Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Rubrique consacrée aux Blu-ray de films tournés à partir de 1980.

Moderators: cinephage, Karras, Rockatansky

User avatar
Commissaire Juve
Charles Foster Kane
Posts: 23392
Joined: 13 Apr 03, 13:27
Location: Aux trousses de Fantômas !

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by Commissaire Juve »

Breaking Surface (2020)... chez AB Productions

Je ne pouvais pas attendre que le prix baisse ; je suis passé à la caisse.

Techniquement parlant : c'est OK... je m'attendais à un festival de postérisation dans les séquences
sous-marines, mais je n'ai rien vu (ou alors, j'étais trop captivé par le film).
Seul bémol pour ma part : la taille du sous-titrage sur la VO !!! Mais vu l'éditeur je m'y attendais ! 'tain ! :x
Et le plus beau, c'est qu'il y a deux (trois ?) trucs sous-titrés automatiquement, et là, la taille de la police
-- plus petite -- est vraiment bien ! Ah misère !

Il y a la VO sous-titrée (sous-titres amovibles) et une VF. Pas de sous-titrage pour personnes malentendantes.
Côté bonus : la BA et... c'est tout.

Artistiquement parlant : j'y suis d'abord allé pour le voyage (c'est ma came ; surtout en hiver).
Le reste est plutôt sympa. Le suspense n'est pas insoutenable, mais on passe un moment distrayant.
Surtout que c'est très court, sans graisse (73 min hors générique de fin)... Truc marrant : comme beaucoup
de films scandinaves de ces dernières années (puis de films US), c'est un film destiné à nous montrer
que les nanas en ont dans le pantalon (on n'y voit quasiment pas un homme du reste).

L'éditeur parle de VO en norvégien, mais on y entend surtout parler suédois ! (les deux comédiennes sont
suédoises et parlent suédois)

Image
Last edited by Commissaire Juve on 7 Jan 21, 18:36, edited 1 time in total.
La vie de l'Homme oscille comme un pendule entre la douleur et l'ennui...
User avatar
Torrente
David O. Selznick
Posts: 13058
Joined: 14 Jun 07, 18:26

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by Torrente »

Tu m'intéresses. Je note. Merci !
User avatar
El Dadal
Réalisateur
Posts: 6284
Joined: 13 Mar 10, 01:34
Location: Sur son trône de vainqueur du Quiz 2020

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by El Dadal »

Bon petit bluray pour The Two Jakes, qui vient de sortir chez Paramount.

Image

Je pense que le film a profité d'un scan assez récent, c'est souvent splendide (image stables, couleurs chatoyantes, grain contrôlé...). La VO n'est qu'en 5.1 mais ce mix me semble bien équilibré (et je ne me souviens pas si le dvd proposait le mix d'origine, donc on fera avec).
Aucun supplément, mais le film est déjà dans des offres multibuy qui ramènent son coût à peanuts. Personnellement, j'attendais cette sortie avec impatience et je n'ai pas été déçu.
primus
Machino
Posts: 1222
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by primus »

Coffret Matrix 4k/Bluray

Image

Pour les gens qui, comme moi, s'en battent les couettes de la 4K je tenais à poster mon avis sur les nouveaux bluray dans ce coffret. J'ai bien failli renoncer au rachat en lisant des avis du genre:

Oui il s'agit du master utilisé pour le disque UHD mais le résultat est catastrophique. La conversion SDR est tout simplement râtée.

Commentaire excessif, pour ne pas dire faux. J'ai lu aussi que les contrastes n'allaient pas, que parfois les blancs étaient cramés. A 30 euros le coffret je me suis dit que j'allais me faire mon propre avis. Je dois aussi parler du nouvel étalonnage qui déplait à beaucoup de monde. Au départ je pensais aussi que le changement était déconcertant voire, inutile. En faisant un effort de mémoire je n'ai pas le souvenir d'un tel filtre vert en salle. On parle d'impression de rouge à lèvres dans certaines scènes, de perte de l'identité visuelle du film. Un exemple de plus qui me convainc de l'exagération de certains techos. J'ai décidé de revoir la trilogie sans a priori, en laissant mon impression générale décider. Sachant que la dernière tentative avec les anciens bluray m'avait soulé et que j'avais calé à la fin de Reloaded.

Conclusion: plaisir retrouvé. Gros gain de piqué, un dolby atmos bien plus immersif et un étalonnage qui nous sort d'un choix finalement assez bourrin matrix c'est vert, pas matrix ah bah c'est pas ou moins vert. La trilogie de ce côté là gagne en subtilité et c'est pas du luxe. Le nouvel étalonnage est un vrai plaisir aussi.
Et puis en cherchant un peu plus j'ai trouvé des tests et notations de ces bluray et pas seulement des 4k:

https://ultrahd.highdefdigest.com/57599 ... luray.html
https://ultrahd.highdefdigest.com/62399 ... luray.html

Selon le matos je suppose qu'on peut constater un problème avec certains blancs et contrastes. En ce qui me concerne, tout est bien passé. Rien à avoir avec le supposé ratage, foirage. Certes quelques blancs un peu limites dans Reloaded.
Artistiquement je passe sur l'aspect prémonitoire, mystique, etc... qui gave tant de gens par ici. Il y a suffisamment de bonus où des philosophes, enseignants, chercheurs ont fait un travail sérieux là dessus.
Juste cette scène (ancien étalonnage) qui a une saveur particulière en 2021. Comme un retour à l'envoyeur. Désolé pour la VF je n'ai pas trouvé en VOST:



La trilogie Matrix reste un modèle d'ambition et d'audace. Reloaded, le plus faible, avec des choix qui vieillissent bien mal. Surtout la zique technojacky pénible pour des bastons interminables qui le deviennent aussi. Révolution a une profusion qui peut être épuisante mais avec ce gain en piqué, cet étalonnage j'ai vu les deux derniers à la suite. Preuve d'un intérêt relancé par cette nouvelle mouture technique. Les effets spéciaux ne sont pas altérés et toujours aussi efficaces.
A dix euros le blu faites la comparaison. Je le répète en fonction de votre matos, de vos réglages, de vos attentes, ça passe ou ça casse. Mais si comme pour moi ça passe, vous aurez bien du mal à revoir tout ça avec l'ancien étalonnage, moins de piqué et une piste son (en VO) bien moins percutante.
Demi-Lune wrote: 14 Oct 21, 15:27Ah par contre je suis affirmatif, monfilm = primus.
Je suis également Julien, Soleilvert, Nicolas Brulebois, Riqueunee, Boris le hachoir, Francis Moury, Yap, Bob Harris, Nutella, et tous les "invités" pas assez bien pour vous 8)
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 3190
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by Coxwell »

Je réitère pourtant ce que j’ai dit à propos de la dernière édition Blu-Ray de Matrix. C’est un ratage, et ce n’est pas qu’une question colorimétrique. Exemple à l’appui :

https://www.dvdclassik.com/forum/viewto ... start=7695

Quant à la piste son, je suis bien d’accord que la piste est une vraie plus-value. Elle bénéfice d’un nouveau mix qui est significativement plus expressif et dynamique en comparant directement les deux pistes à la volée.
Idem pour Blade Runner. Le nouveau mix 7.1 est vraiment très réussi.
primus
Machino
Posts: 1222
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by primus »

Réitère ce que tu veux. Je ne me fie plus aux captures d'écrans. Les tiennes ne reflètent pas plus que d'autres ce que j'avais devant les yeux avec mon projo. D'ailleurs je trouve finalement le procédé malhonnête car le ressenti pause sur image et en mouvement n'est pas le même. Selon le matos, selon ses réglages c'est encore différent. Si tu n'y as pas trouvé ton compte, moi oui. Et les deux liens que j'ai posté mettent également du 4/5 pour les nouveaux bluray des deux premiers films. La conversion n'est pas foirée pour tout le monde à moins d'avoir le nez sur des captures d'écrans comparatives. Ce qui m'a joué des tours plus d'une fois. Les différentes technologies, pour ces critères là, donnent des résultats suffisamment différents pour ne pas affirmer qu'il y a une seule vérité.

Extraits des deux liens (traduction pas terrible):

Blu-ray Matrix

Il s'agit principalement d'un examen 4K, mais commençons d'abord par le nouveau Blu-ray car, en soi, il s'agit d'une mise à niveau spectaculaire par rapport au Blu-ray de 2009. Même si notre testeur a attribué à cette version une note vidéo 5 étoiles à l'époque, avec le recul et en comparant les trois disques pour cette revue, j'appellerais au mieux le Matrix Blu-ray original un transfert 3.0 ou 3.5. C'est un gâchis de bricolage numérique, de mauvais rendu des détails, d'étalonnage des couleurs taché et de bandes à gogo.

Insérez ce nouveau Blu-ray et vous serez récompensé par plus de détails, un contraste amélioré et beaucoup moins de bandes. En d'autres termes, le Blu-ray 1080p est une mise à niveau évidente qui donne à son aîné un aspect fugace en comparaison. En outre, je dirais que ce nouveau master ressemble beaucoup plus à la présentation théâtrale originale du film et moins à l'étalonnage des couleurs vert partout Reloaded / Revolutions. Les tons de peau et le contraste sont au rendez-vous et il y a beaucoup de détails d'ombre, mais sans HDR, les niveaux de noir planent quelque part juste au-dessus du vrai noir. Les effets spéciaux et visuels semblent toujours bons, pour la plupart, à l'exception des machines générées par CGI, qui peuvent sembler un peu plates et dessinées lorsqu'elles ne sont pas trempées dans les ombres. Il y a aussi une touche de bandes et de halo autour des sujets contrastés, mais ce n'est pas grave. Malgré quelques défauts, The Matrix n'a jamais été aussi beau en HD.


Le blu de Reloaded est celui qui pose davantage de problèmes mais est également supérieur au précédent bluray. Dans ces conditions ça reste une avancée malgré les quelques contrastes et blancs foireux.

Blu-ray Matrix Reloaded

Comme ils l'ont fait lors de la sortie de The Matrix, Warner Bros. propose également un tout nouveau Blu-ray exclusif à ce package Ultra HD. Doté d'un nouvel encodage AVC MPEG-4 - le BD original était livré avec un encodage VC-1 - la présentation HD s'accompagne de quelques améliorations appréciables, mais aussi de quelques changements discutables. Il est assez clair dès le début que la vidéo a été réalisée à partir du remaster 4K utilisé pour l'UHD, affichant bon nombre des mêmes modifications apportées au cours du processus HDR.

Le plus apparent est, comme mentionné ci-dessus, le filtre vert familier du monde de Matrix étant visiblement atténué, mais maintenant, cette teinte verdâtre semble alterner d'une scène à l'autre, semblant lourde un moment, mais presque fanée un autre. Pourtant, les primaires sont corsées et richement saturées, ce qui donne au film une apparence fraîche et réanimée, mais les teintes secondaires semblent à peu près les mêmes, bien que les tons chair soient un peu plus riches et plus naturels. En outre, l'image globale est beaucoup plus nette avec une clarté et des détails considérablement améliorés dans la plupart des scènes. Les objets en arrière-plan et au loin sont bien définis et clairement visibles, tout en étant également recouverts d'une fine couche de grain naturel, ce qui lui confère un attrait cinématographique bien accueilli.

Là où nous rencontrons des problèmes semble lié à la source maîtrisée pour la présentation Dolby Vision HDR. Le contraste est beaucoup plus chaud que son homologue BD de 2008, ce qui en fait une vidéo plus lumineuse, certes, mais qui fait parfois exploser les blancs à quelques endroits, comme la conversation avec l'architecte. Dans le même temps, les niveaux de luminosité sont indéniablement biaisés, produisant à la fois des noirs plus sombres et plus riches dans les vêtements et divers objets, mais il existe des cas mineurs d'écrasement dans certaines zones. Et curieusement, il y a aussi des scènes qui semblent fanées avec des ombres quelque peu ternes et troubles. Par rapport à la version originale, cette présentation est une amélioration, mais ce n'est pas sans défauts. (Classification vidéo HD SDR: 78/100)


Tant que j'y suis voilà le lien pour Matrix révolutions:
https://ultrahd.highdefdigest.com/62401 ... luray.html

Ratage? Conversion foirée? En ce qui me concerne certainement pas. Comme pour la dernière mouture des SW il y a un bond en avant technique malgré des défauts que je ne conteste pas mais ne gâchent pas l'impression d'une grande amélioration générale par rapport aux anciennes sorties. En pinaillant et en attendant la version parfaite que l'on estime être en droit d'attendre on peut bien évidemment annuler, reporter un rachat jusqu'à la saint glinglin.

Rachat fait, plaisir retrouvé, mission accomplie.
Demi-Lune wrote: 14 Oct 21, 15:27Ah par contre je suis affirmatif, monfilm = primus.
Je suis également Julien, Soleilvert, Nicolas Brulebois, Riqueunee, Boris le hachoir, Francis Moury, Yap, Bob Harris, Nutella, et tous les "invités" pas assez bien pour vous 8)
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 3190
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by Coxwell »

primus wrote: 18 Jan 21, 06:58 Réitère ce que tu veux. Je ne me fie plus aux captures d'écrans. Les tiennes ne reflètent pas plus que d'autres ce que j'avais devant les yeux avec mon projo. D'ailleurs je trouve finalement le procédé malhonnête car le ressenti pause sur image et en mouvement n'est pas le même. Selon le matos, selon ses réglages c'est encore différent. Si tu n'y as pas trouvé ton compte, moi oui. Et les deux liens que j'ai posté mettent également du 4/5 pour les nouveaux bluray des deux premiers films. La conversion n'est pas foirée pour tout le monde à moins d'avoir le nez sur des captures d'écrans comparatives. Ce qui m'a joué des tours plus d'une fois. Les différentes technologies, pour ces critères là, donnent des résultats suffisamment différents pour ne pas affirmer qu'il y a une seule vérité.

Extraits des deux liens (traduction pas terrible):

Blu-ray Matrix

Il s'agit principalement d'un examen 4K, mais commençons d'abord par le nouveau Blu-ray car, en soi, il s'agit d'une mise à niveau spectaculaire par rapport au Blu-ray de 2009. Même si notre testeur a attribué à cette version une note vidéo 5 étoiles à l'époque, avec le recul et en comparant les trois disques pour cette revue, j'appellerais au mieux le Matrix Blu-ray original un transfert 3.0 ou 3.5. C'est un gâchis de bricolage numérique, de mauvais rendu des détails, d'étalonnage des couleurs taché et de bandes à gogo.

Insérez ce nouveau Blu-ray et vous serez récompensé par plus de détails, un contraste amélioré et beaucoup moins de bandes. En d'autres termes, le Blu-ray 1080p est une mise à niveau évidente qui donne à son aîné un aspect fugace en comparaison. En outre, je dirais que ce nouveau master ressemble beaucoup plus à la présentation théâtrale originale du film et moins à l'étalonnage des couleurs vert partout Reloaded / Revolutions. Les tons de peau et le contraste sont au rendez-vous et il y a beaucoup de détails d'ombre, mais sans HDR, les niveaux de noir planent quelque part juste au-dessus du vrai noir. Les effets spéciaux et visuels semblent toujours bons, pour la plupart, à l'exception des machines générées par CGI, qui peuvent sembler un peu plates et dessinées lorsqu'elles ne sont pas trempées dans les ombres. Il y a aussi une touche de bandes et de halo autour des sujets contrastés, mais ce n'est pas grave. Malgré quelques défauts, The Matrix n'a jamais été aussi beau en HD.


Le blu de Reloaded est celui qui pose davantage de problèmes mais est également supérieur au précédent bluray. Dans ces conditions ça reste une avancée malgré les quelques contrastes et blancs foireux.

Blu-ray Matrix Reloaded

Comme ils l'ont fait lors de la sortie de The Matrix, Warner Bros. propose également un tout nouveau Blu-ray exclusif à ce package Ultra HD. Doté d'un nouvel encodage AVC MPEG-4 - le BD original était livré avec un encodage VC-1 - la présentation HD s'accompagne de quelques améliorations appréciables, mais aussi de quelques changements discutables. Il est assez clair dès le début que la vidéo a été réalisée à partir du remaster 4K utilisé pour l'UHD, affichant bon nombre des mêmes modifications apportées au cours du processus HDR.

Le plus apparent est, comme mentionné ci-dessus, le filtre vert familier du monde de Matrix étant visiblement atténué, mais maintenant, cette teinte verdâtre semble alterner d'une scène à l'autre, semblant lourde un moment, mais presque fanée un autre. Pourtant, les primaires sont corsées et richement saturées, ce qui donne au film une apparence fraîche et réanimée, mais les teintes secondaires semblent à peu près les mêmes, bien que les tons chair soient un peu plus riches et plus naturels. En outre, l'image globale est beaucoup plus nette avec une clarté et des détails considérablement améliorés dans la plupart des scènes. Les objets en arrière-plan et au loin sont bien définis et clairement visibles, tout en étant également recouverts d'une fine couche de grain naturel, ce qui lui confère un attrait cinématographique bien accueilli.

Là où nous rencontrons des problèmes semble lié à la source maîtrisée pour la présentation Dolby Vision HDR. Le contraste est beaucoup plus chaud que son homologue BD de 2008, ce qui en fait une vidéo plus lumineuse, certes, mais qui fait parfois exploser les blancs à quelques endroits, comme la conversation avec l'architecte. Dans le même temps, les niveaux de luminosité sont indéniablement biaisés, produisant à la fois des noirs plus sombres et plus riches dans les vêtements et divers objets, mais il existe des cas mineurs d'écrasement dans certaines zones. Et curieusement, il y a aussi des scènes qui semblent fanées avec des ombres quelque peu ternes et troubles. Par rapport à la version originale, cette présentation est une amélioration, mais ce n'est pas sans défauts. (Classification vidéo HD SDR: 78/100)


Tant que j'y suis voilà le lien pour Matrix révolutions:
https://ultrahd.highdefdigest.com/62401 ... luray.html

Ratage? Conversion foirée? En ce qui me concerne certainement pas. Comme pour la dernière mouture des SW il y a un bond en avant technique malgré des défauts que je ne conteste pas mais ne gâchent pas l'impression d'une grande amélioration générale par rapport aux anciennes sorties. En pinaillant et en attendant la version parfaite que l'on estime être en droit d'attendre on peut bien évidemment annuler, reporter un rachat jusqu'à la saint glinglin.

Rachat fait, plaisir retrouvé, mission accomplie.
Je te parle du premier Matrix. Je n'ai pas comparé les autres (m'intéressant peu).
La capture d'écran est un juge de paix, elle permet de voir qu'il y a des problèmes de colorimétrie et de conversion HDR>SDR qui exposent des problèmes de gradation et de compression qui se voient parfaitement sur une image fixe et en mouvement (encore davantage en mouvement par ailleurs quant à la compression). Cela n'a rien à voir avec le fait d'avoir enlever le filtre vert. Le piqué du précédent blu-ray est en deçà, la faute - entre-autres - à un encodage VC1 très moyen.
Quant à la question de la validité des captures, ça tombe bien, j'ai également un projecteur, et c'est même une machine qu'on le peut qualifier de cinéma.
primus
Machino
Posts: 1222
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by primus »

Comme je te l'ai écrit c'est mon ressenti qui prime désormais. Je n'ai pas été gêné par tout ce que tu décris. J'ai pris du plaisir à revoir tout ça, alors pourquoi j'irais me gâcher cette joie et me compliquer la vie?
Bonne journée :)
Demi-Lune wrote: 14 Oct 21, 15:27Ah par contre je suis affirmatif, monfilm = primus.
Je suis également Julien, Soleilvert, Nicolas Brulebois, Riqueunee, Boris le hachoir, Francis Moury, Yap, Bob Harris, Nutella, et tous les "invités" pas assez bien pour vous 8)
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25812
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by tenia »

Il y a l'expérience sensorielle qu'on a d'un disque, et puis il y a l'analyse pragmatique et technique qu'on en fait.

On peut trouver le résultat très regardable (il l'est), il est un fait que la conversion SDR du Blu-ray est ratée. On pourrait d'ailleurs estimer que ça ne ne tient pas du pinaillage, mais au contraire d'une base technique "syndicale" que Warner a été foutu de rater sur ce titre. Ce n'est pas pour autant que tu trouveras beaucoup de tests pros le remarquant, la plupart passant malheureusement à côté de ce genre de problèmes (comme par ex sur le Blu-ray UK de L'Anglais, qui a sans doute un souci de conversion BT2020-REC709).

De la même manière, on peut avoir des difficultés à utiliser l'outil que sont les captures d'écran, mais c'est autre chose que de dire que ce sont les captures qui ne sont pas représentatives, comme si elles avaient été mal prises (ce qui arrive sur certains sites, mais n'est pas le cas ici). C'est d'ailleurs assez problématique d'utiliser comme argument que "car ça dépend du matos et des réglages". C'est sûr que sur un écran mal réglé ou incapable de retranscrire correctement les données d'un Blu-ray, ça va ressembler à autre chose par distorsion du flux (duh), mais c'est un problème tout autre, qui met surtout en cause le matériel et non la capture, et je ne suis pas sûr que c'est là où tu voulais en venir. Théoriquement parlant, le fait est qu'une capture BR prise correctement est parfaitement représentative des données du disque, tandis qu'un écran bien réglé devrait lui donner une image équivalente car là aussi transparente. Donc si ça ne correspond pas, y a un souci quelque part, et d'expérience, il vient rarement de la capture (ou du moins : du site avec captures utilisé comme exemple).

Pour autant, j'ai vu les 3 Matrix en Blu-ray et au-delà de l'aspect technique de cette boulette de conversion, je n'ai pas trouvé le rendu catastrophique pour autant non plus. Ça n'efface pas l'erreur de conversion cependant, mais tant mieux si toi et d'autres (dont moi) n'ont pas été gênés !
Last edited by tenia on 18 Jan 21, 09:23, edited 1 time in total.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21991
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by Nestor Almendros »

Il manquait évidemment ténia pour en rajouter une couche dans ce dialogue de sourds...
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
User avatar
tenia
Le Choix de Sophisme
Posts: 25812
Joined: 1 Jun 08, 14:29

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by tenia »

Nestor Almendros wrote: 18 Jan 21, 08:47Il manquait évidemment ténia pour en rajouter une couche dans ce dialogue de sourds...
C'est sûr qu'a contrario, les infos contenues dans ton post étaient tellement cruciales que tu ne pouvais pas ne pas les poster sans avoir l'impression que ça manquait (à l'échange ou à toi).
Mais bon, c'est pas comme si tes mouvements d'humeur à mon encontre, pourtant dispensables (y compris sans doute pour toi), n'étaient pas devenus prévisibles.
Nestor Almendros
Déçu
Posts: 21991
Joined: 12 Oct 04, 00:42
Location: dans les archives de Classik

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by Nestor Almendros »

L'important dans mon message était "dialogue de sourds" ce que ta réponse confirme (même si je n'ai rien capté à la première phrase à la première lecture :lol:).
"Un film n'est pas une envie de faire pipi" (Cinéphage, août 2021)
primus
Machino
Posts: 1222
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by primus »

Les captures sont intéressantes et pertinentes dans bien des cas mais pas pour cette trilogie ou les dernières versions de Star Wars. Beaucoup trop de bidouillages numériques pour en avoir une perception semblable. Que ce soit notre vision, notre matos, on entre là dans des considérations et subtilités techniques qui larguent tous les gens qui ne veulent pas être technophiles sans pour autant accepter tout et n'importe quoi. D'où l'intérêt de ce sujet où chacun peut poster son avis sur des éditions aussi compliquées techniquement. Sans parler d'un parti-pris artistique personnel entre l'ancien étalonnage et le nouveau, la guerre entre les puristes des anciennes sorties et les autres. Et j'ai quand même posté des tests positifs qui en contredisent d'autres histoire de montrer que même chez les spécialistes il y a désaccord sur la perception globale. L'unanimité se fait pour certains contrastes et blancs problématiques. Ce qui m'agace c'est la sévérité systématique et excessive de certains et cela ne rend pas plus compétent. Je voulais simplement mettre en avant des avis, dont le mien, plus positifs, moins tranchés, qui montrent que malgré des erreurs techniques on peut prendre du plaisir et constater une amélioration globale pour l'image et le son. Il y a une tendance majoritaire chez beaucoup de techos français à l'exagération, au rejet systématique, genre moi j'aurais fait mieux, plutôt que de trouver un juste milieu pour les acheteurs potentiels qui les lisent. Est-ce que Warner proposera une nouvelle sortie avec les corrections attendues? Dans le contexte actuel j'en doute fortement.
Quant aux captures, je ne les rejette pas complètement mais ça n'est plus un élément décisif pour acheter ou pas. C'est le genre d'éditions qui me montrent la limite du pragmatisme technique de la plupart des testeurs.
Demi-Lune wrote: 14 Oct 21, 15:27Ah par contre je suis affirmatif, monfilm = primus.
Je suis également Julien, Soleilvert, Nicolas Brulebois, Riqueunee, Boris le hachoir, Francis Moury, Yap, Bob Harris, Nutella, et tous les "invités" pas assez bien pour vous 8)
primus
Machino
Posts: 1222
Joined: 27 Jun 17, 00:18

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by primus »

Bon maintenant je vais prendre rdv chez un médecin ORL et un oculiste. Peut-être que je vais découvrir que je vis dans un monde flou et cotonneux :mrgreen:
Demi-Lune wrote: 14 Oct 21, 15:27Ah par contre je suis affirmatif, monfilm = primus.
Je suis également Julien, Soleilvert, Nicolas Brulebois, Riqueunee, Boris le hachoir, Francis Moury, Yap, Bob Harris, Nutella, et tous les "invités" pas assez bien pour vous 8)
User avatar
Coxwell
Le Révolté de l'An 2000
Posts: 3190
Joined: 24 Feb 05, 10:58

Re: Nos visionnages : vite fait (index P.1)

Post by Coxwell »

On peut tout à fait apprécier un film dans des conditions techniques de restitution difficiles bien évidemment. Là n'est pas la question.
D'ailleurs, on peut discuter d'un nouvel étalonnage par ex, mais lorsque le disque est techniquement correctement réalisé (c'est à dire avec peu de défauts de compression rédhibitoire, des problèmes de DNR, EE et autres color banding mal gérés lors de la gestion du fichier de travail) alors généralement la discussion et le débat sont d'ordre artistique, ou du moins par rapport aux choix supposés de tel ou tel membre de l'équipe du film qui a travaillé avec l'éditeur de blu-ray.

Ici, la question n'est pas d'ordre artistique, ce n'est pas une critique du révisionnisme made in George Lucas, c'est simplement le constat sans appel que, techniquement, le disque 2K tiré du remaster de Matrix est raté. On peut tout à fait considéré ça comme acceptable et l'utiliser pour revoir le film, mais techniquement, il y a un problème au moment de la conception de cette source BD 2k.
Je n'ai illustré ma comparaison au-dessus que de deux captures (faute de temps), mais clairement, elles sont suffisamment probantes pour se faire une idée de ce travail bancal.

https://ibb.co/qdf2mqs
https://ibb.co/stwgLMb