer Les Tontons Flingueurs (personnellement je n'aime pas trop). On peut bien me vendre la 3D comme quelque chose de révolutionnaire, pour le moment j'attends de voir comment elle s'installe, ne suis absolument pas pressé de changer de matériel, j'adore mon LCD et mon lecteur Blu-ray, mais je ne conchie pas pour autant le procédé ni ce public qui se rue en masse parfois dans les grandes enseignes.
Il faudrait arrêter de tout mélanger : j'aime les surétuis qui cachent les boitiers bleus fluos. Par contre, oui, je suis déçu de ne pas encore voir d'Ozu en BR chez nous, à cause d'un marché frigide.

Mais faut pas oublier que c'est la masse qui dirige le marché. Et ce qui me gêne, c'est que malheureusement, la masse, elle n'y connait pas grand chose. Et ce qui me gêne encore plus, c'est qu'elle n'a pas envie d'apprendre. Et elle se plaint de tout, elle aussi, mais sans savoir, ou sans prendre la peine de chercher. Comme vincent555, tiens, qui râle après DVD Beaver parce qu'ils testent un Z1, et que lui achète le Z2, et que bah merde, c'est pas les mêmes ST.

On peut aimer, ou pas, tout et n'importe quoi. Moi, par exemple, j'ai bien trouvé assez bof Stagecoach.

Que l'on plébiscite le cinéma comme un divertissement, comme un produit, pourquoi pas. Mais pas au détriment de sa dimension artistique. Car du coup, des films plus importants ne sont pas édités, pas disponibles, parce que ce n'est pas rentable. Je parle des Ozu parce que, par hasard, je suis passé au BR pile au moment où c'est sorti chez BFI, ce qui m'amusait. Mais il n'y a pas que cela.

Que les Américains, qui sont pourtant loin d'être les 1ers niveau Arthouse, possèdent, à travers Kino, Criterion etc, des titres comme Les 7 samourais ou Metropolis, alors que nous, pourtant pays des Frères Lumière, attendons encore, c'est une situation que je trouve dramatique. Et ça, ça a transformé le cinéma populaire en cinéma populiste, La grande vadrouille est devenu Les Ch'tis, et Predator Predators.
Par ailleurs, les quidams ne se gênent pas pour rabaisser plus bas que terre les cinéphiles qui n'aiment que des films ouzbèkes sous-titrés en coréens, als bon.

Certes je me plains.

Mais plébisciter quelque chose de "révolutionnaire" quand ce même public n'est pas capable d'apprécier ce qui existe déjà depuis 100 ans.
Ca veut de la 3D, mais ne sait même pas ce qu'est la profondeur de champ. Ils veulent de la 3D alors qu'ils ne savent même pas apprécier un film en Technicolor, ou, plus proches d'eux histoire de ne pas être traité de passéiste, un bon mix 5.1. Pis attention, hein. Si c'est pas de la 3D Haribo pendant 2h, c'est de la 3D de merde, hein !

Tu parles du remplacement de la pellicule 35mm par le numérique, quand la majorité des gens ne savent même pas ce que c'est, ce qu'ils regardent. Je ne parle même pas des gens qui regardent des films coupés ou écrasés/étirés parce qu'ils ne savent même pas ce qu'est un ratio d'image.

Alors je me dis : avant tout cela, il faudrait ptet que le non-cinéphile s'intéresse un peu à ce qu'il regarde. Comme ça, par curiosité. C'est bien aussi, la curiosité. C'est vrai quoi. Tu commences à regarder des trucs sans savoir, pis au bout d'un moment, tu te dis "tiens, et si je regardais là, un peu à côté, pour voir à quoi ça ressemble ?". Et puis, tu te dis "tiens, ça c'était cool, et si je regardais comment ça a été fait".

La culture, quoi.

Et qu'on continue de prendre le cinéma uniquement pour un divertissement ne dédouane pas pour autant du fait de pouvoir effectuer des économies.
Quand on s'évertue, malgré toutes les possibilités, de sortir avec ses potes uniquement le samedi soir au lieu du vendredi afin d'avoir une sortie qui coûte moitié moins cher, on ne se plaint pas de payer la peau du cul son ticket.

On dit toujours "Faites confiance aux spécialistes". Là, c'est pratique, on peut dire "les goûts les couleurs, donc, un spécialiste, ça n'existe pas".
Et au final, ce sont des gens sans background culturel qui dirige le marché dans telle ou telle direction.
Un peu comme si on laissait des gens qui se sont arrêtés au collège diriger les labos de recherche.




Je suis le 1er à dire que je suis loin de tout savoir. Ca peut faire rire après un post pareil, j'en ai conscience, mais c'est bien pour cela que je traine par ici : parce qu'il y a des gens comme toi, avec une culture infiniment plus grande que la mienne, qui me font découvrir chaque jour de nouvelles choses.
J'aimerais juste que les millions de quidam non-cinéphiles qui font la rentabilité d'un marché aient la même curiosité, ce qui permettrait à l'accès à des oeuvres infiniment plus riches et travaillées qu'Iron Man 2.
Qu'on me pardonne d'être passionné.


Et non, je ne vais pas en courses le dimanche.
J'ai déjà bien assez de la semaine (ou du samedi) pour cela. Quand je serai retraité, là, par contre... :mrgreen:
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15433
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Jordan White »

tenia wrote:J'aime quand on revient après la bataille me tailler un costard. :mrgreen:
Ce n'est pas tailler un costard, c'est juste, enfin je le considère comme cela, discuter, échanger. Bref le principe d'un forum.

Outre les sophismes introductifs qui consistent à parler du forumeur qui se plaint plutôt de la plainte elle-même (en plus d'une bonne dose de mauvaise foi, parce que dire que je me plains 1 post sur 2 en réponse à un post déjà vieux de 10 jours) :

Je confesse être parfois de mauvaise foi, pas au point de m'en revendiquer, mais j'assume quand j'en fais montre. Mais j'ai remarqué que tu parlais souvent d'un monde de merde, pour tout et n'importe quoi en fait. Je sais que c'est souvent ironique, mais j'ai vraiment beaucoup de mal avec le smiley vert (en général, mais ça c'est un ressenti personnel, d'autant que le smiley vert est associé pour moi à l'ironie, laquelle peut souvent être plus méchante qu'elle ne peut le laisser paraître de prime abord).


Bref revenons au sujet principal, celui de la 3D.

Il faudrait arrêter de tout mélanger : j'aime les surétuis qui cachent les boitiers bleus fluos. Par contre, oui, je suis déçu de ne pas encore voir d'Ozu en BR chez nous, à cause d'un marché frigide.

Ce même marché qui propose des dizaines de titres à la vente chaque mois, des sorties annoncées de classiques par Warner entre autres. A mon avis tu fais un blocage sur les napthalinés à l'instant présent, depuis des mois également, alors que je suis persuadé que la majorité de ces titres sortiront en Blu-ray une fois que le marché sera plus solidement installé. Je suis loin de penser que le marche est "frigide" ou "tiède", a minima. En revanche, je suis convaincu et ça, c'est commercialement déjà plus parlant et moins acceptable pour toi sans doute, qu'un éditeur prendra moins de risques financiers à sortir un gros blockbuster ou un film qui surfe sur une vague (la majorité pour moi des sorties récentes de Wild Side qui a sorti tous les films qui ont fait les festivals Valhalla Rising, Rec, Thirst, etc) que sur un Ozu même si ce dernier est évidemment respectable et représente de fait un marché de niche.

Mais faut pas oublier que c'est la masse qui dirige le marché. Et ce qui me gêne, c'est que malheureusement, la masse, elle n'y connait pas grand chose. Et ce qui me gêne encore plus, c'est qu'elle n'a pas envie d'apprendre. Et elle se plaint de tout, elle aussi, mais sans savoir, ou sans prendre la peine de chercher. Comme vincent555, tiens, qui râle après DVD Beaver parce qu'ils testent un Z1, et que lui achète le Z2, et que bah merde, c'est pas les mêmes ST.

On pourrait aussi étendre à la norme, à la collectivité et plus généralement à la population. Qu'est-ce qui fait que Koh Lanta attire plus de spectateurs que La grande librairie sur Arte alors que cette émission-ci passe en prime-time ? Moi ça ne me dérange pas que les fans de Koh-Lanta s'achètent le dernier Bruce Willis en Blu-ray à Auchan (c'est avec les enseignes Virgin, Fnac et Carrefour les principaux médias de diffusions). A titre personnel, je suis plutôt content qu'en France on ait des cinéastes comme Besson (dont on peut penser ce que l'on veut en tant que réalisateur) qui distribue via EuropaCorp nombre de films qui ne sortiraient peut-être pas aussi facilement et certains bons comme Taken.

On peut aimer, ou pas, tout et n'importe quoi. Moi, par exemple, j'ai bien trouvé assez bof Stagecoach.

Moi j'aime bien Lorie, elle a fait de très bonnes chansons même si je pense que Beethoven, bien entendu c'est largement supérieur et que ça ne veillira pas.

Que l'on plébiscite le cinéma comme un divertissement, comme un produit, pourquoi pas. Mais pas au détriment de sa dimension artistique.

Le cinéma comme simple divertissement peut également, voire même souvent afficher des ambitions artistiques. Je prends deux exemples, à mes yeux parlants :
Les deux Charlie's Angels. Et dans un autre registre même si ce n'est pas qu'un simple divertissement, mais plutôt une comédie musicale extrêmement solide sur le plan technique et la mise en scène, La Mélodie du Bonheur, ce film que l'on s'amuse parfois à conchier.

Car du coup, des films plus importants ne sont pas édités, pas disponibles, parce que ce n'est pas rentable. Je parle des Ozu parce que, par hasard, je suis passé au BR pile au moment où c'est sorti chez BFI, ce qui m'amusait. Mais il n'y a pas que cela.

La question de la rentabilité se pose de fait. Et quand Rec se vend à des milliers d'exemplaires alors que je le trouve très médiocre, je n'en fais pas pour autant un scandale.

Que les Américains, qui sont pourtant loin d'être les 1ers niveau Arthouse, possèdent, à travers Kino, Criterion etc, des titres comme Les 7 samourais ou Metropolis, alors que nous, pourtant pays des Frères Lumière, attendons encore, c'est une situation que je trouve dramatique. Et ça, ça a transformé le cinéma populaire en cinéma populiste, La grande vadrouille est devenu Les Ch'tis, et Predator Predators.
Par ailleurs, les quidams ne se gênent pas pour rabaisser plus bas que terre les cinéphiles qui n'aiment que des films ouzbèkes sous-titrés en coréens, als bon.

Parce que toi-même tu les regardes les films ouzbèkes ?
L'absence de certains titres me dérange, j'ai été très déçu pour l'annulation de Lola Montés, mais je n'aime pas le discours alarmiste ou dramatisant. Et considérer que Les Ch'tis est un film populiste derechef.
Mais plébisciter quelque chose de "révolutionnaire" quand ce même public n'est pas capable d'apprécier ce qui existe déjà depuis 100 ans.
Ca veut de la 3D, mais ne sait même pas ce qu'est la profondeur de champ. Ils veulent de la 3D alors qu'ils ne savent même pas apprécier un film en Technicolor, ou, plus proches d'eux histoire de ne pas être traité de passéiste, un bon mix 5.1. Pis attention, hein. Si c'est pas de la 3D Haribo pendant 2h, c'est de la 3D de merde, hein !

Tu parles du remplacement de la pellicule 35mm par le numérique, quand la majorité des gens ne savent même pas ce que c'est, ce qu'ils regardent. Je ne parle même pas des gens qui regardent des films coupés ou écrasés/étirés parce qu'ils ne savent même pas ce qu'est un ratio d'image.

Alors je me dis : avant tout cela, il faudrait ptet que le non-cinéphile s'intéresse un peu à ce qu'il regarde. Comme ça, par curiosité. C'est bien aussi, la curiosité. C'est vrai quoi. Tu commences à regarder des trucs sans savoir, pis au bout d'un moment, tu te dis "tiens, et si je regardais là, un peu à côté, pour voir à quoi ça ressemble ?". Et puis, tu te dis "tiens, ça c'était cool, et si je regardais comment ça a été fait".

La culture, quoi.

J'ai toujours eu du mal avec les discours au pilori même si je consens que ta hardiesse pour défendre une certaine technologie et une certaine ouverture (au niveau catalogue) est en soi une bonne chose, consistant à tout ramener à la rationalisation : "Il faut que la masse apprenne, qu'elle comprenne des choses élémentaires qui sont si simples", ça me rappelle de mauvais souvenirs de profs ne comprennant pas qu'on ne puisse pas assimiler certaines choses ou les trouver moins évidentes qu'elles n'y paraissent. A mon sens, une très large partie des personnes qui se rendent en salles ou qui regardent la télé n'ont pas les mêmes considérations concernant le format d'un film, les techniques visuelles employées pour le Technicolor qui est en soi une technique merveilleuse, ou les problèmes de mastering d'un film en HD que toi devant ton superbe équipement HD (je n'utilise aucun smiley, il ne s'agit donc pas ici d'ironie mal placée). Elle veut sans doute le meilleur résultat possible visuellement (parfois pour impressionner la copine ou le copain) parfois pour avoir la sensation et le sentiment réel, capté, vécu, de faire partie d'un ensemble qui achète et vit la même chose : avoir un lecteur Blu-ray pour faire partie de celles et ceux qui en ont vision d'une forme de réussit la fusion d'une individualité dans un groupe. Cela dit je n'apprécie pas qu'un film soit rogné par rapport son format, je me souviens de copies honteusement tronquées pour le coup d'un Scope en 1.33:1 par exemple, de diffusions télé à peine plus recommandables ou glorieuses, et en VHS cela était monnaie courante, sans VOSTF, mais encore une fois sur ce dernier point, une large partie des gens regardent les films en VF et certaines d'entre elles ne supportent pas la VOSTF, ce que j'entends parfaitement. J'ai aussi été très déçu de la projection de films dans certaines salles, à l'action Christine notamment.
Et qu'on continue de prendre le cinéma uniquement pour un divertissement ne dédouane pas pour autant du fait de pouvoir effectuer des économies.
Quand on s'évertue, malgré toutes les possibilités, de sortir avec ses potes uniquement le samedi soir au lieu du vendredi afin d'avoir une sortie qui coûte moitié moins cher, on ne se plaint pas de payer la peau du cul son ticket.

Le prix du ticket du cinéma a toujours été fluctuant depuis des années. Par ailleurs, sortir un autre soir que le samedi pour un groupe de potes ça ne semble pas si simple que cela.
On dit toujours "Faites confiance aux spécialistes". Là, c'est pratique, on peut dire "les goûts les couleurs, donc, un spécialiste, ça n'existe pas".
Et au final, ce sont des gens sans background culturel qui dirige le marché dans telle ou telle direction.
Un peu comme si on laissait des gens qui se sont arrêtés au collège diriger les labos de recherche.
Anecdote :
Il y a quelques jours, j'étais assis dans le train à côté de quarantenaires (probablement, je ne puis être sûr de l'âge).
Durant leur discussion, l'une de ces charmantes dames, cheveux frisés, tailleur soigné, bref une jolie femme indique à l'un de ses amis qu'elle s'apprête à aller visiter l'exposition Monet de nuit ou plutôt aux aurores. Elle insiste deux fois en indiquant qu'il ne s'agit nullement de monnaie, mais de Monet...le peintre. L'un d'eux lui répond alors : "Oui le peintre...Celui du cubisme...". Petit éclat de rire de la dite femme qui lui répond tac-au-tac : "Euh non, l'Impressionnisme."
T'en conclus quoi ? Absence de background culturel ?

Pour conclure, je dirais que pour le moment je ne puis être ni enthousiaste à propos de la 3d ni détracteur absolu. Je regarde ce qui se fait, rien ne me donne précisément envie de changer techniquement parlant, et je trouve que la 2D a encore beaucoup d'allure.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26052
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by tenia »

Jordan White wrote:
tenia wrote:J'aime quand on revient après la bataille me tailler un costard. :mrgreen:
Ce n'est pas tailler un costard, c'est juste, enfin je le considère comme cela, discuter, échanger. Bref le principe d'un forum.

Outre les sophismes introductifs qui consistent à parler du forumeur qui se plaint plutôt de la plainte elle-même (en plus d'une bonne dose de mauvaise foi, parce que dire que je me plains 1 post sur 2 en réponse à un post déjà vieux de 10 jours) :

Je confesse être parfois de mauvaise foi, pas au point de m'en revendiquer, mais j'assume quand j'en fais montre. Mais j'ai remarqué que tu parlais souvent d'un monde de merde, pour tout et n'importe quoi en fait. Je sais que c'est souvent ironique, mais j'ai vraiment beaucoup de mal avec le smiley vert (en général, mais ça c'est un ressenti personnel, d'autant que le smiley vert est associé pour moi à l'ironie, laquelle peut souvent être plus méchante qu'elle ne peut le laisser paraître de prime abord).
Je suis bien d'accord sur ce principe d'échange, mais j'ai trouvé la manière dont tu as démarré ton post limite insultante. Sur le coup, je me suis dit "ptet c'est le pourfendeur des gens qui râlent contre les quidams"... ( :mrgreen: ).
Quant à "monde de merde", il s'agit bien là d'un ressenti qui ne tient pas du tout et du n'importe quoi, mais j'ai sincèrement l'impression que le cinéma de patrimoine se perd, et ça me désole.
D'où l'expression.

Jordan White wrote:
Il faudrait arrêter de tout mélanger : j'aime les surétuis qui cachent les boitiers bleus fluos. Par contre, oui, je suis déçu de ne pas encore voir d'Ozu en BR chez nous, à cause d'un marché frigide.

Ce même marché qui propose des dizaines de titres à la vente chaque mois, des sorties annoncées de classiques par Warner entre autres. A mon avis tu fais un blocage sur les napthalinés à l'instant présent, depuis des mois également, alors que je suis persuadé que la majorité de ces titres sortiront en Blu-ray une fois que le marché sera plus solidement installé. Je suis loin de penser que le marche est "frigide" ou "tiède", a minima. En revanche, je suis convaincu et ça, c'est commercialement déjà plus parlant et moins acceptable pour toi sans doute, qu'un éditeur prendra moins de risques financiers à sortir un gros blockbuster ou un film qui surfe sur une vague (la majorité pour moi des sorties récentes de Wild Side qui a sorti tous les films qui ont fait les festivals Valhalla Rising, Rec, Thirst, etc) que sur un Ozu même si ce dernier est évidemment respectable et représente de fait un marché de niche.
C'est une évidence, je pense, qu'en sortant Rec, Wild Side prend bien moins de risques qu'avec les Argento, par exemple (ou que les futurs Kuro). De même que HK Video vendra probablement, d'ailleurs, plus de BR de Ip Man que de futurs coffrets John Woo (mais c'est déloyal, y a le facteur prix, m'enfin bref).
Maintenant, Wild Side n'est pas forcément, loin de là, le meilleur exemple, vu que leurs dernières sorties restent des titres marginaux, comme Thirst ou Valhalla Rising (à moins qu'on m'ait caché qu'ils ont fait un carton :mrgreen: ), et leur (très très) future grosse sortie, c'est Enter The Void. Rebelotte, j'ai de gros doutes sur le potentiel de vente.
Mais si je me plains, c'est surtout en comparaison à nos voisins anglo-saxons.
Certes, le marché, en terme de taille et de population, n'est pas le même, mais remis au pourcentage de pénétration des ventes HD de naphta, j'ai tendance à penser que cela s'équivaut.

Jordan White wrote:
Mais faut pas oublier que c'est la masse qui dirige le marché. Et ce qui me gêne, c'est que malheureusement, la masse, elle n'y connait pas grand chose. Et ce qui me gêne encore plus, c'est qu'elle n'a pas envie d'apprendre. Et elle se plaint de tout, elle aussi, mais sans savoir, ou sans prendre la peine de chercher. Comme vincent555, tiens, qui râle après DVD Beaver parce qu'ils testent un Z1, et que lui achète le Z2, et que bah merde, c'est pas les mêmes ST.

On pourrait aussi étendre à la norme, à la collectivité et plus généralement à la population. Qu'est-ce qui fait que Koh Lanta attire plus de spectateurs que La grande librairie sur Arte alors que cette émission-ci passe en prime-time ? Moi ça ne me dérange pas que les fans de Koh-Lanta s'achètent le dernier Bruce Willis en Blu-ray à Auchan (c'est avec les enseignes Virgin, Fnac et Carrefour les principaux médias de diffusions). A titre personnel, je suis plutôt content qu'en France on ait des cinéastes comme Besson (dont on peut penser ce que l'on veut en tant que réalisateur) qui distribue via EuropaCorp nombre de films qui ne sortiraient peut-être pas aussi facilement et certains bons comme Taken.
J'ai tendance à trouver cela dommage que l'on s'abrutisse devant Koh Lanta ou Secret Story (ou Qui veut épouser mon fils ? Ou...) au lieu de regarder du Ophuls sur Arte, oui.
Quant à Besson, autant je trouve son travail en tant que réal' inégal, autant je trouve ses productions médiocres, autant il est clair qu'à l'export, il est monstrueux.
Après, est-ce bénéfique ou non au rayonnement de la culture française, ça...
Jordan White wrote:
Que l'on plébiscite le cinéma comme un divertissement, comme un produit, pourquoi pas. Mais pas au détriment de sa dimension artistique.
Le cinéma comme simple divertissement peut également, voire même souvent afficher des ambitions artistiques. Je prends deux exemples, à mes yeux parlants :
Les deux Charlie's Angels. Et dans un autre registre même si ce n'est pas qu'un simple divertissement, mais plutôt une comédie musicale extrêmement solide sur le plan technique et la mise en scène, La Mélodie du Bonheur, ce film que l'on s'amuse parfois à conchier.
Des ambitions artistiques dans Charlie's Angels. :shock:
Tout de suite les grands mots. :mrgreen:

Par contre, j'avoue avoir du mal avec La mélodie du bonheur pour l'instant. J'ai coupé au bout de 20 minutes. Autant l'intro est magnifique, autant la chansonnette quand elle se balade en ville, j'en pouvais pu.
Je verrai plus tard pour réessayer.
Jordan White wrote:
Car du coup, des films plus importants ne sont pas édités, pas disponibles, parce que ce n'est pas rentable. Je parle des Ozu parce que, par hasard, je suis passé au BR pile au moment où c'est sorti chez BFI, ce qui m'amusait. Mais il n'y a pas que cela.

La question de la rentabilité se pose de fait. Et quand Rec se vend à des milliers d'exemplaires alors que je le trouve très médiocre, je n'en fais pas pour autant un scandale.
Certes, et c'est bien là, je le réalise, mon travers.

Jordan White wrote:
Que les Américains, qui sont pourtant loin d'être les 1ers niveau Arthouse, possèdent, à travers Kino, Criterion etc, des titres comme Les 7 samourais ou Metropolis, alors que nous, pourtant pays des Frères Lumière, attendons encore, c'est une situation que je trouve dramatique. Et ça, ça a transformé le cinéma populaire en cinéma populiste, La grande vadrouille est devenu Les Ch'tis, et Predator Predators.
Par ailleurs, les quidams ne se gênent pas pour rabaisser plus bas que terre les cinéphiles qui n'aiment que des films ouzbèkes sous-titrés en coréens, als bon.

Parce que toi-même tu les regardes les films ouzbèkes ?
L'absence de certains titres me dérange, j'ai été très déçu pour l'annulation de Lola Montés, mais je n'aime pas le discours alarmiste ou dramatisant. Et considérer que Les Ch'tis est un film populiste derechef.
Non, je n'ai encore jamais vu de films ouzbèques, j'avoue.
Mais spontanément, c'est ce qu'on me sort. Genre quand j'ai dit "Mouais, Avatar, nan". On m'a répondu ça. "Toi, c'est normal, si c'est pas un truc ouzbèque sous titré en ché pas quoi à se triturer la tête pendant 15 ans, t'aimes pas. Pis faut que ça date d'avant 1960 aussi."

"Euh nan, j'aime bien Commando aussi". :mrgreen:

Enfin, j'avoue dramatiser la situation, mais chaque fois que je regarde le catalogue Criterion, je me dis que nous, on a quand même 3 ans de retard là dessus.
Jordan White wrote:
Mais plébisciter quelque chose de "révolutionnaire" quand ce même public n'est pas capable d'apprécier ce qui existe déjà depuis 100 ans.
Ca veut de la 3D, mais ne sait même pas ce qu'est la profondeur de champ. Ils veulent de la 3D alors qu'ils ne savent même pas apprécier un film en Technicolor, ou, plus proches d'eux histoire de ne pas être traité de passéiste, un bon mix 5.1. Pis attention, hein. Si c'est pas de la 3D Haribo pendant 2h, c'est de la 3D de merde, hein !

Tu parles du remplacement de la pellicule 35mm par le numérique, quand la majorité des gens ne savent même pas ce que c'est, ce qu'ils regardent. Je ne parle même pas des gens qui regardent des films coupés ou écrasés/étirés parce qu'ils ne savent même pas ce qu'est un ratio d'image.

Alors je me dis : avant tout cela, il faudrait ptet que le non-cinéphile s'intéresse un peu à ce qu'il regarde. Comme ça, par curiosité. C'est bien aussi, la curiosité. C'est vrai quoi. Tu commences à regarder des trucs sans savoir, pis au bout d'un moment, tu te dis "tiens, et si je regardais là, un peu à côté, pour voir à quoi ça ressemble ?". Et puis, tu te dis "tiens, ça c'était cool, et si je regardais comment ça a été fait".

La culture, quoi.

J'ai toujours eu du mal avec les discours au pilori même si je consens que ta hardiesse pour défendre une certaine technologie et une certaine ouverture (au niveau catalogue) est en soi une bonne chose, consistant à tout ramener à la rationalisation : "Il faut que la masse apprenne, qu'elle comprenne des choses élémentaires qui sont si simples", ça me rappelle de mauvais souvenirs de profs ne comprennant pas qu'on ne puisse pas assimiler certaines choses ou les trouver moins évidentes qu'elles n'y paraissent. A mon sens, une très large partie des personnes qui se rendent en salles ou qui regardent la télé n'ont pas les mêmes considérations concernant le format d'un film, les techniques visuelles employées pour le Technicolor qui est en soi une technique merveilleuse, ou les problèmes de mastering d'un film en HD que toi devant ton superbe équipement HD (je n'utilise aucun smiley, il ne s'agit donc pas ici d'ironie mal placée). Elle veut sans doute le meilleur résultat possible visuellement (parfois pour impressionner la copine ou le copain) parfois pour avoir la sensation et le sentiment réel, capté, vécu, de faire partie d'un ensemble qui achète et vit la même chose : avoir un lecteur Blu-ray pour faire partie de celles et ceux qui en ont vision d'une forme de réussit la fusion d'une individualité dans un groupe. Cela dit je n'apprécie pas qu'un film soit rogné par rapport son format, je me souviens de copies honteusement tronquées pour le coup d'un Scope en 1.33:1 par exemple, de diffusions télé à peine plus recommandables ou glorieuses, et en VHS cela était monnaie courante, sans VOSTF, mais encore une fois sur ce dernier point, une large partie des gens regardent les films en VF et certaines d'entre elles ne supportent pas la VOSTF, ce que j'entends parfaitement. J'ai aussi été très déçu de la projection de films dans certaines salles, à l'action Christine notamment.
Attention.
Ne me donne pas non plus un discours plus extrêmiste qu'il ne l'est déjà.
Je ne dis pas que ce sont des choses "évidentes".
Mais élémentaires pour juger ou apprécier, oui.
Quand je vois mes parents qui regardent tous leurs films recadrés, découpés, étirés parce qu'ils ne savent pas régler la TV, et que je dois systématiquement la repasser dans le bon format, ça me fend le coeur, sincèrement.
Et ce qui me gêne, c'est que pourtant, cela n'empêche nullement ces mêmes gens d'émettre des suggestions ou des remarques/critiques techniques sur quelque chose qu'ils ne maitrisent aucunement.
Je reprends à nouveau l'exemple de Aliens, quand on me sort "c'est moche, y a trop de grain, ça vaut même pas le DVD", ça me désole, tant ça montre l'ignorance de la personne qui ne sait pas même juger ce qu'il a entre les mains.
Qu'ils n'aient pas les mêmes considérations, je le comprend tout à fait, tu as parfaitement raison sur ce point.
Et en un sens, on peut parfaitement apprécier une belle copie sans savoir d'où cela vient, quel a été le process derrière, le Technicolor, etc.

Mais que l'on vienne pas juger derrière. Ou alors, si on veut, que l'on prenne simplement la peine de se renseigner.

Pour les ratios, y a même un topic ici exprès, qui devrait être nommé de notoriété publique.

Cela étant, on a tous eu des profs comme ça (moi, c'était ma prof de chimie).
Jordan White wrote:
Et qu'on continue de prendre le cinéma uniquement pour un divertissement ne dédouane pas pour autant du fait de pouvoir effectuer des économies.
Quand on s'évertue, malgré toutes les possibilités, de sortir avec ses potes uniquement le samedi soir au lieu du vendredi afin d'avoir une sortie qui coûte moitié moins cher, on ne se plaint pas de payer la peau du cul son ticket.

Le prix du ticket du cinéma a toujours été fluctuant depuis des années. Par ailleurs, sortir un autre soir que le samedi pour un groupe de potes ça ne semble pas si simple que cela.
Orf, pendant 3 ans, sur Lille, ça n'a jamais été un problème.
Après, c'est sûr, on était encore étudiants, etc.
Jordan White wrote:
On dit toujours "Faites confiance aux spécialistes". Là, c'est pratique, on peut dire "les goûts les couleurs, donc, un spécialiste, ça n'existe pas".
Et au final, ce sont des gens sans background culturel qui dirige le marché dans telle ou telle direction.
Un peu comme si on laissait des gens qui se sont arrêtés au collège diriger les labos de recherche.
Anecdote :
Il y a quelques jours, j'étais assis dans le train à côté de quarantenaires (probablement, je ne puis être sûr de l'âge).
Durant leur discussion, l'une de ces charmantes dames, cheveux frisés, tailleur soigné, bref une jolie femme indique à l'un de ses amis qu'elle s'apprête à aller visiter l'exposition Monet de nuit ou plutôt aux aurores. Elle insiste deux fois en indiquant qu'il ne s'agit nullement de monnaie, mais de Monet...le peintre. L'un d'eux lui répond alors : "Oui le peintre...Celui du cubisme...". Petit éclat de rire de la dite femme qui lui répond tac-au-tac : "Euh non, l'Impressionnisme."
T'en conclus quoi ? Absence de background culturel ?
Encore une qui a voulu se la péter et s'est fait mouchée vite fait ?
1 jolie femme en tailleur sur 2 ne sait pas de quoi elles parlent ?
:mrgreen:

Je plaisante.

Moi, j'avais bien discuté 1/2h de Renoir et Kurosawa avec 2 dames et 1/2h de Cassavetes avec une Irlandaise dans une FNAC.
Point commun ?
Toutes les 3 60 ans bien tassés. :mrgreen:

Blague à part, je sais que je fais des raccourcis, etc. Moi même, je n'ai que 23 ans (sans vouloir me vanter), donc bon.
Mais je ne sais pas, c'est un ressenti global.

Comme je ne sais plus qui dont les gamins avaient dit que sa DVDthèque irait à la poubelle parce que y avait que des vieux films. :mrgreen:
Jordan White wrote:Pour conclure, je dirais que pour le moment je ne puis être ni enthousiaste à propos de la 3d ni détracteur absolu. Je regarde ce qui se fait, rien ne me donne précisément envie de changer techniquement parlant, et je trouve que la 2D a encore beaucoup d'allure.
En somme, j'ai juste l'impression de voir des gens se fourvoyer dans une "nouvelle" technologie, délaissant 100 ans de cinéma non exploités (voire même carrément méprisés).
Ca m'ennuie.



Note pour la fin : le :mrgreen: signifie un ton humoristique, pas forcément ironique.
Je ne pensais pas qu'il prêterait à confusion, plutôt le contraire.
Comme quoi.
mynameisfedo
Bernanonos
Posts: 5811
Joined: 8 Feb 05, 16:18

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by mynameisfedo »

Père Jules wrote:Je souscris à 100% aux propos de tenia qui respirent d'une, LA vérité ( :wink: ), et de deux, un amour du cinéma.
J'ajoute concernant la mort soi-disant programmée des salles, qu'il y a eu une augmentation de 18% au mois d'octobre par rapport au même mois en 2009.

Le téléchargement à bon dos

Image
Total des entrées annuelles en France de 1980 à 2010
en fait, ça marche semble-t-il tellement bien que le gouvernement français a décidé de réclamer sa dime...
=> http://www.pcinpact.com/actu/news/60352 ... ntrees.htm
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Rockatansky »

tenia wrote: J'ai tendance à trouver cela dommage que l'on s'abrutisse devant Koh Lanta ou Secret Story (ou Qui veut épouser mon fils ? Ou...) au lieu de regarder du Ophuls sur Arte, oui.
Ah non, laissez moi le droit de m'abrutir devant Koh Lanta :o
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Roy Neary
Once upon a time...
Posts: 51251
Joined: 12 Apr 03, 01:42
Liste DVD

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Roy Neary »

Rockatansky wrote:Ah non, laissez moi le droit de m'abrutir devant Koh Lanta :o
Toi, t'as jamais essayé Qui veut épouser mon fils ? :mrgreen:
Image
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Rockatansky »

Si :oops:
Mais c'est nul (comment ça je n'avais pas besoin de regarder pour le savoir ??) et puis il y a Confessions intimes après des fois :o
J'ai une excuse ma femme regarde, je ne sais pas pk, mais elle regarde...
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
Jericho
Cadreur
Posts: 4436
Joined: 25 Nov 06, 10:14

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Jericho »

Toujours pas de Monsters vs Aliens en blu ray 3D chez nous alors qu'il est sorti y a un bail aux USA ?!
Dommage, parce que l'effet relief au cinéma était pas mal !
Image
Jordan White
King of (lolli)pop
Posts: 15433
Joined: 14 Apr 03, 15:14

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Jordan White »

tenia wrote:Je suis bien d'accord sur ce principe d'échange, mais j'ai trouvé la manière dont tu as démarré ton post limite insultante. Sur le coup, je me suis dit "ptet c'est le pourfendeur des gens qui râlent contre les quidams"... ( :mrgreen: ).
Il s'agissait d'un commentaire ou plus exactement d'une remarque, nullement d'une insulte. Je recherche encore le caractère insultant s'il en existe un.

Quant à "monde de merde", il s'agit bien là d'un ressenti qui ne tient pas du tout et du n'importe quoi, mais j'ai sincèrement l'impression que le cinéma de patrimoine se perd, et ça me désole.
D'où l'expression.
Je n'en suis absolument pas convaincu.

Maintenant, Wild Side n'est pas forcément, loin de là, le meilleur exemple, vu que leurs dernières sorties restent des titres marginaux, comme Thirst ou Valhalla Rising (à moins qu'on m'ait caché qu'ils ont fait un carton :mrgreen: ), et leur (très très) future grosse sortie, c'est Enter The Void. Rebelotte, j'ai de gros doutes sur le potentiel de vente.

A l'époque de Rec, et sans s'attendre forcément à un carton en vidéo, Wild Silde avait sorti un film coréen sur lequel ils avaient misé et qui n'a rien rapporté ou presque. Globalement je trouve que leur catalogue de sorties récentes reprend beaucoup de titres qui ont eu du buzz, parce qu'ils ont beaucoup circulé en festivals et ont crée un fort buzz et que la demande est importante. Du coup faire un carton avec Rec permet d'amortir une autre sortie moins rentable économiquement.

J'ai tendance à trouver cela dommage que l'on s'abrutisse devant Koh Lanta ou Secret Story (ou Qui veut épouser mon fils ? Ou...) au lieu de regarder du Ophuls sur Arte, oui.



Tu ne peux pas empêcher la femme de Rockatansky d'apprécier Koh Lanta ou quelques unes de mes amies d'adorer La Nouvelle star. La finalité de ces deux émissions est très différente, mais je pense qu'intrinsèquement elles sont entrées dans les moeurs et parviennent sans mal à leur objectif, en terme d'audience, sans aucun problème pour la première, mais si cela reste toujours sous le coup de fluctuations.

Quant à Besson, autant je trouve son travail en tant que réal' inégal, autant je trouve ses productions médiocres, autant il est clair qu'à l'export, il est monstrueux.
Après, est-ce bénéfique ou non au rayonnement de la culture française, ça...
Ca permet globalement à une part de la production française de continuer d'être distribuée et sur le principe financée.

Des ambitions artistiques dans Charlie's Angels. :shock:
Tout de suite les grands mots. :mrgreen:
Sans être un ayatollah des deux films, j'adore leur peps, leur énergie et leur inventivité. La lumière, le cadre, la photo, le montage des deux volets me paraissent excellents et ce sont deux films ambitieux d'un point de vue visuel à mon sens. Je n'échange pas la scène d'ouverture de Charlie's Angels contre tout le cinéma de Greengrass. Je n'ai à ce sujet pas revu d'action mieux chorégraphiée et découpée dans le cinéma de divertissement américain que cette séquence introductive dans le film de McG.

Quand je vois mes parents qui regardent tous leurs films recadrés, découpés, étirés parce qu'ils ne savent pas régler la TV, et que je dois systématiquement la repasser dans le bon format, ça me fend le coeur, sincèrement.
Et ce qui me gêne, c'est que pourtant, cela n'empêche nullement ces mêmes gens d'émettre des suggestions ou des remarques/critiques techniques sur quelque chose qu'ils ne maitrisent aucunement.
Tu parles de gens en évoquant tes parents ?

Après, c'est sûr, on était encore étudiants, etc

Ca explique en partie certaines choses, notamment sur les habitudes de consommation des personnes qui travaillent toute la semaine: ciné week-end, courses le dimanche.
Last edited by Jordan White on 30 Nov 10, 20:09, edited 1 time in total.
Image

Je vote pour Victoria Romanova
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Rockatansky »

Tututut, rendons à césar, la femme de Rockatansky ET Rockatansky apprécient Koh Lanta, c'est juste pour Qui veut épouser mon fils que je démissionne :mrgreen:
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 26052
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by tenia »

Jordan White wrote:
tenia wrote:Je suis bien d'accord sur ce principe d'échange, mais j'ai trouvé la manière dont tu as démarré ton post limite insultante. Sur le coup, je me suis dit "ptet c'est le pourfendeur des gens qui râlent contre les quidams"... ( :mrgreen: ).
Il s'agissait d'un commentaire ou plus exactement d'une remarque, nullement d'une insulte. Je recherche encore le caractère insultant s'il en existe un.
"l n'y a pas un post sur deux dans lequel tu ne te plains pas de quelque chose. Quand ce n'est pas pour te lamenter de la sortie tardive des Ozu en Blu-ray, quand ce n'est pas pour t'indigner des surétuis ou des fourreaux (avec le refrain écologique déjà cent fois entendu, et ce quasi quotidiennement, on peut difficilement faire moins original dans le discours, et je suis persuadé que s'il avait la caméra sous le bras, Hulot s'en irait pour capturer ses images en 3D et ensuite les distribuer dans les grandes salles), il s'agit ici de taper encore une fois sur le quidam lambda qui a l'outrecuidance de sortir avec des potes et des copines pas forcément cinéphiles le samedi soir pour aller se divertir, et ce que ce soit en 2d ou en 3D (mais il faut bien la citer, sinon le problème ne se poserait pas)."

Insultant est peut-être fort, mais cela manque énormément de tact, en plus de me faire passer pour une sorte de troll de 1ere. Certes je me plains, m'enfin, quand même.
Jordan White wrote:
Maintenant, Wild Side n'est pas forcément, loin de là, le meilleur exemple, vu que leurs dernières sorties restent des titres marginaux, comme Thirst ou Valhalla Rising (à moins qu'on m'ait caché qu'ils ont fait un carton :mrgreen: ), et leur (très très) future grosse sortie, c'est Enter The Void. Rebelotte, j'ai de gros doutes sur le potentiel de vente.

A l'époque de Rec, et sans s'attendre forcément à un carton en vidéo, Wild Silde avait sorti un film coréen sur lequel ils avaient misé et qui n'a rien rapporté ou presque. Globalement je trouve que leur catalogue de sorties récentes reprend beaucoup de titres qui ont eu du buzz, parce qu'ils ont beaucoup circulé en festivals et ont crée un fort buzz et que la demande est importante. Du coup faire un carton avec Rec permet d'amortir une autre sortie moins rentable économiquement.


Je crois que The Last Day, film coréen surfant (et marketé en plein dedans) sur 2012, est une sortie WS qui a marché plutôt bien (en tout cas, le BR est même vendu au Luxembourg et en Belgique, donc, visiblement, Wild Side a vu large).
Maintenant, le film est une grosse merde parait-il, donc bon.

Jordan White wrote:
J'ai tendance à trouver cela dommage que l'on s'abrutisse devant Koh Lanta ou Secret Story (ou Qui veut épouser mon fils ? Ou...) au lieu de regarder du Ophuls sur Arte, oui.



Tu ne peux pas empêcher la femme de Rockatansky d'apprécier Koh Lanta ou quelques unes de mes amies d'adorer La Nouvelle star. La finalité de ces deux émissions est très différente, mais je pense qu'intrinsèquement elles sont entrées dans les moeurs et parviennent sans mal à leur objectif, en terme d'audience, sans aucun problème pour la première, mais si cela reste toujours sous le coup de fluctuations.
Bien entendu, mais cela ne m'empêchera pas de penser que les candidats de La nouvelle star ne savent pas chanter ou danser (à part 1 ou 2 par ci par là, mais le destin aura voulu qu'ils ressemblent à Francis Lalanne, et se sont fait virés dès la 1ere semaine), et qu'il vaut encore mieux s'écouter 1h par semaine le best of Bob Dylan que de subir ça.
Koh Lanta, c'est autre chose, que j'aurais tendance à mettre plus dans le wagon des Secret Story, etc.
La nouvelle star et consorts, il y a un minimum d'enjeu, de croisements artistiques. Je peux comprendre qu'on soit intéressés par le côté musical, par exemple, pourquoi pas, chacun ses goûts.
Mais voir 3 pelés 2 tondus se battre pour une mangue et un bol de riz sur une simili île déserte pour que finalement tous se tirent la tronche, c'est de la TV de commères, si je peux me permettre l'expression.
Jordan White wrote:
Quand je vois mes parents qui regardent tous leurs films recadrés, découpés, étirés parce qu'ils ne savent pas régler la TV, et que je dois systématiquement la repasser dans le bon format, ça me fend le coeur, sincèrement.
Et ce qui me gêne, c'est que pourtant, cela n'empêche nullement ces mêmes gens d'émettre des suggestions ou des remarques/critiques techniques sur quelque chose qu'ils ne maitrisent aucunement.
Tu parles de gens en évoquant tes parents ?
Jusqu'à ce que Jacques Pradel viennent me prouver le contraire, oui. :mrgreen:

Jordan White wrote:
Après, c'est sûr, on était encore étudiants, etc
Ca explique en partie certaines choses, notamment sur les habitudes de consommation des personnes qui travaillent toute la semaine: ciné week-end, courses le dimanche.
Je travaille au Luxembourg. J'ai 2h30 AR de trajet, en voiture. Je pars le matin à 7h-7h30, je rentre le soir à 19h.
Je fais mes courses le soir en sortant du taf, et je vais au ciné à la séance de 20h30 dans la semaine.
Ou alors, je fais mes courses samedi en début d'aprem, et je vais en courses le dimanche.

Pardonne moi encore de faire l’extrémiste, mais j'ai quand même beaucoup de mal à comprendre les gens qui n'arrivent pas à trouver 1h pour faire les courses en semaine ou le samedi.
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Rockatansky »

tenia wrote:
Koh Lanta, c'est autre chose, que j'aurais tendance à mettre plus dans le wagon des Secret Story, etc.
La nouvelle star et consorts, il y a un minimum d'enjeu, de croisements artistiques. Je peux comprendre qu'on soit intéressés par le côté musical, par exemple, pourquoi pas, chacun ses goûts.
Mais voir 3 pelés 2 tondus se battre pour une mangue et un bol de riz sur une simili île déserte pour que finalement tous se tirent la tronche, c'est de la TV de commères, si je peux me permettre l'expression.
Mais je t'en foutrais moi de la télé de commère :o
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky
User avatar
Rockatansky
Le x20, c'est dangereux
Posts: 42379
Joined: 13 Apr 03, 11:30
Last.fm
Liste DVD

Re: Les futures éditions Blu-Ray 3D

Post by Rockatansky »

tenia wrote: Je travaille au Luxembourg. J'ai 2h30 AR de trajet, en voiture. Je pars le matin à 7h-7h30, je rentre le soir à 19h.
Je fais mes courses le soir en sortant du taf, et je vais au ciné à la séance de 20h30 dans la semaine.
Ou alors, je fais mes courses samedi en début d'aprem, et je vais en courses le dimanche.

Pardonne moi encore de faire l’extrémiste, mais j'ai quand même beaucoup de mal à comprendre les gens qui n'arrivent pas à trouver 1h pour faire les courses en semaine ou le samedi.
Ah ouais moi je suis d'accord j'ai jamais compris que tout le monde fasse ses courses en même temps.

Et sinon maintenant que vous vous êtes fait des poutoux pendant 10 page, on peut faire un break non ? ça vous fera du bien je suis sur...
Clear Eyes, Full Hearts Can't Lose !
« S’il est vrai que l’art commercial risque toujours de finir prostituée, il n’est pas moins vrai que l’art non commercial risque toujours de finir vieille fille ».
Erwin Panofsky